tb - ÉCH TCHUIN D’ZIU D’ÉCH BAROUMOAITE - bt
les états d’âme du webmestre

Jericho

Le 18 février 1944, une vingtaine de bombardiers anglais, des mosquitos, prennent pour cible la prison d’Amiens. D’après le Colonel Rémy, c'est à la demande d’un réseau de résistants, pour permettre à certains de ses membres, sur le point d’être fusillés, de s'évader. Selon J.-P. Ducellier, il s’agissait de leurrer les services secrets allemands, les incitant à croire à un prochain débarquement sur la côte d'Opale.
(résumé succint et personnel)

(éch live à Remy, pèru in 1954)Éj vous dvisoais, n-y o un moés d’cho, d’éch bombèrdémint d’él prison d’Anmiens. Os allons nin rpèrler in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) . Ch’est qu’i y o du nouvieu! Jé n’con.naissoais qu’l’opération Jéricho, éch live d’éch colon.nel Rémy –éq jé n’savoais minme point sin vrai nom–, pi chti (chti signifie celui) d’Jean-Pierre Ducellier, qu’i n’étoait point du tout d’avis avuc Rémy. Ch’qué jé n’savoais point, ch’est qu’un dénonmé Robert Lyman i vnoait d’pubiyer, in mai 2022, «Operation Jericho», dévnu in français «Raid sur Amiens».

Du cœup j’ai traché (traché signifie cherché, vient de tracher) un molé (un molé signifie un peu) d’tous les côtés, pi jé nn ai déteupé (déteupé signifie découvert, vient de déteuper) des belles. In preume (in preume signifie en premier) , éch nom opération Jéricho, i n’o janmoais té imploéyé pèr chés Ingliches, il o té invinté pèr Hinri Calef. Ch’est tchéqu’un (tchéqu’un signifie quelqu’un) qu’il o torné, in 1946, un film qu’il o appelé conme cho. Ch’est point un méchant (méchant signifie mauvais) film, mais ch’camèrade Calef il o granmint (granmint signifie beaucoup) cangé l’histoére. Il avoait l’droét, il étoait cinéaste, point historien.

Éd deuze, éch Colon.nel Rémy, Gilbert Renault à l’état-civil, ch’est un drôle éd pèroéssien. Au côté d’chés Croéx d’fu pi d’Action française din chés émeutes éd février 1934, aprés la djerre i s’in vo foaire accroère, du moins il assaye, éq De Gaulle il étoait d’méche avuc Pétain, pi durant l’djerre d’Algérie, i s’in vo réclamer l’amnestie pour chés assassins d’l’OAS!…

In troése, j’ai rbéyé (rbéyé signifie regardé, vient de rbéyer) ch’live à Robert Lyman. Jé m’disoais, ch’cœup-chi, vlò tchéqu’un qu’i s’in vo mette tout l’mon.ne d’accord. Ch’est un Australien, il est né à Melbourne. Ch’est surtoute un historien, ésn éspécialité ch’est l’deuxienme djerre mondiale. Pèr és pleume, l’Histoére avuc in.ne gran.ne Hache al s’in vo s’esprimer avuc toute és ridjeur scieintifique!

Wate (Wate ! inter­jection signifiant bernique !) ! Éj n’ai point té pu loin qu’éch premier chapite. Éj vous nnin don.ne deux tchots (tchots signifie petits) morcieux:

«L’abbé Garbe, curé du hameau de Boves, à quelques kilomètres au sud-est d’Amiens, est arrêté, en compagnie de quelques autres, pour sabotage.»
et pi, surtoute:
«Pendant l’occupation, la prison d’Amiens continue à être gérée par des gardiens français, avec le renfort d’une poignée de gardes allemands. Les services de police et de sécurité allemands interrogent les prisonniers politiques à la Citadelle, forteresse bâtie au centre de la ville, à un jet de pierre du QG de la Gestapo, à l’angle de la rue Jeanne d’Arc et de la rue Dhavernas…»

D’in.ne, à perpos d’chu hameau d’Boves, in 1936 i n-y o 1799 habitants et pi n-y in o 1918 in 1946, tertous ramonchelés (ramonchelés signifie rassemblés, vient de ramon­cheler) autour d’él rue Victor Hugo. Éd deuze, pour éch qu’i nn est d’éch jet de pierre, él Citadelle al est din ch’feubourg Saint-Pierre, au nord d’Anmiens et pi chés rues Jeanne d’Arc et pi Dhavernas i sont din ch’wèrtier (wèrtier signifie quartier) Hinriville, din ch’sud d’Anmiens. J’ai rfreumé ch’live pi j’ai laissié sn auteur pelo­ter (peloter signifie lancer) ses cailleux à deux tchilométes chonq (chonq signifie cinq) chints d’distance.

Él page Wikipedia à ch’colon.nel Rémy al est lò (a sorte éd l’ordinaire) .
Éch live à Lyman, os pouvez nin vir un morcieu ichi (jusse un tchot bout) .
Pi min copain André il o foait un résumé d’éch live à Ducellier. À lire ichi (merci à ti, camèrade syndiqué éd chés voétures à bros !) .

Éch baroumoaite,
pèr éch seize éd juin 2022.

Rindez-vous à din tchinze jours pour un nouvieu tchuin d’ziu. Conme éd bien, i y éro étou du neu un molé d’tous les côtés... pétête (pétête signifie peut-être) !
Adé pi vnez nous rvir.

 


Tchuin d’ziu du 01/07/2022 Tchuin d’ziu du 01/06/2022