tb - CHÉS MOTS D’ÉCH BAROUMOAITE - bt

le vocabulaire du webmestre – P_Q –

P

pa   prép. : par [uniquement dans les expressions pa dvant, pa dsu, pa driére] ; cf. pèr.

pacifisse   s. : pacifiste.

padole   adj. et s.m. : maladroit.

pamelle   s.f. : orge à deux rangs.

pan.ne   s.f. : tuile.

pan.ne (in –)   loc. : en panne conc. in raque.

pan.neau   s.m. : panneau.

panche   s.f. : ventre ; és panche al traîn.noait quasimint à terre (son ventre traînait pratiquement à terre).

panchie   s.f. : ventrée ; os nn ons tertous prins in.ne boin.ne panchie (nous en avons tous pris une bonne ventrée).

papar   s.m. : petit enfant, bébé.

papin   s.m. : bouillie de farine et d’eau.

papin d’énettes   loc. : lentille d’eau.

papin (ch’est min –)   loc. : c’est mon régal.

papiner   v.t. : coller [à l’aide de papin].

papoterie   s.f. : papotage.

pardrix   s.f.  : perdrix

pardu, ue   adj. : perdu cf. perde.

parer   v.i. : finir de murir [en parlant des pommes] ; i feut laissier parer chés pinmes (il faut laisser murir les pommes).

paroè   s.f. : paroi.

pasqu’, pasqué   conj. : parce que ; pasqu’i n’feut point reuver ; pasqué tout cho a n’existé pu (parce qu’il ne faut pas rêver ; parce que tout cela n’existe pas) .

passablémint   adv. : passablement.

passe-droét   s.m.c. : passe-droit.

passe-route (ch’est ch’–)   loc. : c’est le comble.

passoére   s.f. : passoire

pastorelle   s.f. : la dernière danse lors d’un bal ; fig. bouquet final, comble.

patalon   s.m. : pantalon.

patarafer   v.t. : signer, parapher.

patchet   s.m. : paquet ; un tchot patchet d’chuques (un petit paquet de bonbons).

pâti   s.m. : petite pâture proche du village.

patieinche   s.f. : patience.

patoés   s.m. : patois.

patrimoéne   s.m. : patrimoine.

patritcher   v.t. : manier, manipuler ; j’ém patrique ém chervelle (je me triture la cervelle).

patron.ne   s.f. : patronne.

paure   adj. : pauvre, [évoque la compassion] cf. pauve.

pauve   s. et adj. : pauvre, [par opposition à riche] cf. paure.

pécaillon   s.m. : argent [souvent au pluriel, comme en français des sous].

pécaillon.neu   adj. : argentifère.

pécavi   s.m. : caprice, lubie.

peinde   v.t. : peindre.

pein.ne   s.f. : peine ; ch’est point l’pein.ne éd tracher (c’est pas la peine de chercher).

peinte   s.m. : peintre.

peinturer   v.t. : peindre ; il étoait peinturé avuc d’él pore éd perlinpinpin (il était peint avec de la poudre de perlinpinpin).

peller   v.t. : pelleter ; chés pelleteuses il ont pellé (les pelleteuses ont pelleté).

peloter   v.t. : canarder ; i szés pelot'te à cœups d’cailleux (ils les canardent à coups de cailloux).

pénibe   adj. : pénible.

pènier   s.m. : panier.

pêque   s.f. : pêche [à la ligne, par exemple] ; il alloait à l’pêque (il allait à la pêche).

pèr   prép. : par.

pèrc   s.m. : parc.

percher   v.t. : percer ; i s’aplontchoait dsu in.ne caïelle perchée (il s'asseyait sur une chaise percée).

perde   v.t. : perdre ; o nin perd point in.ne goutte (on n’en perd pas une goutte).

pèrdon   s.m. : pardon.

pére   s.m. : père.

pèré   adj. : parel [exclusivement dans l’expression ch’est du minme pèré (c’est du pareil au même)].

pèrel, elle   adj. : pareil.

pèri   s.m. : pari.

pèrint   s.m. : parent [surtout utilisé au pluriel : chés pèrints d’min pére (les parents de mon père)].

pèrisien, ien.ne   adj. et s. : parisien.

pèrkinge   s.m. : parking.

pèrlage   s.m. : parler.

pèrlémint   s.m. : parlement.

pèrler   v.t. : parler ; pèrler conme chés pèrisiens (parler comme les parisiens).

permaninche   s.f. : permanence.

permanint, te   adj. et s. : permanent.

permette   v.t. : permettre.

pèroaîte   v.t. : paraître ; à ch’qu’i pèroaît (à ce qu’il paraît).

pèroé   s.m. : pèroi ; ch’étoait à grimper à pèroés (c’était à vous faire grimper aux murs [c.-à-d. c’était très sur, très âcre]).

pèroésse   s.f. : paroisse.

pèroéssien, ien.ne   s.m. : paroissien.

pèrpaing   s.m. : parpaing.

perpos (à –)   loc. : à propos.

perrutcher   s.m. : coiffeur.

persien.nes   s.f.pl. : persiennes ; Lucien.ne al rouve un molé ses persien.nes (Lucienne ouvre légérement ses persiennes).

person.nage   s.m. : personnage.

person.ne   s.f. et pron. : personne ; person.ne éne m’o répondu (personne ne m’a répondu).

person.nellemint   adv. : personnellement.

person.nel, elle   adj. : personnel.

pèrt   s.f. : part.

pèrtage   s.m. : partage ; os pratitchons éch pèrtage éd l’ouvrage (nous pratiquons le partage du travail).

pèrtager   v.t. : partager.

pèrtageu   adj. et s. : partageux, communiste.

pertcher   v.i. : percher ; i leu perque'te dsu ll’antin.ne télé (ils se perchent sur l’antenne télé).

pèrtchet   s.m.  : parquet (juridique) ; aïte aïte éch pèrtchet i foait appel (dare dare le parquet fait appel).

pertchisition.ner   v.t.  : perquisitionner ; al foait pertchisition.ner des hortillons (elle fait perquisitionner des maraichers [c-à-d leur maison]).

pèrterre   s.m. : parterre, jardin à l’extérieur du village.

pèrti   s.m. : parti.

pèrticipation   s.f. : participation.

pèrticipe   s.m. : participe.

pèrtie   s.f. : partie ; os n’foaisez point pèrtie d’chés boins clients (vous ne faites pas partie des bons clients).

pèrtiel, elle   adj. : partiel.

pèrtir   v.i. : partir.

pèrtisan   s.m. : partisan

pèrtitchule   s.f. : particule.

pèrtitchulier, ière   adj. : particulier.

perton.ner   v.t. : fignoler.

pèrtout, pèrtoute   adv. : partout [presque toujours accompagné de tout] ; ête tout pèrtoute à l’foés (être partout à la fois).

pèru   part.pas. de pèroaîte.

pèrution   s.f. : parution, édition.

perzétchuté   , ée   adj. : persécuté.

perzidint   s.m.fant. : président [on dit plutôt présidint].

perzureux   adj. et s. : minutieux à l’extrême.

péser   v.t. : peser.

pêtcher   v.t. : pêcher ; no pichon, pêtché du côté d’La Hague probabe (notre poisson, pêché du côté de La Hague, probablement).

pêtcheu   s.m. : pêcheur.

pétèrd   s.m. : pétard.

pétête   adv. : peut-être ; os vous nman.nez pétête (vous vous demandez peut-être).

pétui   s.m. : petite porte.

peu   adv. : peu [uniquement dans à peu prés et pour él peu].

peuche   s.m. : pouce.

peucher   v.t. : palper, tâter du pouce ; in.ne gin i llé peuchoait pèr in dsous ch’tchul d’él caïelle (un homme le palpait sous l’assise de la chaise).

peuche'te   cf. pouvoér.

peumier   s.m. : pommier.

peupe   s.m. : peuple ; éch tchot pére du peupe (le petit père du peuple).

phèrmacerie   s.f. : pharmacie.

phunoméne   s.m. : phénomène, au sens personnage bizarre.

pi   adv. : puis ; tu varos vir pi étou acouter (tu viendras voir et aussi écouter).

pichate   s.f. : pissat.

picher   v.i. : pisser.

piche-troés-gouttes   s.m.c. : tatillon, avare.

pichon   s.m. : poisson ; al foaisoait tchuire no pichon (elle faisait cuire notre poisson).

pichon.niére (école –)   loc. : école buissonnière.

pichtentaine   s.f. : mauvais café et plus généralement boisson de mauvaise qualité.

picnitcher   v.i. : pique-niquer.

picter   v.t. : becqueter, picorer.

piéche   s.f. : pièce, morceau ; in.ne tchote piéche éd flan (un petit morceau de tarte).

piéchette   s.f. : piécette.

pieu   s.f. : peau ; siq o tnez à vo pieu (si vous tenez à votre peau).

pignu, use   adj. : obstiné, acharné.

pil-corps (in –)   loc. : en maillot de corps.

pil-é-manches (in –)   loc. : manches retroussées.

pilaste   s.m. : pilastre.

pillèrd   s.m. : pillard.

pinche   s.f. : pince.

pinche   cf. pinde.

pincher   v.t. : pincer ; sans qu’o z-euche vraimint traché à l’pincher (sans qu’on ait vraiment cherché à le pincer).

pinchettes   s.f.pl. : pincettes.

pinchon   s.m. : pinson ; i s’met à siffler conme un pinchon (il se met à siffler comme un pinson).

pincieu   s.m. : pinceau.

pinde   v.t. : pendre ; l’roupie qu’al pindoait à ch’nez d’Thasie (la roupie qui pendait au nez de Thasie).

pindule   s.f. : pendule ; in.ne pindule avuc un ressort in bos (une pendule avec un ressort de bois [chose extravagante]).

pingeon   s.m. : pigeon.

pingeon.nier   s.m. : pigeonnier.

pinme   s.f. : pomme ; avuc des pinmes éd terre (avec des pommes de terre).

pinsabe   adj. : pensable.

pinsée   s.f. : pensée [idée ou plante].

pinser   v.t. : penser ; quanq o z-y pinse (quand on y pense).

pinsion   s.f. : pension.

pinsion.naire   s. : pensionnaire.

pinsion.né   s.m. : pensionné, retraité.

pion   s.m. : déchets fibreux qui s’accumulent sous le métier à tisser.

pintèrde   s.f. : pintade

pion   s.m. : surveillant de collège ou de lycée.

pion.ne   s.f. : pivoine ; rouge pire qu’in.ne pion.ne (plus rouge qu’une pivoine).

pion.nier   s.m. : pionnier.

pipasso   s.m. : cornemuse picarde [lit. pipe au sac].

pipion   s.m. : petit bouton d’un appareil ou d’un instrument.

piq   conj. : puisque ; piq o z-est din chés courts-jours (puisqu’on est en hiver).

pire   adj. : pire, pis ch’est bien pu pire (c’est bien [plus] pire).

piss   cf.  : tant piss

pitcher   v.t. : piquer.

pitchet   s.m. : piquet.

pitchette   s.f. : onglée.

pitchette du jour (à l’–)   loc. : à l’aube, conc. à l’pointelette.

pitieux   adj. : pitoyable.

piu   s.m. : pieu ; il avoai'te foait planter des piux in sapin (ils avaient fait planter des pieux en sapin).

placher   v.t. : placer.

plache   s.f. : place.

plache éd (in –)   loc. : au lieu de ; in plache d’ész apostrophes (au lieu des apostrophes).

plainde   v.t. : plaindre.

plaisi   s.m. : plaisir ; cho y éroait foait rudemint plaisi (ça lui aurai fait rudement plaisir).

plamuse   s.f. : gifle.

plancarte   s.f. : pancarte.

planque   s.f. : planche ; tchéques méchantes planques agincées avu des cordes (quelques mauvaises planches maintenues par des cordes).

plantcher   s.m. : plancher.

platchu   s.m. : cellier.

plate   s.f. : pelure ; in.ne plate d’orange (une pelure d’orange).

plâte   s.m. : plâtre.

plé   s.m. : brin, fétu.

plé   part.pas. : plu, du verbe plaire ; i n’o point plé à tout l’mon.ne. (il n’a pas plu à tout le monde).

plein, plein.ne   adj.  : plein.

plés   s.m.p. : pelés [seulement dans l’expression troés plés pi un tondu].

pleume   s.f. : plume

pleuve   s.f. : pluie.

plontcher (s’–)   v.p. : se courber.

plot   s.m. : plat ; ch’plot qu’al avoait mis à récœuffer (le plat qu’elle avait mis à rechauffer).

plucsiner   v.i. : pignocher ; des nactieux qu’i plucsine'te toute in dréchant in l’air leu tchot ditelet (des difficiles qui pignochent en dressant en l’air leur petit doigt).

pluvoér   v.imp. : pleuvoir.

poaire   s.f. : paire, mais aussi quelques-uns : acater in.ne poaire éd seuïers, tirer in.ne poaire éd cartouches (acheter une paire de souliers, tirer quelques cartouches).

pocage   s.m. : quête d’œufs faite à Pâques par les batteleux.

pocession   s.f. : procession.

poécher   v.t. : paître, pâturer.

poécheu   s.m. : néol. navigateur (logiciel).

poéds   s.m. : poids.

poégnet   s.m. : poignet.

poégnie   s.f. : poignée.

poéille   s.m. : poil ; al avoait du poéille à sin minton (elle avait du poil au menton).

poélu   s.m. : poilu [soldat de la guerre 1914-1918, sinon poéillu].

poémint   s.m. : paiement.

poére   s.f. : poire.

poéreux   s.m. : individu prétentieux, arrogant.

poérier   s.m. : poirier.

poérion   s.m. : poireau ; d’él flamique à poérion (de la flamiche aux poireaux).

poés   s.m. : pois.

poétrin.ne   s.f. : poitrine

poéyelle   s.f. : poêle, poêlon.

poéyer   v.t. : payer.

poéyis   s.m. : pays ; à l’intour éd min tchot poéyis (autour de mon petit village).

poéyisan   s.m. : paysan.

poinme   s.m. : poème.

pointelette (à l’–)   loc. : à l’aube, conc. à l’pitchette du jour.

polimint   adv. : poliment.

pomon.ner   v.i. : macérer [concerne seulement les pommes écrasées pour la fabrication du cidre].

pomons   s.m.pl. : pommes écrasées en vue de faire du cidre ; marc de pommes.

ponde   v.t. : pondre ; i s’in vo ponde ses us din ch’nid dész eutes (il va pondre ses œufs dans le nid des autres).

poque   s.f. : poche.

porcaché   s.m. : porc haché.

pore   s.f. : poudre.

porette   s.f. : poussière ; j’ai ramon.né chés porettes (j’ai balayé la poussière).

porrir   v.i. : pourrir.

porri, ite   adj. : pourri.

porsuire   v.t. : poursuivre ; il ont porsui leu cmin (ils ont poursuivi leur chemin).

porsuite   s.f. : poursuite

porté-bagage   s.m.c. : porte-bagage.

porté-mon.noaie   s.m.c. : porte-monnaie.

porté-pleume   s.m.c. : porte-plume.

pos   s.m. : pas.

possibe   adj. : possible ; a n’étoait mie possibe (ça n’était vraiment pas possible).

postureu   adj. et s. : maniéré, pédant.

pot-au-fu   s.m.c. : pot-au-feu.

pot-au-lait   s.m.c. : pot à lait.

potabe   adj. : potable.

potieu   s.m. : poteau.

poturon   s.m. : potiron, citrouille ; gros conme un poturon (gros comme un potiron).

pou   prép. : pour ; pou l’première foés (pour la première fois) [seulement en cas de prononciation difficile voire impossible, sinon on dira, par exemple, pour él premiére foés].

pouilles (tracher –)   loc. : chercher des noises.

pouillette   s.f. : poulette.

poule-mouillée   s.f.c. : sorte de flan fait de lait, farine, sucre et œufs [mot d’origine familiale ?].

poullier   s.m. : poulailler ; in passant pèr éch forni ou bien pèr éch poullier (en passant par l’arrière-cuisine ou par le poulailler).

pourchintage   s.m. : pourcentage

pourdin.ne   s.f. : dinde.

pourlétcher (s’–)   v.p. : se pourlécher.

pourpèrler   s.m. : pourparler.

pourpinser   v.i. : penser intensément.

pourquoé   adv. : pourquoi ; achteure os savez pourquoé (maintenant vous savez pourquoi).

poussiu, use   adj. : poussif.

poustitcher   v.t. : stimuler, exciter.

poustitcheux   adj. & s.m. : provocateurs ; chés paures poustitcheux il ont rintré in leu boustchulant (les pauvres provocateurs sont rentrés en se bousculant).

pouvoér   v.t. : pouvoir ; i n’y o pu qu’vous qu’i puche m’aidier (il n’y a plus que vous qui puissiez m’aider).

pouvoér   s.m. : pouvoir.

prangére   s.f. : sieste ; il est sûremint in route à foaire prangére (il est sûrement en train de faire la sieste).

pratique   s.f.  : client (et parfoisclientèle) ; rchuvoér chés pratiques (accueillir les clients).

pratitcher   v.t. : pratiquer.

prébytére   s.m. : presbytère ; il habitoai'te au côté d’éch prébytére (ils habitaient à côté du presbytère).

prêches   s.m.pl. : sermons.

prêchoére   cf. caïelle-prêchoére.

précœution   s.f. : précaution.

précœution.neux   adj. : précautionneux.

prélévemint   s.m. : prélèvement.

prélver   v.t. : prélever.

premier, iére   adj. et s. : premier, prémiére concurrence parfois premiére.

prénonmer (s’–)   v.p. : se prénommer.

prépèrer   v.t. : préparer ; i dit à m’mére qu’al prépèroait ch’dessert (il dit à ma mère qui préparait le dessert).

prés   prép. : près.

présidinche   s.f. : présidence.

présidint   s.m. : président.

présidintiel, elle   adj. : présidentiel.

présinter   v.t. : présenter ; cmint qu’a s’présinte (comment ça se présente).

presseu   s.m. : artisan qui vient égruger et presser les pommes à domicile

pressoér   s.m. : pressoir.

prétinde   v.t. : prétendre.

preufe   s.f. : preuve ; eh bin, vlò l’preufe (eh bien, voilà la preuve).

preume   adj. et s. : premier ; éch preume éd déchimbe (le premier décembre).

preume (in –)   loc. : primo.

prévision.ner   v.t.fant. : prévoir.

prévision.neu   s.m. : prévisionniste.

prévnir   v.t. : prévenir ; éj vous érai prévnus (je vous aurai prévenus).

prévoér   v.t. : prévoir.

prinde   v.t. : prendre, conc. prin.ne.

prindeux   s.m.  : preneur, seulement dans l'expression prindeux d’otages

prin.ne   v.t. : prendre, conc. prinde.

prinze   adj. et s.f. : prise.

prison.nier   adj. et s.m. :   prisonnier.

probabe   adv. : probablement.

problinme   s.m. : problème.

prochain.ne   adj.f. : prochaine

progranme   s.m. : programme.

promette   v.t. : promettre.

prometteu   adj. : prometteur ; grand cratcheu, grand prometteu pi grand dégazeu (grand baratineur, grand prometteur et grand voleur).

promner   v.t. : promener.

pron   s.m. : sermon.

pron.ne   s.f. : prune.

pron.ner   v.t. : préconiser.

pron.nier   s.m. : prunier.

pron.nieu   s.m. : pruneau ; du lapin aux pron.nieux (du lapin aux pruneaux).

prope   adj. : propre.

propiétaire   s. : propriétaire ; éch propiétaire éd chés peumiers (le propriétaire des pommiers).

propiété   s.f. : propriété.

provision.nel   adj. : provisionnel.

ptchot   cf. tchot.

pu   adv : plus ; deux énnées pu tèrd… (deux années plus tard).

pubiyé   part.pas. : publié.

puchelle   s.f. : pucelle.

puche   cf. pouvoér.

pucher   v.t. : puiser ; j’ai té l’pucher din deux lives (j’ai été le puiser dans deux livres).

pupite   s.m. : pupitre.

pur jus   loc. : cidre pur jus.

pusieurs   adj. et s. : plusieurs.

puss   adv. : plus.

putôt   adv. : plutôt ; putôt deux foés qu’in.ne (plutôt deux fois qu’une).

pylon.ne   s.m. : pylone.

Q

qu’   pron.rel. : qui, que.

qu’   conj. : que.

qua-minme   loc. : quand même.

quanjou   adv. : quand-est-ce ; quanjou qu’tu viens ? (quand est-ce que tu viens ?).

quanq   conj. : quand.

quantéche   adv. : quand-est-ce.

quasimint   adv. : quasiment.

quate   adj. et s. : quatre ; i leu coperoai'te in quate (ils se couperaient en quatre).

quatore   adj. et s. : quatorze.

quatorienme   adj et s. : quatorzième.

quatre   adj. et s. : quatre [uniquement devant une voyelle : quatre ans].

quatré-vingt   adj. et s.c. : quatre-vingt.

quatrienme   adj. et s. : quatrième.

qué   cf. éq, qu’.

qué   adj. : quel, quelle ; qué misére (quelle misère).

québécoés   adj. et s. : québécois.

quel   adj. : quel [uniquement devant une voyelle : din quel état (dans quel état).

quellé   adj. : quelle, quelles ; quellé beues (quelles boues).

quèrantain.ne   s.f. : quarantaine.

quèrante   adj. et s. : quarante ; él djerre quèrante (la guerre de quarante).

quèrcan   s.m. : carcan, rosse ; femme méchante, acariâtre.

quèrette   s.f. : charrette.

quèrmagnole   s.f. : carmagnole.

quèrque   s.f. : charge ; il o yeu à quèrque éd construire éch câtieu (il a été chargé de construire le château).

quèrt   adj. et s. : quart ; in.ne heure et quèrt éd picard (une heure et quart de picard).

quèrtcher   v.t. : charger.

quèrteler   v.t. : fendre [en quatre] ; ch’mont d’bos qu’il avoait quèrtelé l’veille. (le tas de bois qu’il avait fendu la veille).

quèrtier   s.m. : charretier.

queutcher   v.t.  : forniquer ; chetlò qu’i n'boé'té point, qu’i queuque'té pèr hasèrd (ceux qui ne boivent pas, qui baisent par hasard).

quoé   pron. : quoi ; quoé qu’os voulez (qu’est-ce que vous voulez).


les mots commençant par M_N_O les mots commençant par R