tb - CHÉS TCHUINS D'ZIU D'ÉCH BAROUMOAITE - bt
archives du deuxième semestre 2015


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/07/15

Qué bon.nheur, la campaingne!

Cha cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à chonq (chonq signifie cinq) heures. Éch coquiaco (coquiaco signifie coq) d’no voésin.ne Man Clorinde i n’est point in rtèrd. Pi ch’n’est point jusse un cœup d’trompette, ch’est toute in.ne ritornelle qu’al vo durer pu d’un quèrt d’heure. I feut bien qu’i foaiche (foaiche signifie fasse, vient de foaire) intinde à tout l’mon.ne qu’il est fin (fin signifie très) heureux d’vir (vir signifie voir) éch solé qu’i s’léve.

Sur les (Sur les signifie aux environs de) six heures, ch’est l’tour à Maimain.ne. Al deschind à chés z-hanguèrs(1) [les hangars, lieu-dit] adoù qu’ses vaques i sont in pâture. Chés vaques il ont intindu clatcher chés tchots sabots d’éch beudet Maimain.ne, észés vlò qu’i leu mette à heuner (heuner signifie mugir) . Quanq és tchote (tchote signifie petite) voéture al calioche (calioche signifie oscille, vient de caliocher) din chés lordiéres (lordiéres signifie ornières) , chés cruches in blanc fer il ajout'té coére (coére signifie encore) leu grain d’sé à ch’concert. Du cœup, chés vaques i beugue'té (beugue'té signifie meuglent, vient de beugler) d’pu belle.

Un momint pèr aprés, vlò Alphée qu’i passe avuc ses gvaux (gvaux signifie chevaux) attelés à s’feutcheuse-lieuse. I s’in vo feutcher in.ne piéche éd pamelle (pamelle signifie orge à deux rangs) éd quate jornieux (quate jornieux représentent environ un hectare et demi) din l’Vallée Normande(2) [autre lieu-dit] , à deux tchilométes d’ichi. O vo ll’intinde djeuler aprés ses gvaux tout ll’long dé sn attelée (une attelée c’est une demie journée de travail) . Et pi il o in.ne voéx qu’al porte, éch nom des eus-lò!

Éj vos pouvoér ém rindordeler (rindordeler signifie rendormir) dusqu’à neuve heures… In rouvrant chés persien.nes éj voérai ch’gardin Mantine avuc chés neurméles (neurméles signifie merles noirs) in route à bécqueter chés darins (darins signifie derniers) bigarrieux din ch’cherisier (cherisier signifie cerisier) . No tchote chinmetiére (chinmetiére s.f. signifie cimetière) avuc ses deux omyeux (omyeux signifie ormes) qu’il incade'té él porte il est à s’plache à main droéte et pi tout au fond, au bord d’éch bos, chés premiéres moaisons d’Djimicourt(3) [Guignemicourt] .

Os pinsez bien qu’tout cho, ch’n’étoait qu’un reuve! Jé rcminche.

Dsu les chonq heures chés voétures i cminche'te à défiler dsu l’route édvant no moaison. À ll’heure-lò, point dzoin (dzoin signifie besoin) dé lver l’pied, chés cadoreux (cadoreux signifie gendarmes) i sont coére coutchés. Chés chauffèrds i n’sront point déringés. Pour d’autchuns (d’autchuns signifie certains) , leu musique al est sitant (sitant signifie tellement) puissante qu’o z-intind chés flonflons pu fort éq leu moteur.

Cho vo durer conme cho in.ne coupe d’ (in.ne coupe d’ signifie quelques) heures. Fil à mesure (Fil à mesure signifie au fur et à mesure) qu’o rappreuche huit heures, éch trafic i reugminte, et pi l’vitesse étou (étou signifie aussi) . I n’est point rère qu’éch «pimpon» d’in.ne ambulance éd pompiers i vienche (vienche signifie vienne, vient de vnir) érjoinde (rjoinde signifie rejoindre) éch busin (busin signifie vacarme) d’chés voétures. Coére un qu’il étoait d’trop pressé dé sn aller à sn ouvrage!

No Ferriéres il est village fleuri, avuc «quate fleurs», coére. A n’est point durte (durte signifie difficile) , des fleurs i n-y in o tout pèrtoute! Dsu les huit heures, chés imploéyés d’conmune i cminche'te à sz arrouser, chés fleurs. Pour cho i sont étchipés bien conme i feut. Édsu ch’camion municipal, o z-o hansé (hansé signifie installé, vient de hanser) in.ne tchuve (tchuve signifie cuve) in plastique éd tchinze chints lites. N-y o in.ne tchote pompe à moteur qu’al vion.ne (vion.ne signifie ronfle, vient de vion.ner) à mort (à mort signifie énormément) . I nn ont bien pour deux heures édvant qu’toute i fuche (fuche signifie soit, vient de ête) in.nyeué (in.nyeué signifie gorgé d'eau, vient de in.nyeuer) éd tous les côtés.

Bié seur, Alphée o n’l’intind pu s’égargater (s’égargater signifie s’égosiller) . Il est à ch’camp d’soéle (camp d’soéle signifie cimetière) édpu perpéte. Mais, tours (tours signifie toujours) pour chés quate fleurs, i feut tonde chés bords d’écmins tous les huit jours, i feut tailler sz haiyures pi coére débroussailler chés roéyons (roéyons signifie talus) . Tout cho avuc des moteurs qu’i ronfe'te él diabe pi qu’i vous échoui'te (échoui'te signifie abrutissent, vient de échouir) à mort. J’oblioais chés tronchon.noéres (tronchon.noéres signifie tronçonneuses) . Mèrchez, i n’manque'té point d’ouvrage… et pi mi d’busin!

Quanq éj rouve chés contrévints (contrévints signifie persiennes) , pu d’cherisier, pu d’chinmetiére, Djimicourt éj né l’voés pu nan pu. Ch’qu’éj voés ch’est in.ne seurte éd caserne avuc, din l’cour in béton, des manchons (manchons signifie maçons) qu’i leus intraîn.ne'te à foaire du lancher d’pèrpaings pi dz épeulés-jtés avuc des bastaings.

Heureusemint! D’jour in jour, éj viens (viens signifie deviens, vient de vnir) un molé (un molé signifie un peu) pu sourdiu (sourdiu signifie sourd) !


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/07/15

Quatore juhiet

Éd tous més «quatore juhiet (quatore juhiet signifie quatorze juillet) », j’mé nin ramintuve (ramintuve signifie souviens, vient de ramintuvoér) surtoute éd deux. N-y o quèrante et pi tchéques (tchéques signifie quelques) énnées, os ons décidié d’pèrtir in vagances pèr un quatore éd juhiet. Asseuré (Asseuré signifie certainement) qu’in pèrtant un jour pèrel, o n’éroème point granmint (granmint signifie beaucoup) d’voétures édsu chés routes.

Él veille, él camion.nette estafette al étoait fin prête, toute il étoait agincé pour qu’o puche (puche signifie puisse, vient de pouvoér) i vive à quate din l’jour et pi i dormir pèr nuit à quate étou (étou signifie aussi) ; éch Vaurien(*) [petit voilier monocoque de 4m 10] il étoait dsu sn érmorque avuc tout sn atrintchillage (sn atrintchillage signifie ici ses accessoires) . Lvés à l’pointelette (à l’pointelette signifie à l'aube) , os ons attelé à sept heures du matin. In voéture Simone, mi, m'fenme –qu'o z-appeloait Mitou, point Simone– nos deux éfants, sans oblier Billy no tchien.

Os deschindoème à Kerpape, du côté d’Lorient. Point loin d’six chints tchilométes. In n’pèrtant point d’trop tèrd, étoait foaisabe édsu l’jornée. Oui mais soin (soin interjection, signifie attention) , d’éch temps-lò, n'y avoait point d’autoroute! Pour éch qu’i nn est d’chés voétures, ch’étoait bien conme prévu, i n’y in avoait quasimint point. Os alloème foaire la route fin (fin signifie tout à fait) trantchille. In dix heures os sroème rindus.

Ch’qu’i n’étoait point din ch’progranme ch’est qu’à tous chés villages qu’os avoème él malheur éd trécoper (trécoper signifie traverser) , os étoème blotchés pèr chés manifestations. Os ons vu déposer pu d’vingt-chonq (chonq signifie cinq) boutchets d'fleurs dvant autant d’monumints aux morts. Édvant d’érprinde no route, falloait attinde él fin d’chés discours, qu’éch maire, sin conseil et pi tous chés gins i tchit'te él grand plache pi qu'i leus voéche'té (voéche'té signifie aillent, vient de aller) boère un cœup din l’salle des fêtes.

Ch’étoait vraimint point in.ne réussite, à tel point qu’à pein.ne passé Ren.nes, os nous ons rindu compte qu’os n’arriveroème point à Kerpape édvant qu’i foaiche (foaiche signifie fasse, vient de foaire) nuit. Os ons dû nous résoude à coutcher in route. A n’étoait point durte, os nous ons arté dsu l’titchote (titchote signifie toute petite) plache d’un titchot village sans salle des fêtes sans bal pi sans fu d’artifice.

Installer chés deux lits l’un pa dsu l’eute, a n’o point prins pu d’troés quate minutes. Os nous ons coutché. Billy no tchien, bénaise (bénaise signifie enchanté) , i s’a assis dsu ch’siége d’éch chauffeur, fin heureux d’s’értrouvoér à m’plache. Ch’est d’éch jour-lò qu’os ons apprins qu’un ntchien, minme quanq i dort, cha n’arrête point d’s’érmuer, qu’cha cange éd plache pi d’position tous les chonq minutes. Et pi qu’in.ne estafette qu’a n’est point mise sur des crics, cha calioche (calioche signifie oscille, vient de caliocher) austôt qu’tchéque cose i bouge à l’intérieur!…

Tout cho pour dire qu’os n’ons point person.ne freumé un ziu (ziu signifie œil) d’tout l’nuit… à pèrt Billy, bié seur. Pour mé rvinger (rvinger signifie venger) , l’lin.nemain, quanq os nous ons yeu installé bien conme i feut dsu ch’camping éd Kerpape, à chaque cœup qu’éch tchien i cminchoait (cminchoait signifie commençait, vient de cmincher) à s’indordeler (indordeler signifie endormir) , jé ll’appeloais pour li foaire in.ne flate (flate signifie caresse) et pi… surtoute él rinveiller. I n’alloait tout d’minme point dormir aprés l’nuit qu’os avoème passée tertous d'és feute!

Pi l’eute éd quatore juhiet qu’os m’direz? Bé cha sro pour un eute cœup!


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/08/15

os pouvez pèrtir trantchille

Tandiss qu’os êtes din chés bouchons d’chés imbouteillages, ou bin qu’os foaisez l’tchaîn.ne (foaire él tchaîn.ne signifie faire la queue) à l’porte éd chés cabinets d’in.ne éstation d’autoroute, mi éj sus bien au coi (au coi signifie à l’abri, planqué) dvant min Mac. Prindez (Prindez signifie prenez, vient de prinde) patieinche, d’ichi tchéques (tchéques signifie quelques) heures o bin tchéques jours, os srez rindus (ête rindu signifie ici être arrivé) . In attendir (In attendir signifie en attendant) os pouvez lire min tchuin d’ziu. Pi conme os n’êtes point d’trop à l’fête, éj m’in vos point vous téner (téner signifie ennuyer) avuc des ratros (ratros signifie divagations) qu’i vous froai'te grouler (grouler signifie rouspéter) coére (coére signifie encore) un molé (un molé signifie un peu) d’puss.

Ch’est pour cho qu’jé n’vous pèrlerai point d’él verlée (verlée signifie virée) à Berlin d’éch grand Valsator(1) [Emmanuel Vals] avuc ses deux fius. D’autant qu’il éroait pu prinde éch l’Air Sarko One à Zikarsor(2) [Nicolas Sarkozy] et pi qu’i ll’o point foait. Pi qu’un puss il o promis d’rimborser chés billets d’ses fius –point l’sien.ne, i feut point pousser. Jé n’sais minme point siq il l’o foait, alorss qu’a vo foaire biétôt deux moés qu’il est rnu (rnu signifie revenu, vient de rnir) , din l’minme Falcom. Éd tous les façons, ch’est mi pi vous qu’os poéyons.

J’né dviserai point nan pu d’la Grèce, d’éch non à ch’référindome –éq ch’étoait un bieu pied-d’nez à l’Europe–, éd chés banksters (banksters signifie banquiers-gangdters) qu’i leus ont assis dsu pi qu’il ont forchés Tsipras à rintrer din chés rings d’l’austérité. Pi d’éch gouvernémint français qu’i n’o rien foait pour impêtcher cho. Ch’éroait té Zikarsor, j’éroais comprins mais lò, Mimolet(3) [François Hollande ©. J. Dulphy] !…

Jé n’dirai rien d’él loé dsu ch’Rinseignemint, vu qu’éch Conseil Constitution.nel i n’y o rien trouvé à rdire. Chés cadoreux (cadoreux signifie policiers) i s’in vont pouvoér nin prinde des plein.nes panchies (panchie signifie ventrée) in espion.nant chés gins sans rien dman.ner à person.ne. Qu’i sront-ti heureux, surtoute quanq chés nazillons d’la Marine i sront au pouvoér!

Rien nan pu dsu EDF qu’i s’in vo reugminter ses tarifs éd deux et dmi du chint durant qu’os srez pèrtis. Rien dsu chés livrets d’tchaisse d’épèrgne qu’i s’in vont deschinde à 0,75 % autant dire é-rien. Avuc in prime él boaisse éd chés comptes-épargne-logemint et pi d’chés livrets d’développemint durabe. Falloait bien sé nin douter, un gouvernémint d’gueuche i s’in prind à chés riches, i foait poéyer chés riches. Sur éq Bolloré i n’in dort pu d’savoér éq sin livret i n’li rapporte quasimint pu rien!

Adon, pèrtez trantchille, i sro bien temps quanq os rvarez (rvarez signifie reviendrez, vient de rnir) d’apprinde tous chés boin.nes nouvelles-lò. Mèrchez, n’vous foaisez point d’méchant sang pi profitez bien d’vos vagances. Attindons don l’rintrée pour nous délaminter.


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/08/15

éch poulain Godard

Éj sus t-allongé din l’mingeoére éd chés étchuries. Ramonchelé (Ramonchelé signifie recroquevillé, vient de ramoncheler) , acoufté (acoufté signifie enfoui, vient de acoufter) in nsous tchéques (tchéques signifie quelques) bottes éd feurre (feurre signifie paille) , j’acoute. J’intinds Arthur Godard. I routéle (routéle signifie rouspète, vient de routeler) , i n’o point l'air contint, i n'est point contint du toute, minme! I trache (trache signifie cherche, vient de tracher) aprés deux jon.nes évertinés (évertinés signifie écervelés) qu’il ont peloté (peloté signifie assaiilli, vient de peloter) d’cailleux sin poulain d’troés ans qu’i vnoait d’mette in pâture.

Ch’est hier diminche, au vrépe (vrépe signifie soir par allusion à l’office des vêpres) , éq cha nous o prind, mi pi Jérome. Aprés qu’os ayonche passé l'mitan (mitan signifie moitié) d'no attelée (attelée signifie ici après-midi) à tinter d’prinde des teupes in szés noéyant. Os alloème rimplir un arrousoér d’ieu à ch’tchot (tchot signifie petit) rio (rio signifie ruisseau) qu’i passe au bout d’éch gardin et pi os llé vidoème din chés teupiniéres. O pinsez bien qu’os n’ons arrivé à rien d’eute qu’à nous beudrailler (beudrailler signifie salir de boue) . Chés teupes, ch’est point dé l’ieu qu’a put leu foaire peur.

Ch’est pèr aprés qu’os ons cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à adjuicher (adjuicher signifie importuner) ch’poulain Godard. Il étoait fin trantchille din l’tchote pâture qu’al aboute (aboute à signifie donne sur, vient de abouter) à ch’gardin. Du début os ll’ons appelé, os vouloème qu’i vienche (vienche signifie vienne, vient de vnir) pour li foaire in.ne flate (flate signifie caresse) . Conme i n’avoait point l’air éd vouloér rabziner (rabziner signifie ici venir vers nous rapidement) , os i ons lanché in.ne coupe éd (in.ne coupe éd signifie ici quelques) cailleux. A foait qu’i s’a mis au ptchot trot. I s’a épiné (épiné signifie énervé, vient de épiner) pi, à la fin des fins, i s’a mis à galoper din l’pâture conme un dessinsé (dessinsé signifie fou) .

Tchéche qu’ (Tchéche qui signifie qui, mot à mot qui est-ce qui) il o té raconté cho à Godard? Tchote Yolande probabe (probabe signifie probablement) , al est tours (tours signifie toujours) à miler (miler signifie guetter) driére ses cassis.(cassis signifie carreaux) Et pi s’langue al est vrimeuse (vrimeuse signifie venimeuse) , pire qu’in.ne vipére. Tours est-il éq nous vlò lò lundi et pi du matin, à ch'qu'i m'o dit Patil, éch pére Godard i foait in.ne vie du diabe. I court din tout Dreu(*) [Dreuil-Hamel, commune maintenant rattachée à Airaines (80)] pour nous flantcher (flantcher signifie flanquer) in.ne boin.ne roufe (roufe signifie raclée) . Pi fil à mesure (fil à mesure signifie au fur et à mesure) qu’i nous trache, i dvient d’pu in pu mawais-la-gale (mawais-la-gale signifie mauvais comme une teigne) .

Ch’est pour cho qu’Patil, éch pére d’ém tante Paulette, quanq il o intindu Godard qu’il arrivoait, i m’o foait mucher (mucher signifie cacher) din l’mingeoére éd ses étchuries. J’ai des freux (freux signifie frayeurs) du diabe, éj tran.ne les bèrbettes (éj tran.ne les bèrbettes signifie je suis mort de peur) pi j’ém foais tout ptchot au fond dé mn euge. Au bout d’un momint, Godard pèrti, Patil il viens m’értcheur (értcheur signifie rechercher, verbe usité seulement à l'infinitif) . Avuc tout cho, i n’est point loin d’midi.

Vlò min pére… il arrive d’Anmiens in camion.nette. I vient m’tcheur (tcheur signifie chercher, quérir, verbe usité seulement à l'infinitif) , mes vagances à Dreu il sont finites. I feut dire qué j’n’étoais point là-bos pèr hasèrd, ém mére al étoait dsu l’point d’mette din sin lit (mette din sin lit signifie accoucher) . Din ch'temps-lò, point d’maternité pi point d’péridurale. Cha s’passoait don din no moaison pi din la douleur. Falloait point qu’éj fuche (fuche signifie sois, vient de ête) din ch’pu dru (ch’pu dru signifie le plus dru, cad ici partout où il ne faut pas) . Ch'est conme cho qu'j'ai té passer tchéques jours mon Patil à Dreu. Mais lò, éj pux rintrer à no moaison, vu qu’min tchot frére il est né d’él veille. I m'sen.ne à vir (I m'sen.ne à vir signifie il me semble) qu’in arrivant au mon.ne i m’o seuvé d’in.ne rude tatouille (tatouille signifie volée) .

Ch'étoait i n-y o soéxante treize ans d'cho. In.nhui (In.nhui signifie aujourd'hui) éj sais vraimint ch’qu’i nn étoait, mais n’y o point bien longtemps qu’jé nn ai yeu l’fin mot. Ch’étoait du pipasso (pipasso signifie ici pipeau, au sens propre, cornemuse picarde) . Patil et pi Arthur Godard il étoai'te éd méche, i m’avoai'té foait in.ne niche (niche signifie farce) . Godard i n’étoait point sitant in colére éq cho, ch’étoait pour ém foaire mèrcher et pi mi j’n’avoais point mèrché, j'avoais couru. Des viux, quanq a s’y met des foés (des foés signifie parfois) !


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/09/15

in.ne binde éd bohémiens pillèrds

Chés alintours éd Desvres(*) [commune située à 19 km à l’est de Boulogne-sur-Mer, 4 400 habitants à l’époque] i sont grugés (grugés signifie rançonnés, vient de gruger) pèr in.ne binde d’affreux carimaros (carimaros signifie ici saltimbanques) qu’i foai'té din chés campaingnes un vrai défustinage (défustinage signifie brigandage) . À vir leu dédjince (dédjince signifie allure) et pi à sz intinde, ch’est dz Itaïens d’tout in bos d’l’étchelle(**) [l’auteur rectifiera par la suite pour en faire des Roumains] , des méchants vastépluques (vastépluques signifie ici larrons) d’él pire espéce. I proméne'té des orses (orses signifie ours) et pi dz eutes bétails imphibies (imphibies signifie curieux, bizarre) . Dépnaillés (Dépnaillés signifie vêtus de haillons) , rafulés (rafulés signifie coiffés) avuc des turbans rouges, i voéyage'te in famille et pi i campe'té din des roulottes qu’i rmise'té (rmise'té signifie garent, vient de rmiser) n’importé doù, dsu l’bord éd chés cmins (cmins signifie chemins) .

Malva (Malva interj. qui signifie Malheur) pour éch poéyis doù qu’i s’arrêt'te pi doù qu’il y rest'té a n’sroait-ti qu’in.ne nuit. Pire qu’in.ne vion.née (vion.née signifie nuée) d’seuterelles, tout ll’étchipe al s’abot (abot signifie abat, vient de abatte) dsu ch’village pour aller trucher (trucher signifie ici mendier) pa l’tchul pa l’tête (pa l’tchul pa l’tête signifie de tous côtés) . Quanq o leu don.ne un sou, ou bin un morcieu d’pain, i réclame'te un u (u signifie œuf) , un bout d’viande, un molé (un molé signifie un peu) d’lait!

Éch poéyisan, qu’i né s’sint point granmint (granmint signifie beaucoup) protégé, surtoute édpu la République, i don.ne pace qu’i tran.ne (tran.ne signifie tremble, vient de tran.ner) , pour és débarracher. I sait bien qu’éch soufe d’in.ne alleumette i put vnir à bout dé sn indifférinche, pi i n’o point invie d’vir (vir signifie voir) griller s’camberne (camberne signifie cabane) . I sait étou (étou signifie aussi) qu’ses poules i sont volages, qu’sin cot (cot signifie chat) i put facilemint passer à l’castrole (castrole signifie casserole) et pi qu’minme sin tchien i put ête crotché (crotché signifie croqué, vient de crotcher) pèr chés bétails du diabe qu’i vien'té (vien'té signifie viennent, vient de vnir) seutir (seutir signifie sauter) din s’cour.

Ch’est pour cho qu’i n’o d’cesse (i n’o d’cesse signifie il n’a qu’un désir) et pi qu’i n’souhaite qu’in.ne cose, ch’est d’vir dispèroaîte rondébilis (rondébilis signifie rapidement) chés meudites cornailles (cornailles signifie corbeaux) -lò.

Ch’est don tout chu hot (hot signifie troupeau) -lò, noércassier (noércassier signifie malpropre) et pi puant la chorche (puant la chorche signifie sentant mauvais) , qu’i vient d’trécoper (trécoper signifie traverser) chl’arrondichemint d’Montreuil, sans rien ni person.ne pour él déringer. Il est vnu lundi à Desvres, pèr él route éd La Calique et pi d’Campagnette. À ch’train d’midi, pusieurs z-honmes, qu’i foai'té pèrtie d’él binde, il ont invahi l’gare, des sous plein leus poches pour y prinde des billets aller-rtour pour Boulongne. Jé n’sais point siq chés autorités i leus ont émotion.né (émotion.né signifie ému, vient de émotion.ner) d’észés vir arriver. Tours est-ti (Tours est-ti signifie toujours est-il) qu’hier, din la Haute-Ville, o nn o vu rapasser (rapasser signifie revenir) tchéques-uns (tchéques-uns signifie quelques-uns) escortés pèr des cadoreux (cadoreux signifie gendarmes) .

Dépèrtémint du Pas-de-Calais: la mendicité est interdite! Vlò ch’qu’o put lire in lettes blanques édsu des plaques bleuses qu’il imbelli'té (imbelli'té signifie embellissent, vient de imbellir) chés murs éd nos feubourgs. Siq ch’éroait té des paures ouvriers français, coére (coére signifie encore) miux des Capuchins (un Capuchin ch’est in.ne sorte éd moine franciscain) qu’i leu mettroai'te à défustiner (défustiner signifie dévaliser) nos campaingnes, la République al éroait yeu biétôt foait d’ész impoégner pèr él col éd leu paletot et pi d’ész invoéyer à l’oust (à l’oust signifie au diable) .

À cœuse (À cœuse signifie pourquoi) tant d’complicité et pi tant d’tolérance pour in.ne binde éd pouilleux qu’i vien'té d’o n’sait point d’où, in.ne binde qu’al o trécopé, sans t-ête intchiétée, sûremint pu d’deux chint liues d’no territoére édvant d’arriver din nos dépèrtémints chés puss au nord. O sé l’édmande!

Pubiyé in français, él 22 d’avri 1885 din l’Impartial de Boulogne, un jornal éd l’époque putôt calotin, pèr Daniel Haigneré(***)[1824-1893, surtout connu des picardisants pour son dictionnaire du patois boulonnais] , tchuré d’Menneville.
Rmis in picard éd pèr ichi pèr éch baroumoaite, éch preume éd sectimbe 2015.


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/09/15

et pi chu wèbe?

Est bien bieu (bieu signifie beau) d’aller ranser (ranser signifie errer) din chés viux lives qu’o put trouvoér gratiss édsu intèrnéte histoére éd déteuper (déteuper signifie ici découvrir) des lettes d’éch tchuré Haignéré, mais tout d’minme i n’feudroait point croère qu’éj passe ém vie à cho. Édpu tchéque (tchéque signifie quelque) temps, éj croés bien qu’os n’vous nn êtes point rindu compte, mais ch’est coére (coére signifie encore) pu d’un cœup qu’j’ai mis mes mains din ch’cambouis.

In preume (In preume signifie d’abord) i feut savoér, in gros, éj n’avoais point cangé grand cose édpu… éj n’arrive minme pu à mé nnin ramintuvoér (s’ramintuvoér signifie se souvenir) ! Allons don foaire un ptchot (tchot ou ptchot signifie petit) tour din chés archives.

Du début, in 1998, éch site éd chés Diseux il étoait foait avuc des frames autant dire des morcieux indépindants: un qu’i restoait tout l’temps, conme in.ne sorte dé mnu, avuc chés chapites, tout in heut d’él page. Un eute (eute signifie autre) morcieu à gueuche avuc éch contnu d’éch chapite coési (coési signifie choisi, vient de coésir) pèr in heut. Éch troésienme morcieu, éch pu grand, avuc él page qu’o z-avoait clitché din l’colon.ne éd gueuche.

Étoait simpe pi facile à hanser (hanser signifie ici construire) . Il o follu qu’Gogole il arrive pi qu’i prinche (prinche signifie prenne, vient de prinde) rondébilis (rondébilis signifie rapidement) él premiére plache pour éq chés arnicroches il arrive'te in minme temps. Au cminchemint, Gogole i n’voéyoait point chés meudites frames. Un molé (Un molé signifie un peu) pèr aprés, quanq i sz’o vu, i notoait l’page mais point ch’restant qu’i n-y avoait alintour. Chtilòl qu’i clitchoait dsu un lien à Gogole i s’értrouvoait bien dsu l’boin.ne (boin.ne signifie bonne) page mais point moéyin d’sé nin dessatcher (dessatcher signifie sortir) pour aller vir (vir signifie voir) eute pèrt. Éj mé nn ai aperchu à ch’moédeut (moédeut signifie mois d’août mais aussi moisson) 1999 –allez vir ichi (l’preufe al est lò) . J’n’ai point trouvé eute cose qu’éd rinvoéyer chés visiteux dsu l’page d’atcheuil.

J’ai foait mes débuts in Javascript(*) [langage de programmation principalement employé dans les pages web] in 2003 pour agincer chés conjudjaisons –à vir ichi (os pouvez vérifier) . Pi tchéque temps pèr aprés, j’ai foait, tours (tours signifie toujours) in Javascript, un tchot bout d’progranme pour rajouter chés fanmeuses frames qu’i mantchoai'te, putôt qu’éd rinvoéyer dsu l’page d’atcheuil. J’étoais bénaise (bénaise signifie heureux) d’avoér radiablé (radiablé signifie retapé, vient de radiabler) mn affoaire pour éq chés gins i rtrouve'té leu cmin (cmin signifie chemin) pi chés troés frames qu’i feut pour és promner un molé d’tous les côtés.

Quanq chés cope-fu (cope-fu signifie coupe-feu) i sont arrivés dsu chés PC, il ont foutu ch’brin à leu tour in blotchant min tchot bout d’progranme. Cho ch’étoait in 2005 pi ch’est ichi (os voérez qu’jé n’mins point) . Cho don té l’occasion d’canger toute. Pu d’frames, mais à l’plache un mnu in heut d’tous chés pages conme os avez coére in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) . A n’o point té facile à mette d’étcherre (mette d’étcherre signifie mettre au point) . D’éch temps-lò, chés navigateurs i n’avoai'té point coére accordé leus violons. Ch’étoait un molé du n’importé quoé.

Bié seur, fil à mesure (fil à mesure signifie progressivement) , i n-y o yeu des ptchots cangemints. Tout i s’a arringé in allant, chés navigateurs i leus ont mis tertous d’accord. À pèrt Internet Explorer qu’i falloait qu’i foaiche (foaiche signifie fasse, vient de foaire) d’un eute sin qu’ész eutes! O duré conme cho quasimint dix ans. Pi lò, qu’os m’direz, doù qu’os nin sonmes? quoé d’nu (nu signifie neuf) ? Point grand cose éd visibe, mais du nouvieu tout d’minme. Du cangemint qu’o n’voét point. Édvant, pour qu’os lisèche (lisèche signifie lisiez, vient de lire) récite-mé tes lçons!… falloait qu’j’écriche (écriche signifie écrive, vient de écrire) récite-mé tes lçons!…. Achteure (Achteure signifie maintenant) j’écris récite-mé tes lçons!…. Est pu simpe et pi surtoute, pour s’érlire, est rudemint pu facile.

L’eute gros cangemint ch’est avuc chés sons. Édvant, pour acouter du picard, i falloait FlashPlayer, un plouguine conme o dit, qu’Adobe i rabistotchoait (rabistotchoait signifie rafistollait, vient de rabistotcher) tous les troés jours et pi qu’minme in.nhui çartains navigateurs i nin veu'té pu, tellemint qu’il est mal vélé (mal vélé signifie mal fait) . Achteure pu dzoin d’FlashPlayer, chés navigateurs i leu dépatouille'té tout seus. Tout cho pour dire, pour chetlò (chetlò signifie ceux mo-à-mot ceux-là) qu’i s’y con.noaisse'te (con.noaisse'te signifie connaissent, vient de con.noaîte) un molé, qu’os ons viré UTF-8 pi in HTML5 coére! Pèraîtroait minme éq ch’est fin bien pour chés tablettes et pi chés smartphones, alorss…


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/10/15

Jacques Croédur

Min Jacques! min tiot Jacques! min tiot chéri! min fiu!

J’veux rtourner queur min panier qu’est resté din ch’bos

Vlò ch’qué j’ai pu lire i n-y o tchéque (tchéque signifie quelque) temps dsu un live acaté (acaté signifie acheté, vient de acater) pèr intèrnéte; un live qu’i date éd dix-neu-chint-troés, écrit pèr un dénonmé Le Roy, éd sin tchot (tchot signifie petit) nom Oscar pétête (pétête signifie peut-être) , o bin coére (coére signifie encore) Onésime, vu qu’o n’con.noaît (con.noaît signifie connaît, vient de con.noaîte) qué sn initiale. Prétindumint professeur éd collége, mais tout cho ch’est-ti point des mintiries (mintiries signifie mensonges) ? Tchéche qu’i s’muche (muche signifie cache, vient de mucher) driére (driére signifie derrière) O. Le Roy? Bé o né l’sérez (sérez signifie saurez, vient de savoér) point vu qu’éj né l’sais point mi-minme.

Soé disant qu’il éroait vétchu éd dix-huit-chint (chint signifie cent) -chinquante-neuf à dix-neu-chint jé n’sais point combien, vlò tout ch’qué j’ai pu trouvoér. Ouèche (Ouèche signifie mot à mot où est-ce) qu’il est né? Ouèche qu’il o té professeur? Ouèche qu’il est mort? O nin sait rien!… Pi d’un seul cœup dsu in.ne page éd la BNF…lò o cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à nin savoér un molé (un molé signifie un peu) d’puss:
Octave Le Roy il est né Anmiens in 1859 pi il o té professeur à la collége d’Adville. Il o écrit point loin d’in.ne trentain.ne éd lives pour chés éfants.

Un tour din chés archives dépèrtémintales… à chés tabes décennales… Vlò l’réponse:
Octave Adolphe Julien Le Roy né Anmiens él 14 éd mars 1859!
Aïte aïte (Aïte aïte signifie vite vite) ésn acte éd naissinche… point d’chance éll énnée-lò a n’y est point, din chés archives. O nin sérons don point d’puss!… Pi d’tout sin (d’tout sin signifie de toute façon) , a nin veut-ti vraimint l’pein.ne?

Révnons à no Jacques Croédur. Ch’est, pour chés Advilloés, un molé conme Lafleur pour chés Anmiénoés. Il est né in 1848 d’él pleume éd Clément Paillart né natif d’Hallencourt. Chés artiques, des tchots mots d’billet, il ont té pubiyé din l’Advilloés, un jornal ahansé (ahansé signifie créé, vient de ahanser) pèr Clément Paillart li-minme in 1840. Il ont pèru éd 1848 à 1914, écrit un preume (un preume signifie d'abord) pèr Clément dusqu’à s’mort in 1851; pi pèr aprés, écrit pèr sin frére Achille, qu’il étoait tchuré d’él pèroésse Saint-Jacques d’Adville.

Aprés cho, dz’eutes il ont rprins leu pleume pour continuer d’invintion.ner (invintion.ner signifie inventer) chés avintures à Jacques Croédur; des bindes à dessin avuc Armel Depoilly pi Jack Lebeuf, et pi et pi… o nin finiroait point. D’autchuns (D’autchuns signifie certains) i di'té (di'té signifie disent, vient de dire) minme éq Jacques Croédur ch’est in.ne sorte éd Nasroudine(*) [Nasroudine ou Nasreddin est un héros légendaire turc] picard. Est bien bieu (bieu signifie beau) , mais tchéche (tchéche signifie qui mot à mot qui est-ce) qu’i con.noaît coére Nasroudine in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) ? Lucien min voésin, i llé confondoait avuc Raspoutine(°) [errant mystique et débauché, il s'introduisit auprès de la famille de Nicolas II, tsar de Russie. Mort assassiné en 1916] !

Tout cho pour dire éq siq os déteupez (déteupez signifie découvrez, vient de déteuper) tchéque pèrt
Histoire de Jacques Croédur de Vauchelles: le premier paysan de france, pèr O. Le Roy
minme siq i n’est point tchér, point l’pein.ne d’ouvrir vo porté-mon.noaie, os con.naissez djò chés deux seules phrases éd picard qu’i n-y o ndin. Él resse, au miux, ch’est du français et pi au pire ch’est du patoés d’théïâte conme
nenni-da… pargueinne… je vnions de Russie…
Os frez dz écononmies.


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/10/15

chés voéyous

A écouter sur la-bas.org
« 2900 salariés perdent leur chemise », l’émission animée par Daniel Mermet à Air France :
Lien en accès libre (offert par les abonnés de là-bas si j’y suis)

I sont lò pi bien lò, chés voéyous. Os nin sonmes inviron.nés pire éq pèr des mouques à brin alintour d’un bouseau d'vaque. N-y o in.ne coupe (in.ne coupe signifie ici quelques) éd moés, éch preume éd chés voéyous minisses i sn alloait vir un match éd fotballe avuc ses éfants, in « djet » à nos frais à tertous. L’eute , un dénonmé Moucron, i foaisoait des ronds d’gambe et pi des courbettes à chés patrons. Chés patrons, pèrlons nné, coére (coére signifie encore) in.ne eute binde éd voéyous, qu’os m’direz. Mèrchez, tout cho cha fricote insen.ne.

Des voéyous, cha n’o point d’honte dé rien. I leu fout'té point mal éd chetlò qu’i sz ont élis. I sont lò pour foaire des affoaires pi rimplir leu porté-mon.noaie, él resse aprés, os pouvez tours (tours signifie toujours) attinde! I sont tout jusse capabes d’aller vinde des armes à tchéque (tchéque signifie quelque) miyardaire du Qatar, histoére d’inrichir chés patrons, coére un cœup. Ou bin d'aller foaire des flates (flates signifie flatteries) à chés Saoudiens, grands défindeux éd chés droéts d'l'Honme conme tout l'mon.ne i llé sait.

Os nous y attindons tertous, la gueuche al o tellemint bien manœuvré qu'a n’est point lò d’révnir au pouvoér. D'éch côté lò i sont trantchilles pour un boin bout d’temps. Mais n’croéyez point qu’chés voéyous i sront à joc (à joc signifie au chômage) pour autant. O n’est janmoais malprins quanq o foait pèrtie d'chés vrais voéyous. I sai'té s’értorner, et pi surtoute, értorner leu casaque quanq i lé feut.

Éd tous sins (Éd tous sins signifie de toutes façons) , quoé qu’ch’est qu’i pourroait leu z-arriver? Rbéyez (Rbéyez signifie regardez, vient de rbéyer) mon (mon signifie chez) chés « L.R.» os savez bien « Les Relaxés», tchestion voéyous, i n'sont point mal lotis nan pu. Point un qu’il iroait un prison, point d’dinger! Mèrchez, ch’est point eux-eutes qu’o z-iroait tcheur (tcheur signifie quérir) à six heures du matin à leu moaison; pi qu'pa dvant leu fenme et pi leus éfants o sz’inméneroait à ch’poste éd police, avuc chés mnottes à leus poégnets! Des voéyous, mais soin (soin signifie attention, interjection) , des voéyous bien propes édsur eux! des voéyous à col blanc pi avuc un croate (croate signifie cravate) ! des voéyous éq chés cadoreux (cadoreux signifie policier) i leu défule'té (défule'té signifie ôtent leur chapeau, vient de défuler) dvant eux!

Chés voéyous-lò, quoé qu’a fuche (fuche signifie soit, vient de ête) qu’i vien'te à brasser, quoé qu’i puche'té (puche'té signifie puissent, vient de pouvoér) trafitcher, i rtchai'té (rtchai'té signifie retombent, vient de rtchair) tours édsu leus pieds. I n’sont point à in.ne pirouette à dire. Ch'n'est point in.ne filouterie d’puss ou bin d'moins qu'a leu foait peur. J’nin raque min filet (J’nin raque min filet signifie je suis prêt à parier) (conme i diroait no camèrade Jacques Durmo): i sront coére du côté d’éch manche aprés chés prochain.nes présidintielles. A n’sroait point ton.nant qu’os voéyèche tchéque cose qu'i rsen.ne (rsen.ne signifie ressemble, vient de rsen.ner) à l'fine étchipe-lò din deux énnées d’ichi:

  t.b.

Éj sins qu'os allons avoér du goût (avoér du goût signifie avoir du plaisir) .


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/11/15

él marrain.ne juste

Quanq Tchot Mile, à chinquante et pi des énnées il o seu qu’és fenme Bertine a nn avoait pour ses trente-six mèrdis (énn avoér pour ses trente-six mèrdis signifie être enceinte) , et pi cho à point loin d’quèrante chonq (chonq signifie cinq) ans, i nn est resté bec et borne (bec et borne signifie abasourdi littéralement bégue et borgne) . Édpu l’temps qu’il étoai'té mèriés pi qu’i prioai'te él Bon Diu d’avoér un fiu o bin in.ne file!…

Ch’est à l’adon (Ch’est à l’adon signifie c'est comme un fait exprés) , conme al étoait à huit jours éd mette din sin lit (mette din sin lit signifie accoucher) , éq Bertine al o rincontré in.ne romano (romano signifie bohémienne) qu’al passoait vinde des pèniers drus (un pènier dru est un panier grossier fait d'osier non écorcé) din ch’poéyis. Quanq él fenme al o tapé à l’porte, Bertine al l’o foait rintrer. Al n’avoait point d’sous pour y acater (acater signifie acheter) rien, mais conme i foaisoait un froéd d’voleu, Bertine al i o foait cœuffer (cœuffer signifie chauffer) in.ne tasse éd café.

Él vielle romano, s’tasse éd café invalée, al o prind l’main d’Bertine, és main gueuche et pi al o cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à lire énedin. Ch’est conme cho qu’Bertine al o apprins qu’al alloait avoér un fiu. Mais surtoute, él voéyante al i o dit étou (étou signifie aussi) : «Siq tin fiu i n’o point in.ne marrain.ne jusse, i moériro (moériro signifie mourra, vient de moérir) dvant qu’il euche (euche signifie ait, vient de avoér) six moés.»

Tchot Mile il o prins tchéques (tchéques signifie quelques) agobilles (agobilles signifie bricoles) et pi l’vlò pèrti tcheur (tcheur signifie chercher, quérir usité seulement à l'infinitif) in.ne marrain.ne jusse pour sin fiu. Du début i pinsoait qu’éroait té facile, mais au bout d’tchéques jours il étoait granmint déconforté (déconforté signifie découragé) , i nn avoait les bros cassés. Il avoait ransé (ransé signifie erré, vient de ranser) tout pèrtoute din ch’canton sans déteuper (déteuper signifie découvrir, trouver) l’marrain.ne qu’i falloait pour sin fiu. I savoait qu’Bertine al n’attindroait pu longtemps dvant d’accoutcher. Ch’est conme cho qu’ércran (ércran signifie fatigué) , téné (téné signifie exténué) pi fin moneux (moneux signifie triste et un peu honteux) i s’a adové (adové signifie assoupi, vient de adover) dsu un roéyon (roéyon signifie talus) din l’cavée (cavée signifie chemin creux) d'éch bos d’l’infer.

Quanq i s’a rinveillé, il o vu din ch’solé in.ne gran.ne vielle fenme qu’a ll’érbéyoait (érbéyoait signifie observait, vient de rbéyer) in souriant tout à l’douchette (tout à l’douchette signifie tranquillement) . In.ne fenme qu’al avoait un viux dèrd (dèrd signifie faux, plus précisément lame de faux) édsu sn épeuille, in.ne vielle fenme qu’al li o dit: «Tu traches (traches signifie cherches, vient de tracher) in.ne marrain.ne jusse pour tin fiu, si tu vux éj pux foaire l’affoaire!»

Tchot Mile i n’étoait point l’mitan (l’mitan signifie la moitié) d’in.ne bête, il o comprins tout d’suite à tchéche (tchéche signifie qui) qu’il avoait affoaire. Conme il étoait tchurieux conme in.ne canule –ch’étoait sin seul défeut– il o dmandé à l’fenme écmint qu’al foaisoait pour savoér tchéche qu’i falloait aller tcheur avuc sin dèrd. La Mort, ch’étoait bien elle, os ll’avez dviné, al o prins Tchot Mile pèr sin bros pi al l’o inmné.

Il ont deschindu din in.ne sorte éd treu fin avant (fin avant signifie très profond) et pi, aprés qu’il euche deschindu des chintain.nes éd mèrches, il ont arrivé din in.ne seurte éd gran.ne salle, pu gran.ne qu’él cathédrale d’Anmiens. In.ne salle qu’al étoait rimplie éd tchots lumions (lumions signifie lumignons) , dz espéces éd lampes à heule. N’y avoait des plancartes d’ahotchées (ahotchées signifie accrochées, vient de ahotcher) à ch’ plafond et pi des tchotes étitchettes éd papinées (papinées signifie collées, vient de papiner) dsu chés lampes.

La Mort al o asplitché à Tchot Mile: chés plancartes ch’est chés noms d’poéyis pi chés étitchettes ch’est ch’nom d’chés gins. Quanq él lampe d’in.ne gin a s’étind Al sait qu’ch’est pour Elle él momint d’aller l’tcheur. Tchot Mile il o voulu nin savoér éd puss. Adoù qu’il étoait sin poéyis pi adoù qu’al étoait s’lampe à li, pi chetlò (chetlò signifie celle) d’ses voésins?

Pèrlons-nné d’és lampe, presqué vide qu’al est! Pi chetlò à Lucien, sin voésin qu’il est à l’artique (à l’artique signifie à l'agonie) … Non dé Dju, és lampe à Lucien al est quasimint plein.ne! Alorss, Tchot Mile i dman.ne tout duchemint: «Disez-mé, O n’pourroète point… rien qu'un molé (un molé signifie un peu) » Lò, La Mort al i o robolé (robolé signifie répliqué, vient de roboler) : «Tu traches in.ne marrain.ne jusse pour tin fiu népoint (népoint signifie n'est-ce pas) ?…»

Os o rtrouvé Tchot Mile. Il avoait défuncté dsu ch’roéyon d’él cavée d’chu bos d’l’infer. Pi l’jour d’éch baptéme éd sin fiu, l'est arrivé in.ne vielle vielle fenme tout habillée in noér qu’al o té s’marrain.ne.

(Raconté pèr Aurélien Calais à ses ptchots-éfants)


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/11/15

Diu i rcon.naîtro les sien.nes!

«Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens!» (Arnaud Amaury, le 22 juillet 1209)

Os sonmes au début d’in.ne djerre qu’o z-appélero pu tèrd «la croisade des Albigeois». N’y avoait point qu’chés Albigeoés, ch’étoait tout ch’midi qu’il étoait vnu (vnu signifie devenu, vient de vnir) cathare. Pi ch’étoait ch’Nord avu ch’roé d’France in tête(*) [ou putôt sin fiu qu’i llé rprésintoait] qu’i pèrtoait in djerre conte chés cathares du midi qu’os appeloait étou (étou signifie aussi) chés bougres.

I feut dire éq des cathares i n-y in avoait tout pèrtoute in France et pi eute pèrt. Lò ch’étoait des Veudoés, eute pèrt des Lombèrds. In Picardie étou qu’i n-y in avoait. Leus tchurés, à tout l’moins chetlò qu’i leu servoai'te éd tchuré, o sz appeloait des bonshonmes. Is étoai'té cordon.niers ou bin tisseux d’imballe (tisseux d’imballe signifie tisseurs de toile grossière) , tertous avuc un métier pour gaingner leu vie.

I prêchoai'te suivant chés évangiles, la charité, i suivoai'te l’inseignemint d’Jésus. Quoé qu’ch’est don qu’i n’plaisoait point à l’Église, pour qu’al pèrche (pèrche signifie parte, vient de pèrtir) in djerre conte eux-eutes? Bé i prêchoai'te étou la pauvreté. Pinsez à tous chés évêques et pi chés cardinaux in route à leu cadoter (s’cadoter signifie se prélasser) din des tron.nes in dor (dor signifie or) , à matcher (matcher signifie manger goulument) conme quate pi à mner la gran.ne vie. I n’leu voéyoai'té point in route à tracher leu coaille (tracher leu coaille signifie mendier leur nourriture) édsu chés cmins. Tout cho a n’leu plaisoait point du toute. Ch’étoait point tolérabe. In.ne véritabe hérésie!

Falloait foaire tchéque cose. Ch’est pour cho qu’au boin temps douze-chint-neu, n-y o vingt mille croésés –point des fnêtes, bié seur, des gins qu’il avoai'te prins la croéx– qu’il ont deschindu tout du long d’éch Rhone pour définde él civilisation, él boin.ne tabe et pi chés pécaillons à tous chés malheureux monseingneurs à robe rouge qu’i sintoai'té leu min.niére éd vive émnachée.

Quanq tout ch’mon.ne lò i s’a rtrouvé dvant Béziers, bié seur il ont trouvé chés portes freumées et pi ndin, chés gins il avoai'te éd quoé tnir durant quèrante jours au moins. Ch’étoait fin bien, vu qu’chés croésés i leus avoai'te ingagé pour quèrante jours. Aprés i rintroai'te quasimint tertous à leu moaison.

L’o follu qu’in.ne binde d’évertinés (évertiné signifie ici écervelé) al sorche (sorche signifie sorte, vient de sortir) dé l’ville pour évnir nardjer (nardjer signifie narguer) pi dintier (dintier signifie taquiner) chés croésés. Des croésés qu’i leus ont mis à les porsuire (porsuire signifie poursuivre) . In débindade, chés paures poustitcheux (poustitcheu signifie provocateur) il ont rintré in leu boustchulant; tellemint épaveudés (épaveudés signifie épouvantés, vient de épaveuder) qu’i n’ont minme point rfreumé chés portes. Chés croésés il ont rintré à leu tour pi il ont cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à escoffier (escoffier signifie massacrer) tout chés gins qu’i rincontroai'te.

Des paures gins morts éd peur pi qu'i leus met'te don au rados (au rados signifie à l’abri) din chés églises. Quanq chés croésés i leu nn aperchu'te (aperchu'te signifie aperçoivent, vient de aperchuvoér) , i s’in vont dman.ner quoé foaire à Arnaud Amaury, chl’abbé d’Citeaux qu’il étoait étou chu rprésintant d’éch pape, sin légat conme i di'te. N-y avoait sans doute édz hérétiques din l’tas, mais n-y avoait étou sûremint des boins catholiques. Cmint foaire? Ch’est lò qu’és anme éd chrétien pi d’légat al li o foait déteuper (déteuper signifie trouver, découvrir) in.ne phrase qu’édpu ch’temps-lò al l’o rindu célébe, Arnaud Amaury il o déclatché:
«Tuez szés tertous, Diu i rcon.naîtro les sien.nes!»
Ch’est ch’qu’il ont foait.

Jé n’sais vraimint point à cœuse (à cœuse signifie pourquoi) qué ll’histoére lò al m’érvient in.nhui (in.nhui signifie aujourd’hui) . Allez don savoér?


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

01/12/15

éj tran.ne

Él patrouille al vient d’passer, tout cantant «Ali alo». Mosba il est rintré din s’moaison rondébilis (rondébilis signifie dare-dare) . Feut dire qu’i n’avoait point sin croéssant gan.ne (gan.ne signifie jaune) éd tcheudu (tcheudu signifie cousu, vient de tcheude) su sn habit. Est pourtant obligatoére édpu chonq (chonq signifie cinq) moés!
I n’s’agit point qu’i s’foaiche (foaiche signifie fasse, vient de foaire) érmèrtcher. I feut savoér éq chés I.S.N.A.(*) [Individu de Souche Nord-Africaine] , édjò qu’i doé'té (doé'té signifie doivent, vient de dvoér) porter chu croéssant gan.ne, i n’ont pu l’droét éd t-ête ni métecin, ni notaire ni fonction.naire bié seur. Mantcheroait pu qu’o li prinche (prinche signifie prenne, vient de prinde) és moaison, à Mosba. Ch’est qu’i y o pu d’un boin Français qu’i llé djigne (djigne signifie guigne, vient de djigner) , és moaison!

Ch’est tous les jours éq la mairrie al érchut (érchut signifie reçoit, vient de rchuvoér) des lettes anonymes pour dire qu’o llé voét à mesure (à mesure signifie parfois) , éch meudit Mosba, qu’i foait s’priére torné vers la Méque din ch’fin fond d’és cour. Et pi i n’o point ahotché (ahotché signifie accroché, vient de ahotcher) ch’drapieu français à sin cassis (cassis signifie fenêtre) ch’jour d’él fête Jeanne d’Arc. Quoé qu’ch’est qu’os attindez, Monsieu l'Maire, pour vous otchuper d’li?

Éj sus lò, dvant mn ordinateur. Éj tran.ne (tran.ne signifie tremble, vient de tran.ner) . Éj bricole un tchuin d’ziu éq jé n’mettrai point dsu ch’site éd chés Diseux. Éd tous sins, a n’serviroait à rien, vu qu’no site il est interdit, conme granmint ( granmint signifie beaucoup) d’eutes. Quanq os trachez (trachez signifie cherchez, vient de tracher) à y aller vir (vir signifie voir) , vlò ch’qu’os déteupez (déteupez signifie découvrez, vient de déteuper) dsu vo z-écran:

t.b.

Chés forches éd l’orde nouvieu i sé nnin rdon.ne'te (sé nnin rdon.ne'te signifie s’en donnent à cœur joie, du verbe s'in rdon.ner) . O z-o hansé (hansé signifie ici créé, vient de hanser) tout pèrtout des «milices patriotiques» qu’i foai'té (foai'té signifie font, vient de foaire) respecter chés nouvelles loés pi ch’couvré-fu. Din chés conmissariats, chés gardes à vue pi chés interrogatoéres i leu passe'té din «la joie et la bonne humeur». Y o tours (tours signifie toujours) in.ne ambulance éd prête pour inmner chés prévnus à l’hôpital pèr aprés. Os voéyez bien qu’o prind bien soin d’eux.

À Calais, «la jungle» al o té rasée au bulldozer. O z-o installé à l’plache des bieux bèraquemints tout neus. O z-o mis in.ne cloture éd fil à ker (fil à ker signifie ici fil de fer barbelé) tout alintour pi des miradors à chés quate tchuins. À l’intrée, au dsu d’él porte est mèrtché «le travail c’est la liberté».

La France al o tchitté «la zone euro». Os ons freumé nos frontiéres. Chés Français i sont fin heureux. Ou putôt, n-y o des Français qu’i sont fin heureux, ész eutes qu’i n’él sont point, il ont peur dé l’dire ou coére (coére signifie encore) dé l’montrer. I freume'té leu djeule.

Cho vo foaire biétôt un an qu’la Marine al o gaingné chés élections présidintielles…


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

16/12/15

o finit qu’o nin définit(*) [en picard définir signifie aussi finir] !

Chés région.nales i sont finites et pi tout l’mon.ne il est contint: la droéte al o gaingné des régions, la Marine al o gaingné des voéx pi 358 conseillers; la gueuche a n’o point perdu toute!…

Él COP21 al est finite et pi tout l’mon.ne il est contint: chés écolos il ont gaingné, piq (piq signifie puisque) i n-y o yeu un accord éd signé, vlò no planéte qu’al est seuvée; chés chefs d’état il ont gaingné, il ont signé un papier, des promesses a n’leu z-o janmoais foait peur. Pi leu réunion à Pèris al o crapé (crapé signifie ici pollué, vient de craper) l’mon.ne intier autant qu’un chint (chint signifie cent) d’fermes éd mille vaques durant un an.

Pour nous eutes, chés fêtes i sont finites: din no famille, Noé ch’étoait diminche passé, ch’pére Noé il o don passé à Ferriéres samedi au soér é-rien qu’pour nous eutes. Et pi tout l’mon.ne il o té fin contint. Atchun (Atchun signifie chacun) il o yeu un tchot (tchot signifie petit) tchéque cose, person.ne i n’o té oblié. Mi j’ai yeu des lives et pi un tamis pour min chide, pi in pèrlant d’chide…

No campaingne éd chide (chide signifie cidre) al est finite, pi os sonmes tertous fin contints. A foait biétôt tchinze jours qu’os ons rlavé grugeoér, pressoér et pi ch’diabe sin train. Éch chide din chés bèris il o fini d’cracher(**) [les tonneaux crachent signifie rejettent par la bonde les impuretés de la fermentation tumultueuse] . Tout conme l’an passé, avuc éch temps d’pèr trop doux, i s’in vo t-ête boin à mette in boutelles d’ichi tchinze (tchinze signifie quinze) jours troés smain.nes. Dvant qu’os ayonche (ayonche signifie ayons, vient de avoér) assez d’boutelles vides. Os allons nous rélver pèr nuit pour boère un tchot cœup d'chide!

Pi pour éch baroumoaite, l’énnée étou (étou signifie aussi) qu’al est finite, vu qu’ch’est ch’darin (darin signifie dernier) tchuin d’ziu pour deux mille tchinze. Un méchant (méchant signifie médiocre) tchuin d’ziu qu’i n’est point à ringer din chés puss boins (boins signifie bons) , mais y in o yeu des puss pires. Éd tous sins, i feuro (feuro signifie faudra, vient de falloér) vous nnin continter et pi os frez avuc. À l’énnée tchi (tchi signifie qui, seule expression attestant l’existence d'un pronom relatif picard) vient!!!


[01/07/15] [16/07/15] [01/08/15] [16/08/15] [01/09/15] [16/09/15] [01/10/15] [16/10/15] [01/11/15] [16/11/15] [01/12/15] [16/12/15]

Adé

Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2016" Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2015