tb - CHÉS TCHUINS D'ZIU D'ÉCH BAROUMOAITE - bt
archives du premier semestre 2017

[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/01/17

éne boène énèe… à vélo

li din ch’Courrier Picard d’éch preume éd déchimbe:
«Divagations picardes le long du canal de la Somme»(1) [l’article en question annonce la parution du livre “Éne énèe à vélo”, écrit en picard par Jean-Luc Vigneux]

Min boin Jean-Luc,

A vo foaire in.ne ésmain.ne (ésmain.ne signifie semaine) éq tin live il est à no moaison.
Quoé qu’ch’est qu’j’ai foait édpu (édpu signifie depuis) ch’temps-lò?
T’os-ti yeu des nouvelles éd mi?
A n’sroait-ti qu’deux troés mots?
Érien, passé rien (passé rien signifie absolument rien) !

Édpu tchéques (tchéques signifie quelques) jours j’ai abindon.né ch’picard,
j’ai mis min nez din des films.
Un mille éd films!
Des films édpu dix-neu-chint dusqu’à in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) ,
quasimint tertous in «version originale»
acumonchelés (acumonchelés signifie rassemblés, vient de acumoncheler) édsu un disqué dur,
avuc des sous-tites, des foés d’berlong (éd berlong signifie de travers, ici décalés)
Quelle affoaire pour észés rmette d’étcherre (d’étcherre signifie d’aplomb, mot à mot d’équerre) !
J’ém foais un «catalogue hypercardiaque(2) [adjectif fantaisiste créé à partir du mot Hypercard. Permettant de réaliser des applications, des bases de données et toutes sortes d’autres choses, Hypercard était, aux temps héroïques, un logiciel « couteau-suisse » distribué gratuitement par Apple] ».
In.ne fiche pèr film avuc
éll affiche, ch’metteu in scéne, chés acteurs,
chés dates, un tchot (tchot, tchote signifie petit, petite) résumé 
pi un bouton pour lancher ch’film
et pi coére un eute pour nin tracher (tracher signifie chercher) dz eutes…

 

Tu doés t’dire qu’avuc tout cho,
éch picard il est houlé (houlé signifie rejeté, vient de houler) rudemint (rudemint signifie très, extrêmement) loin…
Bé a n’est point vrai!
Pèr nuit j’agvale (j’agvale signifie j’enfourche, vient de agvaler) ém bourcyclette
(ch’est conme cho qu’min grand-pére i disoait
– pour du rire bié seur –)
éj prinds un live qu’il o in.ne belle tchote déducace,
pi lò, 
avuc ti, 
éj varon.ne (varon.ne signifie divague, vient de varon.ner) ,
j’agrimbe (j’agrimbe signifie j’escalade, vient de agrimber verbe découvert dans le livre de Jean-Luc, inconnu en Amiénois) chés tchotes grimpettes (grimpettes signifie raidillons) ;
côte côte
os déringolons chés roéyons (roéyons signifie talus) ,
os dévalons chés cavées (cavées signifie chemins creux) à djidon rabattu(3) [à guidon rabattu, à rapprocher de l’expression à bride abattue] ;
pi pèr aprés,
os ransons (ransons signifie flanons, vient de ranser)
os ransons din chés rimes libes,
din chés contes libes,
in roue libe(4) [et oui ! ma bicyclette en picard a « deux reues », mais avec, je vais « in roue libe » ] !

 

Tin live, min fiu, jé ll’ai li d’bistinbout (d’bistinbout signifie d’un bout à l’autre) ,
du premier jour qu’il étoait lò.
Édpu ch’temps-lò, jé llé rprinds tous les jours au soér pi jé l’rouve à l’hasèrd.
Doù qu’a tchéche (tchéche signifie tombe, vient de tchair) , jé m’régale,
j’ém rapapine (rapapine signifie délecte, vient de rapapiner) pi j’ém pourléque (pourléque signifie pourlèche, vient de pourlétcher) !

J’attinds la suite,
qu’a sroait putôt ch’début d’l’histoére…
à ch’qu’o m’o dit?

Cmint (Cmint signifie comment) t’ormercier? (ch’est conme cho qu’al éroait dit Tchotchote!)
Adé pi des bés.


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/01/17

éch nouvieu mot picard

Feignasse, grognasse, pouffiasse, pétasse, chiennasse, connasse (et pi minme nictarasse…) tout cho, in boin français d’tous les jours, o sait quoé qu’a vut dire. Érmèrtchez (Érmèrtchez signifie remarquez, vient de rmèrtcher) bien qu’in picard os n’sonmes point à court nan pu avuc nos carongne (carongne signifie charogne) , quèrcan (quèrcan signifie carcan) , guerbée (guerbée signifie ici femme aussi attirante qu’un botte de paille) , berleude (berleude signifie brebis ou femme brehaigne) , seuterelle, vermin.ne, drouille (drouille signifie femme malpropre) , et pi coére madrouille (madrouille est un superlatif de drouille) !

Quanq j’ai li din ch’Courrier Picard qu’in.ne voéture al avoait boustchulé in.ne pilasse, éj m’ai dit in mi-minme qu’él liste éd chés noms d’oésieux fumelles al avoait reugminté. Quoé qu’ché nn étoait qu’in.ne pilasse? Point grand cose éd rère, probabe (probabe signifie vraisemblablement) . In.ne fenme qu’al o granmint (granmint signifie beaucoup) d’poéilles pétête, piq (piq signifie puisque) in français pileuse a vut dire recouverte de poils? D’un eute sin, cha sroait-ti in.ne gin qu’al vit in dsous chés piles éd pont, in.ne seurte d’ésdéhéf? À moins qu’a n’fuche (fuche signifie soit, vient de ête) in.ne forté fenme, in.ne fenme qu’al vous met in.ne pile in deux cœups d‘tchuillére à pot?

Jé nn étoais lò d’mes tchestions et pi d’mes ratrouilleries (ratrouilleries signifie radotages) quanq j’ai rli chl’artique d’éch CourPic éd bistinbout (éd bistinbout signifie d’un bout à l’autre) . Él pilasse al sé tnoait au côté d’in.ne bèrriére; éch jornalisse i n’dit point siq al o té affolée (affolée signifie blessée, vient de affoler) , mais chés gins din l’voéture il ont té mnés à l’hôpital. Siq él pilasse a n’avoait rien, alorss ch’étoait in.ne fenme qu’al étoait rudemint bien ablotchée (bien ablotchée signifie bien bâtie) . Al pourroait foaire un boin liméro mon (mon signifie chez) Annie Fratellini!

Et pi, à mesure (à mesure signifie parfois) , o z-o des ratros (ratros signifie ici élucubrations) conme cho qu’o n’sait point éd doù qu’i vien'te (vien'te signifie viennent, vient de vnir) . J’m’ai ramintuvé (j’m’ai ramintuvé signifie je me suis souvenu, vient de ramintuvoér) min grand-pére. Ch’étoait din sin jon.ne temps, nouvieu permis d’conduire, din les énnées trente. In rtchulant, au volant d’és camion.nette, il avoait tambutché (tambutché signifie cogné violemment, vient de tambutcher) ch’tchuin d’és grand-porte (grand-porte signifie porte cochère) . Chés briques d’él manchon.nerie i n’avoai'té point yeu grand cose, él carrette point d’trop d’mau nan pu, n-y avoait qu’din l’cawette (cawette signifie tête) éd min grand-pére qu’i n-y avoait yeu du touillage. I nn o té tellemint dévèrié (dévèrié signifie contrarié, vient de dévèrier) éq d’éch cœup-lò, pou l’restant d’ses jours, i n’o pu janmoais conduit in.ne voéture.

Pi lò, ch’o té ch’ébleuichemint, ch’cœup d’hernu (hernu signifie tonnerre) ! J’éroais dû mé nin douter, ch’étoait ch’Dur et pi ch’Mo qu’i m’avoai'té foait in.ne niche (niche signifie farce) . Chés deux bladjeux-lò i m’avoai'té bien yeu. Il avoai'te invintion.né (invintion.né signifie inventé, vient de invintion.ner) un nouvieu mot picard, in.ne pilasse pour értraduire éch français pilastre, os savez, échti qu’grand-pére Calais il avoait ériflé… Et pi conme ch’est point des gins à foaire éd l’imblée (éd l’imblée signifie de l’ésbrouffe) , leu nouvieu mot i ll’avoai'té muché (muché signifie caché, vient de mucher) din un artique in français. J’avoais ch’fin mot d’l’histoére. Quellé fanmeux artisses éq ch’est, chés deux wépes (wépes signifie ici loustics) -lò!


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/02/17

émn intchête al avanche

Os né l’savez pétête (pétête signifie peut-être) point, mais j’sus t-un matché (matché signifie ici mordu) d’diction.naires. Des diction.naires éd français, éd viux français et pi, os vous nnin doutez, des diction.naires éd picard. Ch’est conme cho qu’édpu (édpu signifie depuis) biétôt un moés, jé m’régale avuc éch diction.naire à Lucien Tétu dsu ch’pèrler d’Berck. I date éd dix-neuf-chint-quatré-vingt-un et pi n-y o dz énnées qu’il est à no moaison. Quanq jé ll’ai acaté (acaté signifie acheté, vient de acater) jé ll’ai li éd bistinbout (bistinbout signifie d’un bout à l’autre) , j’ai mis d’côté tchéques (tchéques signifie quelques) mots qu’i m’avoai'te sen.né (sen.né signifie semblé, vient de sen.ner) intéressants, pi jé ll’ai ringé au côté dész eutes, avuc Gaston pi Debrie pi tout ll’étchipe…

Pi vlò qu’édpu un moés éj m’ai mis din m’tête éd foaire in.ne vèriure (vèriure signifie version) numérisée –conme o dit achteure (achteure signifie maintenant) – d’éch diction.naire à Tétu! Pour cho bié seur, i feut scanner ch’dotchumint pi surtoute lancher un logiciel pour ércon.noaîte (rcon.noaîte signifie reconnaître) chés lettes pi chés mots din chés images. Ch’est lò qu’a dvient complitché, vu qu’chés logiciels-lò i vu'té (vu'té signifie veulent, vient de vouloér) bien rcon.noaîte du français, éch français belge, éch français canadien, pi minme éch basque et pi ch’bréton, mais i n’vu'té point intinde pèrler d’no picard. A foait qu’i n-y o granmint (granmint signifie beaucoup) à rvir (rvir signifie revoir) driére leu dos.

J’y sus édpu un moés, et pi ch’n’est point fini! Un moés qu’j’ém bots (bots signifie bats, vient de batte) avuc chés «è» qu’i leus ont cangé in «é», avuc chés accents éq Lucien il o mis dsu des «œ» pi qu’a n’est point possibe éd foaire rintrer cho din l’caboche d’émn ordinateur. Édz accents, o n’in trouve éd tous les seurtes, édsu des lettes qu’o n’s’y attind point, i n-y in o à l’gron.née (à l’gron.née signifie à foison) dz accents, minme édz accents qu’o met pèr in dessous d’chés lettes, mais point l’mitan (mitan signifie moitié) d’un accent à mette sur chés meudits «œ», ch’est à n’point croère! Éj m’ai don résou (résou signifie résigné) à mette des «ώ», des «» et pi minme des «» à l’plache, quoé qu’os voulez!

Hier, jé nn étoais rindu à l’lette «P» pi lò d’un seul cœup j’ai yeu conme in.ne bleuse-vue (bleuse-vue signifie hallucination) … éj sus resté lò conme un étombi (étombi signifie ahuri) … éj nin sus coére tout ébeubi (ébeubi signifie ébahi) !… Al est lò, al est lò m’pilasse! Al est lò qu’al m’attind édpu pu d’trente-chonq (chonq signifie cinq) ans. Éch n’est don point ch’Dur et pi ch’Mo qu’i m’ont foait in.ne niche (niche signifie farce) … Acré vain Dju!… Éd quoé qu’j’ai l’air achteure, éd m’avoér foait ramaliner (ramaliner signifie berner) conme un paure niacoés (niacoés signifie crétin) ? Et pi in puss, in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) j’mé dman.ne éd doù qu’i s’dessaque (dessaque signifie sort (comme d’un sac), vient de dessatcher) no jornalisse à l’pilasse? éd Berck, probabe (probabe signifie probablement) ?
 


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/02/17

PIQ (piq signifie puisque) os vous dit qu’ch’est un accidint!

Est vrai, quoé! Cmint (Cmint signifie comment) qu’os voulez qu’chés cadoreux (cadoreux signifie policiers) i fuche'té (fuche'té signifie soient, vient de ête) contints? Un joéne (joéne signifie jeune) d’Aulnay-sous-Boés –djò éq pèr la-bos ch’est ni puss ni moins qu’d’él racaille– i s’lanche din un conmissariat, i s’in prins à l’matraque à rsort d’un malheureux cadoreux, i llé machuque (machuque signifie maltraite, vient de machutcher) si bien qu’sin prope boéyeu du tchul i nn est affolé (affolé signifie blessé, vient de affoler) dsu dix chintimétes. In.ne matraque qu’a n’y avoait rien foait, qu’a n’li vouloait qu’du bien? Cmint qu’os voulez qu’i fuche'te épénis (épénis signifie épanouis, vient de épénir) , chés cadoreux? Cmint qu’os voulez qu’i foaiche'té (foaiche'té signifie fassent, vient de foaire) leu métier avuc plaisi? Siq o n’put pu bladjer (bladjer signifie blaguer) un molé (un molé signifie un peu) quanq o z-est din un conmissariat, doù qu’os put l’foaire alorss, pi doù qu’os allons?…

Éj n’appréhindoais (appréhindoais signifie appréhendais, vient de appréhinder) qu’in.ne cose, ch’est qu’i n’y euche (euche signifie ait, vient de avoér) un juge anarchisse –sié (sié signifie si, en ancien français si est) sié, i n-y in o puss qu’os n’pinsez– qu’i méche (méche signifie mette, vient de mette) sin nez doù qu’i n’feut point –éch fondemint d’chés joénes i n’est point tours (tours signifie toujours) des pu propes. Mantchroait pu qu’i trache des pouilles (trache des pouilles signifie cherche querelle, vient de tracher) à ch’malheureux cadoreux! Ch’est-ti d’és feute à li, siq l’eute il o des boéyeux dé rien? I put-ti l’adviner (adviner signifie deviner) ? Est-ti écrit dsu s’brongne boéyeux casvels (casvels signifie fragiles) ? Tout ch’qu’o put li rpreucher, a sroait d’n’avoér point tnu s’matraque bien conme i feut. Conme in.ne seurte d’abindon, d’laissier foaire; d’eximpe o pourroait dire, in boin français d’juge bien pinsant «matraque désinvolte», a n’vous plait-ti point conme cho?

Heureusemint i n-y o des juges qu’i sont bien édrués (édrués signifie ici dréssés) . I comprinde'té (comprinde'té signifie comprennent, vient de comprinde) chés cadoreux miux qu’chetlò (chetlò signifie ceux-là) i n’leu comprinde'te eux-minmes. A foait qu’i s’est trouvé un juge, un dénonmé Duqueutay d’Chumanche, qu’il o bien comprins, li, qu’i n’y avoait point yeu viol, qué l’matraque al étoait pèrtie tout seue din l’tchul d’un méchant bis-d’pieu (bis-d’pieu signifie basané, mot à mot bis de peau) qu’il étoait lò doù qu’i n’falloait point. Él feute à person.ne, quoé… In tous les cas, point l’feute à ch’paure cadoreux qu’i n’y étoait pour érien, mais bien putôt él feute à ch’meudit «bamboula(*) [Bamboula est le nom affectueux utilisé par les policiers du syndicat Unité police SGP-FO s’adressant à des personnes de couleur] » ! Quoé qu’ch’est qu’i foaisoait lò, in preume (in preume signifie d’abord) ? Cmint qu’i n’étoait point à leu moaison? À rbéyer (rbéyer signifie regarder) l’télé? Coére (Coére signifie encore) in.ne manœuve, probabe (probabe signifie sans doute) , pour traîn.ner pu bos qu’terre nos paures forches éd l’orde!

Éj pourroais nin dématcher (dématcher signifie ici dégoiser) conme cho durant des smain.nes. I feut qu’j’arrête ém canchon (canchon signifie fchanson) . J’éroais dzoin (dzoin signifie besoin) éd tchéqu’un (tchéqu’un signifie quelqu’un) pour ém don.ner l’la!… Ch’est qu’in picard, chu la, éch n’est point n’importé rien. Os avons la vie pi la mort, la djerre pi la paix. Tout des coses qu’o traite avuc respect, o n’in rigole point. N-y o coére la République, mais ch’est triste à vir (vir signifie voir) , a sroait putôt la ripou-blique. À mesure, n-y in o qu’il ont l’fillon, éq leu blanc-bon.net (blanc-bon.net signifie épouse) , tout conme Pénélope, al détricote, pèr nuit, ésn ouvrage d’él jornée. A foait qu’o n’put point vir éch qu’al o brassé (brassé signifie fait, vient de brasser) … mais ch’est fin bien poéyé, pi ch’est cho qu’i compte, point vrai?

Et pi n-y o la Justice, mais lò j’né l’sins point… infin sié, tout d’minme. O n’put point foaire sen.nant (sen.nant signifie semblant) , i nous arrive, évnant d’la Justice, des flairinées (flairinées signifie relents) … cmint dire… jé n’sus point nactieux (nactieux signifie difficile, dégoûté) , mais chés avenées (avenées signifie remugles) -lò i m’don.ne'té l’invie éd dégomir (dégomir signifie dégobiller) Rien qu’d’y pinser j’nin dédjeuleroais (dédjeuleroais signifie vomirais, vient de dédjeuler) tripes et boéyeux. Din qué mon.ne qu’os vivons, mes paures éfants!


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/03/17

chés marins d’Berck

Éj nin définirai (définirai signifie finirai, vient de définir) -ti? quanjou (quanjou signifie quand-est-ce) qu’a s’in vo abouter (abouter signifie ici être mener à bien) ? Éj sus tours (tours signifie toujours) din ch’diction.naire à Tétu, et pi j’croés bien qué j’nin sus t-assoté (assoté signifie entiché, vient de assoter) . Infin, pétête (pétête signifie peut-être) point d’éch live li-minme, mais bien putôt d’chés gins, d’chés marins d’Berck! In.nhui (In.nhui signifie aujourd’hui) , i n’y in o pu un seul, mais y o un siéque il étoai'té coére (coére signifie encore) lò, pi bien lò.

Prindons (Prindons signifie prenons, vient de prinde) dix-neu-chint-douze, vu qu’aprés, avuc la djerre… i n-y o lò, à Berck, in.ne quèrantain.ne éd batieux pontés et pi in.ne vingtain.ne qu’o dit non pontés. Chés pontés i pêque'te édz hérings avuc des filets, ész eutes i sont pu tchots (tchots signifie petits) . I sont à mitan (à mitan signifie à moitié) pontés seulemint; i pêque'té des macrieux (macrieux signifie maquereaux) avuc deux lignes qu’o z-appéle des cordes. In.ne corde al put foaire in chinquantain.ne éd métes éd long. Édsu o z-accreuche quatré-vingt peilles, éq ch’est des bouts d’fichelle avuc un hameçon à ch’bout. O z-appéle don chés batieux-lò des cordiers. Et pi vlò!

Siq os foaisez ch’compte, in 1912, cha foait qua-minme (qua-minme signifie quand même) pu d’soéxante batieux. Éll’énnée-lò ch’est six-chint-trente-neu tchilos d’pichon (pichon signifie poisson) qu’il ont espédiés à l’gare éd Rang-du-Fliers. Point chés batieux, chés marins. Cha cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à t-ête conséquent (conséquent signifie important) !

Quanq éj dis cha cminche, éch n’est point vrai pasqu (pasqu signifie parce que) ’à ch’momint-lò, l’Histoére al est in route à torner in.ne page. In 1888 ch’étoait passé deux-mille-chon-chints (chon-chints signifie cinq-cents) tchilos d’pichon vnant d’Berck qu’i pèrtoai'te (pèrtoai'te signifie partaient, vient de pèrtir) à ch’train d’mèrée. La marine éd Berck, in 1912, al est don in route a ratincher (ratincher signifie rapetisser) d’un rude cœup. Chés marins i leu rtrouvaront infirmiers ou bin aide-soégnants. In 1937 i n’y éro pu qu’in.ne vingtain.ne éd batieux. I dispèraîtront à foait (à foait signifie complètement) in 1965.

Ch’qu’y o d’pu ton.nant (ton.nant signifie étonnant) , ch’est qu’à Berck i n’y o point d’port! A n’est point croéyabe qu’os m’direz! Bé sié, ch’est l’vérité vraie. Point d’port! Chés batieux d’Berck, quanq i rint'te, ch’est tours à mèrée heute; i vien'té s’échouer l’pu heut possibe, pi pèr aprés o szés ratire coére un molé (un molé signifie un peu) pu heut pour qu’i fuche'te (fuche'te signifie soient, vient de ête) au rados (au rados signifie à l’abri) à l’prochain.ne mèrée. Il appéle'té cho haler heut. Pi pour rpèrtir (rpèrtir signifie repartir) , bé i feut attinde (attinde signifie attendre) in.ne eute mèrée heute et pi haler bos, éq ch’est foaire érdeschinde (érdeschinde signifie redescendre) éch batieu din l’mer…

Bié seur, à l’époque point d’tracteur ni d’buldozeur, ch’étoait chés marins pi leus fenmes qu’i leus atteloai'te. Soin (Soin interjection qui signifie attention) ! Ch’n’étoait point des tchotes bèrques à deux rames! Pour ramner à chaque cœup dusqu’à vingt ton.nes éd pichon, os pinsez bien qu’ch’étoait point d’él gnognote: des douze treize métes éd long pour quate éd lèrgue (lèrgue signifie largef) , avuc in.ne tchille (tchille signifie quille) éd tchinze chintimétes d’heuteur. In.ne tchote tchille foaite ésprés pour pouvoér s’échouer sans rien berziller (berziller signifie casser) . I foaisoai'té glicher (glicher signifie glisser) ch’batieu in mettant pèr un dsous des planques éd bos graissiées avuc du savlon noér, des brèches qu’il appeloai'té cho. Et pi: ho hisse!…

Il étoai'té don bien étchipés, et pi surtoute point tchœurs-falis (tchœurs-falis signifie paresseux) . À preufe, durant pu d’un siéque, ch’est eux, chés pêtcheux d’Berck, qu’il ont aliminté chés Pèrisiens in hérings. Du début, vers dix-huit chint, éch pichon il étoait quèrtché (quèrtché signifie chargé, vient de quèrtcher) dsu un ballon, point chti à Gambetta, in.ne tchote voéture à gvau (gvau signifie cheval) mné pèr un cache-mèrée (cache-mèrée signifie chasse-marée, maréyeur) : deux reues, un siége pa dvant pi driére in.ne tchaisse. Éch fond d’él tchaisse ch’est in.ne espéce éd tamis foait avuc d’el fichelle, tindu dsu un cade in bos. Ch’étoait pour qu’éch pichon i n’fuche point d’trop scoué durant ch’voéyage. Pèrti in.ne coupe d’heures édvant ch’cache-mèrée, un postillon; ch’est li qu’i prépère chés relais à l’avanche: i feut canger d’égvau souvint pi sans perde in.ne minute!

À pèrtir éd 1848, chu cmin (cmin signifie chemin) d’fer i s’in vo canger tout cho. Éch pichon d’Berck i prindro ch’train pour Pèris à Rang-du-Fliers. In 1893, éch tortillard i ménero minme éch pichon d’Berck à Rang-du-Fliers. Finalemint in 1912, vlo ch’qu’i nn est. Éch mèrchand d’Airaines, prindons (prindons signifie par exemple, mot à mot prenons) , i vo acater sin pichon à l’gare d’Adville et pi i court él vinde à domicile avuc in.ne titchote (titchote signifie toute petite) voéture, point traîn.née pèr un gvau mais pèr un tchien! I s’arrête à tous chés portes. À Dourier, à Dreu, au Hamé(*) [Dourier, Dreuil, le Hamel, trois agglomérations maintenant rattachées à la commune d’Airaines] , tout pèrtoute. Ém grand-mére Mérence al nous l’racontoait; quanq a n’vouloait point d’pichon, vlò cmint qu’a s’passoait.

Ch’mèrchand il arrive à l’intrée d’él cour pi i crie à Mérence au fin fond d’és moaison:
«Feut-ti dz hérings?
— Nan!
— Bé, matchez (matchez signifie mangez, vient de matcher) du brin!…»

[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/03/17

ouche ouche!

Cha y est ch’est foait! J’ai rfreumé chés pages éq j’avoais rouvertes i n-y o achteure (achteure signifie maintenant) pu d’deux moés. Jé nn ai-ti ahansé (ahansé signifie construit, vient de ahanser) des vèriures (vèriures signifie versions) dé ll’affoaire-lò! Pèr troés foés tout à récmincher (récmincher signifie recommencer) d’bistinbout (d’bistinbout signifie d’un bout à l’autre) ! Quanq j’y rpinse, qué misére! Mais in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) éj pux l’dire: Tétu ch’est fini!…

Jé nn ai tchié tout d’minme… avuc és phonétique pi chés accents édsu chés “œ”! Quoé qu’ch’est-ti qu’i n’avoait point invintion.né lò, no Lucien Tétu? Dusqu’à ch’qu’éj m’aperchuche (m’aperchuche signifie m’apercoive, vient de aperchuvoér) éq chés écrivures phonétiques-lò, ch’étoait chl’héritage à Gaston Vasseur. Sin diction.naire à li, Gaston, il o quasimint vingt énnées d’puss qu’échti (échti signifie celui) à Lucien!

Éj mé rtrouvoais un molé (un molé signifie un peu) conme du temps qu’éch Lanchron il o pubiyé chés œuves complétes à Pierre Dutchet. Pierre qu’il écrivoait pour qu’o n’obliche (obliche signifie oublie (subj.), vient de oblier) point ch’picard, mais qu’i n’s’intéressoait qu’à ch’picard pèrlé, point du toute à ch’picard in papier. Du cœup, i pouvoait écrire él minme mot d’troés min.niéres (min.niéres signifie manières) différintes din l’minme page. Tétu ch’est un molé du minme pèré (du minme pèré signifie du pareil au même (fam.)) . Pétête (pétête signifie peut-être) point pour les minmes raisons?

I m’sen.ne à vir (I m’sen.ne à vir signifie il me semble [à voir]) éq jé l’con.noais pèr tchœur sin Glossaire éd Berck à Tétu. Stapindant (Stapindant signifie cependant) , à chaque cœup qu’j’érmettoais min nez ndin, jé rtrouvoais tchéque cose (tchéque cose signifie quelque chose) éd nouvieu. Tchéque cose qu’i m’foaisoais rapinser à un mot d’ém mére, à in.ne espression d’min pére ou bin coére à un ratro (un ratro signifie ici une reflexion) à grand-pére Calais. Édz eximpes, i n-y in o à l’gron.née (à l’gron.née signifie à foison) .

Prindons (Prindons signifie prenons, vient de prinde) su l’tchestion habillure, j’intinds m’mére: “tin mantieu i n’in vut pu, i n’est mie pu mettabe, éj va l’porter à chés Émmaüs” Mon (Mon signifie chez) Lucien éj déteupe (déteupe signifie trouve, vient de déteuper) mettabe, mais surtoute j’ai coére rassarci(1) [ravaudé] tes bos chéf foés chi, més is nein veutent-é pus la peingne. Pi ch’est cho qu’i m’foait rapinser à m’mére. Eute cose d’un molé pu complitché : din sin glossaire, Tétu i n’arrête point d’pèrler d’batieu pi d’tout ch’qu’i vo avuc. I dit conme cho: ch’étoet in pér(2) [énorme] batieu, aveuc enne quille éd trente pieds! i n’dit point tchille. Nous eutes os disons des tchilles: “il est pèrti avuc tchilles et batchilles”. Mais “quillard”, min pére i llé disoait: “Soin, ch’est quillard”. Cha vouloait dire éq ch’étoait in étchilibe, prêt à tchair (tchair signifie tomber) , tout conme in.ne tchille! Mais i n’disoait point “tchillard”, i disoait “quillard” tout conme chés gins d’Berck i disoai'te l’quille d’un batieu.

Eute cose à l’page quatré-vingt-dix-neu:
Battellé, (batèlé), s.m.: raclette en bois pour remuer une pâte - outil de maçon, pour remuer le mortier, la glaise, le plâtre “ar'mue bien aveuc éch’battellé”.
Tel tchel din ch’glossaire à Lucien Tétu. Pi ch’est à min pére coére un cœup, à ch’manchon (manchon signifie maçon) , qu’éj pinse. I n’avoait point d’battellé mais il avoait in.ne bertlée. Qu’a n’o rien à vir mais cha m’y o foait pinser. Jé ll’avoais oblié ch’mot-lò, nom des os! In.ne bertlée, ch’est un oti putôt d’plâtrier qu’éd manchon, qu’a li sert à drécher chés induits.

Os nin voulez coére in.ne eute pour vo tchinzain.ne?
Euge, (ὼj), s.f.: auge; mangeoire des animaux, mais l’auge se dit plutôt pour le porc. “in cochon ! touc-touc ! à l’euge !” “touc-touc” onomatopée pour imiter le porc qui grogne; et aussi quelqu’un qui mange goulûment et bruyamment.(p.148)
Lò, vlò Aurélien min grand-pére qu’i s’démuche (s’démuche signifie ici se montre, apparaît, vient de démucher) à sin tour…
Quanq j’arrivoais tout courant à leu moaison, à mesure (à mesure signifie parfois) Pépére i m’atcheuilloait (atcheuilloait signifie accueillait, vient de atcheuiller) avuc un «ouche, ouche!…» Le premier cœup qu’i m’o foait cho, éj nin sus resté bec et borne (bec et borne signifie interloqué) . J’ai rinvalé m’salive pi j’ai fini pèr li dmander bien polimint ch’qu’a vouloait dire. Alorss i m’o asplitché: «Tu voés min fiu, quanq o z-arrive din in.ne étabe à coéchons, tous chés coéchons i foai'té (foai'té signifie font, vient de foaire) “ouche, ouche…”, ch’est conme cho qu’eux-eutes i nous di'té “bonjour”, à leu façon!» J’étoais ptchot, mais j’ai comprins qu’ch’étoait s’façon à li, Pépére, dé m’foaire érmèrtcher (érmèrtcher signifie remarquer) qué jé n’i avoais point dit «bonjour» in arrivant: «ouche, ouche!…»


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/04/17

o n’put point s’passer d’chés fenmes

J’avoais pinsé, in preume (in preume signifie d’abord) , éq pour min pichon (pichon signifie poisson) d’avri, éj vous raconteroais qu’j’avoais mis l’cassette pi ch’livret d’chés diries 1991 in line, tout conme chetlò d’1985 i llé sont djò. Pi finalemint, éj m’ai dit qu’étoait d’trop facile, n’y avoait qu’un clic à foaire pour aller vérifier ichi (allez vir, on n’sait janmoais ?) .

Ch’est Ginette qu’al m’o foait canger d’idée. Ginette ch’est in.ne cousin.ne à mi, piq (piq signifie puisque) qu’os avons l’minme rarataïon (rarataïon signifie arrière-arrière-grand-père) , Victorisse Demarcy. In puss, Ginette, ichi, à Ferriéres, ch’est quasimint no doéyin.ne. I n-y o bien Mame Sinoquet qu’al doét t-ête pu vielle d’in.ne poaire d’énnées, mais chelle-lòl a n’compte point, vu qu’ch’est in.ne horzain.ne (horzain.ne signifie étrangère plus précisément étrangère au village) . Al est arrivée à Ferriéres avu sn honme, i n-y o pu d’soéxante ans. Il étoai'té mèriés, pi i vnoai'te éd Fontain.ne(1) [Fontaine sur Somme] , j’ai idée (j’ai idée signifie je crois) . Éd Fontain.ne, ou bin d’eute pèrt, bref des horzains ch’est des horzains, a n’compte point!

Éj vous disoais don qu’mi pi Ginette os ons dvisé insen.ne (insen.ne signifie ensemble) éd min tchuin d’ziu d’i y o un moés, d’éch mèrchand d’pichons qu’i passoait à Dreu(2) [Dreuil-Hamel] , ch’village d’ém mére. Pi Ginettte al m’o dit conme cho:

«Tu sais qu’i n-y o un siéque i nin passoait tout pèrtoute des pichon.niers (pichon.niers signifie marchand de poissons) . I nin passoait un étou (étou signifie aussi) ichi à Ferriéres. Ém mére al mé nin pèrloait quanq j’étoais titchote (titchote signifie toute petite) .
— Bé don, jé n’savoais point cho, ém grand-mére Blanche a n’mé nn o janmoais rien dit.
— I n’avoait point in.ne voéture à tchien conme échti qu’i passoait à Dreu. À Ferriéres, i passoait avuc in.ne tchote cagirotte qu’i traîn.noait li-minme.
— Bé tu m’in diros tant!…»

Pi vlò toute, o nin sonmes restés lò. O diroait qu’éj vous intinds!… In.ne cagirotte quoé qu’ch’est-ti qu’ché nn est? Os n’foaisez (foaisez signifie faites, vient de foaire) don point intintion (intintion signifie attention) à rien? Ch’est (allez vir os rvarez aprés !) , in 2004, qu’éj nin pèrle pour él prémiére foés. Ch’est in.ne tchaisse avuc deux reues, des reues d’voéture d’éfant, ou bin des reues d’vélo. N-y o chinquante ans, tout l’mon.ne à Ferriéres il avoait coére él sien.ne, éd cagirotte. Sauf Mame Sinoquet… point tonnant, in.ne horzain.ne!…

Trente ans qu’éj trache (trache signifie cherche, vient de tracher) aprés, ch’mot cagirotte. Neune pèrt, ni din Vasseur(3) [Dictionnaire des parlers Picards du Vimeu] , ni din Debrie(4) [plusieurs lexiques picards couvrant largement toute la Somme] , point d’puss nan pu din sz’eutes éd diction.naires, din tous sz’eutes éq j’ai pu déteuper (déteuper signifie ici trouver) pi dvorer (dvorer signifie dévorer) toute austôt! Minme din ch’pèrler d’Berck, éch diction.naire à Tétu!…

Tétu, nom dé Dju!… Jé m’ramintuve (m’ramintuve signifie me souviens, vient de ramintuvoér) d’un seul cœup! Bié seur qu’os n’trouvarez point d’cagirotte din Tétu, mais mais mais… Din sin diction.naire, Lucien –point min voésin, paure honme, il est à ch’camp d’soéle (camp d’soéle signifie cimetière) , nan, Lucien Tétu– i foait référinche à un live écrit in 1909 pèr un dénonmé L.Duplais, «le vieux Berck».

J’ai té vir (vir signifie voir) . Ch’est point un honme, ch’est in.ne fenme, Léonie Duplais, qu’al o écrit «le vieux Berck». Pi quoé qu’ch’est-ti qu’éj déteupe din in.ne note in bos d’él page 27:
Le fourgon du hareng et des merlans se nommait cache-girotte. La cache du vêpre servait au transport du poisson qui arrivait en retard.
Quanq j’ai li cho, éj n’ai point foait l’rappreuchemint, mais lò, d’un seul cœup d’un seul, cha m’ervient et pi lò j’comprinds toute!

Ch’est don ch’pichon.nier qu’i passoait à Ferriéres qu’il est responsabe éd toute. Asseuré (Asseuré signifie sûrement) qu’i dvoait pèrler d’és tchote voéturette. Mais quanq i nin pèrloait, li qu’il étoait né-natif éd Berck probabe (probabe signifie probablement) , i disoait, histoére éd rire, «ém cache-girotte». Os y êtes, achteure (achteure veut dire maintenant) ? Ch’est d’lò qu’al vient, no cagirotte à nous. Pi ch’est chés fenmes qu’i m’ont aidié à nin vnir à bout, d’min rébus. Merci, troés foés merci, à Ginette, à Léonie pi à Gallica (un pichon d’avri ? tchéche qu’i sait ?) , él métchin.ne (métchin.ne signifie servante) à l’abbé Héneff!…


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/04/17

René Debrie i m’o seuvé!

Coére (Coére signifie encore) un foaiseu d’diction.naires, qu’os allez dire! Bin ouai, quoé qu’os voulez, chés diction.naires ch’est min papin (papin signifie ici régal) . Jé n’pux point mé nnin passer. Éd tous chés lexiques foaits pèr Debrie, i n-y in n’o qu’un qu’ém cousin.ne canadien.ne Julie a n’m’o point don.né chu scannvu qu’a né ll’o point–, ch’est chti d’éch pèrler Nord-Anmiénoés.

Adon, ém vlò pèrti à scanner mn eximplaire in papier. Pi dvant d’m’y mette, j’érbée (j’érbée signifie je regarde, vient de rbéyer) un molé (un molé signifie un peu) ch’qu’i y o ndin. Jé n’l’avoais point rouvert édpu vitam æternam. Acré bonsoér, drés (drés signifie dès) chés prémiéres pages, sur quoé qu’éj tchais (tchais signifie tombe, vient de tchair) ? édsu chés œ avu dz accents dsu, nin vux-tu nin vlò! Észés rvlò coére un cœup chés saprés œ à Tétu, chés œ à Vasseur! I sont lò, pi bien lò, pi n-y in o à l’gron.née (à l’gron.née signifie à foison) !

Forchémint, pour foaire plaisi à ses distindjés confréres lindjuisses, philologisses, lexicologisses ou bin coére phonéticiens, tout il est écrit avuc chés meudits accents édsu tout chés voéyelles. Éj sins bien qu’no René i o yeu granmint (granmint signifie beaucoup) d’mau à s’atnir (s’atnir signifie se retenir) éd nin mette édsu chés mots d’français qu’o put trouvoér din sn ouvrage! Éj croés bien qu’ch’étoait ch’preume à pèroaîte éd chés lexiques à Debrie.

Pu tèrd, no René i mettro d’ieu din sin pur jus(1) [cidre pur jus] , il écriro ses lexiques avu chés lettes qu’o put trouvoér édsu chés claviers d’machines à écrire. A n’sro point granmint pu lisibe pour autant. Mi j’n’ai janmoais pu m’y foaire. M’infin, i n’feut point ratcher (ratcher signifie cracher) din chés soupes, éj sus fin contint qu’i fuche'té (fuche'té signifie soient, vient de ête) lò chés lexiques à Debrie. Pi surtoute chti-chi du Nord-Anmiénoés, piq (piq signifie puisque) ch’est d’li qu’il est tchestion ichi!

In y rbéyant d’un molé pu prés, j’ai apprins qu’éch responsabe éd chés accents-lò ch’est un dénonmé Rousselot. Éj vo vir (vir signifie voir) dsu intèrnéte, pi lò j’déteupe (j’déteupe signifie je trouve, vient de déteuper) émn honme. Cré nom des eus, ch’est un tchuré! Coére un, n’mantchoait pu qu’cho. I n’avoai'té vraimint point grand cose à foaire dé ch’temps-lò, tous nos braves tchuretons: Haignéré(2) [auteur du parler boulonnais] , Corblet(3) [auteur d’un glosssaire du patois picard] , pi achteure (achteure signifie maintenant) Rousselot(4) [Jean Rousselot, 1846 - 1924, est considéré comme le père de la phonétique espérimentale.]!

Ch’est don à chu fanmeux Rousselot-lò qu’éj doés chés œ à z-accents! Éj vos vir din Wikipedia, éj déteupe és page, au bieu (bieu signifie beau) mitan (mitan signifie milieu) i y o sn alphabet… Nom d’un ton.nerre, il y sont tertous chés œ qu’éj trache (trache signifie cherche, vient de tracher) aprés édpu des moés! Cmint qu’il ont foait leu compte, mon (mon signifie chez) Wikipedia, pour észés foaire montrer?

A sroait d’trop long à vous asplitcher, mais fidjurez-vous qu’j’ai fini pèr nin définir, j’ai trouvé l’moéyin éd mette un accent, n’importe éltchel (éltchel signifie lequel) pi des pu bizèrres, coére– édsu pi minme indsous n’importé qué lette qu’os vourrez:
      œ̀ œ́ œ̃
Os nin voulez des pu rédeux (rédeux signifie ici curieux) ?
      c͍̊ š r̎ m͕̌ ņ̕
Siq i y in o des qu’cha intéresse, os pouvez mé ll’édman.ner, bien gintimint pi bien polimint, éj vous don.nerai ll’érchette.

Qu’est-ti bieu l’progrés, tout d’minme! Siq René Debrie l’avoait con.nu no z-intèrnéte, i sé nnin sroait-ti rdon.né, nom d’un nom! Pour nin révnir à sin lexique d’éch Nord-Anmiénoés, du cœup, éj min vos m’y mette éd boin tchœur (éd boin tchœur signifie de bon cœur) .

Asseuré (Asseuré signifie sûrement) qu’a prindro granmint d’temps, ch’temps qu’i feuro conme il éroait dit Fernand Raynaud, mais j’nin varai (varai signifie viendrai, vient de vnir) à bout, cré nom dé Dju! Pi pèr aprés j’értornerai étou (étou signifie aussi) rmette chés œ avu leus accents dsu din ch’diction.naire à Tétu… infin pétête (pétête signifie peut-être) , os voérons bien!…


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/05/17

intér deux tours

Quanq j’y pinse, i n-y in o-ti des tours. I leu boustchule'te au bout d’mes doégts. Biétôt, i s’in vont leus éperlindjer (leus éperlindjer signifie s’éparpiller) dsu ch’clavier. Atchun (Atchun signifie chacun) sin tour, cré nom des eus! J’m’in vo don.ner un tour éd vis, os allez vir! Tout l’mon.ne i passero à tour éd rôle, aprés qu’os ayonche foait un tour éd tabe!

Quanq j’étoais ptchot (ptchot signifie petit) j’alloais foaire un tour éd bidets d’bos, pi os alloème nous juer din l’voéyette (voéyette signifie sentier) qu’os appeloème éch tour éd chés haiyures (haiyures signifie haies) . Pu tèrd os ons té vir passer éch Tour éd Picardie. Pour tous chés coureux-lò, tant d’tchilométes, cha nin foaisoait-ti des tours éd reues! éd quoé nn attraper un tour éd reins!

Min cousin Gleude, qu’il étoait apprinti-ajusteu, à sin tour il o yeu sin tour(1) [machine-outil pour tourner les métaux] à li, os pèrlez d’un tour (un tour signifie une aventure) ! Quanq pèr un bieu jour min tchien i m’o raconté… ouai, mi pi min tchien os nous dvisoème insen.ne (insen.ne signifie ensemble) et pi in picard. Ch’étoait un tchien granmint (granmint signifie très) interligint, il avoait pu d’un tour din sin sac. Pi mi, à min tour, jé n’sus point nan pu l’mitan (l’mitan signifie la moitié) d’in.ne bête. Quanq min tchien i m’o raconté qu’il avoait yeu un taïon (taïon signifie ici ancêtre) qu’il étoait tourné-broche à ch’cabèret d’él Djeule Bée(2) [à la Gueule Bée, il y eut effectivement une auberge de ce nom à Amiens au XVe siècle] , min sang i n’o foait qu’un tour, éj j’i ai dit «tais-té (tais-té signifie tais-toi) , minteu, pi foais dmi-tour!» mais i nn’o point démordu. Coére (Coére signifie encore) bien qu’i n’avoait point la rage!

Min pére, li, il avoait des tours éd phrases point ordinaires. Ch’est-ti point li qu’i m’o déclatché un jour: «Cmint (Cmint signifie comment) qu’a s’foait qu’t’os prins min tourne-a-gueuche? T’os-ti seulemint ch’tour éd main qu’i feut ? Ti, justémint, avuc tes deux mains gueuches, a sroait lò un rude (rude signifie surprenantf) tour éd forches éq tu seuches (seuches signifie saches, vient de savoér) té nin servir!…»

J’étoais don pèrti au quèrt éd tour pour vous pèrler d’tour, pi, nin vlò-ti un d’tour, vlò qu’éj déteupe (déteupe signifie découvre, vient de déteuper) din ch’CourPic (os pouvez vérifier) qu’i y o in.ne gin (gin signifie personne) à Laon qu’il o ramassé un moés d’prison à cœuse qu’il avoait dérouflé (dérouflé signifie dérobé, vient de déroufler) vingt chintimes d’euro din in.ne voéture. Un tour pindabe qu’il avoait foait à ch’cadoreu (cadoreu signifie policier) propiétaire d’él voéture. Éch cadoreu i sé nn a aperchu in foaisant ch’tour du propiétaire. Du cœup, chés juges il avoai'té tcheu (tcheu signifie tombé, vient de tchair) dsu ch’paure lazère à tour éd bros.

Alorss, éj m’ai ramintuvé (éj m’ai ramintuvé signifie je me suis rappelé, vient de s’ramintuvoér) ll histoére à Pénélope. In grec sin nom i vourroait dire canèrd seuvage. Ch’est sans doute in.ne histoére éd famille, vu qu’un eute canèrd, éch Canèrd Inchepé (Inchepé signifie enchaîné) , il o prétindu qu’Pénélope al avoait rchu (rchu signifie reçu, vient de rchuvoér) huit chint trente et un mille quate chint quèrante euros, poéyée à né rien foaire. Quasimint d’l’èrgint rapiné. Pi vu qu’ch’est in.ne fenme qu’al détricote pèr nuit ch’qu’al o tricoté din l’jour –un tour à l’indroét, un tour à l’invers–, a n’est point aisié d’montrer qu’al o vraimint ouvré (ouvré signifie travaillé, vient de ouvrer) pour ésn honme… Os pèrlez d’un cinéma, mais ch’premier tour éd manoéyéle (manoéyéle signifie manivelle) i n’est point coére don.né… Paure Pénélope et pi paure Ulysse!

Siq os comptons bien, à raison d’un moés d’prison pour vingt chintimes défustinés (défustinés signifie ici grapillés, vient de défustiner) , Pénélope al édvroait foaire, étnez-vous bien… al édvroait foaire quate miyons chint chinquante sept mille deux chints moés d’prison. Avu des chiffes pèrels, o né s’rind pu bien compte dé rien. Minme siq o compte in siéques! Maginez don qu’o méche (méche signifie mette, vient de mette) Pénélope in prison. Infreumée à triplé tour din in.ne tour; et pi maginez coére qu’à chaque moés d’prison qu’al o foait, o z-avanche és tour seulemint d’un chintiméte. A n’est point grand cose, un chintiméte. Bé quanq al sortiro d’prison s’tour al éro foait l’tour du mon.ne. Pi elle énedin! bié seur al sro étou (étou signifie aussi) trente six mille foés pu vielle éq Mathiu Salé… 

Os voéyez qu’os sonmes tours (tours signifie toujours) din chés tours (pi chés ratours). Éj croés bien qu’os nn avons foait l’tour. Mais lò tout d’minme, pour éch Canèrd Inchepé, tout canèrd qu’i fuche (fuche signifie soit, vient de ête) , ch’est un vrai tour éd coéchon qu’il o jué lò à Pénélope et pi à sn honme. Pi ch’est conme cho éq pour Ulysse, i n’y éro point d’deuxienme tour!!!


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/05/17

a n’s’Orange point!

Maginons un momint… Vous (Vous signifie votre) blanc bon.net (blanc bon.net signifie épouse) al o un téléphon.ne portabe. Bié seur, tchéche (tchéche signifie qui, mot à mot, qui est-ce) qu’i nn’o point? (mi jé nn’ai point, mais né l’disez point, a foait d’pèr trop niacoés (niacoés signifie niquedouille) …) Adon, vlò qu’sin téléphon.ne il o à rvir (avoér à rvir signifie être malade) . Pinsez, un téléphon.ne qu’il o chonq (chonq signifie cinq) ans d’âge, ch’est quasimint l’âge d’éch Mathiu Salé (Mathiu Salé signifie Mathusalem) d’chés téléphon.nes!

I feut l’canger (canger signifie changer) ! L’canger dvant qu’i fuche mort à foait (à foait signifie complètement) , dvant qu’chés photos qu’i n’y o dsu i fuche'té (fuche'té signifie soient, vient de ête) berzillées (berzillées signifie massacrées, vient de berziller) pasqué minme siq il o chonq ans, i foait des photos pi des films. L’canger dvant qu’éch répertoére i fuche aboli (aboli signifie détruit) . L’canger étou (étou signifie aussi) pasqu’il est passé d’mode!

Alorss, quoé qu’ch’est qu’os foaisez? Conme mi (qu’éj n’ai point d’portabe) os n’y con.naissez point grand cose? Él miux ch’est coére (coére signifie encore) qu’vous fenme al voéche (voéche signifie aille, vient de aller) mon (mon signifie chez) Orange pour coésir (coésir signifie choisir) un nouvieu modéle et pi surtoute pour éq chés Orangisses i foaiche'té (foaiche'té signifie fassent, vient de foaire) ch’qu’i feut pour qu’éch qu’i y o din ch’viux téléphon.ne i s’értrouve din ch’nouvieu.

Adon vlò vous fenme pèrtie avuc din sin saclet (saclet signifie petit sac) , sin viux téléphon.ne pi in.ne facture Orange pour qu’i seuche'te (seuche'te signifie sachent, vient de savoér) bien qu’os sonmes des clieints à eux. Toute i dvroait aller conme in.ne lette din la boéte. Pétête (Pétête signifie peut-être) minme conme in.ne lette du temps d’ém jon.nesse; du temps qu’in.ne lette pour Anmiens postée au matin à Anmiens al étoait distribuée l’minme jour, à chonq heures d’érmontée (d’érmontée signifie de l’après-midi) .

A n’s’a point passé conme cho! Arrivée à l’boutique, Gristiane –min blanc-bon.net– al o coési un téléphon.ne, d’él mèrque Sanssoin, él minme mèrque qu’és tablette. Pasqué m’fenme bié seur al o s’tablette, point du chucolat, hein! éd l’Androïd pur jus, coére! I feut vive avuc sin temps, cré nom des Eus! Chti d’édvant d’portabe, ch’étoait un Olympic, du boin, du solide, mais Zeus pi chés diux d’l’Olympe, est un molé (un molé signifie un peu) dépassé!

Vlò don ch’qu’i foait qu’a n’o point té conme os l’souhaitoème. Éch nouvieu téléphon.ne i li falloait in.ne nouvelle cartéssime, vu qu’échlò (échlò signifie celle mot à mot celle-la) d’échl Olympic a n’rintroait point din l’case d’éch Sanssoin. Ch’est lò qu’chés miséres il ont cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) . Pour in.ne nouvelle cartéssime, Orange i vu'te (vu'te signifie veulent, vient de vouloér) in.ne carte d’idintité. Pour avoér él carte, i feut in.ne carte… O diroait du Raymond Devos… éh bé, montez din l’ambulance!…

I feut in.ne carte est vite dit, mais point n’importe éltchelle (éltchelle signifie laquelle) . Éch controt il est à min nom à mi. I feut in.ne carte d’idintité à min nom, coère miux, in.ne carte d’idintité d’moins d’dix ans! pourquoé point la leune tant qu’il y sont? Bref, a n’s’a point foait, ém fenme al n’avoait point prins m’carte d’idintité… et pi d’tout sin (d’tout sin signifie de toute façon) m’carte d’idintité al date éd mille-neu-chint-quatré-vint-sept. Éch portabe Sanssoin il est don resté dsu ch’comptoér mon Orange. Gristiane al est rintrée à nous (nous signifie notre) moaison avuc sin viux Olympic. Ch’étoait l’vingt-troés d’avri, pi in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) chl’Olympic i mèrche coére. Pourvu qu’a durche (durche signifie dure, vient de durer) !

Mais ch’pu bieu (bieu signifie beau) , ch’est quanq j’ai rchu (rchu signifie reçu, vient de rchuvoér) m’facture éd mon Orange, i n-y avoait neuf chintimes éd rintchér (rintchér signifie augmentation) ! J’érbée (érbée signifie regarde, vient de rbéyer) chés tchotes lettes, él vingt-troés d’avri, j’avoais cangé d’controt! Él vingt-troés d’avri justémint! Acré nom dé Dju! Sans mé nin rinde compte, pi surtoute sans signure, sans carte d’idintité, sans rien dmander, quoé! J’étoais lò conme Joseph! In.ne opération du Saint-Esprit!… Ém fenme a n’avoait point té mon Orange pour érien. Os n’allons point aller vir chés juges pour neuf chintimes d’euro, mais tout d’minme, mon oRange i n’manque'té point d’R.


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/06/17

A vous dit-ti tchéque cose?

A n’est pourtant point si loin, ch’étoait l’dix-huit éd mai. Pour ratriver (ratriver signifie attirer, séduire) chés gins os avoème écrit au dos d’éch carton d’invitation:

Toute il arrive, él tcheue d’no tchien al o bien vnue. Os ons fini pèr nin vnir à bout! Ch’o point té des pu aisié, mais cha y est, est foait.
Os y sonmes à l’tèrte à pron.nes, ch’est point l’momint d’attraper des puches au lache (lache signifie collet, piège) , tandiss qu’os tnez ch’leu pèr ses érelles, éscouez-szés, vnez nous acouter éch vardi (vardi signifie vendredi) dix-huit éd mai, à huit heures d’érmontée (d’érmontée signifie du soir) , à ch’Musée Postal…
Et pi disez-llé don à ch’bochu qu’i s’érdréche, et pi pèrlez-nné à ch’boéteux qu’i mèrche droét, qu’i l’seuche'te (seuche'te signifie sachent, vient de savoér) pi qu’i vienche'te (vienche'te signifie viennent, vient de vnir) étou (étou signifie aussi) !

Os y êtes achteure (achteure signifie maintenant) ? nan? pourtant os avez in.ne tchote indication qu’al doét vous mette él puche à l’érelle, justémint? point un, mais putôt deux rinseignemints pour trouvoér él solution? Éj m’in vos vous mette édsu ch’boin cmin (cmin signifie chemin) : Musée postal, a n’vous dit rien? ch’est lò qu’os ons foait in.ne poaire éd séries (séries signifie soirées) avu nos Diries! In tchelle énnée qu’os allez m’dire?

In preume chés deux premiéres Diries, ch’étoait din ch’cloétre d’él plache Dewailly. Cha nous méne don din les énnées quatré-vingt-dix; lò ch’est ch’vardi 18 mai qu’i vous don.nero l’réponse: os allez mon (mon signifie chez) Gogole: 18 mai 1990, du premier cœup din ch’1000, ch’est un vardi!!! Étoait don nos Diries 1989 qu’os ons présintées pèr un vardi 18 éd mai 1990 à ch’Musée Postal!!!

Mais cmint (cmint signifie comment) qu’a s’foait qu’i nous pèrle éd cho, no paure baroumoaite?

Éne vous épinez (épinez signifie énervez, vient de "épiner) don point conme cho, siq éj vous pèrle éd cho ch’est qu’i y o un rude (rude signifie formidable) événemint qu’i s’prépère: Lafleur i s’in vo atcheuiller (atcheuiller signifie accueillir) Meuberde. Pour t-ête coére (coére signifie encore) pu clair, Chés Cabotans d’Anmiens i s’in vont juer au moés d’juhiet, le mystère de la rue Motte, une enquête du commissaire Meuberde, in.ne piéche d’aprés Doube assassinat din l’rue Motte!

Bié seur, din l’histoére, os ons perdu l’référinche à Édgar Poe, os ons perdu étou un molé (un molé signifie un peu) d’picard piq (piq signifie puisque) chés Cabotans i s’in vont touiller ch’picard et pi ch’français, mais tout d’minme, vingt-sept ans pu tèrd, vlò qu’chés Diseux i rint'te à l’Académie Picarde éd Lafleur, ch’est conme qu’i diroait éd t-ête jué à la Comédie Française! La Gloére avuc in.ne G majuscule, nom des Eus! In.ne gloére qu’al vient un molé d’trop tèrd, quanq i n’resse quasimint pu qu’in.ne poaire éd Diseux, pétête (pétête signifie peut-être) , pour éne ête fiérs!

Du cœup, pour qu’os n’fuchèche (fuchèche signifie soyez, vient de ête) point un rtèrd, qu’os foaisèche (foaisèche signifie fassiez, vient de foaire) vos révisions dvant d’aller vir (vir signifie voir) pi acouter ch’conmissaire Meuberde mon Lafleur, j’y ai passé pu d’él mitan (mitan signifie moitié) d’ém nuit, mais chés Diries 1989 i sont lò. I sont à intinde pi à lire in intier à leu page aditée (aditée signifie habituelle) : Diries 1989 (allez-y, cré bon diu !)


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/06/17

coére (coére signifie encore) un!

Aprés chu scann éd chés pages in.ne pèr in.ne, i feut rcon.noaîte chés lettes. Échl automate qu’i foait cho, i s’berlure à mesure (à mesure signifie parfois) , surtoute édsu ch’picard, éq ch’est in.ne langue qu’i n’con.noaît point. I n’resté pu qu’à rmette toute d’étcherre (d’étcherre signifie d’aplomb, mot à mot d’équerre) et pi vlò. Coére un diction.naire d’incrintché (incrintché signifie ici entassé, vient de incrintcher) din mn amoélette alectron.nique (amoélette alectron.nique signifie mot à mot petite armoire éléctronique évoque plutôt ici un disque dur) !

Arthur Lecointe, os savez-ti tchéche (tchéche signifie qui, mot mot qui est-ce) ? Né natif d’Arry(1) [Allery 80270] , à deux doégts d’Dreu(2) [Dreuil-Hamel, rattaché à Airaines] , ch’poéyis d’ém mére. In dix-neu-chint-onze. Ém mére al étoait d’dix-neu-chint-dix. Pupile éd la Nation, vu qu’sin pére il est mort à la djerre. Ém mére étou. Ouvrier à treize ans, ém mére à dix-sept. Os allons nous arter (arter signifie arrêter) lò.

Adon, Arthur à treize ans i s’a rtrouvé loin d’és famille, houret (houret signifie valet) din l’ferme d’Hostetingue à Bovelles. I n’o point foait qu’cho, il o minme té pu tèrd dusqu’à vinde des assurances. Il o ouvré conme cho dusqu’à ses soéxante ans. Pi conme il avoait à rfoaire (avoér à rfoaire signifie être malade) , i s’a lanché din chés écrivures. Il o écrit ses ramintuveries (ramintuveries signifie souvenirs) d’tchulture. La terre; point chés lives conme Debrie!

La tchulture et pi tout ch’qu’i torne autour pi alintour. Point seulemint écrit, mais dit étou (étou signifie aussi) , piq (piq signifie puisque) o lé rtrouve din des cassettes, pi tchéques (tchéques signifie quelques) énnées pu tèrd din ch’poste, dsu RGR, Radio-Gazette-Rurale. Il y pèrle éd sin picard, il y pèrle in picard bié seur, avuc Momo(3) [Maurice Boucher] .

Tout cho pour finir, in dix-neu-chint-quatré-vingt-huit, pèr dessatcher (dessatcher signifie ici faire paraître) un diction.naire qu’il o appelé éch Lexique du cultivateur picard. À l’époque, jé ll’ai acaté, jé nn ai rbéyé (rbéyé signifie regardé, vient de rbéyer) in.ne poaire éd pages et pi jé ll’ai ringé. Pi, à mesure j’alloais y tracher (tracher signifie chercher) un mot qu’éj n’avoais point seu (seu signifie su, vient de savoér) déteuper (déteuper signifie trouver, découvrir) eute pèrt, mon (mon signifie chez) chés savants lindjuisses.

Dusqu’à temps, y o d’cho in.ne ésmain.ne ou deux, qu’j’euche (euche signifie aie, vient de avoér) in.ne lubrie, un pécavi (pécavi signifie caprice, fantaisie) , bref qu’i m’vienche (vienche signifie vienne, vient de vnir) l’idée d’nin foaire in.ne vèriure (vèriure signifie version) numérique. Quanq j’ai mis min nez ndin, pi qu’j’ai yeu li d’bistinbout (d’bistinbout signifie d’un bout à l’autre) , qué surprinze! Ch’étoait badjé (badjé signifie rempli, vient de badjer) d’feutes d’orthographe. In français tout conme in picard. Tant qu’à ch’picard siq o n’put point vraimint pèrler dé sn orthographe, il étoait écrit d’in.ne min.niére qu’o n’y est point duit (duit signifie habitué) . Bref, émn Arthur i n’avoait point té din chés écoles, pi cha s’voéyoait!

Mais d’un eute côté, qué richesse! A s’voéyoait étou qu’no z-honme i n’avoait point granmint (granmint signifie beaucoup) l’habitude dé tnir un porté-pleume, mais chés mancherons d’carrue, sié (sié signifie si ou oui, mot à mot si est du vieux parler) ! I savoait étou ch’qué ch’étoait qu’in.ne bleime(4) [meurtrissure de la sole du sabot du cheval] ou bin qu’in.ne seime(5) [crevasse du sabot allant de la couronne à la sole] . Éch n’est point du picard, ch’est du boin français, mais tchéche qu’i con.noaît ch’qué ch’est? Li sié! Chés gvaux, i n’s’a point continté d’ész aflater in passant. Il o té des énnées pèr driére eux, o bin au côté, avu s’cachoére (la cachoére c’est le fouet) !

Du minme pèrel pour chés goriers (goriers signifie bourreliersf) , il o té szés vir (vir signifie voir) pour radiabler (radiabler signifie réparer) in.ne harnachure (harnachure signifie harnais) o bin, durant l’moés d’eut (le moés d’eut c’est la moisson) , foaire rabistotcher (rabistotcher signifie rafistoler) chés toéles d’és moésson.neuse-lieuse. Point pour leu dmander cmint (cmint signifie comment) qu’o dit aujourd’hui din leu pèrlage!

Du début, Arthur i m’o foait pinser à m’mére. Aprés qu’jé l’ai yeu li, ch’est à min pére éq j’ai rapinsé. Li il étoait manchon (manchon signifie maçon) . Il étoait du bâtimint pi, tchurieux d’toute, i con.naissoait tous chés métiers qu’i torne'te autour. Quanq il lé falloait, i pouvoait t-ête plâtrier, chimintier, quèrleu (quèrleu signifie carreleur) , o bin coére carpintier pi ménusier, plombier, couvreu in pan.ne(6) [absent des dictionnaires, voir dans Gogole à panne flamande] , in ardoése pi in zingue… Durant la djerre, il o té étou no cordon.nier…

Éroait té pu facile éd dire éch qu’i n’savoait point foaire, min pére. I n’savoait point écrire troés mots sans foaire in.ne feute. N’avoait point té din chés écoles, li non pu. À quatore ans il étoait apprinti-manchon din ch’métro à Pèris, mon Montcocol(7) [cette entreprise existe toujours !] . Siq i n’étoait point à sn aise in orthographe, pour éch cartchul, i s’y con.naissoait! I savoait compter miux qu’person.ne. Quanq j’avoais un problinme à foaire pour éch moaîte d’école, pi minme pu tèrd, pou ch’lycée, i pouvoait m’don.ner chés boin.nes réponses in deux cœups d’tchuillére à pot (in deux cœups d’tchuillére à pot signifie mot à mot en deux coups de cuiller à pot équivaut à en deux temps trois mouvements du français) . Mais, falloait point li dmander cmint qu’il avoait foait, i n’él savoait point li-minme.

Point nin révnir à ch’diction.naire qu’Arthur il o foait, a y est, est abouté (abouté signifie ici mené à bien, vient de abouter) . A n’o point té pèr trop complitché. N’y avoait point d’lettes agorées (agorées signifie affublées, vient de agorer) avu dz accents horzains (horzains signifie étrangers) . Ch’étoait foait avuc in.ne machine à écrire. Des foés, chés accents dsu chés majuscules i sont récrits pa dsu à l’main, mais point à chaque cœup. O s’y foait! Tours (Tours signifie toujoursf) z-est-ti qu’il est lò, ch’lexique du cultivateur picard (clitchez pour él quèrtcher, a n’est point d’trop lourd, a n’foait qu’sept mégots !) ; allez-y d’boin tchœur (d’boin tchœur signifie de bon cœur) , os pouvez l’quèrtcher (quèrtcher signifie charger) , mais né l’disez point à person.ne, i n’o point coére té balé (balé signifie ici jeté, versé, vient de baler) din ch’donmain.ne public!…


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/07/17

a né s’fro point!

Éj m’apprêtoais à infiler m’rhabillure d’al diminche pourafin d’aller vir et pi acouter Meuberde mon Lafleur! Étoait prévu pi annonché: au moés d’juhiet, Chés Cabotans il alloai'té juer «Au Bistrot Lafleur : une enquête du commissaire Meuberde ». Éch n’étoait rien d’eute qué l’piéche «Doube assassinat din l’rue Motte» éd no Diries 1989.

J’avoais té un molé (un molé signifie un peu) dépi (dépi signifie déçu) qu’éch tite i fuche (fuche signifie soit, vient de ête) cangé et pi qu’du cœup, éch tchuin d’ziu à Édgar Poe il euche (euche signifie ait, vient de avoér) dispèru. Pi coére pu dépi quanq j’ai seu (seu signifie su, vient de savoér) qué l’vèriure (vèriure signifie version) ahansée (ahansée signifie ici composée, vient de ahanser) al sroait in français avuc jusse un tchot (tchot signifie petit) molé d’picard épar (épar signifie dispersé) énedin (énedin signifie dedans) .

Os ons écangé in.ne poaire éd méls, mi pi Marie-Laure Boggio, él nouvelle responsabe éd chés Cabotans. Ch’étoait rapport à ( rapport à signifie à propos de) chés droéts d’auteur. Conme siq Chés Diseux il euche'té janmoais réclamé d’l’èrgint à tchéqu’un (tchéqu’un signifie quelqu’un) . Pi fil à mesure (fil à mesure signifie au fur et à mesure) os ons distchuté étou (étou signifie aussi) d’él piéche. Rachid il alloait dévnir mèrchand d’lédjeumes. Aprés toute, à cœuse non (à cœuse non ? signifie pourquoi pas ?) ? Étoait bien pèrti. Chés répétitions il avoai'té cminchées (cminchées signifie commencées, vient de cmincher) du début d’éch moés d’mai.

Pi vlò qu’l’eute jour au soér jé rchus (rchus signifie reçois, vient de rchuvoér) un mél éd Marie-Laure… Jé l’magine Marie-Laure, un tchot botteron d’fenme (tchot botteron d’fenme signifie un petit bout de femme ; un botteron est une petite botte de foin ou de paille) un molé bise éd pieu, avuc des cavieux (cavieux signifie cheveux) bruns et pi des ziux noérs milant (milant signifie brillant, vient de miler) conme des braises. Un molé l’Arlésien.ne à Bizet. À vir sin rétoér (rétoér signifie portrait) , jé n’m’avoais point berluré (berluré signifie trompé, vient de berlurer) granmint (granmint signifie beaucoup) , jusse édsu l’couleur éd pieu pétête (pétête signifie peut-être) … in.ne belle Arlésien.ne, os avouerez!

Quoé qu’i disoait sin mél? Malva (Malva ! interjection qui signifie malédiction !) ! Toute il étoait à l’oust (à l’oust signifie à vau-l’eau) . Él piéche déprogranmée, pi Marie-Laure démission.née. Qué décarsure (décarsure signifie désolation) ! Un molé conme siq chés Diseux i fuche'té morts in.ne deuxienme foés! Jé n’sais point rapport à (rapport à signifie à cause de) quoé qu’o té déhansé (déhansé signifie démoli, vient de déhanser) , pi jé n’vux minme point l’savoér. A n’mé rbée (rbée signifie regarde, vient de rbéyer) point.

J’m’étoais dit qu’j’iroais foaire in.ne tchote visite à Marie-Laure, au moés d’juhiet, histoére d’aller rbéyer ll’intchête à Meuberde, pi d’li foaire un tchot bé… point à Meuberde, à Marie-Laure, bié seur! A né s’fro don point. Minme él page wèbe éd Chés Cabotans qu’al annonchoait chu spectaque qu’al o té deffacée rondébilis (rondébilis signifie en vitesse)  !…

Pour bien foaire vir à tertous éq jé n’vous ai point minti, o trouve coére trache éd cho din un artique d’éch vingt-troés d’juin din ch’CourPic (n’attindez point, ch’est point pour longtemps, probabe…) , a n’durero point à perpéte, allez-y pi vérifiez aïte aïte ( aïte aïte signifie dare-dare) , coére…

Tant piss pour Meuberde pi chés Diseux, pi tant piss pour éch tchot bé à Marie-Laure! Du cœup, pour m’érvinger, j’m’ai otchupé d’in.ne eute Dirie, chetlò éd dix-neu-chint-quatré-vingt-treize. Est foait, ch’est lò (allez don vir conme est bieu) , pi conme cho, os értrouvarez Meuberde, mais din un eute rôle éq conmissaire, piq lò il est warde-mahons (warde-mahons signifie garde-champêtre, litt. gardien de coquelicots) !


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/07/17

à deux doégts d’un quatore juhiet berneux (berneux signifie merdique)

Ch’étoait ch’premier quatore juhiet (quatore juhiet signifie quatorze juillet) d’aprés la djerre. Os étoème in dix-neu-chint-quèrante-six. Éj vux dire un quatore juhiet avuc pétèrds, lampions pi jux dsu l’ville (ville signifie grand place, prononcer vil comme en français) . In quèrante chonq (chonq signifie cinq) , i n’y avoait yeu rien d’ahansé (ahansé signifie organisé, vient de ahanser) . Os nous rmettoème tout duchemint (duchemint signifie doucement) . Tchestion d’norriture, ch’étoait miux qu’du temps d’chés Allemands, mais y avoait tours (tours signifie toujours) des titchets d’ration.nemint. Coére (Coére signifie encore) miux, chés manchons (manchons signifie maçons) pour acater (acater signifie acheter) in.ne pelle, un sieu (sieu signifie seau) à mortier o bin coére in.ne treuelle, i leu falloait coére des titchets à eux étou (étou signifie aussi) . Tous chés titchets-lò i n’sront abolis qu’chonq ans passés pèr aprés l’Libération.

J’avoais treize ans, j’alloais tchitter l’école Saint-Roch, d’où qu’chés tchotes [tchot(e) signifie petit(e)] classes d’éch lycée i leu tnoai'te (leu tnoai'te signifie se trouvaient, vient de tnir) . Éj m’apprêtoais à rintrer in troésienme rue Delpech, à Saint-Martin d’où qu’éch lycée il avoait ses pu grandes classes. Mais révnons à no quatore juhiet. J’étoais d’trop grand pour él course-au-sau(*) [pour pratiquer la course-au-sau (course-au-sac), les gamins enfournaient les deux jambes dans un sac qu’on leur liait à la ceinture] pi pour tous chés amusemints éd jon.nes nivelets (jon.nes nivelets signifie jeunes nigauds) et pi d’trop ptchot pour él course à pied. In.ne grande ablouke (ablouke signifie boucle) , réservée à ches honmes, qu’al pèrtoait d’él ville et pi qu’al y révnoait in foaisant ch’tour éd no territoére (territoére signifie terroir) .

A l’arrivée d’él course, côte-côte, Meurice Cobin et pi Klaus. Li Klaus, ch’est un prison.nier d’djerre débèrtché (débèrtché signifie débarqué, vient de débèrtcher) à Ferriéres n-y o six moés à pein.ne et pi qu’tout l’mon.ne il appéle Gleude. Mi, qu’éj foais d’l’allemand dpu l’sixienme, éj pinse qu’i veurroait (veurroait signifie vaudrait, vient de valoér) miux ll’appeler Nicolas pi li a n’li foait ni cœud (cœud signifie chaud) ni froéd; qu’o l’dénonme Pierre, Paul o bin Gleude, «Klaus égal» conme i dit.

Pi d’un seul cœup, tout jusse passé l’line d’arrivée, Meurice, qu’il étoait ch’preume (preume signifie premier) bié seur, mais point d’granmint (granmint signifie beaucoup) … vlò no Meurice qu’i s’églandit (s’églandit signifie s’affale, vient de églandir) d’tout sin pu long. Él vlò rétalé din chés cailleux vrimeux (vrimeux signifie ici perfides, au sens propre venimeux ou vénéneux) qu’i li intame'te és pieu (pieu signifie peau) . Quanq o ll’o rélvé, tout délocté (tout délocté signifie les vêtements en loques) , ses deux genoux imbrondjés (imbrondjés signifie barbouillés, vient de imbrondjer) d’sang, ses mains pi s’brongne (brongne signifie figure) pèrelles, il o dit «Jé n’voloais point qu’cha fuche (fuche signifie soit, vient de ête) éch boche qu’i gaingne (gaingne signifie gagne, vient de gaingner) !»

Pasqué tout d’minme, os maginez… qu’éch boche il euche (euche signifie ait, vient de avoér) gaingné l’meudite course? La honte éq ch’éroait té, no paure fête nation.nale gadrouillée (gadrouillée signifie gâchée, vient de gadrouiller) … Surtoute pour Meurice Cobin, mais étou pour Guy Courméchon, Roland Lérailler pi Michel Roumage, éq ch’étoaient nos troés mousquétaires, chés braves z‑héros d’no Libération. Cmint (Cmint signifie comment) cho? Os n’él savez point? Bé os l’sérez (sérez signifie saurez, vient de savoér) à ch’prochain tchuin d’ziu… infin pétête (pétête signifie peut-être) , tchéche qu’i sait (tchéche qu’i sait signifie qui sait) ?… In attendir, os povez coére aller rafrétchir vo mémoére ichi (in.ne verlée din chés archives) .


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/08/17

qué nuit!

Ch’darin cœup (Ch’darin cœup signifie la dernière fois) , éj vous dvisoais d’nos mousquétaires. Os ll’avez dviné, surtoute siq os avez té vir ichi (in.ne verlée din chés archives) , ch’étoait chés quate galibiers qu"il avoai'te, él jour éd la Libération, ramnés din l’salle du conseil in.ne boin.ne vingtain.ne d’allemands qu’il avoai'té foait prison.niers. Quate joénes (joénes signifie jeunes) qu’i n’avoai'te point vingt ans et pi qué dpu l’matin i leu sintoai'te pousser des brassards d’Éféfi(*) [F.F.I. : Forces Françaises de l’Intérieur] à leu bros.

A n’avoait point té complitché. In preume (In preume signifie d’abord) , i n’avoai'te qu’à leu boaissier pour récouer (récouer signifie récupérer) un fusil, tout l’long d’chu cmin (cmin signifie chemin) d’él chinmetiére. Éd deuze, chés allemands qu’i leu trouvoai'te lò, à chés prémiers cœups d’canon, i leus avoai'te éperlindjés (éperlindjés signifie dispersés, vient de éperlindjer) din tous chés tchots (tchots signifie petits) botchets (botchets signifie bosquets) pi tous chés fonsés qu’i n-y avoait alintour d’eux.

Cha foaisoait des jours pi des jours qu’i leu traîn.noai'te à pied édpu ch’Calvados. Ah, ch’étoait point lò él compagnie SS «das Reich** [la division SS responsable, entre autres, du massacre d'Oradour-dur-Glane]»! Ch’étoait des viux pépéres éd quèrante ans passés pi des jon.nes nivelets (nivelets signifie gringalets) avuc à pein.ne troés poéilles (poéilles signifie poils) a leu minton. Tertous i nn étoai'te réïus (réïus signifie ici exténués) d’leus inseuver (inseuver signifie sauver) conme cho à pied dvant chés Anglais. I n’avoai'te qu’in.ne faim (faim signifie désir, envie) , ch’est d’és rinde, éd t-ête foait prison.niers; éq pour eux-eutes la djerre al fuche (fuche signifie soit, vient de ête) finite, finite à foait (à foait signifie tout à fait) .

Tchéques heures pèr aprés, ch’est Camille Bellot qu’il o yeu à sin tour ésn heure éd gloére. Li, ch’est un officier à gvau (gvau signifie cheval) qu’il o ramné pèr és bride dusqu’à l’mairrie. Fin contints d’leus in tirer à si boin compte, chés Allemands il ont tertous attindu bien gintimint qu’chés Anglais i vienche'te (vienche'te signifie viennent (subj.), vient de vnir) pour ész inmner jé n’sais point doù… Jé n’sais point nan pu quoé qu’ch’est qu’chés Anglais il ont foait éd chés chonq ou six cadaves allemands qu’i restoai'te éberdelés (éberdelés signifie écrabouillés, vient de éberdeler) dsu chu cmin d’él chinmetiére.

Chés Anglais, quanq il ont montré l’bout d’leu nez, il étoait pétête (pétête signifie peut-être) six ou sept heures d’érmontée. Il ont monté dusqu’à ch’câtieu, pi lò i leus ont arté (arté signifie arrêté, vient de arter) . Étoait d’assez pour él jornée. Person.ne, bié seur, éne s’est avisé d’s’avinturer din ch’bous (bous signifie bois) d’Ailly.

Éch bous d’Ailly, ch’est un bous éd 240 hectares qu’il aboute (aboute signifie jouxte, vient de abouter) éch pèrc d’éch câtieu. Pi à l’époque, chés Allemands i nn avoai'té foait un camp d’munitions; il y avoai'te épar (épar signifie disséminé) des tchots monts d’esplosifs éd tous les côtés: tchéques ton.nes d’obus d’soéxante-dix-sept din un tchuin (tchuin signifie coin) , tchéque miyers d’fusils din un eute, chés cartouches coére (coére signifie encore) chonq chint métes pu loin… Pi tout cho, bié seur, wardé pèr des gron.nées (gron.nées signifie flopées) d’sentinelles qu’il étoai'te lò édpu perpéte, pi qu’i con.naissoai'té chés agis (agis signifie ici les différents endroits et sentiers du lieu) miux qu’person.ne.

Ch’est conme cho qu’pèr nuit os ons pu intinde un busin (busin signifie vacarme) du diabe. Ch’étoait des cavalcades à nin pu finir. Chés darins Allemands, in voéture à gvaux, i passoai'te et pi i rapassoai'te au grandessime galop pi à grand fordouf (fordouf signifie fracas) éd bistinbout (éd bistinbout signifie d’un bout à l’autre) d’éch poéyis. I trachoai'te (trachoai'te signifie tentaient, vient de tracher) à toutes forches à leu dessatcher (leu dessatcher signifie se sortir, s'échapper) d’él nasse doù qu’il étoai'te malprins (malprins signifie piégés) . I trachoai'te pèr doù trouvoér un pont pour érpasser l’Sonme in direction d’leu poéyis.

Du matin, toute il étoait rdévnu fin trantchille. O n’ons point seu (seu signifie su, vient de savoér) ch’qu’il étoai'té dévnus chés attelées (attelées signifie attelages) intindues pèr nuit. À ch’câtieu, chés Anglais, coutchés din un boin lit, il avoai'té tertous rudemint bien dormi, mèrgré l’bacchanale (bacchanale signifie tintamarre) . Il y étoai'té duits (duits signifie habitués) probabe (probabe signifie probablement) , mais point nous!


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/08/17

tunnel o bin ton.nieu?

Ch’étoait in dix-neu-chint quèrante chonq (chonq, ou chon devant une consonne, signifie cinq) , interdeux Noé pi l’An. Du matin o z-o vu arriver in.ne tralée (tralée signifie grande quantité, mais plutôt en file indienne) d’camions d’tous les seurtes: i n-y in avoait un qu’il avoait in.ne érmorque avuc un buldozeur d’incrintché (incrintché signifie installé, vient de incrintcher) dsu, l’eute ch’étoait des gran.nés tôles torses (torses signifie ici incurvées) qu’il avoait conme quèrque (quèrque signifie charge) , et pi coére (coére signifie encore) édz eutes avu des pèrpaings bien roses o bin d’eutes coses. À Ferriéres o n’avoait janmoais vu cho.

Tout l’pocession al s’a arté (arté signifie arrêté, vient de arter) din chés laris (chés laris sont des friches incultes) pèr in dsous l’moaison Jules Bocquet, jusse édvant d’arriver à ch’balage (balage signifie décharge) . Éch balage ch’est in.ne ancien.ne carriére doù qu'o tiroait du cran (cran signifie craie) din l’temps. In face d’él carriére-lò n-y o minme coére in.ne pèrchelle éd bous (bous signifie bois) éq su ch’cadaste a s’appéle «chés caufours». Mais m’vlò coére in route à passer pèr Boves(1) [passer par Boves signifie faire constamment des digressions inopportunes] !…

Éch bul déquèrtché (déquèrtché signifie déchargé, vient de déquèrtcher) il o cminché à ouvrer: dsu un bout d’terrain qu’i foaisoait pétête quatré-vingt métes édsu deux chints, il o mis d’côté l’boin.ne terre. I nn avoait point granmint. Din ch’tchuin lò, ch’est des tchotés terres, ch’est du blanc(2) [terrain où la craie est pratiquement partout apparente] . Ch’est pour cho qu’o z-appeloait cho «chés laris»… Boves coére un cœup, nom des Eus (nom des Eus est un juron attenué, un peu comme nom d’une pipe) !…

Bref, éch bul il o bulé tout s’jornée, au soér étoait fini, éch terrain il étoait fin bien égali (égali signifie égalisé, aplani, vient de égalir) , toute conme i feut. Un mont d’pèrpaings, un mont d’bos d’quèrpinte (quèrpinte signifie charpente) et pi un mont d’tôles bien ringés à l’intrée. Él lin.nemain échl ouvrage il o cminché. Cho té foait in moins d’in.ne ésmain.ne. Chés ouvriers i n’ont point ahotché (ahotché signifie accroché, vient de ahotcher) d’boutchet à ch’faîtage, vu qu’éd faîtage i n’y in avoait point!

Chantal(3) [cf. Chantal De Tourtier Bonazzy : Ferrières au fil des ans] din sin live a nin pèrle, elle étou (étou signifie aussi) , pi al appéle cho ch’«tunnel», nous eutes os ons tours (tours signifie toujours) dit «ch’ton.nieu». Maginez un espéce éd ton.nieu qu’il éroait té copé un deux din tout s’londjeur. Dix métes éd lèrgue, vingt-chon métes éd long. Él mitan (él mitan signifie la moitié) d’un ton.nieu avu des fnêtes, des portes, in.ne écminée à chaque bout! In.ne moaison! In.ne moaison conme os n’avoèmes janmoais vu, in.ne moaison in forme éd ton.nieu. Pour nous eutes, tout d’suite ch’o té ch’ton.nieu pi coére in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) ch’est tours éch ton.nieu!

Tchéche (Tchéche signifie qui) don qu’il avoait foait foaire cho? Os l’ons seu (seu signifie su, vient de savoér) un molé (un molé signifie un peu) pu tèrd. Écht honme-lò, ch’étoait point n’importé tchéche, i s’appéloait Yves Cazaux, il avoait té invoéyé din nos poéyis pèr él Ministére éd la Reconstruction pi d’l’Urbanisme, pour hanser (hanser signifie ici entreprendre) l’érconstruction d’Anmiens. I s’in vo rester à Ferriéres dusqu’à ch’boin temps (boin temps signifie printemps) dix-neu-chint-chinquante-deux. Ch’est li qu’il imbeuche échl architéque Pierre Dufau –qu’il étoait djò à l’ouvrage édpu 1942–, pi Audjusse Perret étou, mais li pu tèrd, jusse édvant d’és naller.

Pèr aprés, Cazaux i dvaro (dvaro signifie deviendra, vient de dévnir) célébe, in preume (in preume signifie d’abord) conme préfet du Gard, un dépèrtémint adoù qu’i s’in vo mette à plache éch CARS(4) [Camps d’Assignation à Résidence surveillée] éd Saint-Meurice l’Ardoése. Ch’étoait pour y infreumer chés Algériens nation.nalisses. Aprés cho, i s’in vo t-ête Directeur d’chés études et d’chés affoaires générales din ch’Ministére éd l’Agritchulture. I finiro pèr és décheper (décheper signifie dépêtrer) éd tous chés ministéres-lò et pi i dvaro un éspécialisse ércon.nu éd l’histoére éd France, Présidint d’él Société des gins d’lettes, pi coére présidint d’él Société de l’Histoére éd France.

Os voéyez qu’ch’étoait point l’mitan d’in.ne bête pi qu’il o foait bien du cmin (cmin signifie chemin) aprés t-ête passé pèr ichi. Asseuré (Asseuré signifie sûrement) qu’il avoait oblié Ferriéres et pi, rindi rindo (rindi rindo signifie approximativement un prété pour un rendu) , Ferriéres éll’o oblié li étou. Stapindant (stapindant signifie pourtant) sin ton.nieu il est tours lò, i n’o point cangé d’plache, jusse chés haiyures qu’il ont poussé… Mais cmint qu’éj vous pèrle éd tout cho in.nhui? Ah ouai, ch’est rapport à (rapport à signifie à cause de) Klaus, os savez, ch’prison.nier allemand qu’il o bien failli gaingner él course à pieds d’éch quatore juhiet… bé, pour la suite, a sro ch’prochain cœup!…

Éch baroumoaite,
pèr éch seize d’ahoute 2017… (dix-neuve énnées, pourvu qu'a durche coére au moins un an !)


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/09/17

Klaus

Cha foait biétôt six smain.nes qu’éj vous ll’avoais promis, six smain.nes qu’os êtes lò tertous à guériner (guériner signifie s’impatienter) … o diroait qu’éj vous intinds d’ichi! «Ouai, des promesses, des promesses, ché nn ’est bien d’éch baroumoaite! Tours à nous ratriver (ratriver signifie attirer, séduire) , à nous amidoler (amidoler signifie amadouer) , nous indjilbeuder (indjilbeuder signifie enjôler) pi pour finir, rien, moins qué rien. Os restons dsu no faim! Mèrche vo, i n’veut (veut signifie vaut, vient de valoér) point miux qu’ész eutes! Bé, i pourroait foaire d’él politique!…»

Él vlò don ll’histoére à Klaus, à tout l’moins, éch qué j’nin con.noais. Pour écmincher (écmincher signifie commencer) , i feut vous dire éq chés manchons (manchons signifie maçons) qu’il avoai'te ahansé (ahansé signifie construit, vient de ahanser) l’moaison à Cazaux, il avoai'te étou (étou signifie aussi) agincé tout au fond d’éch terrain, un deuxienme ton.nieu bien pu ptchot (ptchot signifie petit) qu’l’eute, chonq métes sur huit pétête (pétête signifie peut-être) … Ch’étoait pour servir éd garage, pi étou d’logemint à ch’gardinier.

Et pi sin gardinier à Cazaux, qu’éch éq ch’étoait? Os ll avez dviné, ch’étoait Klaus! Ch’étoait un jon.ne nivelet (jon.ne nivelet signifie jeune blanc-bec) avuc troés poéilles éd bèrbe à sin minton. Bien ablotché (ablotché signifie bâti) , à pein.ne vingt ans mais prison.nier d’djerre tout d’minme. Adolf i ll’avoait mobilisé, probabe (probabe signifie probablement) à dix-sept ans in quèrante-quate, pèr aprés chonq-six énnées éd jon.nesse hitlérien.ne. Pi achteure (achteure signifie maintenant) il étoait lò, Klaus, prison.nier-gardinier mon (mon signifie chez) Cazaux.

Du début, Klaus i n’sortoait point d’sin gardin. Feut dire qu’i n’mantchoait point d’ouvrage. Toute il étoait à foaire. Il o don smé du gazon, planté d’tous les côtés des boutchets (boutchets signifie fleurs) éd tous les couleurs, installé dz haiyures pi tout cho. Minme un tchot tchuin (tchuin signifie coin) rien qu’pour li qu’il o foait. Un pèrquet (pèrquet signifie planche) d’poés, pi coére (coére signifie encore) un molé (un molé signifie un peu) dz’eutes lédjeumes. Ch’étoait pour li avoér à sin souper troés quate radis, in.ne salade ou bin coére in.ne échalote pour échl assaison.nemint.

Jé n’séroais (séroais signifie saurais, vient de savoér) point vous dire écmint (écmint signifie comment) qu’os nous ons rincontrés. Tours (Tours signifie toujours) est-ti qu’os ons dévnu copains touté deux, mi avuc mes treize ans pi mes troés mots d’allemand, pi li Klaus du heut d’ses vingt ans pi d’ses quate mots d’français. Os nous rtrouvoème à s’moaison, din ch’tchot ton.nieu. Pour l’époque, étoait rudemint bien au rados (au rados signifie à l’abri) d’éch solé, minme din chés pu gran.nes caleurs, os étoème à l’fraique (à l’fraique signifie au frais) .

Pi quoé qu’ch’est qu’os foaisoème? Et bé os batailloème… Ch’étoait point pour continuer la djerre, nan! Os n’y êtes point du toute! Ch’est li Klaus qu’i m’o apprins à juer à z-échecs. Os n’ons-ti foait des pèrties! Du début i gaingnoait tout l’temps, mais pu tèrd, j’écminchoais à prinde émn érvinche, un cœup pèr chi un cœup pèr lò. Mais biétôt chés vagances il ont té finites. J’ai dû rintrer Anmiens piq (piq signifie puisque) ch’étoait l’rintrée des classes. Rindez-vous à l’énnée tchi vient (tchi vient signifie prochaine mot-à-mot qui vient)

Ouai mais ll’énnée d’aprés, quanq éj sus rnu, j’étoais anmoureux, anmoureux d’Monique, éj n’ai don pu té juer à z-échecs. Pour mi, n-y avoait dz eutes jux bien pu racachants (racachants signifie attrayants) ! Pour autant, Klaus i n’a point té détchœuré (détchœuré signifie dégoûté, vient de détchœurer) d’la France. I s’y plaisoait minme tellemint bien qu’il y est resté à foait (à foait signifie tout à fait) . Il o mèriée in.ne file éd Saint-Gratien. I leus ont installé din ch’tchot poéyis (poéyis signifie pays) -lò. Il y ont té heureux pi l’ont yeu granmint (granmint signifie beaucoup) d’éfants… Nan, os n’sonmes point din chés contes éd fées, il ont yeu in.ne poaire d’éfants, point d’puss… Jé n’sais point ch’qué tout ch’tchot mon.ne lò il est dévnu. Pi jé n’sais point nan pu… Klaus i jue-ti coére à z-échecs in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) ?… pi avuc tchéche (tchéche signifie qui) ?


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/09/17

à biétôt, Julie!

Julie al vient d’passer à no moaison. À cœuse éd chés meudites veudoéses (veudoéses signifie rafales de vent ici ouragans) , al s’avoait décatorné (décatorné signifie détourné, vient de décatorner) éd Bloomigton pèr Atlanta dvant d'arriver à Roéssy –in avion, os l’pinsez bien. À foait qu’jeudi passé (passé signifie dernier) , in plache (in plache signifie au lieu) d’aller l’tcheur (tcheur signifie chercher, quérir, verbe défectif utilisé seulement à l’infinitif) à l’gare d’Anmiens pour él rinmner minger avuc nous, ch’est aprés-non.ne (aprés-non.ne signifie dans l’après-midi) seulemint qu’os nous ons rtrouvés. Qué plaisi dé ll érvir (érvir signifie revoir) . Bié seur, os n’restons janmoais granmint (granmint signifie beaucoup) d’temps sans nous invoéyer un tchot (tchot signifie petit) mot pèr intèrnéte, mais d’él prinde din mes bros pi d’li foaire un gros bé édsu ses deux boin.nes joues intér deux fonsettes (fonsettes signifie fossettes) , a n’est vraimint point l’minme!

Pèr aprés os ons distchuté, rbattu sz hotons (rbattu sz hotons signifie ressassé des vieux souvenirs sens figuré) , mais point d’trop tout d’minme. Julie al s’a mis au côté d’mi. Édvant sin PC pour elle, mi dvant min Mac, os ons cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à écanger nos viéseries (viéseries signifie vieilleries) :
«Tu sz os-ti chés billets foait pèr Jean-Luc pi Jacques din Vive in Sonme(*) [publication du conseil départemental] ?
— Nan!
—Tu szés vux-ti?
— Bin ouai, bié seur !
— Bon bé j’té szés mets dsu in.ne clé, tu sz ércopieros.»
A mèrchoait étou (étou signifie aussi) din in sin conme éd l’eute, bié seur. Ch’est qu’i n-y in o du picard édsu sn ordinateur ! Pi l’mien.ne i n’in manque point nan pu.

Au soér os ons mingé al boin.ne flantchette (boin.ne flantchette signifie bonne franquette) : in.ne platrée d’pinmes é terre (pinmes é terre signifie pommes de terre) avuc d’él cochon.naille. Tout cho avuc un tchot Morey-Saint-Denis in déhiors d’âge. Os ons dvisé d’toute pi dé rien. Surtoute, point d’picard… Ch’est tours (tours signifie toujours) conme cho à no moaison : quanq Gristiane, min blanc bon.net (min blanc bon.net signifie mon épouse) , al est lò éch picard i s’in vo. Ch’est point qu’a né ll’ainme point, mais ch’n’est point s’tasse éd thé, conme al dit. Mi jé n’prinds janmoais d’thé; pour mi, du thé ch’n’est qu’éd d-yeu cœude (éd d-yeu cœude signifie de l’eau chaude) , alorss!…

Hier matin, mi pi Julie os ons récminché avuc chés réderies (réderies signifie ici broutilles) informatiques, pi os nous ons dvisé. J’ai dit tout ch’mau qu’éj pinsoais d’mes boins amis picardisants. In li dman.nant d’éne point l’répéter, pi la dsu j’li foais fiate (fiate signifie confiance) . No cot (cot signifie chat mais aussi chatte ) qu’i n’est pu cot –minme éq ch’est pour cho qu’o ll’appéle Pacha– il s’a lanché din sin gron (gron signifie giron) pour li dman.ner in.ne tchote flate (flate signifie caresse) . D’habitude i n’foait cho qu’avuc mi… Du cœup, Julie al m’o foait montré des photos d’sin cot à elle; un cot qu’al est jolimint belle, vu qu’ch’est in.ne fumelle.

Quanq al o rprins la route in direction d’Épagnette hier aprés-non.ne, éj n’avoais point vu ch’temps passer.

Quanjou qu’tu rvaros (rvaros signifie reviendras, vient de rvénir) , Julie ? Quanjou qu’tu rviens, qu’éch puche (puche signifie puisse, vient de pouvoér) t’imbracher à plein bros pi qu’éj rintinche (qu’éj rintinche signifie que j’entende de nouveau, vient de rintinde qui se conjugue comme intinde) étn accent, chl’accent qu’j’ainme sitant, échl accent d’tin Québec ?


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/10/17

Gobin Agache

Ch’étoaient nos deuxienmes diries! D’éch temps-lò, os étoème ahotchés (ahotchés signifie ici rattachés, vient de ahotcher) à chés Univarsités populaires éd chés Picardie d’Achteure, in.ne avinture hansée (hansée signifie organisée, vient de hanser) pèr Leurint Devime, pi sûremint tchéques (tchéques signifie quelques) eutes matchés (matchés signifie ici passionnés, vient de matcher) d’picard avuc li. Cha s’passoait jusse édvant chés gran.nes vagances, din ch’cloétre d’él plache Dewailly. O z-étoait in dix-neu-chint-quatré-vingt-six. Date éd no séance, qu’os n’avoème point coési (coési signifie choisi, vient de coésir) : él 28 éd juin.

Adon, ch’étoait un an pèr aprés:
Chés fermages éd tchot Batisse et pi Ch’gayant d’Corbin (qu’o put djò lire pi acouter ichi (bié seur, est viu, mais quoé !) ),
os avoème maginé pi écrit tertous insen.ne (insen.ne signifie ensemble) deux histoéres vraimint vraies :
Éch leu blanc d’Jean.nette et pi l’affoaire Gobin.
Os sz avoème inregistrées mon (mon signifie chez) Radio-Anmiens. Mado, l’éscrétaire, qu’achteure (achteure signifie maintenant) al y étoait duite (duite signifie habituée) , al avoait mis toute édsu un tchot (tchot(e) signifie petit(e)) livret. Ch’livret l’avoait té imprimé pèr Marc, tout cho à l’Office Tchulturel.

L’affoaire Gobin, cha s’passoait vingt ans pèr aprés l’batalle éd Carcy. Conme qu’i diroait in.ne réunion d’chés anciens combattants. Ch’Déglic, ch’étoait li Gobin Agache, os savez ch’traîte éd Mons conme o l’appélero pu tèrd; chti qu’il avoait foait montrer ch’djé (djé signifie gué) d’Blanquetaque à chu roé d’Angleterre Édouèrd. Mérence min blanc-bon.net (blanc-bon.net signifie épouse) , ch’étoait l’fenme à Gobin, Mamzelle Annie, él belle-mére à Gobin, ch’marister éd Creuse, un voésin à Gobin. Théophile i foaisoait un tchuré, éch pére Françoés, pi il avoait l’cœup! Mi j’étoais Sandrin, Sandrin Godalier, in.ne seurte d’S.D.F. À ch’momint-lò jé n’savoais point ch’qué ch’étoait qu’un nessedéhéf, vu qu’éch mot-lò n’avoait point coére (coére signifie encore) té invintion.né. À malaise (À malaise signifie à plus forte raison) Sandrin! Li, d’sin temps, o disoait sans fu ni liu! Pi pour finir, ch’étoait Tchotchote qu’al foaisoait l’voéx‑offe.

Él 28 éd juin l’est arrivé. Ch’jour-lò n-y avoait justémint l’demi-finale d’él coupe du mon.ne éd fotballe(*) [match pour la 3e place : France-Belgique, 4 à 2] . Os ons tout d’minme yeu in.ne soéxantain.ne éd gins. Du début, dsu l’cœup d’huit heures énemi, j’ai cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à conter tchéques histoéres. Ch’étoait m’min.niére (min.niére signifie manière) à mi d’dire merci à chés gins qu’il arrivoai'te à l’heure. I n-y avoait-lò m’tchote sœur, avu sn honme, et pi s’copine Macrote, avuc ésn honme, elle étou (étou signifie aussi) . Pi granmint (granmint signifie beaucoup) dz eutes gins, bié seur. Cmint qu’j’ai nné vnu à leu pèrler d’èrignies, allez savoér?… tours (tours signifie toujours) est-ti qu’j’ai nman.né à l’maristresse (maristresse signifie professeure des écoles) Macrote combien d’pattes éq cha pouvoait bien avoér in.ne èrignie… Éj sus çartain qu’al sé nin ramintuve (ramintuve signifie souvient, vient de ramintuvoér) coére, nom d'un n-tchien!

Bon os allons ll’amarrer lò (os allons ll’amarrer lò signifie nous allons nous en tenir là) conme i diroait ch’Dur… ou bin ch’Mo à mesure (à mesure signifie éventuellement) –, jé n’vos point vous rsatcher (rsatcher signifie ressortir) tous nos diries éd bistinbout (éd bistinbout signifie d’un bout à l’autre) ! Siq os voulez sz’intinde, ou bin szés rintinde à l’occasion, nos Diries 86 i sont lò à l’page-chi (mais allez-y don, cré vain Dju!) , et pi in intier dpu in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) .


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/10/17

Él tante Tata

Cmint (Cmint signifie comment) qu’os ons vnu à pèrler d’émn onque René, samedi au soér, mon (mon signifie chez) Valérie? Jé n’sais pu bien, mais os étoème in route à rbatte ész hotons [rbatte ész hotons signifie ressaser de vieux souvenirs (sens figuré)] , probabe (probabe signifie vraisemblablement) . Feut vous dire qu’éch l’onque René ch’est étou (étou signifie aussi) ch’taïon (taïon signifie arrière-grand-père) à Valérie, m’niéche, éch grand-pére à Gristian sin pére, qu’il o mèrié m’sœur. Pi in.ne gin (in.ne gin signifie une personne) qu’o n’con.noaît quasimint rien d’és jon.nesse, ni d’ses gins (ses gins signifie ses parents) . Os y êtes-ti?

Mi ch’qué j’nin savoais, ch’étoait point grand cose, René Guillot l’étoait né à Pèris ou bin point loin d’Pèris, pi il avoait in.ne tante Tata d’où qu’il o vétchu un momint. Gristian i nin savoait un molé (un molé signifie un peu) d’puss, mais point granmint (granmint signifie beaucoup) : él tante Tata al éroait té maristresse (maristresse signifie professeure des écoles) à Dreu(1) [Dreuil-Hamel, maintenant rattaché à Airaines, 80270] , ch’poéyis d’ém mére, pi ch’éroait té conme cho qu’René il avoait rincontré Lucie, él sœur d’ém mére pi qu’il l’avoait mèriée. Gristian i savoait étou qu’sin grand-pére Guillot il étoait éd quatré-vingt-dix-sept, novimbe pétête (pétête signifie peut-être) ?… et pi qu’i l’avoait rjoint s’tante Tata pasqu’il étoait un molé langreux (langreux signifie fragile, souffreteux) . Ch’étoait minme pétête rapport à cho (rapport à cho signifie à cause de ça) qu’i n’avoait point foait la djerre…

Hier matin j’étoais d’attaque, éj n’avoais point d’trop d’frimions (frimions signifie fourmis) din m’cawette (cawette signifie tête) . M’vlò don pèrti à Dreu, dsu intèrnéte, bié seur… histoére éd vir (vir signifie voir) din chés rcinsmints siq i n-y éroait point des foés éd quoé foaire in.ne boin.ne pêque… à mesure (à mesure signifie éventuellement) , in.ne tante Tata qu’al traîn.neroait tchéque (tchéque signifie quelque) pèrt!… Est à n’point croère, al étoait lò qu’al m’attindoait, él tante Tata!… Augusta ,Dequirot maristresse, née native éd Chatillon(2) [92320, dans les Hauts-de-Seine, à l’époque Chatillon-sous-Bagneux] in 1877. Al vit lò avuc sin pére Oswald, né in 1844 à Domart(3) [Domart-sur-la-Luce 80110] et pi avuc un nveu, Georges Grésanleux, né à Pèris in 1905! Ch’étoait m’balle! Chatillon, Pèris, Augusta! Toute i rintroait din chés cases. N-y avoait pu qu’à…

Cha n’a point té sitant aisié qu’jé l’croéyoais. J’ai bien déteupé (déteupé signifie trouvé, vient de déteuper) in.ne sœur, Alice, qu’al avoait mèrié un Achille Grésanleux. Pour chu nveu Georges ch’étoait réglé, mais pour l’eute dé nveu, René Guillot, cha né ll’ étoait point. Éj trachoais (trachoais signifie cherchais, vient de tracher) d’tous les côtés in.ne eute sœur à Augusta qu’al éroait mèrié un Guillot…

Éj trachoais étou din un eute sin, un Guillot qu’i pourroait t-ête éch pére à René… À Chatillon i nn avoait bien un qu’i s’appéloait Émile Ugéne Guillot, cha tomboait ad rém (ad rém signifie à pic) , vu qu’René il avoait appelé sin fiu Émile justémint… Ouai… mais és fenme à chl’Émile-lò a s’appéloait Jeanne Granger. Émn Augusta Dequirot, quoé qu’ch’est qu’al avoait à vir avuc in.ne Jeanne Granger? Jé n’savoais pu bien quoé foaire éd tout ch’mon.ne-lò. Biétôt l’heure éd minger… avuc tout cho, o n’voét minme point qu’nous vlò à la brune (à la brune signifie au soir tombant) . O n’voét pu ch’temps passer!

D’un darin (darin signifie dernier) cœup d’intèrnéte, éj vos vir él naissinche à Alice Dequirot din ch’dix-huitienme arrondichemint, pi lò… Bé lò éj n’érmercierai janmoais assez chl’éscrétaire éd mairrie d’éch 18e! Il avoait mèrtché din l’marge éch mèriage à Alice avuc ésn Achille Grésanleux, bié seur. Mais n-y avoait étou un deuxienme mèriage in date d’éch 18 éd mars 1913, à Montrouge échtilo, pi avuc tchéche (tchéche signifie qui) ? Os n’advinerez janmoais! Éj vous l’don.ne in mille… avuc éch fanmeux Émile Ugéne Guillot!

Jé ll’avoais ch’cœup-chi él tante Tata à René, in.ne tante à l’mode tuyeu d’poéle, mais bon!… I n’m’o follu qu’in.ne coupe d’heures aprés-souper pour déteuper chl’acte éd naissinche à René Guillot. Ch’nom des Zeu-lò il étoait né natif d’Issy les Moulineaux, fiu d’Émile et pi d’Jeanne Granger qu’al évnoait d’avoér vingt ans, tout cho pèr un six éd novimbe 1897. J’avoais gaingné, pi pour cho, j’avoais ransé (ransé signifie flâné, vient de ranser) durant dix heures din chés vingt arrondichemints d’Pèris pi din chés trente-chonq conmunes éd chés Hauts‑d’-Sein.ne. Qu’est-ti bieu (bieu signifie beau) , l’progrés!!!


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/11/17

Raque tin porcaché!(*) [traduction approximative : balance ton porc caché, mot à mot : crache ta chair à saucisses cf. Amassoér, M.Md. Duquef]

Marc Caréme il est rétindu dsu sin lit. I buse (buse signifie réfléchit, vient de buser) … i buse à ch’pron (pron signifie sermon) qu’i s’in vo leu déclatcher (déclatcher signifie déclamer, balancer) à chés jon.nes nazutes (jon.nes nazutes signifie jeunes morveuses) -lò! I vient d’leu prêcher leu z-értraite éd prémiére conmunion. I sz’o foait tran.ner (tran.ner signifie trembler) dvant ch’fu d’infer qu’i sz attind tertoutes, siq i n’rest'té point din chu droét cmin. Édmain ch’est l’Pintecôte, din s’caïelle prêchoére (caïelle prêchoére signifie chaire) , i s’in vo rmette cho d’pu belle. Chés diabes cornus pi bochus i sront coére (coére signifie encore) lò, tout prêts à infornatcher (infornatcher signifie enfourner) chés meudites files pardues din des cœudrons (cœudrons signifie chaudrons) tout bouillants.

Ch’est qu’éch fanmeux Marc Caréme, ch’est point un djudjusse (djudjusse signifie gugusse) , ch’est point n’importé tchéche (tchéche signifie qui) . Des ziux milants (milants signifie brillants) , noérs conme du carbon. Aimabe conme in.ne porte éd prison; tours (tours signifie toujours) in route à routeler (routeler signifie bougonner) conte él putasserie d’éch mon.ne moderne; à maginer chés supplices din l’eute mon.ne pour chetlò (chetlò signifie ceux) qu’i n’sui'té point chés dix cmandemints (cmandemints signifie commandements) d’éch Bon Diu. Un rude d’prêcheux d’mission (prêcheux d’mission signifie prédicateur) !

Marc Caréme, tours édsu sin lit, i sint éll ériflure qu’il o à s’fidjure. Al llé décatouille et pi i s’ramintuve (s’ramintuve signifie se souvient, vient de ramintuvoér) . Quanjou qu’ch’étoait?… mèrdi pétête (pétête signifie peut-être) ?… I rvoét toute din s’cawette (cawette signifie tête) . Él piéche d’éch prébytére pi in face éd li, in.ne jon.ne conmuniante; Magritte, onze ans. Al li lanche des tchuins d’ziux (tchuins d’ziux signifie clins d’œil) , et pi al llé provoque. Un bieu tchot botteron (un bieu tchot botteron signifie un beau petit bout de femme) , djò bien corporé (corporé signifie bien contitué) pour ésn âge!

Toute i li rvient: él porsuite tout riant au mitan (mitan signifie milieu) d’chés meubes, él boustchulade quanq i llé prind din ses bros… Pi pèr aprés, ch’cadot (cadot signifie fauteuil) adoù qu’i leus églandi'te (leus églandi'te signifie s’affalent, vient de églandir) touté deux… chés ziux effouaillés (effouaillés signifie apeurés, vient de effouailler) à Magritte… Magritte qu’a n’rit pu… i cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à llé patritcher (patritcher signifie tripoter) … i li rtire és tchote tchulotte… sin cri quanq i plante ésn otieu (otieu signifie outil mais aussi sexe) à li din sin carcaillou (carcaillou signifie caille mais aussi sexe féminin) à elle… et pi surtoute, i sint coére ses greux (greux signifie griffes) à elle dsu s’brongne (brongne signifie figure) à li…

Achteure (achteure signifie maintenant) , Marc Caréme, tours allongé dsu sin lit, i sint conme in.ne décarsure (décarsure signifie douleur vive) din s’tcheuette (tcheuette signifie nuque) . Cha llé serre conme avu des tricoéses (tricoéses signifie tenailles) . I n’arrive pu à rouvrir és bouque, ses macoéres i sont conme soudées insen.ne (insen.ne signifie ensemble) ; ses dints quasimint blotchés** [pour les symptomes du tétanos voir, par exemple, Wikipedia]. I rvoét chés ongues à Magritte, tout imbrondjés (imbrondjés signifie souillés, vient de imbrondjer) d’beues, qu’i dégrit'té (dégrit'té signifie griffent, vient de dégriter) s’pieu. D’un seul cœup, i comprind qu’i s’in vo passer (passer signifie mourir) , qu’il est au bout d’ses caches (au bout d’ses caches signifie au bout du rouleau litt. au bout de ses recherches) . Mais dvant d’moérir, i sait étou (étou signifie aussi) qu’i s’in vo indurer un mau d’galérien; i sait qu’il éro l’temps d’souffrir conme un dan.né (dan.né signifie damné) tout in busant tant pi coére (tant pi coére signifie constamment) édsu l’mawaiseté (mawaiseté signifie ici perversité) d'chés tchotes pouillettes (pouillette signifie ici gamine attirante, au sens propre poulette) d’onze ans!

Magritte Daras*** [avuc soéxante ans d’értèrd],
pèr éch preume éd novimbe 2017,
durant qu’éch baroumoaite il aroute és campaingne éd chide.


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/11/17

mes grimpettes

J’ai yeu deux poaires éd grimpettes… Mais j’voés bien qu’os n’savez point ch’qué ch’est! Os êtes lò tertous conme édz étombis (étombis signifie ahuris) … «quoé qu’ch’est qu’i nous conte coére (coére signifie encore) ?…» Bié seur éj sais à quoé qu’os pinsez, d’eximpe (d’eximpe signifie par exemple) : à Pèris, pour monter à ch’Sacré-Tchœur, ch’est in.ne rude grimpette. Allez don tcheur (tcheur signifie chercher, verbe défectif) vo diction.naire. Sié sié! vo Robert ou bin vo tchot (tchot signifie petit) Larousse! rbéyez (rbéyez signifie regardez, vient de rbéyer) ndin, él grimpette-lò al y est. Ch’est in.ne grimpette française!

Mi, min grand-pére din sin jon.ne (jon.ne signifie jeune) temps, il alloait prinde éch tortillard à l’grimpette… Ch’étoait conme cho qu’o z-appeloait chl’arrêt intérdeux Saveuse et pi Ferriéres: in.ne méchante (méchante signifie piètre, pauvre) camberne (camberne signifie cabane) au mitan (mitan signifie milieu) chés camps. Point d’tchai, o z-étoait à minme éch ballasse. Falloait des boins guérets (guérets signifie jarrets) pi des rudes bros étou (étou signifie aussi) pour s’incrintcher (s'incrintcher signifie ici s'entasser en se hissant) din chés wagons qu'il étoai'té djò badjés (badjés signifie rempli, vient de badjer) à foait (à foait signifie complètement) .

Mes grimpettes à mi, ch’est point cho du toute. In preume (In preume signifie d’abord) al vont tours (tours signifie toujours) pèr deux, janmoais l’in.ne sans l’eute. Jé n’m’in vo point vous foaire landjir. Ch’est avuc des grimpettes ahotchées (ahotchées signifie accrochées, vient de ahotcher) à ses gambes qu’o grimpe à chés abes. Rbéyez ch’dessin… Os y êtes, achteure (achteure signifie maintenant) ?

Os sonmes un déchimbe 1939, j’érai sept ans din in.ne coupe éd moés. Min pére i m’o promis des grimpettes pour min Noé. Ch’est li qu’i s’in vo szés fabritcher. Mon (Mon signifie chez) Pépére(*) [Aurélien, mon grand-père] i n-y o in.ne forge, in.ne tchote forge avuc un vintilateur qu’o torne à l’main pour poustitcher (poustitcher signifie ici attiser) ch’fu. Nous vlò pa dvant, éll ingleume al est jusse au côté. Min pére il o din ses mains deux bouts d’fer à béton, du dix; d’avanche i sz o copés à londjeur.

In.ne foés qu’min pére il o alleumé ch’fu, ch’est mi qu’éj torne él tchote manoéyéle (manoéyéle signifie manivelle) pour éll attiser. Et pi j’m’in vos vir chés grimpettes és foaire lò sous mes ziux. Min pére, ch’est vraimint li ch’pu fort du mon.ne. Qué belle poaire éd grimpettes qu’i m’o foait lò!

J’n’ai point yeu l’occasion d’mé nnin servir granmint (granmint signifie beaucoup) Au boin temps chés boches i vnoai'té nous rinde visite, un moins d’deux os nous ons rtrouvés à Château-Garnier. Sans grimpettes bié seur. Quanq os ons rintrés à no moaison chonq (chonq signifie cinq) moés pu tèrd, tout il étoait sans-su-dsous, tout il avoait té défustiné (défustiné signifie pillé, vient de défustiner) ou berzillé (berzillé signifie broyé, vient de berziller) . Pu d’grimpettes!

Sept ans pèr aprés, mi pi min pére os rfoaisoème (rfoaisoème signifie refaisions, vient de rfoaire) un eute poaire éd grimpettes, un molé (un molé veut dire un peu) pu gran.ne… et pi ch’cœup-chi, ch’étoait min pére qu’i tornoait l’manoéyéle d’éch vintilateur, pi mi qu’jé tnoais chés fers rouges et pi ch’mèrtieu. Ch’étoait l’prémiére foés. Ch’pu dur, ch’o té d'appointir (appointir signifie rendre pointu) éch tchot bout bien conme i feut pour qu'i rinte pu facilemint din ch'bos d’chés abes. Et pi coére d’él trimper tout rouge din un sieu d'ieu pour él durchir. Éj doés bien vous l’dire, min pére il o té obligé d’m’aidier à définir min travail.

Éch baroumoaite,
pèr éch seize éd novimbe 2017.
(m'campaingne éd chide al est finite, cha crache édjò din ches bèris…)


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

01/12/17

O N’DÉMINT POINT UN COÉCHON POUR IN.NE PINME ÉD TERRE0 [expression qui signifie il ne faut pas détruire un ouvrage – ou un projet – pour une pécadille, mot à mot on ne dément pas un cochon pour une pomme de terre]

Siq os êtes matché (matché signifie ici féru) d’proverbes et pi qu’os ainmez chés dictons in picard, éne mantchez point ch’live qu’éch CourPic(1) [le Courrier Picard] i vient d’dessatcher (dessatcher signifie sortir, publier) . A s’appéle «chés ratros picards». O n’put point dire qu’a fuche tchér conme du poéve, ch’est tout du contraire. O nn érez minme point pour dix euros d’vo poche. Siq os n’êtes point riche conme Crésus, foaisez-vous offrir cho pèr vo tchote sœur, ou bin pèr in.ne niéche. Siq os n’avez point ni sœur ni niéche, os pouvez minme él déroufler (déroufler signifie dérober) , vu qu’ch’est un live à n’point mantcher quanq o n’vut point moérir naïu (naïu signifie ici idiot) .

Chés deux auteurs, os szés con.naissez bien, ch’est chés «Castor et Pollux» d’éch picard, ch’est étou (étou signifie aussi) chés «Spirou et Fantasio» d’chés bindes à dessins in picard. Os sz avez rcon.nus bié seur, ch’est Jean-Luc et pi Jacques. Chés deux lò i sont con.nus conme éch leu blanc, i n’existeroai'té point qu’i feuroait sz invinter. Éj n’oseroais janmoais dire qu’i sont conme Saint Roch et pi sin tchien, des foés qu’i n’y in euche un qu’i torne sin nez éd t-ête traité dé tchien! Disons qu’i sont conme Atlas pour éch mon.ne, à eux deux i tien'te éch picard édsu leus quate épeuilles (épeuilles signifie épaules) .

Nos deux wépes (in.ne wépe c’est une guêpe mais un wépe c’est un individu intrépide) , qu’i sont conme tchul pi cmise, i leus ont don intéressé à chés ratros(2) [ce mot est plutôt connu comme signifiant radotages] , conme il ont appelé nos espressions picardes. Point à toute, i nn’o bien d’trop. I nn’ont wardé qu’in.ne chinquantain.ne, tertous qu’i pèrle'te éd bétails. Et pi l’ont dmandé à Jean-Michel Delambre éd foaire chés dessins. Ch’est un wépe à tchul gane (un wépe à tchul gane c’est un fameux gaillard) , li étou, un wépe wallon qu’i n’laisseroait point s’pèrt à un eute pour in.ne vaque in dor.

Bié seur, minme siq o s’in tient à chés bétails, i n-y o point toute, forchémint. Nin vlò tchéques-uns (tchéques-uns signifie quelques-uns) éq j’ai récoué (récoué signifie retrouvé, vient de récouer) , érien qu’édsu chés beudets. I varo (varo signifie viendra, vient de vnir) pétête (pétête signifie peut-être) un jour qu’os szés voérons din un deuxienme live; tchéche qu’i sait? Él tcheue d’no cot al est bien vnue!

Un beudet qu’i foait à s’mode, ch’est l’mitan (l’mitan signifie la moitié) d’és norriture.
Chl’
avin.ne (avin.ne signifie avoine) al est pu forte qu’éch beudet.(3) [lorsqu’un personne affaiblie supporte mal un repas trop riche, trop abondant]
Ch’est ch’darin (darin , darin.ne signifient dernier, dernière) navet qu’il écatit ch’beudet.(4) [c’est la (dernière) goutte qui fait déborder le vase]
Un boin beudet i n’in foait picher sept.
I n’y o pu d’gins bêtes qu’éd beudets chrétiens.
I veurroait miux apprin.ne un beudet à pèrler.
(5) [losqu’on s’attaque à une tache diffcile, voire impossible]
Quanq o z-o un beudet, i feut planter un bous(6) [il faut planter un bois car on cassera pas mal de bâtons sur le dos de ce baudet] .
I nn est ch’qu’i nn est, in.ne vaque ch’est point un beudet.

Jé n’vos point ratcher (ratcher signifie cracher) din vo soupe, mais tout d’minme, i feut qu’jé l’diche. Est pu fort éq mi –un pet rétnu, ch’est un abcés quanq o z-est viu. Ch’est rapport à ch’ratro qu’o put déteuper (déteuper signifie découvrir, trouver) à l’page soéxante-dix:
— Picard, ét moaison al brûle!
— A n’est mie possibe, j’ai l’clé din m’poche.
Mi, ém vèriure (vèriure signifie version) à mi, ch’n’est point l’minme à foait (l’minme à foait signifie tout à fait la même) . N-y o point grand cose qu’i cange, jusse un mot:
— Picard, ét moaison al brûle!
— Fuche ! j’ai l’clé din m’poche.
O put-ti rimplacher «fuche» pèr «a n’est mie possibe»? Lò, a sroait pu fort qu’éd juer au bouchon! Mi j’vos vous l’dire, net conme tortchette: a n’est point possibe.

Éch mot «fuche !» éd no picard, i vut dire, in boin français: «soit !» ou «qu’importe !» ou bin coére (coére signifie encore) «aucune importance !». Jé n’sais point siq os voéyez bien l’tchote différinche? Ch’est in.ne berluque (berluque signifie broutille) dé rien… un fonsé… in.ne riviére… un abinme!… In tous les cas, vlò lò tchéque cose (tchéque cose signifie quelque chose) qu’éj n’értraduiroais janmoais pèr «a n’est mie possibe». Pi d’un seul cœup, j’ai comprins –éj comprins vite mais i feut m’asplitcher tout duchemint. Chés Picards i n’met'té point tous leus us din l’minme pènier: Quanq o leu dit: «ét moaison al brûle», d’autchuns (d’autchuns signifie certains) i réponde'te: «impossibe, j’ai l’clé din m’poche» et pi dz’eutes i di'te: «fuche ! j’ai l’clé din m’poche». Pi vlò toute. N’y o vraimint point d’quoé nin tchier in.ne pindule avuc un rsort in bos. Rmèrtchez, toute foait mont, mais ch’n’est point du drop pèrelle à l’doublure…

Bon, ch’est vrai qu’mi, tchestion d’picard, éj m’y con.noais conme in.ne truie à sz étoéles. Et pi, d’tous sins, i n’est mie pu temps d’mette és main à sin tchul quanq éch pet berneux il est pèrti. Tours (tours signifie toujours) est-ti qu’éch qu’i m’plait bien din chés ratros-lò, ch’est qu’i sont viux, viux conme chés rues –Magritte al diroait «viux conme mes robes». D’eximpe, à l’page chinquante-deux o démuche (démuche signifie découvre, vient de démucher) coére:
Si o sairoait (sairoait ou séroait signifie saurait mais en français on dirait savait, vient de savoér) tous chés treus, o péqueroait tous chés leus.
Mi éj con.naissoais:
O séroait tous chés treus, o paroait tous chés leus.
Bié seur, in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) , o n’diroait pu conme cho, o diroait, à mesure (à mesure signifie ici par exemple) :
O séroait tous chés treus, o prindroait tous chés leus.
ou bin, à cœuse nan (à cœuse nan signifie pourquoi pas) o péqueroait tous chés leus. Fuche!

Pi vlò ch’qu’i foait qu’jé sz ainme bien chés viux ratros: i sont l’rétoér (rétoér signifie reflet, image) éd no pèrlage, tel qu’il étoait, n-y o d’cho deux siéques. Jé m’rapapine (m’rapapine signifie me régale, vient de s’rapapiner) avuc conme avuc du battu (du battu signifie du gâteau battu) . J’nin mingeroais dsu l’tête d’un teigneux. Os m’direz qu’j’ainme miux deux us qu’in.ne pinme éd terre, et pi j’doés avouer qu’ch’est vrai.

Jé nn ai pèrlé à ch’toér à capieu (ch’toér à capieu signifie l’inséminateur) d’Capin7 [Cappy 80340], qu’éch n’est point l’mitan d’in.ne bête. «Est drôle, os n’trouvez point?» qu’éj li ai dit. Os savez ch’qu’i m'o robolé (robolé signifie répliqué, vient de roboler) ? «T’os raison et pi j’n’ai point tort, baise min tchul pi os srons d’accord». Il o coére rajouté, histoére d’ém rasseurer, probabe (probabe signifie probablement) : «Huit jours édvant d’moérir ch’est tours conme cho!» N’allez point vous foaire du sang noér conme éd l’inque (inque signifie encre) rapport à cho: mi qu’éj sus dévot conme un tchien qu’i piche à in.ne croéx, o m’fro pu d’hon.neur qu’à un vieu (vieu signifie veau) , o m’interrero avuc ém pieu (pieu signifie peau) . Mèrchez, j’frai conme Mathiu Salé, éj vivrai dusqu’à m’darin.ne heure.


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

16/12/17

COÉRE BIEN QU’CH’ÉTOAIT POINT IN.NHUI (signifie heureusement que ce n’était pas aujourd’hui)

Trente ans, mes gins! Cha foait trente ans éq chés diries 1987 il ont té dessatchées (dessatchées signifie ici publiées, vient de dessatcher) pèr chl’office Tchulturel éd l’époque(1) [Cet organisme existe toujours sous le nom de « Maison des Associations d’Amiens Métropole »] . N-y o trente ans qu’os nous ons rtrouvé din in.ne tchote (tchote signifie petite) salle au dsu d’éch cinéma « ch’Régint » d’él rue d’Noéyon Anmiens. Trente ans qu’él cœudiére à ch’paure (paure signifie pauvre) Déglic al o tcheu in cronque (in cronque signifie en panne, cliquez pour lire dans les archives le tchuin d’ziu qui narre cet incident) ! Jé n’voés pu ch’temps passer…

Aprés chés contes pi chés légindes éd 1985 (du temps de Mathiu Salé !…) , aprés l’histoére arringée à l’seuce «Diseux » avuc Carcy et pi ch’leu blanc d’chés diries 1986 (ch’est viux conme mes robes qu’al dit Magritte) , os avoème décidié d’nous torner du côté d’chés invintions, éd foaire d’él scieinche-fiction. Ch’est conme cho qu’os ons rédé (rédé signifie ici réalisé, vient de réder) Ordin, in.ne espéce éd gran.ne blouque (blouque signifie boucle) din ch’temps. In.ne blouque qu’al écminchoait (écminchoait signifie commençait, vient de cmincher) pèr in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) , avuc éch mon.ne éd l’informatique pour nous rinvoéyer dindjer dusqu’à chés Cromagnons. Os n’avoème point maginé ch’récœuffemint climatique, mais os nn’étoème point loin.

Os avoème étou (étou signifie aussi) foait un tchuin d’ziu (tchuin d’ziu signifie clin d’œil) à nos z-héros, Batisse et pi Phrasie. Os avoème maginé qu’il alloai'te érjoin.ne Lafleur et pi Sandrine pour ésn aller insen.ne (insen.ne signifie ensemble) à l’foére d’él Saint-Jean, à Anmiens. Éj viens d’érmette min nez ndin, bé j’nin sus coére (coére signifie encore) fin ébeubi (ébeubi signifie éberlué, vient de ébeubir) !

Vlò ch’qu’o put trouvoér din chés pages soéxante-chonq (chonq signifie cinq) et pi soéxante-sept:

in.ne espéce éd gaïant intorsillé din in.ne pieu d’bétal, in négue tout noér qu’i s’déclatchoait d’rire in ll’érbéyant.

Éch paure négue i djeuloait:
- I m’o mo'du min nez, i m’o mo'du min nez! Ch’est un anth'opophage!…
Os maginez-ti cho in.nhui? Os éroème tous chés achuchons (achuchons signifie associations) antiracisses à nos bastchénes (bastchénes signifie trousses) . Os nous rtrouvaroème (rtrouvaroème signifie retrouverions, vient de rtrouvoér) édvant chés tribunals…

Coére miux, él dirie suivante ch’étoait « doube assassinat din l’rue Motte (minme chés Cabotans d’Anmiens i nn’ont point volu !)  » et pi lò, cha n’s’invinte point, rinchettte! Ch’cœup-chi, ch’étoait un « bis d’pieu» dénonmé Essoés Rachid qu’i disoait (à l’page 25):

Ti li vux un portafouille? Irbée, is sont fin bieux pi li coût'té point tchér!
Lò ch’étoait du rintchér (du rintchér signifie de la surenchère) , ch’étoait l’pastorelle (l’pastorelle signifie le comble) . Aprés chés Noérs, os nous nin prindoème (prindoème signifie prenions, vient de prinde) à chés Arabes. Siq cha sroait achteure (achteure signifie maintenant) , éne trachez (trachez signifie cherchez, vient de tracher) point, os iroème in prison, pi tout droét coére. Non mais des foés!…

Tout cho, cha m’foait rapinser à Coluche, avuc ésn histoére éd mal-voéyants(2) [aveugles] , éd mal-intindants(3) [sourds] , qu’al finichoait pèr chés mal-comprindants(4) [devinez !] . Asseuré (Asseuré signifie certainement) qu’il avoait dviné cmint (cmint signifie comment) qu’éch mon.ne il alloait torner. Pi i n’s’avoait point berluré (berluré signifie trompé, vient de berlurer) ! In attendir (In attendir signifie en attendant) , chés preufes i sont lò os pouvez y aller et pi acouter chés diries 1987 (lò, ch’est tout bieu pi tout nouvieu, allez-y vir) in intier… et pi rtrouvoér éch négue(5) [Coluche il éroait-ti dit un mal-blanc ?] qu’il o té mo'du à sin nez.


[01/01/17] [16/01/17] [01/02/17] [16/02/17] [01/03/17] [16/03/17] [01/04/17] [16/04/17] [01/05/17] [16/05/17] [01/06/17] [16/06/17]
[01/07/17] [16/07/17] [01/08/17] [16/08/17] [01/09/17] [16/09/17] [01/10/17] [16/10/17] [01/11/17] [16/11/17] [01/12/17] [16/12/17]

Adé

Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2018 Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2017