tb - ÉCH TCHUIN D’ZIU D’ÉCH BAROUMOAITE - bt
les états d’âme du webmestre

un pet rétnu…

Un pet rétnu, ch’est un apcés quanq os est viu.

Fidjurez-vous qu’j’ai déteupé (déteupé signifie découvert, vient de déteuper) , in rmettant d’l’orde din mes viéseries (viéseries signifie vieilleries) , un tchot (tchot signifie petit) texe à mi qu’i date éd Mathiu Salé(1) [Mathusalem, bié seur] . Os allez vir (vir signifie voir) din vo collection d’Lanchron éch liméro 66. Os étoème à l’apréseut (apréseut signifie automne) quatré-vingt-seize. Éj vous monte un molé (un molé signifie un peu) pu bos él photo qu’il avoai'té don.née à vir din leu rubrique Vir. J’y avoais répondu, Magritte d’Arras étou et pi vlò qu’jé rtrouve din un fond d’tiloér un troésienme vir qu’i n’o point té pubiyé. Allez savoér à cœuse (à cœuse signifie pourquoi) ? Jé ll’avoais pétête (pétête signifie peut-être) minme point invoéyé… Él vlò don, coére fin vertillant (fin vertillant signifie bien fringant) mèrgré ses vingt ans d’âge!


     Monsieu Gadrouille,

Cho m’o foait un rude cœup d’érvir vo Vir. Ch’est un clitché qu’il o pèru din l’gazette quanq j’avoais din les dix ans.

D’éch temps-lò, y avoait à no poéyis, din in-ne gran.ne moaison d’él rue d’in heut(2) [os n’ons qu’deux rues din no poéyis, él rue d’in heut pi l’rue d’in bos] , in-ne vielle fenme qu’o-z-appeloait Tchot Capieu. Ch’étoait rapport qu’ (rapport qu’ signifie parce que) éd sin jon.ne (jon.ne signifie jeune) temps a n’sortoait janmoais «in cavieux (in cavieux signifie en cheveux) » conme o disoait à l’époque. Mais d’min temps à mi, a n’sortoait pu du toute, Tchot Capieu. Al étoait dévnue un molé drôle. Chés gins i disoai'te qu’al avoait yeu des miséres avuc sin fiu. Un fiu qu’il avoait mal torné pi qu’i s’étoait foait berziller (berziller signifie ici descendre) din un réglémint d’comptes avuc dz’eutes houstabas (houstabas signifie vauriens) dé sn espéce. Pi cha i avoait truté (truté signifie tourneboulé, vient de truter) s’chervelle à l’fenme, à ch'qu'o disoait…

Mi, j’avoais seu ll’amidoler (amidoler signifie amadouer) Tchot Capieu. Tous les jours au soér, in révnant d’l’école, éj rapassoais pa dvant s’moaison. Pi al m’attindoait, pa driére él porte, al passoait s’main pèr un treu au dsu l’boéte à lettes avuc un tchot chuque au bout d’ses doégts. Éj prindoais (prindoais signifie prenais, vient de prinde) l’chucrate (chucrate signifie bonbon) et pi j’li foaisoais un tchot bé dsu s’main. Ch’étoait conme cho tous les jours d’école. A n’avoait pétête pu s’tête à elle, Tchot Capieu, mais pour éch l’arméno (arméno signifie ici calendrier) , a n’dérouloait (dérouloait signifie ici débloquait, vient de dérouler) janmoais.

Durant l’moés d’déchimbe, d’un cœup, i s’est mis à foaire des froéds du diabe. Au bout d’in-ne cope éd nuits, él mère (mère signifie mare bien sûr !) al étoait gelée bien conme i feut. A foait qu’mi pi Totor, éch fiu Nasthase Dufil, sitôt l’école finite, os y alloème foaire des glaillades (glaillades signifie glissades) du diabe. Os rintroème à no moaison jusse à l’heure éd minger. Ch’étoait point l’momint d’aller tcheur (tcheur signifie quérir, verbe usité seulement à l'infinitif) un chuque mon (mon signifie chez Tchot Capieu.

Troés jours pèr aprés, quanq éch temps i s’a radouchi, qu’él glache d’él mère al o cminché à cratcher pi à s’finde, éj sus rpassé pèr él moaison Tchot Capieu. Éch chuque il étoait lò din l’main qu’al passoait pa ch’treu. Quanq j’ai voulu i foaire min tchot bé, j’ai sintu qu’chés doégts is étoai'te tout froéds pi fin roédes. Éj n’ai point vu tout d’suite chés asticots qu’is leu trondeloai'te (trondeloai'te signifie ici tortillaient, vient de trondeler) édsu ch’pos d’él porte.
 

J’avoais signé cho Jacques Dubompi(3) [Bié seur, chés traductions pi l’note i sont d’in.nhui]

Éch baroumoaite,
pèr éch seize d’ahoute 2016.

Rindez-vous à din tchinze jours pour un nouvieu tchuin d’ziu. Conme éd bien, i y éro étou du neu un molé d’tous les côtés... pétête !
Adé pi vnez nous rvir.

 


Tchuin d’ziu du 01/09/2016 Tchuin d’ziu du 01/08/2016