tb - CHÉS TCHUINS D'ZIU D'ÉCH BAROUMOAITE - bt
archives du deuxième semestre 2012

[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/07/12

ém vlò rapuré !

Est vrai qu’j’avoais des crignons (crignons signifie inquiétudes) , jé m’voéyoais djò à joc (à joc signifie au chômage) , nom-dé-zeu ! Éj n’alloais tout d’minme point m’lancher din des ratrouilleries (ratrouilleries signifie commérages) édsu Touiteweiler, mantcheroait pu qu’cho. Pi ch’n’est point pasqué Grain d’Vals i mèrche à pos d’ Guéyant din chés traches d’échtichi (échtichi signifie celui) qu’il étoait lò dvant li qu’i feut n’in foaire tout un séminaire (séminaire signifie ici roman)

In tous les cas, m’vlò rapuré (rapuré signifie rassuré, vient de rapurer) , in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) , éj n’érai point trop d’mau à foaire min tchot (tchot signifie petit) mot d’billet. Os vouloète éch cangemint, bé os allez ll’avoér ! Cho y est, i ll’avoai'té promis pi annonché, chu SMIC il alloait t-ête raugminté. Hé bin est foait. Édpu au matin. Éch busin (busin signifie raffut) d’chés pécaillons qu’i tchai'té (tchai'té signifie tombent, vient de tchair) din chés poques éd chés smicards i n’vous échouit (échouit signifie abasourdit, vient de échouir) point ?

Est vrai qu’i n’leu z-ont point dégonflés, os vous rindez-ti compte ? Alorss éq suivant chés loés passées du temps d’la droéte, il éroait follu in.ne rallonge d’un virdjule quate du chint, ch’est généreusemint deux du chint qu’chés smicards i s’in vont avoér in puss. Feut arrêter d’gadrouiller (gadrouiller signifie gaspiller) l’èrgint d’no République. Cho foait six euros chinquante pèr moés éd briscadé (briscadé signifie galvaudé, vient de briscader)  !

Ch’est qu’avuc tous chés acatoérs (acatoérs signifie richesses) -lò, chés smicards i s’in vont pouvoér foaire la vie, boère d’él limonate, acater des chucrates (chucrates signifie friandises) à leus éfants, poéyer un bieu tchot robillon (robillon signifie robette) à leu blanc-bon.net (blanc-bon.net signifie femme) et pi coére (coére signifie encore) inmner (inmner signifie emmener) tout leu famille in vagances à Crotoé… Et pi, aprés tout cho, i vourront (vourront signifie voudront, vient de vouloér) -ti coére travailler ?

Mèrchez, chés riches il ont raison d’avoér les freux (les freux signifie la trouille) , maginez un molé qu’éch gouvernémint i li prinche l’invintion d’leu déroufler (déroufler signifie dérober) 0,6 du chint d’éch révnu d’leu forteune… Cmint qu’i leu vont foaire chés paures gins ? Asseuré (Asseuré signifie sûrement) qu’i vont t-ête réduits à rien ! À ch’train qu’os allons, os n’srons point longs à vir (vir signifie voir) chés riches pu paures éq chés pauves et pi chés pauves pu riches éq chés riches. Él mon.ne à l’invers !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/07/12

Vint du boin temps

Cho foait jusse soéxante-dix ans in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) . Él seize éd juhiet 1942, à quatre heures du matin, ch’étoait l’opération Vint du boin temps (vint du boin temps en bon français vent printanier) qu’al écminchoait (écminchoait signifie commençait, vient de cmincher) . Din Pèris et pi chés alintours, pu d’sept mille fonction.naires éd police il ont leus ont mis in route à arrêter chés Juifs pi à szés mner à chu célébe Vel’ d’Hiv’ ou bin direc à ch’camp d’Drancy. Soéxante autobus éd la RATP il avoai'te té rétchisition.nés pour cho.

Din chés treize mille gins qu’il ont té imbèrtchés (imbèrtchés signifie embarqués, vient de imbèrtcher) , i feut compter quate mille éfants, huit chints qu’il ont moins d’six ans. Éd tout ch’mon.ne-lò, chetlò qu’i n’éront point défunctés in France i sront déportés din chés camps d’la mort. I n’y in o point granmint (granmint signifie beaucoup) qu’i rvaront (rvaront signifie reviendront, vient de rnir) , d’autchuns (d’autchuns signifie certains) i di'té in.ne vingtain.ne. Siq os voulez nin savoér éd puss, os pouvez aller vir mon Wikipedia (tout droét à l'rafe) , mais surtoute, i feut rbéyer sans attinde éch dotchumintaire à Gilles Nadeau : la Grande rafle du Vel d’hiv (in troés pèrties, in toute 52 minutes avuc granmint d’images d’archives et pi des témoégnages vétchus) , est bien foait.

In attendir (In attendir signifie en attendant) , ch’est tout d’minme des Français qu’il ont inmanché (inmanché signifie organisé, vient de inmancher) l’Rafle du Vel’ d’Hiv’. Pasqué, ch’étoait chés Allemands qu’i ll’avoai'té cmandé (cmandé signifie commandé, vient de cmander) – i nn avoai'té point dmandé chés éfants, i sz ont yeu tout d’minme, in ramindo (in ramindo signifie en supplément) – mais, ch’est ch’gouvernémint français qu’il o toute agincé. Pétain i n’avoait point attindu d’érchuvoér in.ne sonmation d’chés Boches pour invintion.ner chu statut d’chés Juifs in octobe 1940 et pi leu foaire porter in.ne étoéle gan.ne (gan.ne signifie jaune) édsu leu paletot in juin 1942.

Chés cadoreux (cadoreux signifie policiers) il ont rchu leus instructions, chés gins arrêtés i n’ont droét qu’à in.ne valise, et pi o n’distchute point, qu’i fuche'te (fuche'te signifie soient, vient de ête) in boin.ne santé ou qu’il euche'te à rfoaire (qu’il euche'te à rfoaire signifie qu'ils soient malades) , o z-imbèrque tout l’mon.ne rondébilis (rondébilis signifie rapidement) , o freume chés portes éd chés logemints et pi o don.ne chés clés à ch’concierge. Chés éfants i sront dessépèrés (dessépèrés signifie séparés, vient de dessépèrer) éd leu pèrints, i leu rtrouvaront à Pithiviers et pi à Beaune-la-Rolande. Au moés d’ahoute, i leus in iront tertous moérir din chés camps in Polongne…

Pi quoé qu’i nn o té à l’Libération ? Brasillach il o té fusillé l'six éd février 1945. Il étoait écriveu, jornalisse. Bié seur il avoait té d’accord, l’collaboration, l’déportation d’chés Juifs, il étoait pour et pi i ll’avoait écrit din sin jornal je suis partout. Mais ch’est point li qu’il avoait ahansé (ahansé signifie mis en place, vient de ahanser) toute pi signé chés ordes, li i s’contintoait d’appleudir. Voéyons don ch’qu’i nn’o té éd chés vrais responsabes. Ch’est bien simpe, person.ne i n’o janmoais té jugé pour cho, chetlò qu’il ont té condan.nés ch’étoait jusse pour collaboration !

René Bousquet, qu’il étoait scrétaire général éd la police édpu avri : amnestié in 1958, siq il éroait point té assassiné in 1993 i vivroait pétête (pétête signifie peut-être) coére (coére signifie encore)
Jean Leguay ésn adjoint, dévnu préfet d’l’Orne in janvier 1944 : il o té révotché in 1945, pi réintégré in 1957, in rtraite in 1966, il est intchulpé in 1979 ; i casse és pipe trantchille in 1989 dvant d’t-ête jugé !…
Louis Darquier de Pellepoix (il étoait d'Pellepoéx conme éj sus d'Ferriéres) , conmissaire général à chés tchestions juives : il est condan.né à mort pèr contumace in 1947 alorss qu’il est bien au rados (au rados signifie à l'abri) mon (mon signifie chez) sin boin ami Franco. Os savez ch’est li Darquier qu’il o dit à un jornalisse éd l’Espress « à Auschwitz, on a gazé. Oui, c’est vrai. Mais on a gazé les poux. » Il o fini s’vie bien gintimint din sin lit in 1980, tours (tours signifie toujours) in Espagne.
Pierre Gallien sin directeur éd cabinet : condan.né in 1949 à 20 ans d’travails forchés. I passe l’arme à gueuche in 2007 sans qu’o z-euche vraimint traché (traché signifie cherché, vient de tracher) à l’pincher.
André Tulard, directeur d’éch service éd chés Étringers et pi d’chés Affoaires juives à l’préfecture éd Police, ch’est li qu’il o forni ch’fichier pour arrêter chés gins : quanq il invale és chique in 1967, il est tours chvaïer d’la Légion d’hon.neur…
Et pi coére Émile Hennequin, Jean Françoés, Georges Guidot, Amédée Bussière… Jacques Schweblin li il est mort in Allemagne in 1945.

Tant qu’à (Tant qu’à signifie quant à) l’Gindèrmerie nation.nale, eux-eutes il étoai'te éd faction din chés camps : Drancy, Compiègne, Pithiviers ou eutes. I foaisoai'té leu dvoér din chés miradors. Conme chés policiers din ch’Vel d’Hiv’. Din l'dignité pi din l'hon.neur. Siq os nin con.naissez un, érien qu’un, qu’il éroait té intchiété à cœuse éd cho à l’Libération, écrivez-mé-llé !

Pi tout in vous dvisant d’tout cho, ch’qu’i m’rapasse din m’cawette (cawette signifie tête) , ch’est des images éd Gaza… Et ahi don, qu’os vous disez, vlò coére un cœup no brave baroumoaite qu’i débagoule (débagoule signifie déblatère, vient de débagouler) , él vlò qu’i passe d’éch cayen à ll’énettesignifie passe du coq à l’âne, mot à mot passe du coq nain à la cane)  ! Pétête bien qu’os avez raison, mais rbéyez ( rbéyez signifie regardez, vient de rbéyer) conme est tchurieux des idées qu’i leus achuchon.ne'té (leus achuchon.ne'té signifie s'associent, vient de s’achuchon.ner) conme cho. Pétête bien qu’a n’o rien à vir (vir signifie voir) , mais d’chés Juifs intassés din ch’Vel’ d’Hiv éj sus passé direc à chés Gazaouis, qu’i sont lò à un miyon chonq chint mille (un miyon chonq chint mille signifie un million cinq cent mille) infreumés din leu territoére éd 362 tchilométes carrés, condan.nés à leu dépatouiller tous les jours pour trouvoér éd l’ieu potabe, éd quoé minger et pi des médicamints…


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/08/12

Fort cangemint irrépreuchabe in vue…

Vlò don nos députés in vagances. I s’in vont pouvoér leu rposer. Feut dire qu’il ll’ont bien mérité, il ont rudemint bien ouvré durant leu session estraordinaire. D’avoér un Pèrlémint socialisse, cha cange éd la France forte et pi irrépreuchabe. I n’est qu’ (I n’est qu’ signifie il suffit, ne pas cliquer…) éd vir (vir signifie voir, cliquez pour voir la conjugaison) éch qu’i s’a passé éch jeudi au soér, dix-neu d’juhiet.

Éch soér lò nos braves députés il ont foait des heures supplémintaires. Mais soin, quanq i foai'té des heures supplémintaires, a n’leu rapporte point un sou d’puss ! Ch’est point conme chés ouvriers mon PSA. Mèrchez (Mèrchez interjection, signifie allez)  ! ch’est des paures mèrtyrs — point chés ouvriers, chés députés —, des paures gins qu’i sacrifie'té leu vie d’famille et pi leu carriére pour foaire vive no démocratie. Pi tout cho pour in.ne méchante poéye dé rien du toute.

Os savez-ti seulemint combien qu’cho gaingne (gaingne signifie gagne, vient de gaingner) , un député ? Os allez vir qu’i feut in.ne rude rate pour foaire un pèrel (pèrel signifie pareil) métier. Maginez un momint qu’os êtes député. Os érez don 5458 euros pèr moés et pi, minme siq os voéyagez gratiss din tous chés TGV — os avez minme él droét d’prinde l’avion gratiss étou chonq ou six foés l’an — os érez coére (coére signifie encore) in puss 6412 euros pour vos dépinses d’érprésintation. ch’est l’IRFM qu’a s’appéle.

Bié seur, i feut étou (étou signifie aussi) , pour vous écorer (écorer signifie ici épauler) , qu’os ayèche (ayèche signifie ayez, vient de avoér) troés quate éscrétaires ; pour cho, point d’problinme, toute il est prévu, os érez 9138 euros, pi avuc, os pourrez imbeucher vo fenme, vo maîtresse et pi coére un d'vos éfants ou minme deux.

J’oblioais d’dire éq vo IRFM, non seulemint os n’poérez point d’impôt dsu — est normal pi qu’ch’est des frais qu’o vous rimborse — mais coére é-miux, os pouvez nin foaire éch qu’os voulez : acater (acater signifie acheter) un robillon un robillon est une petite robe) à vo boin.ne amie, offrir un moés din chés Îles Baléares à vos bieux-gins (bieux-gins signifie beaux-parents) et pi poéyer l’Rollex acatée à tempéramint pèr vo fiu. Adon, point d’impôt, pi point d’compte à rinde à person.ne, toute à l’muche-tin-pot (à l’muche-tin-pot signifie en catimini) … mais soin (soin interjection, signifie attention) , à l’muche-tin-pot mais chint pour chint légal !

Mais ch’est conme tout pèrtout, n’y o rien à foaire, i n-y in o qu’i feut qu’i foaiche'te éd l’imblée (imblée signifie esbroufe) . Vlò-ti point éq d’autchuns (d’autchuns signifie certains) éd nos députés i leus avoai'té mis din leu cawette (cawette signifie crane) qu’éch fanmeux IRFM, éch minisse des Finances i pourroait y mette sin nez, histoére éd foaire rintrer din chés tchaisses à l’État tout ch’qu’il éroait té décatorné !

Ch’est conme cho qu’éch dix-neu d’juhiet, su l’cœup d’dix heures du soér, à l’Assimblée Nation.nale, i n-y o yeu un amindemint d’déposé pour canger l’loé dsu l’IRFM ; él rinde pu transparente qu’i disoai'te. Heureusemint qu’nos camèrades députés d’gueuche il étoai'té lò ! À l’fin des fins (À l’fin des fins signifie finalement) , échl’amindemint il o té rpoussé.

Et pi, il o té rétamé à in.ne rude majorité : 119 voéx conte, 29 pour pi chonq (chonq signifie cinq) voéx nulles. Ch’qu’i foait 153 députés édsur 577 à ouvrer ch’soér-lò. Conme os avez pu llé rmèrtcher (rmèrtcher signifie remarquer) , ch'est quasimint un quèrt éd présints pour troés quèrts à joc (à joc signifie ici au repos) . Chés ouvriers d’PSA i peu'té (peu'té signifie peuvent, vient de pouvoér) nin prinde d’él grain.ne, in réduisant chés effectifs éd 75 %, leu patron i pourroait continuer d’sé nin foute plein ses poches. Mais pétête bien qu’i n’vourroait point észés poéyer ? Chés députés i llé sont !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/08/12

Valls à pos d’Guéant

CRS et calme plat à Amiens-Nord (le Courrier Picard)

Éch cangemint, ch’est achteure (achteure signifie maintenant, ne pas cliquer…) , ch'est in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui)  !… Éj vous l'disoais din min darin (darin signifie dernier) billet. No minisse éd l’Intérieur i mèrche à grand pos din chés lordiéres (lordiéres signifie ornières) éd sin camèrade Guéant. Chés Roms i n’ont point grand cose éd boin à attinde éd li, leus campemints i continueront coére longtemps éd t-ête démasinglés (démasinglés signifie démantelés, vient de démasingler, cliquez pour voir la conjugaison) pèr chés buldoseurs éd chés CRS, tout conme édvant.

Din ch’wèrtier (wèrtier signifie quartier) Nord, Anmiens, ch’est ch’cangemint lò étou (étou signifie aussi) , no Grain d’Valls il o réclamé édz interpellations, bé i nn o yeu, éch préfet i n’vut point perde és plache : chonq (chonq signifie cinq) arrestations « en lien direct avec les événements des nuits précédentes ».

Éch CourPic édpu tchéques (tchéques signifie quelques) jours, i foait vir din tous ses jornals des clitchés dé ll’école qu’al o té déhansée (déhansée signifie démolie, vient de déhanser) , et pi d’él salle dé sports berzillée (berzillée signifie détruite, vient de berziller) , chés voétures brûlées… Toute il est bien ortchestré, i nn est qu’éd (i nn est qu’éd signifie il suffit de) lire chés mots d’billet qu’chés gins il invoé'té à l'gron.née (à l'gron.née signifie à foison) dsu leu site !… Vlò qu’i leu nin prinde'te (prinde'te signifie prennent, vient de prinde) à chés bâtimints pi à nos voétures ! Ch’est des voéyous, des moinquériens, des vastépluques (vastépluques signifie vauriens)  ! Feut szés mette in prison, i feut sz’infreumer din des chintes éd rétintion, feut szés drécher, leus impêtcher d’briscader (briscader signifie galvauder) toute, i feut rétampir (rétampir signifie ici rétablir, dresser de nouveau) él djillotine !…

Adon, tâchons d’értorner un molé in arriére. In 2005, él ville d’Anmiens al signoait in.ne convintion d’rénovation. Troés zones il étoai'té montrées du doégt, pi in preume, él « ZUS » Nord (Zone Urbaine Sensible). D’intrée, o dit din ch’rapport « la situation de ces secteurs en difficultés a été mise en évidence dès 1983 ». Pi coére un molé (un molé signifie un peu) pu loin « grand ensemble construit à partir de 1959 ». Ch’est pour éch wèrtier-lò qu’o li din chés éstatistiques qu’i n-y o « 47% de moins de 25 ans parmi les 15.000 habitants, plus de 70% de logements sociaux, 57% de chômage parmi les 16-25 ans, moins de 30% de foyers imposables sur leurs revenus, un quart d’élèves décrochant avant la 6ème, 42% de non-diplômés… »

Asseuré (Asseuré signifie sûrement) qu’a n’est point granmint (granmint signifie beaucoup) miux dpu ch’temps-lò, vu qu’éch Karcher à Zikarsor i n’o point servi à eute cose qu’à foaire du vint. Mais heureusemint, Zorro-Valls il est arrivé, toute i vo s’arringer, deux chint chinquante CRS, chonq interpellations… A n’est point nouvieu, l’orde i sro respecté, nom des eus ! Hé bé, i feudro t-ête d’attaque, min tchot Manu. Siq ch’est tout ch’qu’os avez à offrir à chés jon.nes d’éch wèrtier Nord, os pouvez t-ête certain qu’cho n’vo point s’arter in si boin cmin (cmin signifie chemin) . Éj vous souhaite vraimint bien du plaisi, Monsieu d’l’Intérieur !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/09/12

rire avuc chés Diseux…

Cho foait quasimint 28 énnées qu’chés Diseux il leus ont rincontré pour él premiére foés pi qu’il ont décidié d’écrire des diries in picard. Pi cho foait étou (étou signifie aussi, ne pas cliquer…) pu d’douze ans éq pour él darin.ne (darin.ne signifie dernière) foés i leus ont réuni tertous insen.ne — ou putôt, à tout l’moins, chetlò (chetlò signifie ceux) qu’il étoai'té coére (coére signifie encore) vivants. O pourroait dire, d’un sin, qu’mi, ch’baroumoaite, éj sus dévnu in.ne seurte éd warde mahons (warde mahons signifie garde champêtre) d’un camp d’soéle (camp d’soéle signifie champ de seigle mais aussi cimetière).

A foait conme cho éq j’intertiens no tchote (tchote signifie petite) chinmetiére bien conme i feut. Ch’est conme cho qu’lé smain.ne passée, j’ai biné chés allées bien conme i feut, pi qu’j’ai arrousé chés fleurs in plastique qu’il avoai'té soé. Pour t-ête pu clair, j’ai rcangé (rcangé signifie changé, vient de rcanger, cliquer pour voir la conjugaison) chés vielles apostrophes anglaises (') pour nin foaire édz apostrophes bien picardes (’) ; et pi j’ai rarringé chés conjudjaisons pour afin qu’Gogole et pi vous eutes os vous y rtrouvèche (rtrouvèche signifie retrouviez, vient de rtrouvoér) un tchot molé miux.

J’ai coére té récoué (récoué signifie récupéré, vient de récouer) étou chés vielles babin.nes (babin.nes signifie bobines) magnétiques doù qu’i sont acumonchelées (acumonchelées signifie entassées, vient de acumoncheler) chés Diries qu’os ont présintées éd 1984 à 1998. ÉJ m’in vos mette, pétête (pétête signifie peut-être) pour éch prochain cœup, tchéche qu’i sait (tchéche signifie qui sait), Éch tchœur d’in.ne mére et pi Chés noces éd Canapes in libe service. Tout conme jé ll’ai foait n-y o tchéque (tchéque signifie quelque) temps avuc nos premiéres Diries.

Pi ch’est conme cho qu’éj m’ai ramintuvé (ramintuvé signifie souvenu, vient de ramintuvoér) qu’i n-y avoait tchéque pèrt, din tout min trimac (trimac signifie bazar), in.ne tchitchote (tchitchote signifie toute petite) babin.ne avuc d’inroulé dsu tous chés morcieux d’binde éq j’avoais décopées in foaisant ch’montage pour chés cassettes.

Pasqu’os pinsez bien qu’chés Diseux, tout grandiers (grandiers signifie fiers) qu’il étoai'te, i n’savoai'té point puss qué sz’eutes dire leu texe sans leu berlurer (berlurer signifie tromper) à un momint ou un eute. Adon quanq i y avoait du berdouillis (berdouillis signifie bredouillage), éq tchéqu’un il avoait bedjé (bedjé signifie bégayé, vient de bédjer), bin o récminchoait (récminchoait signifie recommençait, vient de récmincher), pi mi pèr driére (driére signifie derrière), in.ne cope éd jours pèr aprés, avuc in.ne boin.ne poaire éd cisieux éj copoais ch’tchot bout d'binde magnétique pour inlver ch’mangon.nage (mangon.nage signifie bafouillage).

Ch’est conme cho qu’j’ai rdéteupé (rdéteupé signifie retrouvé, cliquez pour voir la conjugaison de déteuper) in.ne tchote boéte adoù qu’j’avoais ringé tchéques bouts d'ruban qu’il avoai'té tcheu d'mes cœups d’cisieux. J’ai szés raboutés (raboutés signifie ici mis bout à bout) pi ch’est ch’qu’os allez pouvoér acouter jusse pèr in dsous. Os voérez qu’chés Diseux, pour inregistrer leus cassettes, il avoai'té souvint bien du goût (goût signifie plaisir).


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/09/12

Foaite estchuse, Monsieu

Tchot Zélie il étoait tchultivateur. O ll’appeloait conme cho rapport à (rapport à signifie à cause de) s’mére qu’a s’dénonmoait Zélie. Il étoait mèrié avuc Mantine et pi i n’avoai'té qu’un fiu, Émile. Quanq il o té in âge d’aller à l’école, conme il étoai'te un molé grandiers (grandiers signifie prétentieux) , i ll’ont mis pinsion.naire à la Providence, Anmiens.

Ch’est alorss qu’Émile i pouvoait avoér onze douze ans qué ll’histoére-lò al leus est arrivée. Conme tous les diminches, échl’éfant il étoait rnu (rnu signifie revenu, vient de rnir) à leu moaison, din ch’tchul d’sau (tchul d’sau signifie cul de sac, impasse située derrière l’église de Ferrières) . Édpu tchéques jours, Mantine al avoait à rfoaire (avoait à rfoaire signifie était patraque) , rapport à in.ne dranclure (dranclure signifie furoncle) qu’al avoait din l’bos d’sin dos. Pi, éch lundi matin, au momint d’aller raconduire Émile à la Pro, conme o disoait, él paure Mantine a n’és tnoait pu. A n’pouvoait pu s’assir tellemint qu’ésn apotéme (apotéme signifie abcès) i llé lanchoait (lanchoait signifie ici lancinait, vient de lancher) .

Ch’est pour cho qu’édvant dé sn aller Anmiens, Tchot Zélie, Mantine et pi Émile il ont passé pèr Ailly adoù qu’Mantine al o deschindu pour aller vir (vir signifie voir) Monsieu Bonte éq ch’étoait leu métecin adité (adité signifie habituel) . J’rapasserai t’érprinde aprés avoér té mner Émile à l’école qu’il li o dit Tchot Zélie. Fut dit fut foait (Fut dit fut foait signifie sitôt dit sitôt fait) .

Ch’est arrivé dsu chés Boulevèrds estérieurs, au momint d’déposer Émile, éq Tchot Zélie i s’a torné vers sin fiu pi qu’i li o dit :
« Os sonmes tout d’minme passablémint in rtèrd, quoé qu’ch’est qu’éj m’in vos dire à tin directeur ?
— T’os qu’à li dire la vérité, qu’i li rinfique (rinfique signifie ici réplique, vient de rinfitcher) Émile.
— T’os raison, j’li dirai qu’ét mére al o un cleu à sin tchul.
— Apa, soin (soin interjection, signifie attention)  ! éch directeur i n’pèrle mie picard, i n’comprindroait point, et pi ch’est inconvenant. Tu li diros : ma femme a un furoncle au fondement.
— Ah bé si tu croés qu’ch’est conme cho qu’i feut dire, ch’est ch’qu’éj dirai. »

Szés vlò don mon d’ (mon de signifie chez) éch directeur, Tchot Zélie i cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à asplitcher :
« Foaite éstchuse (Foaite éstchuse signifie excusez-nous) , Monsieu, os n’sonmes point in avanche, mais ch’est rapport à m’fenme, elle a un furoncle au… »
Pi lò, vlò qu’i tchait (tchait signifie tombe, vient de tchair) in raque (in raque signifie en panne) , i resté bec et borne (bec et borne signifie interloqué) , i n’értrouve point ch’mot qu’sin fiu il avoait imploéyé. Alorss i s’torne vers li pi i li dman.ne :
« Émile, écmint (écmint signifie comment) qu’t’appéles éch tchul d’ét mére ? »


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/10/12

éch blog à Nad

Cho y est él page al est tornée, éch baroumoaite i s’in vo pouvoér pèrtir in rtraite. Pi i ll’éro bien gaingnée. Ch’est vraimint hontabe éd foaire ouvrer des viux dusqu’à des âges pèrelles. Chés Diseux i leus ont adréché à in.ne éspécialisse, in.ne diplonmée in blog éd premiére catégorie. I li ont dman.né d’foaire vir ch’qu’al étoait capabe éd foaire. Ch’est conme cho éq Nad eul Picarde al o coési (coési signifie choisi, vient de coésir) un tchuin d’ziu qu’i li avoait bien plé (plé signifie plu, vient de plaire) probabe, un tchuin d’ziu un tchot molé (un tchot molé signifie un petit peu) musi pi qu’i sint l’muterné (muterné signifie renfermé) pour nin foaire tchéque cose (tchéque cose signifie quelque chose) éd fin rétu (rétu signifie ici attrayant) pi qu’os vous pouvez aller radmirer ichi (allez vir, a n'coûte point tcher). Canchon ! Vraimint ch’est in.ne artisse, tisse tisse !…

Os avez pétête ércon.nu éch tchuin d’ziu d'éch preume éd mai 2007 qu’il est achteure (achteure signifie maintenant) ringé din nos archives (lò ch'est pèr ichi (os pouvez récompèrer) ). I feut bien avouer qu’est granmint (granmint signifie beaucoup) miux conme cho, pi in puss, Nad al o mis sin ptchot grain d’sé. Chés quate lignes in rouge-fluo, tout in bos d’él page, ch’est elle, ch’est Nad qu’a sz’o rajoutés. Os n’ons don point térinté (térinté signifie hésité, vient de térinter) bien longtemps, est quasimint foait, ch’est Nad eul Picarde qu’al sro no nouvelle baroumoaitresse…

Bon !… éj m’in vos arter (arter signifie arrêter) d’vous mner un batieu, os n’sonmes pu au moés d’avri, éch temps d’chés pichons il est passé dpu six moés. Vlò don ch’qu’i nn est. L’page qu’os avez pu vir pu heut (siq ch’est point foait, allez llé rbéyer (rbéyer signifie regarder) , os nn’érez point du rgrêt !) jé ll’ai déteupée (déteupée signifie découverte, vient de déteuper) un bieu jour pèr hasèrd, in trachant (trachant signifie cherchant, vient de tracher) jé n’sais minme pu quoé. Ch’est in.ne page qu’a n’est point d’hier nan pu, vu qu’al est d’février 2008, quasimint un an pu tèrd éq min tchuin d’ziu à mi, éq ch’étoait un rime (rime signifie poéme) à Bernard Dimey qu’j’avoais rtraduit in picard. Jé ll’avoais mèrtché un bos d’él page. Din sin ramindo rouge-fluo, Nad eul picarde elle pèrle d’in.ne vidéo, bé ch’est l’binde-annonche éd bienvnue chez les chtis !

Quanq j’ai vu cho, j’ai laissié un message édsu ch’blog à Nad in li disant qu’a n’étoait point granmint bieu éd copier chés gins sans rien dire à person.ne. Os pinsez bien qu’éch blog à Nad il est modéré. Pour chetlò qu’i né l’séroai'té point, modéré cho vut dire qu’édvant d’t-ête pubiyée à tout l’mon.ne vo réponse al est lie (lie signifie lue, vient de lire) pèr Nad eul Picarde, pi, quanq éch qu’os avez écrit a n’li plait point, al prind ses cisieux pi al llé supprime, tout bêtemint. Os voéyez qu’ch’est un modéle éd démocratie à l’seuce Anasthasie. Tours est-ti (Tours est-ti signifie toujours est-il) qu’a n’o point foait ni eune ni deux, ém réponse al o té escarmotée.

Jé n’vous don.nerai point ll’adréche à Nad eul picarde, os sroai'té capabes dé l’acoufter (acoufter signifie ici submerger) d’messages qu’és boéte à lettes a nin sroait badjée à foait (badjée à foait signifie complètement bourrée) et pi qu’a n’séroait pu cmint sé nin décheper (décheper signifie dépêtrer) . Stapindant (Stapindant signifie cependant) jé n’pux point vous impêtcher d’tracher et pi, siq os llé trouvez, d’li dire vo façon d’pinser.


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/10/12

l’école panche molle

Piq (Piq signifie puisque) o pèrle granmint (granmint signifie beaucoup) d’école à ch’momint-chi, jé n’voés point pourquoé qu’éj nin dviseroais point mi étou (étou signifie aussi) . Pi j’m’in vos cmincher (cmincher signifie commencer) pèr in.ne tchote (tchote signifie petite) histoére. In.ne histoére qu’al est vielle conme mes robes. Ch’est min voésin Lucien qu’i disoait cho, viu conme mes robes ; a vouloait dire, probabe (probabe signifie probablement) , viu conme Hérode.

Éll histoére-lò, jé ll’ai intindu conter din les énnées soéxante… soéxante-dix pétête. Ch’est in.ne avinture arrivée à un éfant, appelons-llé Bébert. Ch’étoait s’premiére énnée à l’grande école. S’mére al l’élvoait tout seue, os n’disoait point coére mére célibataire et pi i n’étoait point nan pu tchestion éd famille monoparintale, mais ch’étoait bien cho.

Adon, pèr un bieu matin, éch marister (marister signifie instituteur) il o dmandé à chés éfants éd li dire quoé qu’ch’est-ti qu’il avoai'té mingé él veille au soér. Ch’étoait-ti pour foaire in.ne lçon édsu l’diététique ? os né l’sérons point. Tours (Tours signifie toujours) est-ti quanq ch’o té l’tour à Bébert éd dire éch qu’il avoait mingé, il o répondu « du cafiolait, Msieu ». Éch marister i n’o point foait monction dé rien, mais l’lin.nemain il o rposé él minme tchestion à Bébert, pi il o yeu l’minme réponse, « cafiolait, Msieu ». Il o pinsé qu’Bébert i vouloait foaire él malin et pi il li o déclatché (déclatché signifie rétorqué, vient de déclatcher)  :
« Tu t’fous d’mi, lò, Bébert ! tu vux foaire étn intéressant ! Siq édmain éj n’ai point d’eute réponse d’ét pèrt, tu resteros un rétnue, ch’est mi qu’éj té l’dis ! »

Bébert il est rintré tout braiyant (braiyant signifie pleurant, vient de braire) à s’moaison pi il o raconté à s’mére ch’qu’i s’avoait passé. Al i o asplitché qu’i n’étoai'té point riches et pi qu’i n’falloait point avoér d’honte à minger du café au lait tous les jours au soér ; mais, piq éch marister i nin foaisoait tout un séminaire (tout un séminaire signifie toute une histoire) , i n’falloait point aller conte (aller conte signifie ici le contrarier) . Él lin.nemain au matin i n’éroait qu’à dire qu’il avoait mingé des soérés (soéré signifie hareng saur) . Fut dit fut foait.

Ch’lin.nemain, ch’est ch’marister qu’il o té fin contint. Bébert il avoait mingé des soérés ! I li dman.ne coére (coére signifie encore) :
« Et pi combien qu’tu nn os mingé ?
— Troés bols, Msieu ! »

Os nin pinserez ch’qu’os vourrez, mais mi, éll histoére-lò, a n’m’o janmoais foait rire. Éj n’ai janmoais pu incorser (incorser signifie ici apprécier) qu’o riche (riche signifie rie, vient de rire) éd chés malheureux, surtoute éd chés paures éfants malheureux. Et pi j’pinse éq l’école a n’ész aide point du toute. O n’put point dman.ner à in.ne glain.ne (glain.ne signifie poule) éd ponde des us d’cawin (cawin signifie chat-huant) , nouboué (nouboué signifie n'est-ce pas)  ! Bin ch’est un molé (un molé signifie un peu) du minme pèré (du minme pèré signifie la même chose) avuc no société. Os n’pouvez point li dman.ner d’foaire eute cose qu’éd sé rproduire. A foait qu’l’école al est foaite pour cho, pour éq rien i n’bouge ! qu’chés riches i rest'té riches pi qu’chés pauves i rest'té pauves, atchun à s’plache. Siq os n’êtes point d’avis, trachez (trachez signifie cherchez, vient de tracher) un molé dsu chl’intèrnéte, ou bin mon (mon signifie chez) d’chés bouquinistes, i n’y o deux gins, Baudelot pi Establet qu’il ont écrit un live qu’i s’appéle l’École Capitaliste. Ch’étoait in 1972, mais dpu ch’temps-lò o put bien dire qu’a n’s’a vraimint point arringé !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/11/12

Mituvoé

Piq os sonmes à l’veille d’éch jour des morts, ch’est l’momint qu’éj vous dvise éd Mituvoé. Mituvoé ch’étoait ch’surpitchet (surpitchet signifie sobriquet) à Lucien, min voésin. Éj vous ai pu d’in.ne foés pèrlé d’li, pi j’dis ch’étoait pasqu’in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) , os n’sonmes pu voésins. Mais o llé rédvarons (rédvarons signifie redeviendrons, vient de rdévnir) él jour qu’à min tour éj m’in irai à ch’camp d’soéle (camp d’soéle signifie cimetière) . Tout cho pour dire éq Lucien il o défuncté i n-y o d’cho six moés. Ch’étoait du temps d’chés votages, ch’qu’i foait qu’éj n’ai point trouvé l’moéyin d’vous nin pèrler.

Ch’est quanq éj m’ai installé din l’moaison d’Honorine qu’os sonmes évnus voésins, ch’étoait fin soéxante-huit. Du début ch’étoait jusse bonjour bonsoér, dusqu’à ch’qu’os foaisonche in molé puss con.naissanche. Vlò cmint qu’a s’est foait. Un bieu jour qué j’mé nn alloais Anmiens, vlò-ti point qu’j’aperchus min Lucien qu’i montoait l’tchote grimpette édvant d’arriver à l’ferme éd Grâce. Il hansoait (hansoait signifie haletait, vient de hanser) conme un bidet poussiu (poussiu signifie atteint de pousse, ou asthme des équidés) . Il étoait rouge conme in.ne pion.ne (pion.ne signifie pivoine) . I mèrchoait tout du long d’éch bas-côté tout in poussant s’mobylette qu’al étoait crévée d’és reue d’édvant.

J’ém sus don arté pi j’li ai proposé dé l’inmner Anmiens ; i n’o point dit non. Os ons don infornatché (infornatché signifie fourré, vient de infornatcher) s’mob à l’arriére d’ém voéture et pi roule Raoul, nous vlò rpèrti. Ch’est alorss qu’os ons cminché (cminché signifie commencé, vient de cmincher) à nous dviser un molé. I m’o asplitché qu’i s’in alloait à chés Asseurances, qu’i ll avoai'té convotché pour in.ne visite éd contrôle, vu qu’il étoait in congé d’maladie. Un molé d’puss, qu’il o rajouté, et pi j’rimborsoais cmin (cmin signifie chemin)  !

Ch’étoait l’début d’nos adviseries (adviseries signifie conversations) . Éj n’ai point l’souvnir éd toute, j’éroais dû écrire tout cho fil à mesure (fil à mesure signifie au fur et à mesure) . Lucien il avoait ses mots d’picard bien à li : i n’disoait point rbrousser cmin, li i rimborsoait cmin. Cho n’tchaisoait (tchaisoait signifie tombait, vient de tchair) point recta, cho tchaisoait rectum ! Sin fiu il invoéyoait des "mfs" à s’boin.ne amie. I gardinoait din chés camps d’Toulay et pi i ringeoait sn atrintchillage (atrintchillage signifie matériel) din chl’hanguèr à bricoles qu’il aboutoait (aboutoait signifie jouxtait, vient de abouter) à sin pèrterre ( un pèrterre est une parcelle de terre située hors du village et consacrée au jardinage) . És tante Hortense al avoait des coliques frénétiques. Quanq il avoait tchéque cose qu’i n’li plaisoait point, ch’étoait rébarbaratif. Pi coére sin louchet qu’il étoait viu conme mes robes, mais soin, i n’foaisoait point monction (monction en picard changement de lune mais ici sans doute mention) dé rien !…

Ch’étoait sin picard à li. Éd vrai, éj n’ai janmoais seu détouiller siq i lé foaisoait sprés, siq il invintion.noait des mots pour sin plaisi ou bin siq i n’sé n’in rindoait minme point compte. Tours (Tours signifie toujours) est-ti qu’os nous comprindoème (comprindoème signifie comprenions, vient de comprinde) . Pi in.nhui, jé m’rinds compte qué ll’énnée-chi, jé n’voérai point sin Pére Noé d’ahotché (ahotché signifie accroché, vient de ahotcher) à ch’buhot (buhot signifie mitre) dé sn écminée. Pi qu’i n’y éro pu nan pu chés tchots lumions (lumions signifie lumignons) glignotants dsu s’façade. Adé Lucien, pi à biétôt (él pu tèrd possibe tout d'minme)  !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/11/12

à l’pointelette

Jé n’sais point l’heure qu’il étoait, mais j’magine bien qu’ch’étoait à l’pointelette (l’pointelette signifie l'aurore) . In preume, ch’est bien din chés habitudes éd chés cadoreux (cadoreux signifie policiers ou gendarmes) , et pi d’deuze, avuc un tchot nom (tchot nom signifie prénom) pèrel, i n’pouvoait mie nn ête eutrémint ! Os ll avez pétête adviné, éj vux (vux signifie veux, vient de vouloér) pèrler d’Aurore Martin.

Pour chetlò (chetlò signifie ceux) qu’i n’con.naîtroai'té point sn histoére, j’min vos foaire un tchot (tchot signifie petit) résumé. Aurore al o trente troés ans, al milite édpu pusieurs énnées din ch’pèrti radical basque. Un pèrti qu’i s’appéle Batasuna. Étnez-vous bien, ch’est un pèrti qu’il est autorisé in France et pi interdit in Espagne. Ch’qu’i foait qué l’tchote Aurore al avoait un mandat d’arrêt européen d’lanché à sn inconte.

Rbéyez conme est bieu, l’Europe !… os n’foaisez rien d’travers din vo poéyis, mais ch’poéyis voésin, li, i décide qu’éch qu’os foaisez a n’li plait point, alorss chés cadoreux d’vo poéyis i vous agrippe'te et pi i vous invoé'te in prison din ch’poéyis d’à côté. Est tchurieux conme a m’foait rapinser à min jon.ne (jon.ne signifie jeune) temps, éch temps d’Hitler, éd Pétain et pi d’chés étoéles gan.nes (gan.nes signifie jaunes) .

Él preume éd novimbe, Aurore Martin al s’a don foait arter in France, pèr des cadoreux Français, al est jugée pèr un juge Français, éch gouvernémint Français i n’o rien dé rien à li rpreucher. Stapindant (Stapindant signifie cependant) la France, éch poéyis d’chés droéts d’l’honme, min poéyis, al live Aurore à l’Espagne. In.nhui (In.nhui signifie aujourd'hui) , él paure tchote al est in prison à Madrid, et pi al risque éd nin prinde (prinde signifie prendre) pour douze énnées !

Coére (Coére signifie encore) heureux qu’a fuche (fuche signifie soit, vient de ête) éch gouvernémint Hollande qu’il o foait ch’cœup-lò, os maginez ch’busin (busin signifie vacarme) qu’o z-éroait intindu siq ch’avoait té du temps d’Zikarsor ! Ch’est lò qu’o voét ch’qué ch’est qu’éch cangemint. Des gins qu’il ouvroai'té leu gamelle à tout bout d’champ, d’un seul cœup, szés vlò avuc in.ne extinction d’voéx. O né sz intind pu, ch’est cho qu’i n-y o d’cangé din no poéyis !

Os rprindez bien un tchot Rom, Monsieu Grain d’Vals… pi vous Monsieu Moche Covichy, vo rintchér (rintchér signifie augmentation) édsu l’TVA, ch’est point l’TVA sociale, ch’est in.ne TVA socialisse, né point (né point signifie n'est-ce pas)  ? Mais qué les cafouilleux ! Ch’est in.ne rudemint belle étchipe éd bros d’toéle (étchipe éd bros d’toéle signifie équipe de bons à rien) qu’os ons élie (élie signifie élue, vient de élire) lò. I sont in route à nous invintion.ner in.ne gueuche droétiére.


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

01/12/12

à l’perte à l’gaingne

À mesure (À mesure signifie parfois) , quanq éj foais min tchuin d’ziu, éch tite jé l’mets à l’fin finale, pi cho n’o point tours (tours signifie toujours) té des pu facile. In.nhui (In.nhui signifie aujourd'hui) , ch’est tout à l’arbout (à l’arbout signifie ici le contraire) , j’ai trouvé min tite et pi jé n’sais point bien quoé mette pèr in dsous. Alorss j’ém jéte à ieu, os voérons bien ch’qu’i nin sro !

Est vrai qu’cho foait djò tchéques (tchéques signifie quelques) jours éq j’ai l’tornure lò din m’cawette (cawette signifie tête, ciboulot)  : ch’est à l’perte à l’gaingne et pi qu’cho m’turlupine. Bié seur, a n’m’impêque point d’dormir, mais j’y rapinse des foés pèr nuit. Cmint rtraduire in.ne espression pèrelle in français ?

D’un temps j’pinsoais qu’a pourroait vouloér dire ch’est à l’hasèrd, mais ch’n’est point tout à foait cho. I n-y o la-ndin l’idée d’in.ne pèrtie d’pile ou face. Stapindant (Stapindant signifie cependant) chés picards i jue'te à pile ou face et pi i n’jue'té point à l’perte à l’gaingne.

À l’perte à l’gaingne ch’est coére (coére signifie encore) lò in.ne éd chés lotchutions qu’jé n’sais point rtraduire exactémint ; à dépind cmint qu’a tchait (tchait signifie tombe, vient de tchair) din chés dviseries (dviseries signifie conversations) , in.ne foés ch’est d’un sin, pi in.ne foés ch’est d’l’eute. Éj rintinds min pére, quanq i disoait ch’est à l’perte à l’gaingne, ch’est coére souvint qu’a vouloait dire cha passe ou bin cha casse. Ch’étoait in.ne solution désespérée pour un problinme impossibe !

I n-y in o-ti des mots pi dz espressions picardes qu’o n’put point rinde bien conme o l’vourroait in français ; a n’sroait-ti qu’ratrucher ! l’pu simpe ch’est coére seucer sn assiette ou un plot ménu­tieusemint ; pi d’doù qu’i s’dessaque (dessaque signifie sort, vient de dessatcher) éch mot-lò ? O nin trouve point trache din chés diction.naires éd toute seurte, viux français ou eutes.

J’ai bien m’tchote (tchote signifie petite) idée la dsu ; i m’sen.ne qu’i n’feut point tracher (tracher signifie chercher) bien loin, in picard trucher cho vut dire écornifler mais soin (soin ! interjection, signifie attention !)  ! quanq qu’o s’sert d’éch verbe-lò ou bin d’ses dérivés conme truchage et pi trucheux, ch’est quasimint tours rapport à l’norriture. Adon, ratrucher cho pourroait vnir éd lò, ch’est bien trucher chés tout darin.nes miettes.

Bié seur, jé l’sais d’avanche, siq chés distindjés lindjuisses i vien'té (vien'té signifie viennent, vient de vnir) traîn.ner leu djêtes (djêtes signifie guêtres) pèr ichi, i s’in vont coére trouvoér à rdire. Eh bin j’leus-i dirai mi, in boin Picard :
Du brin pour vous-eutes !

Bon et pi achteure (achteure signifie maintenant) , éch cœup l’est foait, tant piss pour vous. Ch’étoait cho ou bin chl’accord Ayrault-Mittal et pi ch’est lò un ptchot tchéque cose qu’i foait granmint grimper m’tinsion !


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

16/12/12

miux veut nin rire !

Pétête (Pétête signifie peut-être) éq ch’est min darin (darin signifie dernier) tchuin d’ziu édvant la fin du mon.ne, telle qu’al o té prévision.née pèr chés Mayas, alorss i feut qu’jé m’débonde, qu’éj vide min sac…

Os savez sûremint éq pour mes accés, j’ém fornis mon (mon signifie chez) Orange… siq os ainmez miux, ch’est Orange min fornisseur d’accés. Ch’est conme cho édpu pu d’un an. Fidjurez-vous éq j’ai yeu l’lubrie (lubrie signifie lubie) d’rajouter un téléphon.ne mobile in puss éd min téléphon.ne fixe, d’émn intèrnéte et pi d’él télé. I m’sen.noait (sen.noait signifie semblait, vient de sen.ner) qu’étoait miux éq toute i fuche (fuche signifie soit, vient de ête) insen.ne. Cho pèrtoait d’un boin sintimint, mais ch’étoait point in.ne boin.ne (boin.ne signifie bonne) idée.

Acoutez-mé bien pi os allez comprinde.

Toute i s’a foait pèr min fixe, conme i di'té, avuc in.ne tchote (tchote signifie petite) Orangette qu’al étoait fin aimabe pi qu’al m’o bien dit qu’éj n’avoais point à m’otchuper dé rien. Jé l’sais pourtant bien qu’i n’feut janmoais foaire fiate (fiate signifie confiance) à in.ne fenme, mais quoé qu’os voulez, jé n’cangerai point, jé ll’ai crue… j’étoais tchuit !

Stapindant (Stapindant signifie cependant) , à ch’momint-lò, jé n’savoais point coére (coére signifie encore) éch qu’i m’attindoait !

In preume (In preume signifie d'abord) ch’o té l’nouvelle facture qu’al est arrivée pèr éch facteur. D’habitude, étoait prélvé automa­tiquemint dsu min compte pi jé rchuvoais in.ne facture alectron.nique din m’boéte à méls. Ch’est lò qu’éj m’ai aperchu qu’j’avoais perdu min viu liméro d’clieint pi qu’jé nn avoais un eute tout nouvieu, mais surtoute qu’éch prélévemint automatique il étoait aboli. Quanq j’ém ramintuve (ramintuve signifie souviens, vient de ramintuvoér) éch mau qu’j’avoais yeu édvant d’y arriver, jé m’sus dit qu’lò j’avoais gaingné un tour gratiss. Éq toute il alloait récmincher du début et pi ch’étoait bien vrai, nom dé dju !

J’leus ai don invoéyé un chéque in papier pour poéyer m’facture in papier et pi, avuc, un tchot mot d’billet pour li tnir compagnie. Os pouvez aller l’vir trantchillemint ichi (in français, des foés qu’i n’comprindroai'te point ch’picard, allez, clitchez !) , pi os lirez l’suite pèr aprés.

Tout cho ch’n’étoait qu’éch triambule, conme qu’i diroait chl’apéritif – os avez-ti rcon.nu Barnum (In rvnant d’chez Barnum est une célébre chanson composée en 1902 par Louis Seurvat)  ? – vlò qu’tchéques (tchéques signifie quelques) jours pu tèrd j’érchus (j’érchus signifie je reçois, vient de rchuvoér) in.ne lette avuc énedin (énedin signifie dedans) un controt à rimplir, à signer pi à rinvoéyer din les huit jours. Sans cho i m’copoai'té min mobile ! Éj passe in vitesse édsu chés bricoles, tours (tours signifie toujours) est-ti qu’j’ai rinvoéyé éch fanmeux controt él huit éd novimbe ; éj rédmandoais, in ramindo (in ramindo signifie en plus) , éch prélévemint automatique, vu qu’i n-y avoait justémint chés cases prévues pour.

Lò jé m’sus dit qu’éch pu gros ll’étoait foait, qu’toute il alloait rintrer din l’orde. Ah mes paures amis ! j’éroais dû m’déméfier, éj reuvoais, coére un cœup ! Ch’est tasseulemint vingt-chonq (chonq signifie cinq) jours pu tèrd qu’éch cœup d’hernu (cœup d’hernu signifie coup de tonnerre) il o déclatché. Éch quate éd déchimbe au matin éch fanmeux mobile il étoait mis in restriction – cho vut dire qu’o n’put sé nin servir éq pour érchuvoér un cœup d’fil mais qu’o n’put pu nn invoéyer. In sonme, conme siq j’avoais yeu un mobile immobile… Falloait appeler un liméro éspécial. Min dossier i n'étoait point complet ! Min blanc-bon.net (Min blanc-bon.net signifie mon épouse) il o prins chu relais, rapport éq mi éj sus t-in.ne vraie soupe-au-lait.

Ch’est in.ne Oranginette fin aimabe, elle étou (étou signifie aussi) , qu’al o détouillé (détouillé signifie démêlé, vient de détouiller) toute. Justémint, à ll’intinde, i leus avoai'te otchupé l’veille (adon él troés d’déchimbe) éd min papier rinvoéyé l’huit éd novimbe. Bien atombé, toute il étoait net conme tortchette (net conme tortchette signifie clair et net) , al alloait téléphon.ner à Bourges, min mobile il étoait quasimint déblotché, ch’étoait pu qu’in.ne tchestion d’minutes. Ém fenme al o raccreuché sans térinter (térinter signifie hésiter) , vu qu’ch’étoait in.ne conmunication poéyante, pi os ons attindu…

Él lin.nemain au matin, éch mobile il étoait tours blotché ; chés Oranges Bourgeoéses i n’étoai'té point puss boin.nes qu’ész eutes. Pi ch’facteur i m’o apporté m’facture Orangeoése, in.ne facture-papier, bié seur ; pour éch prélévemint automatique, os voérons pu tèrd, quanq il éront yeu l’temps éd lire min controt dusqu’au bout, d’ichi in.ne poaire éd moés, probabe (probabe signifie probablement)  ?

Os n’êtes point téné (téné signifie lassé, vient de téner) dé ll’histoére-lò ? Bé j’pux vous dire éq mi jé l’sus, et pi rudemint coére !!!

Pour nin définir, ém fenme al est pèrtie à Dury, point mon d’chés fous, nan, mon Orange, éq ch’est du minme pèré (du minme pèré signifie du pareil au même) . Éch mobile l’o té vraimint déblotché ; feut dire qu’al avoait dit, fin gintimint bié seur, qu’a n’tchitteroait leu boutique qu’avuc éch mobile qu’i mobileroait. Pi mi, durant ch’temps-lò, j’ai rfoait un nouvieu chéque pour poéyer m’facture et pi un nouvieu tchot mot d’billet qu’i vo avuc (pour él lire ch’est ichi (clitchez, mais ch’est in français coére un cœup) ).

Cho ch’étoait don l'six éd déchimbe.

Él treize min chéque i n’étoait tours point prélvé, mais chés Oranginoés i mé mnachoai'te éd récmincher à coper ch’mobile, au dire (au dire signifie sous prétexte) qu’éj n’avoais point poéyé. Étoait minme bien mèrtché qu’j’avoais intérêt à poéyer rondébilis (rondébilis signifie très rapidement) avuc ém carte bantchaire sans cho… Ch’est ch’qué j’ai foait. Él lin.nemain, o z-étoait don l’quatore, min chéque invoéyé l'six il est intchaissé pi o n’voét point trache d’éch prélévemint d’él veille édsu m’carte bancaire. Hier, éj vos vir (vir signifie voir) mes comptes, surprinze ! éch prélévemint il est foait, j’ai don poéyé deux foés… In.nhui (In.nhui signifie aujurd'hui) o nin sonmes lò !

Eh bin, j’m’in vos vous avouer un éscret, mais né l’répétez point : avuc tous leus cafouillages, chés hocleux (hocleux signifie incapables) d’Orange il ont tchié din mes bottes et pi mèrché ndin !!!


[01/07/12] [16/07/12] [01/08/12] [16/08/12] [01/09/12] [16/09/12] [01/10/12] [16/10/12] [01/11/12] [16/11/12] [01/12/12] [16/12/12]

Adé

Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2013 Archive des tchuins d’ziu du 1er semestre 2012