tb - CONJUGAISON DU VERBE PICARD - bt
les verbes auxiliaires

verbes auxiliaires :

1) verbe "avoér"
2) verbe "ête"

semi-auxiliaires :

3) verbe "aller"
4) verbe "foaire"
5) verbe "dvoér"

 


Verbe : avoér (avoir) gérondif : in ayant infinitif passé : avoér yeu 

indic. présentind. imparfaitindic. futurconditionnel  subjonctif  impératif
j’ai j’avoais j’érai j’éroais qu’j’euche-
t’os t’avoais t’éros t’éroais équ t’eucheaie
il o il avoait il éro il éroait qu’il euche-
os avons os avoème os érons os éroème qu’os ayoncheayons
os avez os avoète os érez os éroète qu’os ayèche ayez
is ont is avoai'te is éront is éroai'te qu’is euche'te -

— Le verbe avoér sert d’auxiliaire pour les temps composés des verbes picards.

— En particulier, les temps composés de avoér lui-même sont :
passé composé : j’ai yeu ; plus-que-parfait : j’avoais yeu ; futur antérieur : j’érai yeu ;
conditionnel passé : j’éroés yeu ; subjonctif passé : qu’j’euche yeu.

Remarques :
1)   À l’indicatif présent, au lieu de os avons on dit plus fréquemment os ons.
2)   Quand il correspond à l’auxiliaire être du français, le verbe avoir donne parfois t'as ou il a. Ce remplacement est quasiment systématique lorsqu’il s'agit d’une forme pronominale :
Ti tu t’as rdréché, mais li, quanq il o tcheu, t’os vu conme i s’a églandi !
(Toi tu t’es redressé, mais lui, quand il est tombé, tu as vu comme il s’est étalé !)

— Le verbe ravoér se conjugue comme avoér, il signifie :
1) avoir de nouveau
2) nettoyer, rendre propre.


Verbe : ête (être) gérondif : in étant infinitif passé : avoér té 

indic. présent ind. imparfait indic. futur conditionnel subjonctif impératif
ej sus j’étoais éj srai éj sroais qu’éj fuche -
t’es t’étoais tu sros tu sroais équ tu fuches fus
il est il étoait i sro i sroait qu’i fuche -
os sonmes os étoème os srons os sroème qu’os fuchonche fuchons
os êtes os étoète os srez os sroète qu’os fuchèche fuchez
i sont is étoai'te i sront i sroai'te qu’i fuche'te -


— Les temps composés de ête se construisent avec l’auxiliaire avoér :
passé composé : j’ai té ; plus-que-parfait : j’avoais té ; futur antérieur : j’érai té ;
conditionnel passé : j’éroais té ; subjonctif passé : qu’j’euche té.

Ête est utilisé comme auxiliaire exclusivement pour la forme passive :
N’y o point d’honte à t-ête battu par pu fort éq li.
(Il n’y a pas de honte à être battu par plus fort que soi).
Il est de plus concurrencé par le semi-auxiliaire s’foaire suivi de l’infinitif.


Verbe : aller (aller) gérondif : in allant infinitif passé : avoér allé

indic. présent ind. imparfait indic. futur conditionnel subjonctif impératif
éj vos j’alloais j’irai j’iroais qu’éj voéche-
tu vos t’alloais t’iros t’iroais éq tu voéches vos
i vo il alloait il iro il iroait qu’i voéche-
os allons os alloème os irons os iroème qu’os allonche allons
os allez os alloète os irez os iroète qu’os allèche allez
i vont is alloai'te is iront is iroai'te qu’i voéche'te-

— Les temps composés de aller, parfois construits avec éte, sont peu usités. On utilise plutôt, à la place, les temps composés du verbe éte :
hier au soér, j’ai té mon ch’boulindjer (hier soir je suis allé chez le boulanger).

— À l’indicatif, le verbe aller suivi d’un infinitif sert, comme en français, de semi-auxiliaire pour un futur très proche. Dans ce sens on utilise également s’in aller :
Éj vos racacher chés vaques, éch toér à capieu i s’in vo arriver.
(Je vais rassembler les vaches, l’inséminateur est sur le point d’arriver.)

— Les verbes s’inrnaller et s’rin.naller (avec le sens de "repartir") se conjuguent comme aller.

— On rencontre aussi raller au sens d’aller de nouveau.


Verbe : foaire (faire) gérondif : in foaisant infinitif passé : avoér foait

indic. présent ind. imparfait indic. futur conditionnel subjonctif impératif
éj foais éj foaisoais éj frai éj froais qu’éj foaiche -
tu foais tu foaisoais tu fros tu froais éq tu foaiches foais
i foait i foaisoait i fro i froait qu’i foaiche -
os foaisons os foaisoème os frons os froème qu’os foaisonche foaisons
os foaisez os foaisoète os frez os froète qu’os foaisèche foaisez
i foai'te i foaisoai'te i front i froai'te qu’i foaiche'te -

— Les temps composés de foaire se construisent avec l’auxiliaire avoér.

— Le verbe foaire suivi d’un infinitif donne, comme en français, une périphrase à caractère causatif :
Foais rapasser tin tchien ! (fais revenir ton chien !).

— De même,és foaire suivi d’un infinitif concurrence la forme passive :
Éj m’ai foait atuire par min pére (je me suis fait gronder par mon pére).

— Se conjuguent comme foaire :
défoaire, érfoaire, parfoaire, rfoaire.


verbe dvoér (devoir) gérondif : in dvant infinitif passé : avoér du

indic. présent ind. imparfait indic. futur conditionnel subjonctif impératif
éj doés jé dvoais jé dvraijé dvroais qu’éj doéche -
tu doés tu dvoais tu dvros tu dvroais éq tu doéches doés
i doét i dvoait i dvro i dvroait qu’i doéche -
os dvons os dvoème os dvrons os dvroème qu’os dvonche dvons
os dvez os dvoète os dvrez os dvroète qu’os dvèche dvez
i doé'te i dvoai'te i dvront i dvroai'te qu’i doéche'te -

— Devoir suivi d’un infinitif sert à former un futur probable :
Édmain j’doés conduire ém sœur mon ch’coéffeur, mais ch’est point seur éq j’y voéche.
(Demain je dois conduire ma sœur chez le coiffeur, mais il n’est pas sûr que j’y aille.)


introduction 1er groupe II