tb - ÉCH TCHUIN D’ZIU D’ÉCH BAROUMOAITE - bt
les états d’âme du webmestre

Rolande et pi Simon

Ch’étoait des braves gins, Rolande et pi Simon. Des ptchots (ptchots signifie petits) tchultivateurs, vingt-chonq jornieux(*) [un "jornieu" (journal en français) représente environ 40 ares] à eux, pétête (pétête signifie peut-être) minme moins et pi autant in fermage. Conme i disoait Simon, «des vagances, nous eutes os n’ons mie janmoais yeu!» Il o follu qu’il attinche'te (attinche'te signifie attendent, vient de attinde) éq leu fiu i prinche (prinche signifie prenne, vient de prinde) la rléve pour avoér un molé (un molé signifie un peu) d’boin temps pi pouvoér ésn aller tchéques (tchéques signifie quelques) jours vir eute cose éq Ferriéres.

Ch’étoait mon (mon signifie chez) Rolande qu’os alloème tcheur (tcheur signifie chercher, quérir, usité seulement à l’infinitif) no lait. Os y alloème in famille aprés souper, pi os y passoème in.ne poaire d’heures. Os foaisoème série (faire série c’est faire la veillée) . Simon il avoait tours (tours signifie toujours) in.ne histoére à nous conter, in picard bien intindu. D’habitude i s’édvisoait in français, mais quanq i cminchoait (cminchoait signifie commençait, vient de cmincher) un conte, ch’étoait pu fort éq li, éch picard i révnoait din s’bouque.

Stapindant, i n’alloai'té point du toute à l’inconte d’éch progrés: Rolande pi Simon il ont té din chés premiers avoér in.ne télé. Ch’étoait din chés énnées chinquante et pi tous les jeudis chés ptchots nasus i vnoai'te (vnoai'te signifie venaient, vient de vnir) mon Rolande pour rbéyer (rbéyer signifie regarder) Rintintin(**) [feuilleton télévisé des années cinquante] . Pi a nn étoait fin heureuse. Mais du cœup, chés séries il ont té finites. Quanq os arrivoème él meudite télé al étoait branchée, os n’avoème pu qu’a nous assir et pi à llé rbéyer in silinche.

Du début, Simon il avoait coére (coére signifie encore) des gvaux (un gvau, des gvaux en français un cheval, des chevaux) . N-y avoait Feuvette et pi Tosca, deux jumints, et pi un mèrle câtré (mèrle câtré signifie mâle châtré, hongre) qu’o z-appéloait Bijou. Un bieu jour, min tchot frére et pi m’sœur il ont yeu l’idée d’aller foaire in.ne tchote verlée (verlée signifie promenade) à gvau. Il ont don mis in.ne selle édsu ch’dos à Feuvette et pi à Tosca, pi szés vlò pèrtis. À l’intrée d’éch bous Lamongne(***) [le bois Lamogne ; à Ferrières on va din ch’bous mais on scie du bos] éq ch’est l’limite éd no terroér, vlò chés deux jumints qu’i foai'té dmi-tour sins rien dmander à person.ne et pi qu’i rint'te à l’étchurie au grandéssime galop (au grandéssime galop signifie au triple galop) . N-y o point yeu d’deuxienme foés.

Pu tèrd bié seur i n-y o yeu ch’tracteur pour rimplacher chés gvaux, mais Simon ch’étoait point un rédeux (rédeux signifie amateur, passionné) d’mécanique, coére moins d’éctricité. Du cœup quanq min pére i passoait pèr lò, Simon i li disoait, à mesure (à mesure signifie parfois) : «Pierre, i feuro qu’tu vienches (vienches signifie viennes, vient de vnir) , chés glignotants i sont coére in cronque (in cronque signifie en panne) !» Ch’n’étoait bien souvint qu’in.ne ampoule éd grillée, mais minme cho, Simon i n’sé nnin sintoait point capabe.

D’éch temps-lò, i m’érvient deux ratros (ratros signifie ici expressons, réparties) . L’un d’Simon, ch’étoait, pour dire granmint granmint (granmint signifie beaucoup) , «à ti à masse, à l’paille de fer!» Éj n’ai janmoais seu ch’qu’él paille éd fer al évnoait foaire lò-ndin. L’eute, j’él tiens d’min pére. Un jour qu’ém mére al li cœuffoait (cœuffoait signifie ici échauffait, vient de cœuffer) ses érelles avuc chés mérites à Simon… Simon pèr chi, Simon pèr lò, i li o robolé (robolé signifie répliqué, vient de roboler) : «Simon, Simon… tu nin foais tin Diu, éj nin froais point min cochon!»

Éch baroumoaite,
pèr éch seize éd déchimbe 2016.

Rindez-vous à din tchinze jours pour un nouvieu tchuin d’ziu. Conme éd bien, i y éro étou du neu un molé d’tous les côtés... pétête !
Adé pi vnez nous rvir.

 


Tchuin d’ziu du 01/01/2017 Tchuin d’ziu du 01/12/2016