tb - CHÉS DIRIES D’CHÉS DISEUX (1989) - bt

(extrait)

TEXTE PICARD :

  TRADUCTION FRANÇAISE :

Ch’Tuc : Bé nous vlo bien ! Choppe route d’Albert, vlo ch’bistrot freumé. Quoé qu’ch’est-i qu’os allons dévnir ? Le Tuc : Et bien nous voilà bien ! Choppe route d’Albert, voilà le café fermé. Qu’allons-nous devenir ?
Prudence : Léocadie étou qu’al est in prison. Pindant qu’os est in route à l’tchuisiner, ses paures cots is meur'te éd faim. Prudence : Léocadie aussi est en prison. Et pendant qu’on est en train de la cuisiner, ses pauvres chats meurent de faim.
Adolphine : Pi no meulin Passe-Arrière qu’il o brûlé par nuit !... Qué d’histoéres din nou paure quartier. Adolphine : Et notre moulin Passe-Arrière qui a brûlé cette nuit !... Que d’histoires dans notre pauvre quartier.
Ch’Tuc : Vlo Meuberde, vlo Meuberde... pi Léocadie... pi Choppe... Ch’est-i qu’i vous éroai'te érlâchés ? Le Tuc : Voilà Meuberde, voilà Meuberde... et Léocadie... et Choppe... Vous auraient-ils relâchés ?


diries 1987 diries 1991