tb - CHÉS MOTS D’ÉCH BAROUMOAITE - bt

le vocabulaire du webmestre – S_T –

S

s’, és, sé   pron. : se ; o s’édmande ; és foaire in.ne idée (on se demande ; se faire une idée).

s’, és, sn   adj.pos. : sa ; s’panche in avant ; és mére ; sn adréche (son ventre en avant ; sa mère ; son adresse).

sabe   s.m. : sable ; i dessinoait avuc du sabe (il dessinait avec du sable).

sabe   s.m. : sabre ; édpu qu’i n-y o des sabes et pi dz aspergés (depuis qu’il y a des sabres et des goupillons).

saclet   s.m. : petit sac, sachet.

saison.nier, ière   adj. : saisonnier.

saiteur   s.m. : ouvrier qui tisse la sayette [serge de laine mêlée de soie].

sandjin   adj.  : sanguin ; o n’m’o point dman.ner min poéds ni min groupe sandjin (on ne m’a pas demandé mon poids ni mon groupe sanguin).

sanson.net   s.m. : sansonnet, étourneau.

sapinette   s.f. : pomme de pin ou de sapin ; o ramnoème des satchies d’sapinettes (nous ramenions des sacs entiers de pommes de pin).

sapré, ée   adj. : sacré ; chés saprés pèrticipes passés (les maudits partipes passés).

satcher   v.t. : sortir [comme d’un sac].

satchie   s.f. : contenu du sac.

savlon   s.m. : savon.

savoér   v.t. : savoir ; i n’feut point qu’o l’seuche (il ne faut pas qu’on le sache).

scieinche   s.f. : science.

scieintifique   adj. : scientifique.

scouer   v.t. : secouer ; i scoue'té leu mouchoér (ils agitent leur mouchoir).

scours   s.m. : secours.

scouteur   s.m. : scooter.

scret   s.m. : secret.

scrétaire   s.m. : secrétaire ; il étoait scrétaire général éd la police (il était secrétaire général de la police).

séclet   s.m.  : gringalet.

sectimbe   s.m. : septembre.

seille   s.f. : seau de bois.

sém-sém-gonme   s.m.c. : chewing-gum. :

séminaire   s.m. : affaire compliquée ; éch marister i nin foaisoait tout un séminaire (l’instituteur en faisait toute une histoire).

sen.ner   v.i. : sembler ; i m’o sen.né avoér intindu (il m’a semblé avoir entendu).

sénateu, (é)snateu   s.m. : sénateur

sépèrer   v.t. : séparer.

séquants, tes   adj. : m.pl. : quelques ; cho put prinde séquantes ésgondes (cela peut prendre quelques secondes).

série   s.f. : veillée, soirée.

serrule   s.f. : serrure ; mette él clé din l’serrule (mettre la clé dans la serrure).

sésque   s.m. : sexe.

sétchir   v.t. : sécher.

sétchurité   s.f. : sécurité.

seu   adj. : seul [toujours précédé de tout, sinon seul] ; os n’étoème point tout seu (nous n’étions pas seuls).

seu   adj. : soûl.

seu   part.pas. de savoir : su ; éj n’ai janmoais seu détouiller siq i lé foaisoait sprés (je n’ai jamais su débrouiller s’il le faisait exprès.

seuce   s.f. : sauce ; in.ne seuce blanque à l’crinme fraique (une sauce blanche à la crème fraîche).

seucer   v.t. : saucer, plus précisément, rendre net de sauce en essuyant avec un morceau de pain.

seucisse   s.f. : saucisse.

seuïer   s.m. : soulier ; os sonmes din no tchots seuïers (nous sommes dans nos petits souliers).

seulemint   adv. : seulement.

seur, re   adj. : sûr.

seurte   s.f. : sorte ; in.ne seurte d’ébléré qu’i s’prind pour Diu (une sorte d’illuminé qui se prend pour Dieu).

seut   s.m. : saut ; éch seut à lastique sans lastique (le saut à l’élastique sans élastique).

seut-d’leu   loc. : saut-de-loup.

seuterelle   s.f. : sauterelle.

seutir   v.i. : sauter ; i feut seutir édsu ll’occasion (il faut sauter sur l’occasion).

seuvage   adj. et s. : sauvage.

seuver   v.t. : sauver ; in.ne min.niére éd seuver in.ne piéche conséquente (une manière de sauver un élément important).

seuvetage   s.m. : sauvetage.

sévreux, sévreuse   adj. : rempli de sève, vigoureux

sgond, de   adj. : second ; sgond coutieu au théïâte (second couteau au théâtre).

sgonde   s.f. : seconde.

sié   adv. : si, oui renforcé [pas obligatoirement après une question formulée négativement] ; sié, sié, tnez ! (oui, oui, tenez !).

siége   s.m. : siège

sien, sien.ne   pron.pos. : sien [sien est rarement employé et on rencontre souvent sien.ne utilisé à la place] ; i feut qu’atchun i li méche du sien.ne (il faut que chacun y mette du sien).

siéque   s.m. : siècle.

sieu   s.m. : seau ; un sieu, un rati, in.ne pelle (un seau, un rateau, une pelle).

sifflémint   s.m. : sifflement.

signalemint   s.m. : signalement.

signifieinche   s.f. : signification.

signure   s.f. : signature.

silinche   s.m. : silence.

simpe   adj. : simple ; bié seur qu’étoait simpe (bien sûr que c’était simple).

sin, ésn, sn   adj.pos. : son.

sin   s.m. : sens ; ch’n’est qu’in.ne tchestion d’boin sin (ce n’est qu’une question de bon sens) ; sins devant une voyelle [on prononce sinse interdit].

singne   s.m. : signe.

sins   prép. : sans, conc. sans ; sins rien dire (sans rien dire) et il étoait pèrti sans mi (il était parti sans moi).

sinsation   s.f. : sensation.

sinsibe   adj. : sensible.

sintimint   s.m. : sentiment.

sintir   v.t. : sentir ; j’ai sintu qu’éj m’involoais (j’ai senti que je m’envolais).

siq   conj. : si ; siq os ainmez miux (si vous préférez).

siréne   s.f. : sirène.

sitant   adv. : autant, tellement, aussi ; il éroai'té-ti bziné sitant vite ? (auraient-ils couru aussi vite ?).

sixienme   adj. : sixième.

slon   prép. : selon.

smain.ne   s.f. : semaine ; tchéques ésmain.nes pèr aprés (quelques semaines plus tard).

snaque   s.m. : snack.

socialisse   adj. et s. : socialiste.

soé   s.f. : soif ; ém jument al aglave éd soé (ma jument meurt de soif).

soé-disant   adj. : soi-disant, prétendu.

soée   s.f. : scie ; in.ne vieille soée cirtchulaire (une vieille scie circulaire).

soégner   v.t. : soigner ; soégnés à grands cœups d’médicamints (soignés à grand renfort de médicaments).

soégneusemint   adv. : soigneusement

soéle   s.m. : seigle.

soér   s.m. : soir ; tous les jours au soér (chaque soir).

soérée   s.f. : soirée.

soéris   s.f. : souris ; d’un clic d’ém soéris (d’un clic de ma souris).

sœurette   s.f. : fée.

soéxante   adj. : soixante.

soéyer   v.t. : scier.

soéyeux   adj. : aimable, gentil ; sous les ordes éd gins d’active point des pu soéyeux (sous les ordres de militaires d'active pas des plus sympathiques).

soin !   interj. : attention !

solé   s.m. : soleil ; éch solé i miloait din ch’temps (le soleil brillait dans le ciel).

solen.nel, elle   adj. : solennel.

solin   s.m. : soubassement.

sonmation   s.f. : sommation.

sonmé   s.m. : sommeil ; sin darin sonmé (son dernier sommeil).

son.ner   v.t. : sonner ; édvant qu’midi n’fuche son.né (avant que midi ne soit sonné).

son.nerie   s.f. : sonnerie.

souffe   s.m. : souffle ; l’temps d’érprinde sin souffe (le temps de reprendre son souffle).

souglou   s.m. : hoquet ; ch’o té ch’souglou d’chés mitraillettes (ce fut le hoquet des mitraillettes)

soulagemint   s.m. : soulagement.

soulver   v.t. : soulever ; i n’avoait minme point soulvé ch’capot (il n’avait même pas soulevé le capot).

souper   s.m. : repas du soir.

sourciu   s.m. : sourcil.

sourdiu, use   adj. : sourd.

sous-vintriére   s.c.f.  : sous-ventrière, pièce de l’harnachement du cheval ; sé nnin foaire péter l’sous-vintriére (s’en faire péter la sous-ventrière).

soutène   s.f. : soutane ; chés tchurés il étoai'té coére in soutène (les curés étaient encore en soutane).

soutnir   v.t. : soutenir.

souvint   adv. : souvent.

souvnir (és –)   v.p. : se souvenir.

spéce   s.f. : espèce ; spéce éd dégazant (espèce de voleur).

spectaque   s.m. : spectacle.

spectateu   s.m. : spectateur.

sprés   adv. : exprès ; il lé foaisoait sprés, min grand-pére (il le faisait exprès, mon grand-père).

srin   s.m. : serin.

srindjée   s.f. : seringuée.

stapindant   adv. : cependant ; stapindant ch’est fin rétu (cependant, c’est très mignon).

stchulter   v.t. : sculpter.

stére   s.m. : stère ; ch’étoait troés francs du stére (c’était trois francs par stère).

su, sur   prép. : sur.

subvintion   s.f. : subvention.

suire   v.t. : suivre ; j’ai sui sn idée (j’ai suivi son idée).

supermèrtché   s.m. : supermarché.

supplémint   s.m. : supplément

supplémintaire   adj. : supplémentaire.

supportabe   adj. : supportable.

suptil   adj. : subtil ; il étoait suptil conme un cot (il était subtil comme un chat) [équivaut à malin comme un singe].

sûremint   adv. : sûrement.

surfache   s.f. : surface.

suriot   s.m. : rot, renvoi ; Lucien.ne al o yeu un gros suriot (Lucienne a eu un gros rot).

surlin.nemain   s.m. : surlendemain.

surpitchet   s.m. : sobriquet, surnom ; din min poéyis, i y o tours yeu des surpitchets (dans mon village il y a toujours eu des surnoms).

surprinde   v.t. : surprendre

surprinze   s.f. : surprise.

surrinchette   s.f. : verre d’alcool [vient après la rinchette et avant le gloria].

surtoute   adv. : surtout.

survétchu, ue   part.pas. de survive (survivre).

suspec   adj. et s.m. : suspect.

syndicalisse   s. : syndicaliste.

systinme   s.m. : système.

sz   adj. et pron. : les ; érlédjées à sz obliettes, (reléguées aux oubliettes).

szés   pron. : les ; i szés réchuoait avuc sin grand mouchoér (il les essuyait avec son grand mouchoir).

T

t’, ét   adj. : ta ; ch’est t’balle (c’est ta chance).

t’   pron. : tu ; t’os qu’a vnir ém tcheur (tu n’as qu’à venir me chercher).

t’, ét, té   pron. : te ; éj t’él frai tchuire (je te le/la ferai cuire).

tabe   s.f. : table.

tahut   s.m. : gros nuage menaçant ; in.ne rolée d’solé intér deux tahuts (un rayon de soleil entre deux cumulonimbus).

tai   part.pas. : tu, du verbe taire ; minme chés cawins qu’i leus avoai'te tai (même les hulottes qui s'étaient tues).

taïon   s.m. : arrière-grand-père [dans certaines régions, c’est le grand-père].

taïon.ne   s.f. : arrière-grand-mère.

talibu   s.m. : pomme enrobée de pâte à pain et cuite au four [nommé boulot dans le Vimeu].

talon.nette   s.f. : talonnette.

tambourer   v.t. : tambouriner ; o tamboure din chés contrévints (on tambourine dans les volets).

tanq   adv. : tant ; éj pux dépinser tanq et puss (je peux dépenser tant et plus) ; tanq à foaire (tant qu’à faire).

tanq   adv. : pendant ; tanq t’es lò (pendant que tu es là).

tanq à   loc. : quant à.

tanq (à –)   loc. : en tant que.

tant miux   loc. : tant mieux.

tant piss   loc.  : tant pis ; j’avoais ch’solé din mes ziux, mais tant piss (j'avais le soleil dans les yeux, mais tant pis).

taque   s.f. : tache ; des vraies taques d’heule (de vraies taches d’huile).

tarai, taros, taro   f.v. : tiendrai, tiendras, tiendra ; al taro chés promesses qu’al foait in.nhui (elle tiendra les promesses qu’elle fait aujourd’hui).

tasserie   s.f. : travée de grange pouvant contenir des gerbes.

tasseulemint   adv. : seulement.

tatasse   adj. et s. : tatillon, conc. titisse.

tatchin   adj. et s. : taquin.

tâte-mes-glain.nes   s.m.c. : vétilleux, minutieux à l’extrême.

tatouille   s.f. : volée de coups ; i m’o seuvé d’in.ne rude tatouille (il m'a préservé d'une belle raclée).

tch’   pron. : que [pronom relatif dont on prétend qu’il n’existe pas en picard] ; à l’heure tch’il est (à l’heure qu’il est), cf. tchi.

tchai   s.m. : quai.

tchaîn.ne   s.f. : chaîne ; él tchaîn.ne éd min dos (ma colonne vertébrale).

tchair   v.i. : choir, tomber.

tchaisse   s.f. : caisse.

tchaissier   s.m. : caissier.

tchéche   pron. : qui ; tchéche qu’il avoait pu foaire cho (qui avait pu faire ça).

tchel, elle   pron. : quel [on rencontre aussi tchellé quand un é d’appui est nécessaire].

tchêne   s.m. : chêne ; chés cassis d’ém moaison, qu’i sont in tchêne (les fenêtres de ma maison, qui sont en chêne).

tchéqu’un   pron. : quelqu’un.

tchéque   adj. : quelque ; i y o tchéque cose (il y a quelque chose).

tchér   adj. :   cher.

tchestion   s.f. : question.

tchête   s.f. : quête ; i mettoait dix francs à l’tchête (il mettait dix francs à la quête).

tchêter   v.t. : quêter.

tcheu, tcheute   part.pas. de tchair.

tcheude   v.t. : coudre ; jé m’sus rtrouvé in rhabillure noérte avuc mes poches tcheudues (je me suis retouvé en habit noir avec les poches cousues).

tcheue   s.f. : queue.

tcheue-leu-leu (à l’–)   loc. : à la queue leu leu.

tcheuette   s.f. : nuque ; un cœup d’pistolet din s’tcheuette (un coup de pistolet dans la nuque).

tcheuiller   v.t. : cueillir.

tcheur   v.t. : quérir, chercher [défectif, utilisé à l’infinitif seulement].

tchévron   s.m. : chevron.

tchi   pron. : qui [le seul exemple d’utilisation est la phrase suivante : l’énnée tchi vient (l’année qui vient)], cf. tch’.

tchiée   s.f. : chiée.

tchien   s.m. : chien ; éch tchien qu’i nous djettoait (le chien qui nous guettait).

tchien.ne   s.f. : chienne.

tchier   v.t. : chier.

tchieu   s.m. : chieur.

tchilo   s.m. : kilogramme.

tchilométe   s.m. : kilomètre.

tchinzain.ne   s.f. : quinzaine.

tchinze   adj. et s. : quinze ; acouftés sous tchinze chintimétes d’ieu (recouverts par quinze centimètres d’eau).

tchitchot ou tchitchou   adj. : m. : tout petit.

tchitchote   adj.f. : toute petite.

tchitte   adj. : quitte ; a nn’est point tchitte avuc eux (elle n’en est pas quitte avec eux).

tchitter   v.t. : quitter.

tchœur   s.m. : cœur.

tchœur   s.m. : chœur ; un tchuré pi dz éfants d’tchœur (un curé et des enfants de chœur).

tchœur-fali   s.m.c. : fainéant [cœur failli].

tchot   adj. : m. : petit.

tchote, tchoté   adj.f. : petite.

tchot-fiu   s.m.c. : petit-fils.

tchote-file   s.f.c. : petite-fille.

tchots-éfants   s.m.pl.c. : petits-enfants.

tchot nom   loc. : prénom. :

tchou   adj. : petit [utilisé par Pierre Duquet dans ses écrits personnels].

tchube   s.m. : cube ; chinquante mille métes tchubes (cinquante mille mètres cubes).

tchuia (à –)   loc. : à bout [de forces ou de ressources].

tchuignie   s.f. : cognée.

tchuillére   s.f. : cuillère ; chés ingénieurs avu leu tchote tchuillére pour ramasser l’ieu (les ingénieurs avec leur petite cuillère pour recueillir l’eau).

tchuillérée   s.f. : cuillérée.

tchuin   s.m. : coin.

tchuir   s.m. : cuir.

tchuire   v.t. : cuire ; chés carottes i sront tchuites (les carottes seront cuites).

tchuisine   s.f. : cuisine ; l’toéle chirée d’él tabe éd tchuisine (la toile cirée de la table de cuisine).

tchuisiner   v.t. : cuisiner.

tchuisiniére   s.f. : cuisinière.

tchuisse   s.f. : cuisse.

tchuisson   s.f. : cuisson ; os réglez l’tchuisson pour qu’a frémiche (vous réglez la cuisson pour que ça frémisse).

tchuite   s.f. : cuite.

tchul   s.m. : cul.

tchulasse   s.f. : culasse.

tchul-bénit, ite   s.m. : bigot.

tchulbuter   v.t. : culbuter ; al sé fro tchulbuter pèr in.ne auto (elle se fera culbuter par une voiture).

tchul-d’sau   loc. : cul-de-sac, impasse ; al restoait din ch’tchul-d’sau (elle restait dans le cul-de-sac).

tchulot   s.m. : culot ; i feut tout d’minme avoér un rude tchulot (il faut quand même avoir un sacré culot).

tchulotte   s.f. : culotte.

tchulotté, ée   adj. : culotté.

tchulte   s.m. : culte.

tchultivateur   s.m. : cultivateur.

tchultiver   v.t. : cultiver ; i tchultive in.ne piéche éd terre (il cultive une pièce de terre).

tchulture   s.f. : culture.

tchuré   s.m. : curé.

tchurieux, euse   adj. : curieux.

tchutromblet   s.m. : cabriole, culbute ; émn estomaque i foaisoait des tchutromblets din m’panche (mon estomac faisait des galipettes dans mon ventre).

tchuve   s.f. : cuve.

tchuvette   s.f.  : cuvette ; in.ne tchuvette in blanc-fer (une cuvette en fer blanc).

tchuvieu   s.m. : cuveau ; al s’égoutte tout duchemint din ch’tchot tchuvieu (elle s’égoutte tout doucement dans le petit cuveau).

tchyrielle   s.f. : kyrielle.

té, été   part.pas. de ête (être).

tédjer   v.i. : ahaner ; rmonter tout tédjant (remonter tout en haletant).

télécmandé   adj. : télécommandé.

téléphon.ne   s.m. : téléphone.

téléphon.ner   v.i. : téléphoner.

téléphon.nique   adj. : téléphonique.

téléquèrtcher v.t. : télécharger [néol.].

tellemint   adv. : tellement ; Il étoait tellemint mawais-la-gale (il était tellement mauvais comme une teigne).

tenabe   adj. : tenable.

tendréche   s.f. : tendresse.

téner   v.t. : fatiguer, importuner; qué métier ténant (quel métier fatigant).

tèrd   adv. : tard.

térinter   v.t. : hésiter [ce verbe est plutôt utilisé dans le Vimeu, il est de sens proche de terlinter].

terlinter   v.t. : tracasser.

terluire   v.i. : reluire ; deux taques rouges qu’i cminchoai'te à terluire (deux taches rouges qui commençaient à briller).

terque   s.m. : goudron.

terribe   adj. : terrible ; ch’étoait point si terribe éq cho (c’était pas si terrible que ça).

territoére   s.m. : territoire.

terrorisse   s. : terroriste.

tèrte   s.f. : tarte.

tertous   pron. : tous ; os m’avez tertous comprins (vous m’avez tous compris).

tertoutes   pron. : toutes.

testamint   s.m. : testament.

tette   s.f. : mamelle, sein ; ch’qu’i l’impêtchoait point d’montrer ses tettes (ce qui ne l’empêchait pas de montrer ses seins).

têtu, use   adj. : têtu.

teupe   s.f. : taupe.

teuper   v.i. : faire une taupinière [en parlant de la taupe].

teupiniére   s.f. : taupinière

texe   s.m. : texte ; chés deux texes qu’il avoait coésis (les deux textes qu’il avait choisis).

théïâte   s.m. : théâtre.

thermométe   s.m. : thermomètre.

ti   pron. : toi ; soin à ti (attention à toi).

-ti   suf.i. :   suffixe interrogatif ou exclamatif ; éj nin varai-ti à bout ? (en viendrai-je à bout ?).

tilic et tilac   loc. : onomatopée, évoque le bruit de la navette du métier à tisser.

tiloér   s.m. : tiroir ; éch tiloér à ramintuveries il est à sec (le tiroir aux souvenirs est vide).

timbe   s.m. : timbre.

timpête   s.f. : tempête.

timplier   s.m. : templier ; i jure conme un timplier (il jure comme un templier).

tin, tn   adj.pos. : ton ; passe tin cmin ; tn ordinateur (passe ton chemin ; ton ordinateur).

tinde   v.t. : tendre.

tinet   s.m. : gros bâton.

tinsion   s.m. : tension [artérielle] ; tchéque cose qu’i foait granmint grimper m’tinsion (quelque chose qui fait fortement monter ma tension).

tinter   v.t. : tenter.

tiotin   s.m. : petit enfant ; i sont-ti rétus vos tiotins (sont-ils bellots vos poupons).

tiquet   s.m. : tique.

tireloterie   s.f. : loterie ; des jux d’tireloterie à gaingner des mille et des chints (des jeux de loterie à gagner des mille et des cents).

tire-jus   s.m. : mouchoir [orig. arg.].

tisène   s.f. : tisane.

tisseur   s.m. : tisserand ; il étoai'té tisseurs éd pére in fiu (ils étaient tisserands de père en fils)
[au pluriel on trouve aussi tisseux].

tissu   part.pas. du verbe tisser.

titchet   s.m. : ticket ; chés titchets d’ration.nemint (les tickets de rationnement).

titchot, te   adj. : tout petit.

tite   s.m. : titre.

titisse   adj. et s. : tatillon, conc. tatasse.

tn   adj.pos. : ta, cf. ét.

tnabe   adj.  : tenable ; a n’est pu tnabe (ça n'est plus supportable).

tnir   v.t. : tenir ; o pourroète vous tnir édbout ndin (vous pourriez vous tenir debout dedans).

toéle   s.f. : toile ; in.ne toéle d’èrignie (une toile d’araignée).

toélette   s.f. : toilette.

toér   s.m. : taureau.

toét   s.m. : toit.

toéture   s.f. : toiture ; il ont berzillé chés pan.nes éd chés toétures (ils ont cassés les tuiles des toitures).

toffe   s.f. : touffe.

tojours   adv. : toujours, conc. tours .

tolérabe   adj. : tolérable.

tolinet   s.m. : petit fagot.

ton   s.m. : ton ; canter dsu tous les tons (chanter sur tous les tons).

ton.nant, te   adj. : étonnant.

ton.ne   s.f. : tonne.

ton.nieu   s.m. : tonneau ; érlaver chés ton.nieux (relaver les tonneaux).

tonde   v.t. : tondre.

tonme   s.m. : tome [d’un ouvrage, d’un livre].

torchon.ner   v.t. : torchonner.

torde   v.t. : tordre ; i s’tordoait d’rire (il se tordait de rire).

tornée   s.f. : tournée, accès ; jé nn’ai coére yeu in.ne tornée du diabe llé smain.ne passée (j’en ai encore eu une crise effroyable la semaine dernière).

torner   v.t. : tourner.

tornésol   s.m. : tournesol.

tornévis   s.m.  : tournevis.

tornis   s.m. : tournis ; ch’étoait à nn avoér él tornis (c’était à en avoir le tournis).

tornitchet   s.m. : tourniquet.

tornure   s.f. : tournure.

tortcher   v.t. : torcher.

tortchette   s.f. : petite torche de paille [pour bouchonner les vaches ou les chevaux] ; ch’étoait net conme tortchette (c’était clair et net).

tortieu   adj. : tordu, bancal.

tortigner   v.t. : tortiller ; i leu z-ont lanchés sins tortigner din ll’avinture (ils se sont lancés sans hésiter dans l’aventure).

tortillard   s.m. : train des lignes à voie étroite [Chemin de Fer Économique].

tortrelle   s.f. : 1. tourterelle || 2. crécelle pascale.

totché, ée   adj. : toqué.

tou   adv. : aussi, conc. étou.

toubac   s.m. : tabac ; il écangeoait s’ration d’toubac conte un tchot morcieu d’savlon (il échangeait sa ration de tabac contre un petit morceau de savon).

toudi   adv. : toujours.

touillamini   s.m. : cafouillage

toupion   s.m. : toupie, toupet, culot.

tourisse   s. : touriste ; cho s’in vo ratirer des tourisses (cela va attirer les toutristes).

tourmint   s.m. : tourment.

tourminter   v.t. : tourmenter.

tours   adv. : toujours.

toussiner   v.i. : toussoter, tousser à petits coups et fréquemment.

tout-insen.ne   s.m.c. : mélange de café et d’eau-de-vie.

touté deux   loc. : tous les deux ; os sonmes viux touté deux, (nous sommes vieux tous les deux).

tracher   v.t. : chercher.

tracheux   s.m.néol. : moteur de recherche sur internet.

tradition.nel, elle   adj. : traditionnel.

trafitcher   v.t. : trafiquer ; él fanmeuse photo al avoait té trafitchée (la fameuse photo avait été trafiquée).

traîn.ner   v.t. : traîner.

traitemint   s.m. : traitement.

tran.ner   v.i. : trembler ; jé n’tran.noais point d’trop, (je ne tremblais pas trop).

tran.nèrd   s.m. : morceau de lard froid.

tran.nettes   s.f.pl : tremblote ; avoér les tran.nettes (avoir la tremblote).

transmette   v.t. : transmettre.

trantchille   adj. : tranquille ; éj m’in vos fin trantchille (je m’en vais absolument tranquille).

trantchillemint   adv. : tranquillement.

trantchillité   s.f. : tranquillité.

travailleux, euse   adj. : travailleur, courageux.

trécoper   v.t. : passer au plus court, traverser ; il avoai'té trécopé min gardin (ils avaient traversé mon jardin).

trentain.ne   s.f. : trentaine.

tresseutir   v.i. : tressaillir, sursauter.

trétieu   s.m. : tréteau.

treu   s.m. : trou ; i nn o té tchitte pour un treu à s’cœuchure (il en a été quitte pour un trou à sa chaussure).

treuelle   s.f. : truelle.

triambule   s.m. : préambule [mot sans doute inventé par Seurvat].

triangue   s.m. : triangle.

trillage   s.m. : grillage.

trimac   s.m. : désordre ; o z-arrive in.nhui à un trimac point possibe (on arrive aujourd’hui à un désordre pas possible).

trimardeu   s.m. : vagabond.

trimesse   s.m. : trimestre.

trimper   v.t. : tremper.

trinaches   s.f.pl.  : liseron, mais aussi toute plante rampante ; tout d’minme rudemint bos, au rase éd chés trinaches (tout de même très bas mais aux ras des paquerettes – mot à mot aux ras des liserons) ; en français, la trainasse désigne la reouée des oiseaux, polygonum aviculare.

tringue   s.f. : tringle ; il avoait rédé in.ne tringue in fer (il avait bricolé une tringle de fer).

tringuebaler   v.t. : trimbaler.

trinieu, trinoér   s.m. : traineau ; petit véhicule bas à trois ou quatre roues utilisé dans l’agriculture.

trintcher   v.i. : trinquer.

triplémint   adv. : triplement.

tripotée   s.f. : grande quantité.

troés   adj. et s. : trois.

troése (éd –)   loc. : troisièmement.

troésienme   adj. et s. : troisième ; il est don rnu in.ne troésienme foés (il est donc revenu une troisième fois).

tronchon.ner   v.t. : tronçonner.

tronchon.noére   s.f. : tronçonneuse.

trondelé, ée   adj. : euphémisme pour mort.

trondeler   v.t. : culbuter ; vlò min taïon trondelé (voilà mon arrière-grand-père par terre).

trondeler (s’–)   v.p. : se rouler par terre.

tron.ne   s.m. : trône ; in route à leu cadoter din des tron.nes in dor (en train de se prélasser sur des trônes en or).

trottoér   s.m. : trottoir ; i sont tours à minme éch trottoér (ils sont toujours directement sur le trottoir).

troupieu   s.m. : troupeau.

troupitieux (comique -)   s.m.c. : comique troupitoyable [mot-valise fait de troupier et pitieux, pitoyable en picard].

trouvoér   v.t. : trouver.

truchage   s.m. : le fait de trucher.

trucher   v.t. : écornifler, chercher à obtenir un repas à bon compte ; trucher sin voésin signifie aller chez son voisin jouer les pique-assiette.

trucheu   s.m. : écumeur de table.

trutchage   s.m. : trucage.

trutcher   v.t. : truquer ; in.ne affoaire éd mèrtchés trutchés (une affaire de marchés truqués).

truter   v.i. : tourner, cailler.

tt à l’heure   loc. : tout à l’heure.

tté   pron. : toi dans les expressions comme méfie-tté (méfie-toi), tais-tté, (tais-toi).

tueux   s.m. : tueur.

tuf   s.m. : glaise, argile à silex

tuichou   s.m. : noyau [orig. Dreuil-Hamel, cf. glichot].

tuter   v.t. : téter, sucer.

tuyeu   s.m. : tuyau.

tuyeuterie   s.f. : tuyauterie ; l’tuyeuterie in plomb (la tuyauterie en plomb).


les mots commençant par R les mots commençant par U_V_W_Y_Z