tb - CHÉS MOTS D’ÉCH BAROUMOAITE - bt

le vocabulaire du webmestre – R –

rabatte   v.t. : rabattre ; à bride rabattue (à bride abattue).

rabistotchage   s.m. : rafistolage.

rabistotcher   v.t. : raccommoder.

raboénir   v.i. : devenir meilleur ; il est raverdi, il érvient, gratiss, et pi il o raboéni (il est ressuscité, il revient, gratuit, et il s’est amélioré).

rabourer   v.t. : labourer ; quanq chés terres rabourées i miloai'te au solé (quand les terres labourées brillaient au soleil).

raboureu   s.m. : laboureur.

rabouter   v.t. : mettre bout à bout ; j’ai szés raboutés (je les ai mis bout à bout) [peut aussi signifier abouter de nouveau].

rabouton.ner   v.t. : reboutonner ; tout in rabouton.nant s’brayette (tout en reboutonnant sa braguette).

rabziner   v.i. : revenir rapidement.

racachant, te   adj. : séduisant, attrayant [usité surtout dans le Vimeu].

racacher   v.t. : ramener en chassant devant soi.

racater   v.t. : racheter ; s’vieille deudeuche racatée à ch’tchuré d’Saint Blimont (sa vieille deudeuche rachetée au curé de Saint-Blimont).

raccourchir   v.t. : raccourcir.

raccreucher   v.t. : raccrocher ; adoù leu raccreucher (où se raccrocher).

raccroc (pèr –)   loc. : par raccroc.

rachin.ne   s.f. : racine.

racisse   s. : raciste.

raconduire   v.t. : reconduire ; i ll’ont raconduit rondébilis (ils l’ont reconduit promptement).

racouter   v.t. : écouter de nouveau.

rade   adv. : vite [rare].

radiabler   v.t. : réparer à la diable.

radiesthésisse   s. : radiesthésiste.

radimincher   v.t. : requinquer, restaurer.

radjin   adj. et s. : rageur ; un radjin qu’i n’incorse point éd t-ête contrarié (un coléreux qui ne supporte pas d’être contrarié).

radjuiser   v.t. : aiguiser.

radmirer   v.t. : admirer.

rados (au –)   loc. : à l’abri ; au rados din un ratchuin d’porte, (à l’abri dans une encoignure de porte).

rafe   s.f. : rafle.

raforer   v.t. : donner du fourrage.

rafrétchir   v.t. : rafraîchir.

rafuler   v.t. : coiffer, recoiffer ; ses cavieux tours bien rafulés (ses cheveux toujours bien coiffés).

ragalir   v.t. : rabougrir, dessécher par la cuisson

ragobille   s.f.  : camelote ; al sé nin passero d’leu ragobille (elle s’en passera de leur babiole).

ragrandir   v.t. : agrandir.

ragreiller   v.t. : rejointoyer, ragréer.

rain.ne   s.f. : raine, grenouille.

rajouture   s.m. : rajout.

ralinti   s.f. : ralenti.

ralintir   v.t. : ralentir ; éne prindez point ch’volant et pi ralintichez ! (ne prenez pas le volant et ralentissez !).

ralleumer   v.t.  : rallumer

ramager   v.t. : murmurer.

ramaliner   v.t. : piéger, berner ; il alloait s’foaire ramaliner (il allait se faire avoir), conc. rbinder, rbiteler, rtcheusser.

rambutcher   v.t. : cogner ; Pi o rambuque éd pu belle (et on frappe de plus belle).

ramindo   s.m. : supplément.

ramintu   s.m. : souvenir.

ramintuverie   s.f. : réminiscence.

ramintuvoér (s’–)   v.p. : se souvenir ; os vous nin ramintuvez-ti ? (vous en souvenez-vous ?).

ramner   v.t. : ramener.

ramon   s.m. : balai.

ramon.ner   v.t. : balayer ; i feut ramon.ner à sin pos d’porte (il faut balayer devant sa porte).

ramoncheler (s’–)   v.p. : se recroqueviller.

randir   v.i. : errer, vagabonder conc.ranser.

randon.ner   v.i. : faire du bruit en remuant des objets.

randouillée   s.f. : raclée

randouiller   v.t. : rosser ; tertous i randouilloai'té chés gins (tous ils frappaient les gens).

ranicher (s’–)   v.p. : se nicher [de nouveau].

ranser   v.i. : errer, vagabonder conc. randir.

rantchœur   s.f. : rancœur.

rantchune   s.f. : rancune.

rapapiner (s’–)   v.p. : se régaler ; j’alloais m’rapapiner (j’allais me régaler).

rapasser   v.i. : revenir, rentrer.

rapinser (s’–)   v.p. : se remémorer.

rapport à   loc. : à propos de ; ch’est quasimint tours rapport à l’norriture (c’est presque toujours à propos de la nourriture).

rappreucher   v.t. : rapprocher.

rappreuchemint   s.m. : rapprochement.

rapproprier (s’–)   v.p. : s’approprier [de nouveau].

rapurer   v.i. : devenir clair [en parlant d’un liquide].

rapurer (s’–)   v.p. : se calmer ; i s’avoait un molé rapuré (il s’était un peu apaisé).

raque (in –)   loc. : en panne.

raques   s.f.pl. : boue.

rarataïon   s.m. : arrière-arrière-arrière-grand-père.

rarringer   v.t. : arranger [de nouveau] ; j’ai rarringé chés conjudjaisons (j’ai réorganisé les conjugaisons).

rasoér   s.m. : rasoir.

rassen.ner   v.t. : rassembler ; in.ne vingtain.ne éd gins rassen.nés (une vingtaine de personnes rassemblées).

rasseurer   v.t. : rassurer.

rassimblémint   s.m. : rassemplement.

rassir   v.t. : asseoir de nouveau.

rassir   v.i. : rassir.

rata   préfixe augmentatif ; exprime la répétition, l’exagération : ratadire (répéter inlassablement).

ratacatouilleu   adj. : qui chatouille énormément [demander à J.M. Braillon la signification exacte].

rataconage   s.m. : réparation.

rataconer   v.t. : rapiécer.

ratadire   v.t. : répéter ; al l’o dit, rdit pi ratadit (elle l’a dit, redit et répété).

rataïon   s.m. : trisaïeul.

rataïon.ne   s.f. : trisaïeule.

ratapapiner (s’–)   v.p. : renforcement de s’papiner.

ratapassé   adj. : renforcement de passé.

ratarprins   adj. : renforcement de rprins.

ratatchuit   adj. : renforcement de tchuit.

ratatouiller   v.t. : . renforcement de touiller.

ratatracher   v.t. : . renforcement de tracher.

ratcher   v.t. : cracher.

ratchuin   s.m. : recoin.

ratéïer   s.m.  : râtelier ; l’invie d’ête avu sz eutes à ch’ratéïer (l'envie d'être avec les autres au râtelier).

rati   s.m. : rateau.

ratiboéser   v.t. : ratiboiser.

ratincher   v.i. : rétrécir, diminuer.

ration.nemint   s.m. : rationnement.

ration.ner   v.t. : rationner

ratirer   v.t. : ramener vers soi.

raton.nade   s.f. : ratonnade.

ratorner   v.i. : revenir, faire demi-tour.

ratrimper   v.t. : atrimper de nouveau.

ratriner   v.t. : traîner derrière soi.

ratriver   v.t. : attirer, séduire.

ratro   s.m. : radotage [souvent utilisé au pluriel].

ratrouillage   s.m. : bavardage inconsidéré, conc. ratrouillerie, ratrouillis.

ratrouiller   v.i. : radoter.

ratrouillerie   s.f. : bavardage inconsidéré, conc. ratrouillage, ratrouillis.

ratrouilleux   adj. et s. : radoteur.

ratrouillis   s.m.pl. : bavardages inconsidérés, conc. ratrouillage, ratrouillerie.

ratrucher   v.t. : saucer soigneusement [une assiette ou un plat].

ratruchis   s.m.pl. : ce qu’on récupère en ratruchant.

raveinde   v.t. : aveinde de nouveau.

raveluque   s.f. : chose de peu de valeur [à l’origine, c’est la moutarde des champs].

raverdir   v.i. : rajeunir ; revenir à la santé ; ressusciter.

raviendu   part.pas. : [? d’un verbe raviendre ?] revenu, conc. révnu, rnu.

raviser   v.t. : regarder attentivement.

rayon   s.m. : rayon [du soleil ou d’une roue].

rbatte   v.t. : batte de nouveau ; o cminche à rbatte chés hotons (on commence à ressasser les vieux souvenirs).

rbéyer   v.t. : regarder.

rbinder   v.t. : berner, conc. ramaliner, rbiteler, rtcheusser.

rbiteler   v.t. : berner, conc. ramaliner, rbinder, rtcheusser.

rbrousser   v.t. : rebrousser

rcanger   v.t. : canger de nouveau ; changer.

rcartchuler   v.t. : cartchuler de nouveau.

rchette   s.f. : recette.

rchiner   v.i. : prendre une collation [on rchinait le matin vers dix heures et le soir vers cinq heures].

rchuvoér   v.t. : recevoir.

rcinsemint   s.m. : recensement ; chés fenmes din chu rcinsemint i port'té leu nom d’dame (les femmes dans le recensement portent leur nom de dame).

rcmincher   v.t. : recommencer ; éch tchien i cangeoait d’côté pi toute i rcminchoait (le chien changeait de côté et tout recommençait).

rcoller   v.t. : recoller.

rcompléter   v.t. : compléter de nouveau.

rcon.noaîte   v.t. : reconnaître ; j’ércon.noais s’voéx (je reconnais sa voix).

rconstruction   s.f. : reconstruction.

rcopier   v.t. : recopier.

rcord   s.m. : record.

rcoutcher   v.t. : coutcher de nouveau.

rcran, ande   adj. : fatigué ; i sont tellemint rcrans d’éch travail qu’i foai'te (ils sont tellement las du travail qu’ils font), conc. ércran.

rdémarrer   v.t. : redémarrer.

rdeschinde   v.t. : deschinde de nouveau.

rdessatcher   v.t. : dessatcher de nouveau.

rdévnir   v.t. : dévnir de nouveau.

rdire   v.t. : redire, dire ; i n-y o point grand cose à nin rdire (il n’y a pas grand chose à en dire).

rdon.ner   v.t. : redonner.

rdon.ner (s’in –)   loc. : s’en donner.

rdrécher   v.t. : redresser.

rébéca   s.f. : femme revêche.

rébésir   v.t. : répliquer, riposter ; al m’o rébési (elle m’a rétorqué).

rébulé   s.m. : son [de blé ou d’autres céréales].

récapé   adj. et s. : rescapé.

récaper   v.i. : réchapper, échapper ; os avez récapé à mes ratrouilleries (vous avez échappé à mes rabâchages).

réchuer   v.t. : sécher.

récint   adj. : lucide, non ivre.

réclame   s.f. : publicité ; foaire él réclame éd sin live (faire la promotion de son livre).

récmincher   v.t. : recommencer, conc. ércmincher, rcmincher.

récœuffemint   s.m. : réchauffement.

récœuffer   v.t. : réchauffer.

récompérer   v.t. : comparer ; és récompèrer à ch’Grand Charles (se comparer au Grand Charles).

récompinse   s.f. : récompense.

récompinser   v.t. : récompenser.

récou   adj. : récupéré, recouvré, conc. récoué.

récouage   s.m. : récupération.

récouer   v.t. : récupérer, recouvrer ; os ons récoué l’mére goutte (nous avons récupéré la mère goutte).

récourre   v.t. : récupérer [n’existe qu’à l’infinitif, cf. récouer].

récration   s.f. : récréation.

récrire   v.t. : écrire de nouveau.

réder   1. v.t.i. : se passionner pour : éj réde d’égvaux (je suis passionné de cheval) || 2. v.t. : bricoler : i n’ont-ti point rédé in.ne mécanique (n’ont-ils pas bricolé une mécanique).

réderie   s.f. : bricole, chose sans valeur.

réderie   s.f. : brocante de trottoir [le mot a remplacé l’expression marché à réderies.]

rédeux, euse   adj. et s. : amateur de vieilles choses ; bricoleur habile ; habitué des réderies.

rédjuliéremint   adj. : régulièrement.

rédutcher   v.t.  : rééduquer ; is vouloai'te invoéyer Raymond és rédutcher in Sibérie (ils voulaient envoyer Raymond se rééduquer en Sibérie).

rééli   part.pas. de réélire ; ête rééli à chés prochains votages (être réélu aux prochaines éléctions).

référinchemint   s.m. : référencement.

référindonme   s.m. : référendum. :

régimint   s.m. : régiment.

région.nal   adj. : régional.

réglémint   s.m. : réglement ; éch nouvieu réglémint il étoait écrit (le nouveau réglement était écrit).

régue   s. : règle [s.f. : pour parler des règles au sens réglement ; s.m. : quand il s’agit de la latte qui sert au maçon à dresser son ouvrage].

reingne   s.m. : règne, époque ; au reingne d’in.nhui (actuellement).

reingne (au minme –)   loc. : au même régime.

reingner   v.i. : régner.

rein.ne   s.f. : reine.

réïu   adj. : lassé ; os cminchez à nn ête réïus (vous commencez à en être saturés).

rélver   v.t. : relever.

rémola   s.m. : radis noir.

répertoére   s.m. : répertoire.

répilé   s.m. : banquet, festin.

répilleux, euse   adj. : rapeux.

répinde   v.t. : rependre ; a s’répind din tout l’vallée (elle s’étale dans toute la vallée).

réplitcher   v.t. : répliquer.

répon.ne   v.t. : répondre, conc. réponde.

réponde   v.t. : répondre.

républitchain, ain.ne   adj. : républicain.

réque   adj. : rêche.

rère   adj. : rare ; chés neiges i n’étoai'té point rères (la neige n’était pas rare).

réservoér   s.m. : réservoir.

résidinche   s.f. : résidence.

résoude   v.t. : résoudre [usité seulement à l'infinitif et au part. pas. résou]

responsabe   adj. : responsable.

resse   cf. rester.

rester   v.i. : rester ; i nin resse pu qu’un (il n’en reste plus qu’un).

rétampir   v.t. : redresser, [dresser de nouveau].

rétcheusse   s.f. : récupération ; os pèrlez d’in.ne belle rétcheusse ! (vous parlez d’une bonne affaire !).

rétchisition.ner   v.t. : réquisitionner.

rétchupérer   v.t. : récupérer.

rétchurer   v.t. : récurer.

rétinde   v.t. : étendre [à nouveau], conc. étinde.

rétintion   s.f. : rétention.

rétnir   v.t. : retenir, conc. rténir.

rétoér   s.m. : portrait ; pour mette leu rétoér édsu l’intarnéte (pour mettre leur photo sur internet).

rétu, use   adj. : gentil, mignon.

reue   s.f. : roue.

reugminter   v.t. : augmenter [de nouveau].

reuve   s.m. : rêve.

reuver   v.t. : rêver ; éj nin reuve coére (j’en rêve encore).

révision   s.f. : revision ; conseil de révision.

révnir   v.i. : revenir, conc. rnir.

révotcher   v.t. : révoquer.

rfoaire   v.t. : refaire.

rfrain   s.m. : refrain.

rfreumer   v.t. : refermer ; il o rfreumé sn aleumelle (il a replié son couteau).

rfuge   s.m. : refuge.

rfuser   v.t. : refuser.

rgaingner   v.t. : regagner.

rgard   s.m. : regard.

rgardant   adj. : avare, économe ; cho foait qu’o n’étoait point rgardant (ça fait qu’on n’était pas regardant).

rgiste   s.m. : registre.

rgrêt   s.m. : regrêt.

rgretter   v.t. : regretter.

rhabillure   s.f. : costume, habillement ; és rhabillure d’éfant d’tchœur. (sa tenue d’enfant de chœur).

rhubèrbe   s.f. : rhubarbe.

ridieu   s.m. : rideau .

riditchule   adj. : ridicule.

rimbèrtcher   v.t. : rembarquer.

rimborser   v.t. : rembourser ; os srez rimborsé sous pour sous (vous serez remboursé intégralement).

rimborsémint   s.m. : remboursement.

rime   s.m. : poème [orig. Vimeu], conc. poinme.

rimée   s.f. : gelée blanche.

rimer   v.i.  : geler blanc ; ch’est-ti qu’il avoit rimé (est-ce qu’il avait gelé blanc).

rimpirer   v.i. : empirer.

rimplachemint   s.m. : remplacement.

rimplacher   v.t. : remplacer.

rimplir   v.t. : remplir ; i rimplit chés deux verres (il remplit les deux verres).

rincher   v.t. : rincer.

rinchette   s.f. : rincette.

rinconte   s.f. : rencontre.

rincontrer   v.t. : rencontrer ; o szés rinconte un molé tout pèrtoute (on les rencontre un peu partout).

rindabe service   loc. : serviable.

rinde   v.t. : rendre.

rindemint   s.m. : rendement.

rindez-vous   s.m.c. : rendez-vous.

rindi-rindo   loc. : un prêté pour un rendu.

rindjéne   s.f. : rengaine ; tous lz ans ch’est l’minme rindjéne (tous les ans c’est la même rengaine).

rindordeler (s’–)   v.t. : s’assoupir à nouveau, se rendormir.

rinfitcher   v.t. : enfoncer [de nouveau], répliquer.

rinflouer   v.t. : renflouer [conjug. voir avouer].

rinforcher   v.t. : renforcer.

rinfornatcher   v.t.  : enfourner de nouveau ; chés miliciens i leu rinfornaque'té rondébilis din leu voéture (les miliciens se réentassent rapidement dans leur voiture).

rinfort   s.m. : renfort.

rinfouir   v.t. : renfouir.

rinfreumer   v.t. : renfermer ; ch’étoait bien pu racachant qu’d’aller s’rinfreumer din chés abris (c'était bien plus agréable que d'aller s'enfermer dans les abris).

ring   s.m. : rang.

ringer   v.t. : ranger.

ringorger (s’–)   v.p. : se rengorger ; i leus ringorgeoai'te, i leus épénichoai'te (ils se rengorgeaient, ils s’épanouissaient).

rinmner   v.t. : remmener, rapporter ; i rinméne éd l’ouvrage à leu moaison (il rapporte du travail à la maison).

rin.naller (s’–)   v.p. : repartir.

rinseignemint   s.m. : renseignement.

rinseigner   v.t. : renseigner.

rintchér   s.m. : renchérissement, augmentation.

rintchérir   v.i. : renchérir, augmenter ; l’essence al rintchérit (l’essence augmente).

rintindu   adj. : intindu de nouveau.

rintrée   s.f. : rentrée.

rintrer   v.t. : rentrer, entrer ; os ons rintré din l’pâture, (nous sommes entrés dans la pâture).

rinveiller   v.t. : réveiller.

rinverser   v.t. : renverser.

rinvoé   s.m. : renvoi.

rinvoéyer   v.t. : renvoyer ; mais ch’zinc i rinvoée ch’solé (mais le zinc renvoie le soleil).

rio   s.m. : ruisseau

risoter   v.i. : rioter, sourire.

ristche   s.m. : risque.

ristcher   v.t. : risquer ; os n’ristchez point d’ête à joc (vous ne risquez pas d’être au chômage).

ritchimpette   s.f. : redingote.

ritornelle   s.f. : ritournelle

riyon   s.m. : talus [à Ferrières, on dit riyon pour talus, cf roéyon].

rjoinde ou rjoin.ne   v.t. : rejoindre.

rlancher   v.t. : lancher de nouveau ; j’ai rlanché min nez din chés papiers (j’ai remis mon nez dans les papiers).

rlaver   v.t. : relaver.

rlédjer   v.t. : reléguer.

rléve   s.f. : relève.

rligieux   adj. et s.m. : religieux.

rligion   s.f. : religion ; ch’est in.ne vraie djerre dé rligion (c’est une véritable guerre de religion).

rlire   v.t. : relire.

rlocter   v.t. : laver [le pavé, le sol etc.].

rlouer   v.t. : relouer.

rlutcher   v.t. : reluquer ; j’ai bien rlutché tous chés tchaisses (j’ai bien examiné toutes les caisses).

rmangler   v.t. : imiter en se moquant.

rmanimint   s.m. : remaniement.

rméde   s.m. : remède ; ch’étoait un rméde d’apotitchaire (c’était un remède de bonne femme [mes amis pharmaciens me pardonneront-ils ?]).

rmercier   v.t. : remercier.

rmèrier (sé –)   v.p. : se remarier.

rmèrquabe   adj. : remarquable.

rmèrtcher   v.t. : remarquer.

rmette   v.t. : remettre ; i feut qu’os rmettèche un molé d’orde (il faut que vous remettiez un peu d’ordre).

rmise   s.f. : remise [de chasse].

rmiser   v.t. : ranger.

rmobiliser   v.t. : mobiliser de nouveau.

rmonté   adj. : en colère ; il étoait tellemint rmonté conte és fenme qu’i nin bédjoait (il était tellement courroucé contre sa femme qu’il en bégayait).

rmonter   v.t. : remonter.

rmuer   v.t. : remuer.

rneiller   v.t. : rendre son étanchéité à un récipient éclillé [cuve ou tonneau].

rnèrd   s.m. : renard ; ch’est des viux rnèrds (ce sont des vieux renards).

rnir   v.i. : revenir, conc. révnir.

rnouveler   v.t. : renouveler.

robillon   s.m. : robette ; acater un robillon à vo boin.ne amie (acheter une petite robe à votre bonne amie).

robiner   v.i. : uriner.

roboler   v.i. : répliquer, protester ; y avoait yeu des gins pour roboler (il y avait eu des gens pour protester).

rocholer   v.i. : rissoler, cuire trop longtemps.

roé   s.m. : roi ; éch fiu d’un roé passoait pèr lò (le fils d’un roi passait par là).

roételet   s.m. : troglodyte mignon.

roéyal   adj : royal

roéyeuté   s.f. : royauté.

roéyon   s.m. : talus ; os passoème des heures à deschinde chés roéyons (nous passions des heures à descendre les talus).

rolée d’solé   loc. : rayon de soleil.

romatique   s.m. : rhumatisme ; al étoait matchée d’romatiques (elle était percluse de rhumatismes).

romion.nemint   s.m. : ronchonnement, conc. romion.nerie.

romion.ner   v.i. : bougonner.

romion.nerie   s.f. : ronchonnement, conc. romion.nemint.

romion.neux   adj. et s. : rouspéteur, ronchon ; éj sus t-un viu romion.neux (je suis un vieux bougon).

rondébilis   adv. : rapidement.

rondir (s’–)   v.i. : s’empiffrer.

rongne   s.f. : rogne ; éj m’avoais mis in rongne (je m’étais mis en rogne).

ronflémint   s.m. : ronflement.

rongnon   s.m. : rognon, rein.

rosieu   s.m. : roseau.

rossiniou   s.m. : rossignol.

rotchette   s.f. : roquette, fusée.

rot   s.m. : rat ; i nin sont réduits à mier chés rots (ils en sont réduits à manger les rats).

rouchi   s.m. : parler picard de la région de Valenciennes.

roufe   s.f. : raclée ; i li fout'te és roufe (ils lui flanquent sa trempe).

roupieux, euse   adj. : confus, honteux

roussie   s.f. : eau mélangée de purin qui s’écoule des tas de fumiers.

roustir   v.t. : battre à plate couture.

routeler   v.i. : roucouler, grommeler.

rouvrir   v.t. : ouvrir [de nouveau].

rpasser   v.t. : repasser ; l’histoére a né rpasse janmoais deux foés l’minme plot (l’histoire ne repasse jamais deux fois le même plat).

rpeinde   v.t. : repeindre.

rpèrler   v.t. : pèrler de nouveau.

rpèrtir   v.i. : repartir.

rpinser   v.i. : repenser.

rpitcher   v.i. : repiquer ; j’ai rpitché mes 78 tours (j’ai repiqué mes 78 tours).

rplier   v.t. : replier.

rpos   s.m. : repas ; jé m’ramintuve coére chés rpos din l’famille d’ém mére (je me souviens encore des repas dans la famille de ma mère).

rposer   v.t. : reposer.

rprésinter   v.t. : représenter.

rpreucher   v.t. : reprocher.

rprinde   v.t. : reprendre ; i rprindoait ch’bout d’chuque (il reprenait le morceau de sucre).

rproduire   v.t. : reproduire.

rsen.ner   v.t.i. : ressembler.

rsèrcir   v.t. : repriser ; apprinde à rsèrcir et pi rataconer chés habits (apprendre a repriser et à rapiécer les habits).

rserrer   v.t. : resserrer.

rservir   v.t. : resservir.

rsintir   v.t. : ressentir ; l’qualité a sé nin rsint (la qualité s’en ressent).

rsort   s.m. : ressort.

rsortir   v.i. : ressortir ; cho foait pu d’chinquante ans qu’i nous rsorte él minme plot (ça fait plus de cinquantre ans qu’il nous ressert le même plat [lit. qu’il nous ressort le même plat]).

rsource   s.f. : ressource.

rtchair   v.i. : tchair de nouveau ; tours j’értchais dsu min nez (toujours je retombe sur mon nez).

rtcheuiller   v.t. : recueillir.

rtcheuillins   s.m.pl. : pommes qui tombent avant maturité.

rtcheur   v.t. : tcheur de nouveau.

rtcheusser   v.t. : berner, conc. ramaliner, rbinder, rbiteler.

rtchis   adj. : requis [s. désigne les travailleurs du STO pendant la guerre 1939-1945].

rtchul   s.m.  : recul ; avuc chu rtchul, o finit qu’o s’pose des tchestions (avec le recul, on finit par se poser des questions).

rtchuler   v.t. : reculer ; siq t’avanches point tu rtchules (si tu n’avances pas tu recules).

rtchulon (à –)   loc. : à reculon.

rtèrd   s.m. : retard.

rténir   v.t. : retenir, conc. rétnir.

rtirer   v.t. : retirer.

rtorner   v.t. : retourner ; i sé nnin rtornoait minme point (il ne s’en préoccupait même pas).

rtour   s.m. : retour.

rtraduire   v.t. : traduire.

rtraite   s.f. : retraite.

rtrit, te   adj. : rabougri ; és fidjure al est tout rtrite (sa figure est toute ridée).

rtrousser   v.t. : retrousser.

rtrousserie   s.f. : action de trousser [les jupes d’une femme].

rtrouvoér   v.t. : retrouver ; il leus ont rtrouvés mon d’Oscar (ils se sont retrouvés chez Oscar).

rudemint   adv. : rudement, beaucoup.

ruissieu   s.m. : ruisseau.

ruses   s.f.p. : difficulté[s] ; j’ai yeu granmint d’ruses à cœuse éd chés brouteux (j’ai eu beaucoup de difficultés à cause des navigateurs).

rvinde   v.t. : revendre.

rvinger   v.t. : venger.

rvingeu   adj. : vengeur ; chés deux rvingeux d’éch prophéte (les deux vengeurs du prophète).

rvir   v.t. : revoir ; adé pi vnez nous rvir (au revoir, et revenez nous voir [lit. venez nous revoir]).

rvive   v.i. : vive de nouveau.

rvlò   prép. : revoilà ; tiens szés rvlò chetlò (tiens, les revoilà ceux-là).


les mots commençant par P_Q les mots commençant par S_T