tb - CHÉS DIRIES D’CHÉS DISEUX (1995) - bt

(extrait)

TEXTE PICARD :

  TRADUCTION FRANÇAISE :

Tiburce : Mi, voés-tu mi, j’i ai apprins tous chés djerres d’Italie ! Tiburce : Moi, vois-tu moi, je lui ai appris toutes les guerres d’Italie !
Meuberde : Solferino, bié sûr ! Tin ratayon à li tout seu ch’o té tin seul live d’histoére. Tu n’con.noais qu’cho. Meuberde : Solferino, bien sûr ! Ton arrière-grand-père à lui seul a été ton seul livre d’histoire. Tu ne connais que ça.
Tiburce : Pi ti, à mesure, tu i éros pèrlé d’Bethléem. Ti, t’y os té à Bethléem, point vrai hein... hein ? Bethléem, tchinze habitants, à troés tchilométes éd Pindé, canton d’Saint Wary, hein ! Tiburce : Et toi, sans doute, tu lui auras parlé de Bethléem. Toi, tu y as été à Bethléem, pas vrai hein... hein ? Bethléem, quinze habitants, à trois kilomètres de Pandé, canton de Saint Valery, hein !
Meuberde : Insen.ne os ons rvu tous chés colon.nies françaises, éch Don, la Volga pi tout cho... Meuberde : Ensemble nous avons revu toutes les colonies françaises, le Don, la Volga et tout ça...


diries 1993 diries 1998