tb - Éch Thresor pi ch’picard - bt

le picard dans le dictionnaire de J.Nicot

Les mots ci-dessous sont extraits du Thresor de la langue françoyse de Jean Nicot (1530-1600), édition de 1621. À quelques exceptions près ils correspondent tous, de près ou plus rarement de loin à des mots encore usités en picard. Quand leur usage n’est pas répandu dans tout le domaine linguistique leur provenance est indiquée entre parenthèses par une abréviation. La liste de ces abréviations figure tout en bas de la page.

Pour certaines expressions latines indispensables à la compréhension, j’ai ajouté entre crochet leur traduction française.

En ce qui concerne l’écriture, au temps de Nicot les accents sont encore peu utilisés. Parfois il y en a, mais souvent ils sont absents. Les lettres majuscules ne sont jamais accentuées. Quant à la prononciation, même si on n’a qu’une idée un peu vague, on sait que "bloutroer" se prononçait "bloutroére", espardre" "épardre" et "roi" se disait "roé".

À la création de cette page, en avril 2005, on pouvait consulter le Thresor de Nicot en allant directement sur le site de l’université de Chicago, maintenant on peut y faire seulement des recherches. Par contre la BNF (Bibliothèque Nationale de France) a numérisé la première édition de 1606. Elle est consultable ici (on peut même télécharger). I feut jusse des boins ziux.


picard Nicot


AcouterAccouter, Aucuns escrivent Acouter, les autres Ascouter, les autres et plus communement Escouter…
inusitéAdayer, Picard, Irritare, Lacessere [irriter].
Adon (Df) Adonc, Alors, Tunc, comme…
Affiquets (C) Affiquets, Nugæ [bagatelles], Ab affigendo, Picard enim dicunt.Fiquer, quod Galli ficher. Affiquets se affichent aux bonnets…
Aflater Afflater aucun, Blandiendo perlicere vel allicere, voyez Flater.
Affoler (s’-) Affoler aucun, pour blesser…
Afolure (Df) Affolure, Læsio [blessure], Debilitatio.
Raforer Affourrer les moutons, c’est fournir leurs rateliers de farre ou paille…
Rafuleu (GV) Affubler, Amicire [s’habiller], Picardi dicunt, Affuler
Agache Agasse, ou Agache, autrement une pie…
Aherdre (C) Aherdre, Arripere, Corripere [saisir]…
Ahotcher Ahocquer, Picard, usez de Accrocher. Un hoc est un croc.
Halbran (Df) Albrent, ou Allebrent, ou Hallebrent, Anaticus… Canet sauvage. C’est aussi une cane ou un canard sauvage qui a mué.
Alibi forain (R) Alibiforains, Cerchez des alibiforains, Faire des incidents frustatoires, interjetter plusieurs frivoles appellations…
Aleumelle Alumelle de couteau, vel forte rectius, quasi Lamella diminutivum à Lamina [lame, lamelle]…
Amignoter (C) Amignoter, Blandiri [caresser].
Anette (An)Anette Picardis, Anas, anatis [cane].
Seuterelle (GV) Angouste ou Langouste, autrement Sautereau, Locusta, locustæ.
Antenoés Antenois, Agnus anniculus, vel Annotinus, B. ex Colum.
Apotéme (As)Apostume, ou Aposteme, Apostema, Bubo, Collectio, Suppuratio, Vomica [abcès].
Apateler Appasteler, Cibum manu ad os afferre [donner la becquée].
Rapinser (s’-) Appenser, s’Appenser de sortir, Cogitare [méditer].
Appointir (GV) Appointer ou Appointir le bout de quelque chose…
Harondelle (C) Arondelle, Hirundo, Chelidon, Chelidonis.
Arrouser Arrouser, act. acut. Est jetter de l’eau par plusieurs petites gouttes au coup comme rousée, comme, quand on arrouse un jardin avec chantepleures, qui sont percées au fonds de plusieurs petits trous…
Arrousoér Arrousoir, m. acut. Chante-pleure, est l’instrument à arrouser, Clepsydra.
Arouter (s’-) (C) Arrouter, C’est mettre en chemin, acheminer…
Asseurer Asseurer, actiu. acut. Est prins des Latins, et composé ores de Ad, et seur, qui est fait de Securus, (par syncope et apocope) et signifie rendre seur, et stable ce qui crolle, ainsi on dit asseurer une muraille, un plancher, une poutre qui s’en vont cheoir, Constabilire murum, Tabulatum, Trabem.
Achteure Astheure, adverb. du temps présent…
Atenir (s’-) Attenir, ou Tenir, ou Retenir et arrester, Attinere.
Aveinde Avaindre, pour Tirer dehors, Promere, Expromere, Educere.
Avertin (GV) Avertin, Phrenesis [frénésie].
Nettier Balay.. Balier et nettoyer, Verrere, Converrere, Deverrere, Everrere. Nettier ou nettoyer au balay, est tout emporter sans rien laisser…
Bekebos (C)Bequebo Picardis, Picus martius, Ainsi nommé pource que de sa coustume, il beque le bo…
Bèr Ber ou Berceau, Le berceau d’un enfant, les langes et petis drapeaux, Incunabula, Cunae.
Bérlong (d’-) Berlong, c’est plus long d’un costé que d’autres, cheveux berlongs…
Bérlurer Berluë, f. penac. Oculorum caligo…
Priver Bestes privées et traictables, Mansuetae vel cicures bestiae [bêtes douces et apprivoisées].
Bziner (Df) Bezer, dit des vaches suyvans la mousche faisant tel bruit, dont est, Aller à sainct Bezet, ou Trottet.
Blasser (Df) Blasser, C’est fomenter, Fouere, comme quand les chevaux se sont entremors: on blasse les pieds avec du sel et de l’eau meslez ensemble. Cela se fait en batant doucement de la main.
Ploutre/Ploutwoèr (As) Bloutroer, Que aucuns disent Ploutroir, est ce que les Grecs disent kulindros, et est c’est instrument de bois en facon de petite colonne porté sur quatre rouleaux bas, duquel les laboureurs cassent et applanissent les bloutres ou blottes de la terre fraischement labourée, voyez Cylindre.
Bos Bois, Lignum, Comme de ce verbe némô, id est pasco, vient ce nom Nemus: ainsi de ce verbe boskô, id est Pasco, vient ce nom boskôn, ou Boscum, qui signifie autant que Lignum, ou Sylua. Hinc tam pro ligno, quam pro sylua, Flandri dicunt Bosc, Picardi Bos, Franci Bois. Picardi Boise, quod Franci Busche, ou Busce.
Boutain-ne (Df) Boudine ou Boutine, C’est à dire Nombril, Umbillicus.
Bouteille (pleuvoér à -)Bouillon ou bouteille qui s’esleve sur l’eau, comme quand il pleut en de l’eau, Bulla.
Bourr’let (Df) Bourlet m. penac. Fait par syncope de cest entier Bourrelet. C’est proprement un cercle fait de toile, drap, cuir, ou autre estoffe renflé de bourre, dont vient le nom. Duquel rond ou cercle est appelé chapperon, que les anciens François indifferemment portoient en la teste…
Borée (GV) Bourrée, Fascis cocularius, Fascis virgultorum [fagot de menu bois].
Brin Bran, m. Combien qu’il signifie du son, Furfur, si est usurpé aussi pour l’escrement de l’homme, Stercus, Selon cette acception l’on dit avec indignation et dedaing à quelqu’un, Bran, bran ou Bran pour vous, Stercoteris, ou Stercus tibi. Et Breneux, au lieu de Braneux, Stercoraceus, stercore conspurcatus, et Embrener aucun, Stercore inficere, conspurcare.
Berdale (C) Bredalle, Picard, Grand ventre, grande pance, Venter tumidus [bedaine].
Butcher Buquer, à l’huis, Fores pulsare [frapper à la porte].
Burre (R) Burre, mascul. penacut. Est la cresme ou graisse de laict espaissie et assemblée dans la barate à force de godiller…
Capleuse (GV) Calendre, Une petite beste qui ronge le froment, nommée calendre, ou chatepeleuse, ou charenson, Curculio.
Caler Caller, Quand la chate fait ses petits chatons, Parere.
perso (*) Canepin, Un canepin bien deslié qui est une petite pelure prinse du dedans de l’escorce de tilet ou de l’escorce du bouleau…
Inchèpe (GV) Cep, m. Est un instrument fait de deux pieces de bois entaillées sur le bord, en mesme endroit lesquelles joinctes detiennent les pieds, ou les mains, ou les quatre ensemble du malfaicteur qui y est mis. C’estoit au premier une maniere de prison et detention des criminels, tant que leur proces leur fust parfait jusques à jugement diffinitif inclusivement. Et celuy qui en avoit la garde et le regard, estoit appelé Cepier, que nous appellons geolier, Numellae, Depuis on en a usé pour une punition infamatoire si qu’il y a eu des Ceps, les entailleures desquels detenoient le col du condamné à subir l’ignominie du Ceps, presques ainsi que fait aujourd’huy le carcan, selon ce on disoit estre condamné ou mis aux Ceps, c’est à dire à l’ignominie des Ceps, Nexum inire Bud. ex Liuio, Ce qui est dit en pluriel, parce que le Cep est fait de deux pieces de bois ainsi mortaisées que dit est, lesquelles joinctes sont retenues par un lien de fer ou autre chose, tant qu’on les vueille deserrer et ouvrir…
Canoine (Ba)Chanoine, Picardis Canoine, Canonicus, kanonikos, id est, Regularis, Sodalis. , Picardis Canoine, Canonicus, kanonikos, id est, Regularis, Sodalis.
Canteu (GV) Chanteau, m. acut. Est une piece trenchée de l’encongneure d’une grande et entiere. On en use particulierement en pain benict… Picardis, Canteau
Cachoére Chassoire, ou foüet à chasser les chevaux, Flagellum. Picardis Cachoire.
Catouiller Chatouiller, Picardis Catouiller
Kokmar (Ve)Chauchemare, Picardis Cauquemare, Incubus, Ephialtes.
Queutcher Chaucher quand le coq monte sur la poulle, Inire. Picardi dicunt Cauquier.
Tcheut gros (GV) Chegros, Dont les Cordouanniers cousent les soliers…
Cose Chose, Res. Picard. Cose, Narbon. Cause. Il vient de Causa.
Churtchette Churquette, Picardis Muscipula [souricière].
Chi Ci, Hic. Picardis Chi
Comprins Comprins à la sentence, Ascriptus sententiae. B.
Écorion (An)Corions de souliers Corrigiae calciamentorum [lacets de souliers].
Cotret (**) Coteret, Maiusculorum lignorum fasciculus [petit fagot de menu bois].
Courée (GV) Courée de mouton, id est, la fressure.
Déhacher Dehacher, act. acut. A coups de hache mettre en pieces. Car il est composé de hacher, qui vient de hache, et de preposition augmentative equipolant à Funditus, omnino, ainsi qu’elle est en ceux-cy, Detrencher, detailler, etc. Securi penitus aut certe minutatim concidere.
Darin, -rinne Derrain, m. acut. Celuy qui est dernier en une suite, soit de lieu, soit de temps. Le Picard en use encores, et anciennement a eu cours communéement entre les François. Vltimus, Dont le feminin seroit Derraine, Vltima.
Défuler Desfuler, Quasi Infulam detrahere.
Déteuper Destouper un trou, Aperire, id est Desboucher.
Déturber Destourber, act. acut. C’est mettre ou faire trouble et empeschement à aucun en quelque chose. Ainsi disoit on anciennement destourber et empescher aucun en sa possession.
Dévantier (R) Devantier, ou Devantel, ou Devanteau, Ventrale, c’est un tablier de femme.
Dorelot (Dk) Dorlot, m. acut. Est un mot Picard, et vaut autant qu’affiquet, c’est à dire ornement de femme, comme anneaux, cheynes, carquans, fermeillets et choses semblables, Mundus muliebris…
Duire (C) Duire, Est accoustumer, Assuescere.
inusitéEcloy,ou Escloy, Picard, Vrina, Lotium [urine].
Éffrouer Effrouer, et esmier, Friare, Suffriare [émietter].
Imbréner Embrener, Concacare.
inusitéEmmatrelé, Picard, id est, Enroué, Enrhumé.
Emmi (R) Emmi le palais, quasi in medio, etc.
Incheper Encheper, Impingere compedes alicui [entraver les pieds de quelqu’un, cf Ceps].
Incrontcher Encrunquier, Picard.
Indéver (As) Endesver, Insanire, Furere [délirer, être fou].
Ingelè Engelé, C’est gelé…
Étombi Entombi, Stupidus. [stupéfait]
Ékafète (Ve) Escaffette. Picard. Scaphula. C’est une grande et longue coquille de moule de riviere, dont les femmes en Picardie amassent la creme de dessus le laict pour faire du beurre: ressemble à un petit esquif ou petite nasselle.
inusitéEscamne, Picard, Scamnum [escabeau].
Écaper Eschapper, act. acut. Le Picard dit Escaper
Esklabouté (Ve) Esclabocher, Luto vel aqua perfundere [éclabousser]. Picard Esclaboter.
Éklichwère (Ve) Esclissoire, Syrinx [seringue].
Écores Escores, sont les estays et soustenemens de marrain sur lesquels le navire est porté pendant qu’on le fabricque…
Égargater (s’-) Esgargaté de crier, id est, Esgueulé.
Élocher (As) Eslocher, C’est à dire, Esbranler…
Épénir (s’-) (GV) Espanir, qu’on dit aussi Espanoüir…
Éparde (Df)Espardre, Il vient de Spargere [éparpiller]…
Épeutoére (GV) Espoventaire, Terriculum, quo abiguntur aues frugilegae [épouvantail].
inusitéEsquignon, Picard, dont les petis enfans touchent les lettres, Francis une touche, Radius. [?]
inusitéEsseiller Picard, id est, Consumere [employer, dépenser].
Étlè (GV) Estelé, m. acut. Qu’on escrit et prononce aussi estoilé, Stellatus. Ciel estelé…
Éternir (As)Esternir, Sternere [étendre sur le sol].
Étrain (C) Estrain, ou foarre, Stramen, siue Stramentum [lit de paille].
Involè (GV) Esvolé, et eshonté, Impudens [effronté].
Tchœurfali (Df)Failly… Cœur-failly, m. acut. Substantiue. Composé de deux entiers, Celuy auquel manque le courage…
Feurre Feurre, Cerchez Foarre.
Fyin Fiens, Fimus, Laetamen, Stercus, Succerda [fumier]…
Aflique (GV) Fliche de lard, Picard, Flique, Succidia, succidiae [tranche de porc salé].
Feurre Foarre, m. penacut. Est la longue paille du bled et autre grain.
Fondrilles (jpc) Fondrilles, Prins proprement, ce sont les sediments des choses liquides qui resident aux fond du vaisseau où elles sont envasées, Sedimenta, Residua, Faeces, Recrementa.
Fourdrène (As) Fourdrines, Picard, Prunelles, quasi Prunula.
Fumelle (C) Fumelle, voyez Femelle.
Gaïole (R) Gaiole, Pic. Cage, Franc…
Galonneu (s’-) (GV) Galloner, et frotter fort en amignottant, Permulcere, Demulcere [caresser].
Gatchére Gaquiere, voyez Jachiere.
Djai (GV) Geay, Picard un Gay.
Genouilli Genouillée, espece d’herbe…
Gaïole (R) Geole, f. penac. dissyll. Est la prison d’aucun justicier, Custodia publica. Et n’est point diminutif, comme aucuns pensent, l’extrayant de Caueola diminutif de Cauea. Que le François dit Cage d’oiseau, et le Picard Gayole
Glui Gluy, m. monosyll. Est le mesme que chaume…
Grandessime Grandissime, Grandissimus.
Greux Greux, Picard, Vngues [ongles].
Waide (C)Guedde, ou Guesde, neutr. penac. Qu’on doibt escrire Wede, comme naïfvement le Picard le prononce…
Guérgner Guernier, Cerchez Grenier.
Hable (Db) Hable, C’est à dire, Port de mer…
Harchelle Harcelle, f. penac. Est le mesmes que Hard, mais à forme de diminutif, comme qui diroit, Vincellum [petit lien].
Tassette (GV) Hasterel, ou Hastereau, Picard, Idem quod Collum, Le col et tassettes.[?]
Ierre (An) Hierre, Hedera [lierre].
Ongner (Df) Hoigner, ou Hongner, Usez des formules de Grommeler, Gronder, Grongner.
Hérèe (GV) Horée, Pluuiosa tempestas ad horam durans, vel circiter, Nimbus. Aucuns l’appellent une ondée d’eauë, les autres une Guilée.
Hotons Hottons, m. plur. num. Sont les brisures des espis et grains escrasez et autres superfluitez que le vanneur separe et jette avec un plumard hors le van d’avec le grain net…
Hourdage (C) Hourd, ou Hourdis, Picard, c’est un eschaffault.
Hucher (C) Hucher, Accersere, Arcessere, Inclamare, Vocare [appeler]…
Hulotte Hulotte Picard, Auis nocturna, Vlula [chat-huant].
Gatchére Jachere, f. penac. Est la terre labourable que le laboureur laisse reposer un an sans y semer, pour l’année ensuyvant y semer du bled. Le Picard l’appelle Gaquiere
Gambe Jambe, proprement c’est la partie de l’homme, et de toute beste, depuis le montant ou cheville du pied, jusques au genouil ou jarret, Tibia, Le Picard, comme aussi fait le Languedoc et nations adjacentes, dit gambe
Gante (Ao)Jantes, Picard Ganthes
Gatte Jate, … Picard une Gate.
Jougleux (GV) Jongleur dient les Picards, que nous appelons Basteleur…
inusitéLaignié, mot de Picardie, signifiant bois, venant du mot Latin, Lignum.
Lamperon (GV) Lamperon, id est, petite lampe, Lampadium, Lucerna.
Larris (Df) Larris, c’est une terre laissée en rié, en friche…
Lincheu (GV) Linseul ou Linsueil, m. acut. Se prend pour un drap de lict à se coucher dedans…
Locher (Df) Locher, Usez des formules de Bransler, Crosler, Esbranler.
! Louche, Est un mot picard, signifiant ce que le commun François appelle cuillier…
Louchet Louchet à faire et creuser fossez…
Mairrie Mairerie, f. p. Est ores l’office du Maire…
inusitéMaquereau, a macularum frequentia, comme aussi les maquereaux qui viennent en hyver aux jambes de ceux qui se chauffent trop pres du feu, Picardi vocant Truyettes.
Métchingne Mechine, Mechinah en Hebrieu, signifie autant que Praeparans, vel, Quae praeparat. Inde Mechine, et Picardis Mequine, c’est à dire chambriere…
MédalleMedalle.
Mailleu (GV) Meslier, m. acut. Autrement Nefflier, est l’arbre qui porte des Mesles, autrement Neffles…
Misérérè (coliques éd -) Miserere mei, Une douleur qu’on appelle vulgairement Iliaque passion, et Miserere mei, quand un patient rend ses excremens par la bouche.
Mornifle (An) Mornifle,
Montwèze (As) Moustoile, ou Moustele, Que aucuns appellent Belette, Mustela.
Musette Musette, voyez Cornemuse, et Musaraigne.
Mucher Musser, act. acut. Dont le present est, Je musse, penac. Est cacher en quelque lieu que ce soit…
Néyer / noéyer Nayer, voyez Noyer…
Nonne None, f. penac. Signifie ores une Nonain, et ores l’heure Canonique, qui se dit environ midi…
Ormoére (Df) Ormaire, Semble meilleur, Armaire…
Gazon (GV) Ouazon Picardis, Glazon Francis, Motte de terre herbue…
Papin Papin, Pappa [mot par lequel les enfants désignent la nourriture]
inusitéParmentier, Picard, Sartor, quasi Parmenter qui fait les paremens et accoustremens des hommes.
Patrouiller Patoüiller, act. acut. Est toüiller avec la pate : Car il est composé de ces deux là. Aucuns y entremeslent une r, Patroüiller, voyez Touiller.
Pamelle Paulmelle, Espece d’orge n’ayant que deux rancs de grain en l’espi.
Pionne Pevoesne, aliis Pivoesne, Picard. Rose de pienne
PlamusePlameuse.
inusitéPleuvir Promettre, Pleuvir une fille, Picardis est, quod Francis Fiancer…
Ploutre/Ploutwoèr (As) Ploutroer, m. acut. voyez Cylindre.
Pouiller Poullier ou Poulailler, ou Gelinier, où les poules juchent…
Pourpinser (C) Pourpenser, neutr. acut. Est composé de Pour et Penser (voyez Pourparlé) Et est plus que penser : Car il signifie ratiociner et discourir en soy-mesme sur quelque affaire…
Porsuire Poursuivir, actif. acut. Qu’on dit plus usitément Poursuivre, et est de mesme signification, estoit en frequent usage envers les anciens, lesquels le syncopans disoient aussi Poursuyr.
Prangèle (foaire -) (An) Prangeler, Pic. Ruminare a prandio, Northm, Merianer [faire la méridienne].
prins Prins, Prinse, pris, prise. voyez en Prendre.
Fourdrène (As)Prunelles, ou fourdrines, quasi prunula [petites prunes].
Tcheusse Queus, qu’aucuns escrivent aussi Cueut, monosyl. Par ce qu’il est fait de Cos Latin, f. Est une pierre de couleur noirastre, doulce à polir et aiguiser les ferrements de taille…
Racourir (Df) Racourir, Recurrere [revenir en courant].
Ringoliche Ragalice, Glycyrrhiza, id est Dulcis radix, veteres Argalicum dicebant, Aucuns escrivent Regalice et Riglice, Radix Scythica Theophrasto.
Rainne (GV) Raine, Rana, Batrachos [grenouille].
Ramintuvoèr (s’-) (As) Ramentevoir, act. acut. In memoriam redigere [remettre en mémoire]…
Ramon Ramon, m. acut. Est en commun langage Picard, ce que Balay en commun langage François.
Ran Ran, Picard. Belier…
Rassotir (R) Rassoter, Devenir sot…
Érchiner Reciner, quasi Recoenare, Merendare [diner].
Ércran Recrant, Recreant, Picard. Recreant, Qui ne peut plus fournir à la peine, Recreu, Enectus, Fatiscens. C’est aussi aucunesfois lasche de courage.
Roéyon Roye, ou Royon, Cerchez Ray
Assoter (s’) s’Assoter de quelque picarde, Aliqua deperire, perdite amare.
Récouer Se Rescourre du danger où on estoit d’estre mis en oubli, Asserere se ab iniuria obliuionis. Rescourre un prisonnier.
Souglout Senglout, ou hocquet…
Souglouter (R) Senglouter, neutr.acut. Est avoir le senglout ou hocquet.
Séhu (As) Seu, nombre d’arbre, Sambucus [sureau].
Soéyer Soier, vient de ce mot Latin Secare [couper].
soélé (An) Soilure, et escorchure faicte en la peau, Intertrigo [écorchure].
Tayon (An) Taion, Auus [grand-père]. Prins du Grec théios.
Goyelle (R)Talmouse, Placenta triquetra, caseata [tarte au fromage]. Picardis Goyelle.
Tasseulemint Tant seulement, Tantum, Tantummodo [seulement].
Ante (C)Tante, Pic.Ante, et Belle ante.
inusitéTasse Pic. etiam significat Gibbeciere, Usez des formules de Gibbeciere.
Tassette (GV) Tassette, herbe commune ainsi appelée en Picardie, et vulgairement par les Apothicaires, Bursa pastoris [bourse à pasteur].
Térelle (GV) Terelle, ou Tarelle, Terebellum, voyez Tariere.
Triacleux (C) Thriacleur, Theriacarius [marchand de thériaque].
Tinet Tiné, c’est un gros baston de quoy deux hommes portent sur leurs espaules ou de l’eau, ou du moust en vendanges.
Titché (As)Tique, ou Tiquet, Ricinus [tique]…
françaisTiretaine Picard. du Telon Cœnomanis [droguet dans le Maine]…
Toudis (C) Toudi, Picard, ou tous dis, id est, Totis diebus, Semper, voyez Tousjours.
Touyon (An) Touillon, Picard, usez de Torchon, en Torcher…
Tracher Tracer, Inuestigare, Vestigare [chercher]. Que les gens de village dient tracher.
Treu Trou, Semble qu’il vienne de trô. id est perforo. Les Picards dient Treu.
Vardi (GV) Venredi, Veneris dies, voyez Vendredi.
Warlouque (R) Warlouque, com. gen. penacut. Qu’on prononce aussi Guarlouque, comme si on disoit Guarde louque, pour Garde lousche, qui regarde lousche et de travers, est un mot Picard, et signifie bigle, lousche, Strabo.

(*) Et si le signor Calepino n’était pour rien dans l’étymologie de notre calepin ?

(**) Cotret (fagot) : dans l’expression "sec comme un cotret".

(GV) : Dictionnaire des parlers picards du Vimeu (2e édition).

(C) : Corblet, Glossaire du parler picard.

(Df) : M.M.Duquef, Amassoér (2e édition).

(Dk) J.P. Dikes, le patois pour tous.

(Db) J.P. Dikes, le patois boulonnais.

(An) : R. Debrie, Lexique picard des parlers Nord-Amiénois.

(Ao) : R. Debrie, Lexique picard des parlers Ouest-Amiénois.

(As) : R. Debrie, Lexique picard des parlers Sud-Amiénois.

(Ve) : R. Debrie, Lexique picard des parlers du Vermandois.

(R) : J. Dauby, Le livre du Rouchi.

(Ba) : A. Boucher, Glossaire du patois Picard.


Textes personnels : Théophile Ancien français ou ancien picard ?