tb - CHÉS TCHUINS D’ZIU D’ÉCH BAROUMOAITE - bt
archives du premier semestre 2012

[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/01/12

tertous din l'minme batieu ?

Li din chés jornals :
« En avril, vente aux enchères de quelque 5 000 objets récupérés dans l'épave du Titanic, le luxueux navire qui repose par 3 843 mètres de fond. »

Os n'croéyoète tout d'minme point qu'j'alloais ouvrer (ouvrer signifie œuvrer, travailler) pèr un preume (preume signifie premier, ne pas cliquer…) éd l'an, pi pèr un diminche coére ? In.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) , éj vous ai foait in.ne sorte éd binde à dessins, quasimint sans bulles. Os n'avez qu'à récouer (récouer signifie récupérer) chetlòs d'éch champaingne qu'os avez lapé l'nuit-chi !

Pu qu'chint-vingt-six jours édvant qu'éch paure con i s'casse !!!

Rien que pour cho, a sro forchémint

in.ne boin.ne énnée

ch'est ch'qu'éj vous souhaite à tertous

Éch baroumoaite,
pèr éch preume éd janvier 2012.

Rindez-vous à din chint-vingt-six jours jours pour ineudjurer él plaque qu'o s'in vo ahotcher (ahotcher signifie accrocher) à l'porte d'éch Palais Lysée. Asseuré (asseuré signifie c'est sûr) qu'i y éro bien du mon.ne… Os froète bien d'rétnir vo plache et pi d'arriver in avanche !

 


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/01/12

os n’y écaperez point…

Pourtant, éj n’ai point té loin d’in.ne catastrophe ! Ch’étoait point pu tèrd qu’hier à non.ne (à non.ne signifie [à] midi, ne pas cliquer…) . Jé n’disoais point tout ch’qu’éj pinsoais et pi jé n’pinsoais point tout ch’qu’éj disoais. Feut dire éq quanq cho n’torné point conme éj vourroais, éj jure conme un baroumoaite, des noms dé dju d’vain dju pi des chint diux du diabe !

Éch cœup-chi j’ai bien cru qu’cha y étoait, qu’j’alloais rporter mn iMac mon (mon signifie chez) ch’mèrchand. Ch’est l’abouture (abouture signifie ici aboutissement) d’in.ne longue histoére qu’al écminche (écminche signifie commence, vient de cmincher, cliquez pour voir la conjugaison) pèr éch seize éd déchimbe éd l’énnée passée pi qu’a n’est pétête point coére finite… Éne pèrlons point d’malheur !

Mais pour qu’os comprindèche (comprindèche signifie compreniez, vient de comprinde) , i feut qu’jé rmonte i n-y o pu d’soéxante ans. D’éch temps-lò j’étoais un jon.ne nivelet (jon.ne nivelet signifie jeune blanc-bec) , j’m’avoais acaté un poste éd TSF à mi tout seu et pi tchéque (tchéque signifie quelque) temps pèr aprés un torné-disque qu’os pouvoait brancher dsu. Ch’est d’éch momint-lò qu’éch djazz-hot i m’est rintré din m’pieu pi qu’i sé nn’est pu janmoais dessatché (dessatché signifie sorti, vient de dessatcher) .

J’acoutoais chés émissions à Hugues Panassié din chés radios pi surtoute j’alloais rue des Troés Cailloux, mon Mame Caron, acater (acater signifie acheter) mes premiers disques ; des soéxante-dix-huit tours conme os n’disoait point coére à l’époque, piq (piq signifie puisque) i n-y avoait rien d’eute. Des King Oliver, des Louis Armstrong, des Kid Ory, des Jelly-Roll Morton et pi des Mezz Mezzrow. In.ne coupe (in.ne coupe signifie ici quelques) d’énnées pèr aprés, chés microsillons il ont arrivés. Ch’o té l’occasion, pour chés moaisons d’disques, d’érdessatcher chés vielles galettes des énnées 20, d’észés radimincher (radimincher signifie restaurer) pi d’nin foaire des trente-troés tours.

Dix ans l’ont coére passé pi j’ai hansé (hansé signifie construit, vient de hanser) min premier magnétophon.ne éq j’avoais té acater piéches pèr piéches à Pèris. J’ai rpitché mes 78 tours édsu des bindes magnétiques. Ch’étoait granmint (granmint signifie beaucoup) pu pratique. Bon, j’vos foaire bref, coére vingt ans pi chés ordinateurs il ont foait leu apparition, pi chés cédés qu’o pouvoait hasir (hasir signifie brûler) li-minme. Ch’étoait l’Amérique. Pinsez don, attendi qu (attendi que signifie ici alors que) ’chés disques i grattoai'té éd pu in pu, qu’éch son d’chés bindes magnétiques i alloait in s’deffaçant (deffaçant signifie effaçant, vient de deffacer) , lò os avoème un support inusabe, ch’étoait ad vitam æternam avuc chés cédés.

N-y o dix ans d’cho, j’ai gravé toute, chés 78 tours, chés 33 tours, toute qu’éj vous dis. Éj foaisoais des étitchettes à chés cédés pi des inveloppes in couleur pour észés mette énedin. Jé nn ai-ti passé des heures et pi des heures à foaire tout cho. Qu’étoait-ti rétu (rétu signifie mignon)  !

Des heures gadrouillées (gadrouillées signifie gâchées) à rien, vu qu’in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) chés cédés-lò i n’passe'té pu neune pèrt (neune pèrt signifie nulle part) , ni dsu chés lecteurs éd salon ou bin d’voéture, ni dsu mn ordinateur. Pi ch’est in trachant (trachant signifie cherchant, vient de tracher) à récouer (récouer signifie récupérer) mes fanmeux cédés foait d’soéxante-dix-huit tours éq j’ai lanché des progranmes qu’i s’in vont déteuper (déteuper signifie ici retrouver) chés musiques mèrdochées (mèrdochées signifie abimées) dsu des cédés illisibes – ch’étoait l’seize éd déchimbe passé, jé n’sus point prêt dé ll’oblier. J’ai foait torner mn ordinateur pu d’tchinze jours d’affilée (d’affilée signifie de suite)  ; j’ai tant foait d’mes pieds d’mes mains qu’hier au matin, toute il étoait in raque (in raque signifie en panne) , pu moéyin d’foaire é-rien, minme avuc un dévédé sprés pour radiabler (radiabler signifie réparer) chés ordinateurs qu’il ont à rfoaire (avoér à rfoaire signifie ici être détraqué) .

À forche éd démarrer pi d’érdémarrer, a fini qu’a s’a arringé pi qu’ém vlò lò à foaire min tchuin d’ziu. Mais qu’j’ai-ti yeu les freux (les freux signifie la frousse)  !


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/02/12

ch’boniminteu

Bié seur, din boniminteu, i n-y o minteu !

Éj n’érbée (érbée signifie regarde, vient de rbéyer) point souvint l’télé, mais l’eute jour au soér — bé, tnez, ch’étoait diminche passé ! — j'ai tcheu (tcheu signifie tombé, vient de tchair) dsu in.ne émission qu’a n’étoait point ordinaire. Dsu l’cœup, j’ai pinsé qu’ch’étoait no perzidint, pi à bien vir (vir signifie voir, cliquez pour voir la conjugaison) , pi surtoute à intinde, éj m’ai aperchu qu’ch’étoait tchéqu’un (tchéqu’un signifie quelqu'un, ne pas cliquer…) qu’il érmangloait (érmangloait signifie imitait, vient de rmangler) no boin moaîte. Un dénonmé Zikarsor qu’éj vous ai djò pèrlé d’li i n-y o point bien longtemps.

Ch’est point no perzidint qu’il éroait raugminté l’T.V.A. pour don.ner des sous à chés patrons. Foaire plaisi à chés patrons, i ll’o djò foait pu d’un cœup, ch’étoait pour chés restaurants, pi, coére (coére signifie encore) pu viu, chés heures supplémintaires. Tout cho din l’espoér éq chés fanmeux patrons il alloai'te rimbeucher du mon.ne ! Wate (wate ! interjection, signifie ouiche !)  ! Compte là-dsu pi boés d’l’ieu !

Os n’maginez tout d’minme point qu’no perzidint il alloait s’foaire érbinder (érbinder signifie flouer) coére in.ne foés pèr chés meudits patrons-lò ? I n’est tout d’minme point sitant niacoés (niacoés signifie naïf) qu’cho… Nan mais, os croéyez qu’siq il étoait cacouille (cacouille signifie niais) à ch’point-lò, i pourroait t-ête perzidint ? i feut t-ête bête et pi coére coéchon pour pinser des affreusetés pèrelles ! No perzidint il est in-ter-li-gint !!!

No perzidint i n’est point tasseulemint interligint, i s’atchénit (s’atchénit signifie s'acharne, vient de s’atchénir) à londjeur éd moés pi d’énnées à seuver la France et pi chés Français, minme chetlò qu’i n’foai'té rien qu’à l’démépriser. I n’éroait point té lò os sroème coére pu pire éq la Gréce, os vous nnin rindez-ti compte ? tas d’ébreudis (ébreudis signifie abrutis)  ! Feut-ti qu’i nn euche (euche signifie ait, vient de avoér) du courage, pour éne point tchitter toute et pi sn aller fin trantchille avu s’fenme et pi sn éfant és foaire bisir (bisir signifie bronzer) és boutinettela boutinette est le nombril) din chés îles.

Surtoute éq tout cho, ch’est point d’és feute à ch’paure cher honme. Chés trente chonq (chonq signifie cinq) heures, ch’est Aubry, chés congés poéyés ch’étoait Blum, l’école gratiss pi obligatoére ch’étoait Jules Ferry. Ch’est tout cho qu’i foait qu’achteure (achteure signifie maintenant) , os n’sonmes pu d’attaque, qu’os sonmes loin pèr driére chés Chinoés. Feut point reuver ch’est d’lò qu’tout il est vnu. Ch'est tout cho qu'os poéyons in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui.

Pour nin révnir à mn émission d’télé, a n’est point granmint (granmint signifie beaucoup) bieu d’és motcher d’chetlò qu’i leu sacrifie'té pou sz’eutes, surtoute quanq o z-est un point grand cose qu’i gaingne és vie à foaire rire chés gins. Pi in puss, i n’m’o minme point foait rire, échl hocleux (hocleux signifie bon à rien-lò !!!

Nan, Monsieu, no boin moaîte i n’gadrouille (gadrouille signifie gaspille, vient de gadrouiller) point sin temps dvant chés télés, no boin moaîte, quanq i n’ouve (ouve signifie travaille, vient de ouvrer) point pour nous eutes, i prie, Monsieu, i prie ch’boin Diu pour qu’éch-ti-chi i seuve la France, la France éd chés riches, et pi minme, à mesure (à mesure signifie éventuellement) , pétête, la France éd chés pauves, minme siq i né l’mérit'té point !


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/02/12

à tous chetlò…

À tous chetlò qu’i m’ont souhaité mes âges ll’ésmain.ne passée, qu’a fuche (fuche signifie soit, vient de ête) pèr mail, pèr téléphon.ne ou bin coére (coére signifie encore) éd vive voéx, in pèrtitchulier à mn apotitchaire hopitailleu préféré (siq os n'savez point tchéche,
mèrchez, li i s'ércon.naîtro
)
, grand canteu, grand rimeu, grand écriveu et pi intèrnéteu d’premiére…
… à tertous éj vourroais dire granmint (granmint signifie ici un grand) merci.

Éj vourroais leu dire étou (étou signifie aussi) qu’éj sus t-heureux, vraimint heureux d’avoér soéxante-dix-neuf ans.
Cho foait un rude bout d’temps qu’j’attinds d’avoér soéxante-dix-neuf ans, o pourroait minme dire éq j’attinds cho dpu qu’éj sus né.

I feut dire éq tout cho ch’est rapport à (rapport à signifie à cause de) chés nombes premiers. Os savez bien, chés nombes qu’i n’ont point d’diviseurs, conme 3, 7, 17 pi coére 23. Éd vrai, chés intégrisses éd la mathématique i vous diront qu’ch’est des nombes qu’il ont exactémint deux diviseurs, un et pi eux-minme. Mais os avouerez avuc mi qu’chés deux diviseurs-lò i compt'té pour du beurre.

Chés nombes premiers, ch’est un molé (un molé signifie un peu) conme chés atonmes pour él physique, tchéque cose qu’o n’put point diviser sans l’berziller (berziller signifie casser) . Éd vrai ch’éroait té bien miux d’ész appeler des nombes atonmiques, mais il est d’trop tèrd, in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) éch nom il est prins. Pi tout ch’qu’est atonmique cho foait pinser à l’bombe, a vous don.ne les freux (les freux signifie des affres) . Bref, chés nombes premiers i resteront premiers.

Pourquoé qu’éj vous dvise (dvise signifie parle, vient de dviser) éd nombes premiers ? bé ch’est qu’j’ai tcheu (tcheu signifie tombé, vient de tchair) ndin quanq qu’j’étoais tout ptchot. Ch’o cminché du début : éj sus né él sept éd février dix-neuf-chint-trente-troés pi nous vlò djò avuc troés nombes premiers. Étant éfant, j’ai tours té atrivé (atrivé signifie fasciné, vient de atriver) pèr chés fanmeux nombes-lò. Jé nn ai tours (tours signifie toujours) té inviron.né éj m’ai trondelé (trondelé signifie ici vautré, vient de trondeler) ndin et pi j’m’ai épéni (épéni signifie épanoui, vient de s’épénir) au mitan d’chés nombes premiers.

Adon, asseuré (asseuré signifie sûrement) qu’os ll’érez rmèrtché, soéxante-dix-neuf ch’est un nombe premier. Os m’direz qu’ch’est point l’premier qu’éj rinconte din mes énnées d’âge. Pétête (Pétête signifie peut-être) , pétête, mais n-y o point qu’cho. Soéxante-dix-neuf ch’est ch’vingt-deuxienme nombe premier. Et pi 22 ch’est deux foés onze. O n’sé nin dessaque (dessaque signifie sort, vient de dessatcher) point ; deux pi onze i sont premiers. Éj sus né à onze heures du soér et pi j’ai yeu deux fréres et sœurs.

Os voéyez bien qu’a n’est point croéyabe ! A n’est point possibe éq tout cho n’fuche qu’éd l’hasèrd. J’étoais foait pour avoér soéxante-dix-neuf ans. Quanq j’y pinse, jé m’dis qu’j’éroais voulu avoér soéxante-dix-neuf ans tout m’vie. Pèraîtroait qu’a n’sé put point, mais tchéche qu’ (tchéche qu’ signifie ici qui) il o djò assayé à pèrt mi ? i feut croère qu’éj n’ai point té pignu (pignu signifie opiniâtre) assez. Pourtant éj m’y avoais prins d’boin.ne heure.

D’autchuns i prétinde'té qué l’suite éd chés nombes premiers a n’s’arrête janmoais. Lucien, min voésin i m’o minme dit qu’un dénonmé Ératosthéne il avoait invintion.né in.ne min.niére éd foaire él liste in tchestion. À ch’qu’i dit Lucien, i pèroaît qu’il est coére à foaire és liste, al doét t-ête fin longue achteure (achteure signifie maintenant) , vu qu’il o cminché i y o 2251 énnées [coére un nombe premier, nom des os !] Nan, j’ai idée qu’Lucien i s’berlure (berlure signifie trompe, vient de s’berlurer) , mi j’ai té vir (vir signifie voir) dsu intèrnéte. Ératosthéne il est mort, il est minme mort griblé d’dettes !

In tous les cas, rindez-vous à din quatre ans. Os advinez-ti pourquoé ?


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/03/12

jé m'tais…

Pèraîtroait, à ch’qu’o dit, qu’éch Castoi-Allègre il éroait rjoint ch’Castoi-Sarkordia. Pèraîtroait étou qu’à Florange chés heuts-fornieux i s’in vont rdémarrer ; chés riches du Fouquet’s i sai'té (sai'té signifie savent, vient de savoér) ch’qu’i foai'te (foai'te signifie font, vient de foaire) , il écore'te (écore'te signifie soutiennent, vient de écorer) éch présidint d’chés riches du Peupe… Jé n’sais point ch’qu’os pinsez d’él campaingne, mais mi jé cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à nn avoér ém castchette badjée (badjée signifie pleine à ras bord) d’tous leus contes à tous chés minteux-lò. Qu'a fuche (fuche signifie soit, vient de ête) chés jornals, chés radios ou bin chés télés, o n'intind pu pèrler qu'éd cho !

Est vrai qu’éj vourroais bien qu’Zikarsor i s’in voéche (voéche signifie aille, vient de aller) , mais ch’est point pour autant qu’échti (échti signifie celui) qu’i llé rimplachero i fro granmint (granmint signifie beaucoup) miux qu’li. Pourtant, foaire miux qu’li, a n’est point durte, vu qu’un quate énnées il o réussi à berziller (berziller signifie casser) chés hôpitals, à démasingler (démasingler signifie déglinguer) chés écoles et pi à déwerwigner (déwerwigner signifie disloquer) chés cours éd justice. Éne pèrlons point d’la Poste, d’EDF et pi d’GDF privatisés.

Pasqué, chtilòl-lò (chtilòl-lò signifie celui-là) qu’i prindro s’plache, ch’est quasimint sûr pi certain qu’édvant qu’i n’fuche longtemps, i sro à genoux… quoé qu’éj dis, à genoux, i sro à plat-panche édvant chés banksters à leu létcher leus cœuchures. Mèrchez, éne vous foaisez point d’illusion, ch’qu’i nous attind tertous ch’est ch’qu’il est in route d’arriver à chés Grecs, os n’y écaperons point !

Siq os n’avez point coére comprins qu’él lutte des classes, in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) ch’est fini, qu’éch Kapital il o gaingné, qu’éch Kapital il est in train d’mette él grappin dsu ch’monde intier, qu’ch’est li qu’i foait la loé, él loé du pu fort, ch’est qu’os êtes des rudes naïus (naïus signifie niais)  !…

Vlò coére qu’éj m’épine (m’épine signifie m'irrite, vient de épiner) , qu'éj m'énerve, qu’éj pèrte (pèrte signifie pars, vient de pèrtir) à brides rabattues din des ratros (ratros signifie boniments) qu’i n’méne'te à rien. Est promis-juré, n-y o coére quate tchuins d’ziu aprés chti-chi dvant ch’cœup d’ramon (ramon signifie balai) , jé n’vous nin pèrlerai pu d’ichi ch’temps-lò ! j’nin raque min filet (j’nin raque min filet signifie j'en fais le pari)  !

Adon mes gins, à pèrt cho, écmint (écmint signifie comment) qu’a vo ? A pousse-ti din vo gardin ? Vos romatiques (romatiques signifie rhumatismes) i vont-ti miux ? mi jé nn’ai coére yeu in.ne tornée du diabe llé smain.ne passée, jé n’pouvoais pu m’étnir d’él tchaîn.ne éd min dos (él tchaîn.ne éd min dos signifie mon échine) . Pi quoé qu’ch’est qu’os dirons d’éch temps qu’os ons yeu avuc chés vints sibériens ? ch’est-ti cho qu’o z-appéle éch récœuffemint climatique ?…

Bé, nom des Eus, o n’és déméfie janmoais assez, nous vlò rtornés à no point d’dépèrt, vlò ch’Castoi-Allègre qu’il érmonte él bout d’sin nez ! Tnez, i veut miux qu’jé m’taiche (m’taiche signifie me taise, vient de taire)  !


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/03/12

éj dirai toute !

Éj dirai toute, mais os n’apprindrez point grand cose, vu qu’éj n’ai point grand cose à dire. J’ai bieu ratrucher (ratrucher signifie nettoyer le fond_d’un_plat) ch’fond d’ém chervelle, i né m’vient pu rien d’bien racachant (racachant signifie plaisant) à vous raconter.

Éj vous diroais bien qu’él jour dé m’naissinche, i foaisoait tellemint froéd qué ll’accouchoére (accouchoére signifie sage-femme) al o alleumé un nmi lite d’alcool à brûler din in.ne poéyelle pour nous récœuffer un tchot molé (un tchot molé signifie un petit peu) mi et pi m’mére. Feut dire éq d’éch temps-lò, chés fenmes il accoutchoai'té din leu moaison, qu’i n’alloai'té point à l’maternité qu’i n’y avoait point d’métecin pi point d’péridurale. Ch’est vrai, mais mais d'lò à dire qu’éj mé nnin ramintuche (ramintuche signifie souvienne, vient de ramintuvoér) , j’ai idée qu’os né m’croérez point.

J’ai vétchu la djerre éd quèrante, l’évatchuation pi pu tèrd él libération. Éj vous ll’ai djò conté. Pèr aprés, quanq j’ai yeu quatore ans, durant chés grandes vagances, éj travailloais conme manœuve din l’interprinze éd manchon.nerie (manchon.nerie signifie maçonnerie) d’min grand-pére. Ch’étoais pour ém foaire un molé d’pécaillons (des pécaillons signifie de l’argent) , pour mi acater un bicyclette énmi-course, pi pu tèrd un poste éd TSF avuc un torné-disque. Éj vouloais acouter du djazz ! Min pére i s’foutoait d’mi, i m’disoait « Bé, vlò qu'i tape'té dsu des lessiveuses, achteure (achteure signifie maintenant)  ! » Jé nn étoais in rage.

Os savez-ti qu’éj sus rintré din l’Édutchation Nation.nale à quatre ans – ch’étoait din chés classes maternelles éd l’École Jean Macé, Anmiens – pour él tchitter chinquante-six ans pèr aprés, diplonmé à bac + quèrante-troés ? Nan, bé achteure os l’savez, pi ch’est in.ne belle rétcheusse (rétcheusse signifie ici découverte)  !

À quoé qu’a serviroait qu’éj vous diche (diche signifie dise, vient de dire) éq j’ai yeu in.ne tchien.ne pi troés tchiens, deux gvaux, in.ne tortue, in.ne soéris blanque, in.ne cornaille, un lapin qu’ch’étoait putôt in.ne lapine, des oésieux exotiques et pi des pichons, exotiques étou (étou signifie aussi) , quate ou chonq (chonq signifie cinq) coéchons – mais lò ch’étoait pour mi szés minger – deux cots, minme qu’éch deuxienme il est lò, au côté d’mi, qu’i s’foait bisir (bisir signifie bronzer) à ch’solé (à ch’solé signifie au soleil) d’ém lampe éd burieu. Cho foait un molé èrche éd Noé tout cho, mais tous chés bétails-lò, jé szés point yeu insen.ne (insen.ne signifie ensemble) ni in minme temps.

Quoé coére ? J’ai un fiu pi in.ne file, un ptchot-fiu qu’il est pu grand qu’mi, troés tchotes-files qu’i n’sont point sitant tchotes éq cho et pi éj sus deux foés taïon (taïon signifie arrière-grand-père) . I feut qu’os sachèche (sachèche signifie sachiez, vient de savoér) étou qu’éj cœuche (cœuche signifie chausse, vient de cœucher) du quèrante-troés-et-nmi, pi qu’éch pu durte à trouvoér ch’est chu nmi.


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/04/12


Édition éspéciale
(éd no z-invoéyé din l’Anmiénoés, pèr téléphon.ne)

photo d'archives Ch’est pèr nuit, vers troés heures du matin, éq chés cadoreux (cadoreux signifie policiers) du G.I.C.P. (Groupe d’intervintion d’chés Cadoreux Picards) il ont cminché à otchuper ch’terrain alintour d’in.ne moaison adoù qu’éch Baroumoaite i s’avoait mis au rados (au rados signifie à l'abri) .

Chés intchêteux i pinse'té qu’éch vastépluque (vastépluque signifie fripouille) -lò il est responsabe éd pusieurs tchuins d’ziu assasins et pi qu’ch’est un metteu d’fu d’premiére avuc des mots d’billet vitriolés. Cho foaisoait djò un boin bout d’temps éq la D.E.C.R.I. (Direction Éblérée d’chés Cafouilleux Rimplis d’Illusions) al avoait mis sin nez din chés érlachions d’éch Baroumoaite avuc éch M.I.A.P. (Mouvemint Indépindantisse Anarchisse Picard).

Tours (tours signifie toujours) est-ti qu’il ont décidié d’mette fin à ses crapureries. Ch’est Gleude Gayant, chu Sinistre éd l’Inférieur, qu’i leus o transmis l’orde d’éch perzidint, i falloait l’prinde vivant. Ch’est don ch’qu’il ont assayé d’foaire. Conme no Picardie ch’est un poéyis d’cache (cache signifie chasse) , i n’ont point térinté (térinté signifie hésité, vient de térinter) , quanq o vu surprinde tchéqu’un i n’feut point foaire éd trop d’busin (busin signifie raffut) .

Ch’est pour cho qu’à pein.ne in plache, il ont cminché pèr foaire seutir (seutir signifie sauter) in.ne cope éd (in.ne cope éd signifie quelques) voétures qu’il inchepoai'té (inchepoai'té signifie embarrassaient, vient de incheper) chés cmins (cmins signifie chemin) pour leu déplachemints, pèr aprés, il ont lanché des grenades din chés contrévints d’és moaison. Il ont étou (étou signifie également) djeulé din des z-heut-pèrleurs : « Baroumoaite, i feut t’rinde, t’es foait conme un rot, tu n’in récaperos point, os sonmes prés d’troés chints à t’djetter, drés qu’tu bouges, a n’sroait-ti qu’tin tchot ditelet (ditelet signifie petit doigt, auriculaire) , ch’est conme siq tu sroais mort ! »

Pi d’un seul cœup, quoé qu’ch’est qu’il o bien pu s’passer, ch’Baroumoaite i s’a dessatché (dessatché signifie sorti, vient de dessatcher) , i s’a avanché dsu ch’balcon. Tous chés cadoreux qu’il avoai'té rintré din l’moaison il étoai'te lò intassés à tchinze din in.ne piéche éd six métes sur six, i tiroai'te tanq et puss, des cœups à s’affoler (affoler signifie blesser) l’in.ne l’eute, n-y avoait un vaquèrme du diabe pi tellemint d’feumée qu’os n’y voéyoait pu rien à chonq (chonq signifie cinq) métes.

Quanq él feumée al s’a dissipée i n’y avoait pu person.ne édsu ch'balcon. Au côté d’mi, i n-y avoait in.ne gin (gin signifie personne) d’Sant-Leu qu’al étoait lò. Al risotoait (risotoait signifie ici souriait, vient de risoter) . J’i ai nman.né sin nom, « Tchotchote dé l’Tcheue d’Vaque » qu’al m’o dit. « Os avez-ti vu tchéque cose (tchéque cose signifie quelque chose)  ? » qu’éj li dis. « Ouai, j’ai vu toute, qu’al mé répond, éch Baroumoaite jé llé con.noais bien. Quanq os nous avons rincontrés i s’foaisoait appeler Tchot Phane. Quanq chés cadoreux il ont cminché à tirer, Tchot Phane il o prins ses élans et pi j’ai llé vu qu’i s’involoait in planque à voéle din chés étoéles. Aussi vrai qu’éj vous voés ! »

Achteure (achteure signifie maintenant) , éj n’in sais point d’puss, tous chés jornalisses i sont lò. Il attin.ne'te in.ne déclèration d’éch Sinistre éd l’Inférieur. Austôt qu’j’érai du nouvieu, éj vous rappéle, adé

pèr éch preume d’avri 2012.

Rindez-vous à din tchinze jours, pétête (pétête signifie peut-être) qu’os érons des nouvelles d’éch Baroumoaite….
Adé pi vnez nous vir (clitchez lò ! ch’est ch’Lanchron pour éd vrai) .

 


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/04/12

In direc éd Câtieu-Thierry

Os nin con.naissez-ti, vous eutes, des écriveux in picard qu’i n’ont point értraduit au moins in.ne fabe à La Fontain.ne din leu pèrlage ? Et bin, pour éne point t-ête eutrémint qu’ész eutes, jé m’lanche din m’premiére fabe — os pouvez vérifier — avuc « les grenouilles qui voulaient un roi » .

Chés rain.nes qu’i vouloai'te un roé

Chés rain.nes i nn étoai'té ténées (ténées signifie fatiguées)
éd vive toudi (toudi signifie toujours) in liberté
il ont djeulé tanq et pi coére (tanq et pi coére signifie tant et plus)
ch’qu’i foait qu’Jupin sz’o intindues
lò, ch’étoait clair, nom d’in.ne bourrique
piq (piq signifie puisqu') il étoai'te tertoutes des rain.nes,
il alloait leu don.ner un roé !

Chu roé qu’i leu tchaisoait (tchaisoait signifie tombait, vient de tchair) d'in heut,
ch’étoait in.ne espéce éd potieu
i n’étoait point des pu mawais
i n’avoait janmoais foait d’miraques,
chés méchantes langues i prétindoai'te
qu’i rsen.noait (rsen.noait signifie ressemblait, vient de rsen.ner) granmint à Chirac.
In tchaisant il o foait tant d’bruit
éq chés rain.nes, fin épaveudées (épaveudées signifie effrayées) ,
i leus ont muché (muché signifie caché, vient de mucher) din ch’mèrais
din des treus, driére chés rosieux.

Pi mèrgré qu’i fuche (fuche signifie soit, vient de ête) grand assez,
mais conme i n’bougeoait point granmint (granmint signifie beaucoup)
fil à mesure (fil à mesure signifie au fur et à mesure) chés rain.nes il ont rnu (ont rnu signifie sont revenues, vient de rnir) ,
il ont cminché pèr llé rbéyer (rbéyer signifie regarder)
et pi pèr li torner autour.
L’ont fini pèr li grimper dsu,
à l’gron.née (à l’gron.née signifie en grande quantité) , pu dru qu’des frimions (frimions signifie fourmis) .

Lò, Jupin i nn’étoait réïu (réïu signifie excédé)
d’intinde éch busin (busin signifie vacarme) qu’i foaisoai'te.
I réclamoai'te un roé qu’i bouge !
A foait qu’i leus o invoéyé
un roé crignu (crignu signifie hargneux) un tchot cayen (tchot cayen signifie petit coquelet)
un nain qu’o z-éroait dit Sarko.
I n’o rien trouvé d’miux à foaire
qu’éd dé sz’invaler tout cœuchées (cœuchées signifie chaussées) ,
tout cœuchées et pi tout vêtues
sans eutrémint foaire éd min.niéres.

Chés rain.nes il ont don té leu plainde,
vraimint, a n’étoait pu possibe
Mais Jupin, qu’étoait fin radjin (fin radjin signifie très en colère)
tout droét i leus o déclatché (déclatché signifie ici répliqué, vient de déclatcher)  :
« Os croéyez don, binde éd niacoéses (niacoéses signifie idiotes) ,
qué j’n’ai point d’eute souci qu’vous eutes
éch preume il étoait conme in.ne choque (choque signifie souche)
éch deuxienme, éd trop vertillant (vertillant signifie remuant)
Bé déméfiez vous, tas d’seuterelles
éch prochain i pourroait t-ête pire ! »

Pi pour chetlò qu’i ainme'té bien qu’chés rimes (rimes signifie poésies) i rime'te, a n’est point durte, i n’ont qu’à rajouter un « coa » au bout d’tous chés vers :

Chés rain.nes i nn étoai'té ténées, coa
éd vive toudi in liberté, coa


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/05/12

Lip Lip Lip

Éj n’ai janmoais vu min pére avuc, à sin poégnet, in.ne monte-brachelet, conme o disoait d’sin temps ; il o yeu és premiére monte à s'conmunion, ch’étoait in.ne monte éd gousset, bié seur. Jé n’sais point quoé qu’al est dévnue, pi cmint qu’al o finie. Él deuxienme éd monte, ch'étoait in.ne Lip, qu'al date éd chés énnées trente et pi qu'j'ai coére (coére signifie encore) . Ch’étoait s’monte d’al diminche, i nn avoait in.ne eute, din un tchot boétier un aluminium, qu’al restoait din l’poche éd sin patalon à londjeur d’ésmain.ne. Éch couvert (couvert signifie couvercle) d’éch boétier il avoait in.ne tchote ferniête un celluloïd, du celluloïd tellemint usé pèr éch frottemint éq ch’étoait puss pire qu’un verre dépoli, o n’voéyoait pu rien à travers.

Mais à cœuse (à cœuse signifie pourquoi) qu’éj vous pèrle éd tout cho ? In mai dix-neu-chint-soéxante-treize, ch'est ll’affoaire éd « chés Lip » ; al foait, à ch’momint-lò, l’premiére page éd chés jornals. Pour chés nasus (nasus signifie blancs-becs) qu’i n’étoai'té point coére nés pi ché viux qu’i perde'té leu mémoére, éj vos foaire un molé (un molé signifie un peu) d’histoére.

In avri 73, ch’est ch’dépôt d’bilan din chés usines Lip. Du cœup ch’est la gréve din chés fabriques à Besançon pi à Palente. Chés travailleurs i leu rgroupe'te in Conmité d’Action. Un Conmité d’Action qu’i s’in vo nn apprinde des belles. Chés patrons il ont prévu prés d’chonq chints (chonq chints signifie cinq cents) licinchiemints (480 à larguer, sic). Austôt chés ouverriers, qu’o z-appéle chés Lip, i muche'té (muche'té signifie cachent, vient de mucher) vingt-chonq mille montes ; i szés met'te au rados (au rados signifie à l'abri) . Pi i décide'te dé rcmincher (rcmincher signifie recommencer) à ouvrer. I rlanche'te él fabritchation.

Chés Lip, ch’est l’magination au pouvoér (Christian Rouaud, in 2007, i nin fro un flim) :
« Chés patrons il ont dzoin d’ti
   Ti, tu n’os point dzoin d’chés patrons. »
Ch’est l’autogestion qu’al sé met in plache, él production al érprind :
« O fabrique, o vind, o s’poéye ! »

A n’est point acceptabe ni pèr chés patrons, ni pèr éch gouvernémint. Début d’ahoute, chés CRS il arrive'te, avuc leu tindréche et pi leu gintillesse ordinaires. Ch’est des manifestations, des arrestations pi des condan.nations durant pu d’un moés. Dusqu’à ch’qué Pierre Messmer, premier minisse, il annonche au début d’octobe : « Lip ch’est fini ! ». Renault, qu’il étoait coére à l’époque nation.nalisé, il o annulé chés conmandes qu'il avoait passées. Chés banques i rfuse'te éd prêter d’l’èrgint. Édvant l’arrivée d’Giscard conme Présidint in mai 1974, chés Lip il avoai'té perdu !…

Pour nin révnir à l’monte éd min pére, jé ll’ai wardé (wardé signifie gardé, vient de warder) din min gousset tant qu’j’ai peu, dusqu’à ch’qué chl’horloger d’Montiéres i m’diche (diche signifie dise, vient de dire) un bieu jour : « Lò, min paure monsieu, jé n’pux pu rien foaire pour vous, ch’est ch’mouvemint qu’il est berzillé (berzillé signifie endommagé) , pi jé n’trouve pu d’piéche pour éch modéle-lò, est d’trop viu ». Bé mi étou qu’éj sus d’trop viu ; éd vous dviser d’tout cho, i m’prind des invies d’braire (braire signifie pleurer) .

Ch’pu bieu dé mn histoére, ch’est qu’j’ai racaté in.ne Lip, à mon (à mon signifie chez) CDiscon, in.ne belle Lip éd gousset, qu’al étoait à quartz, à ch’qu’i disoai'te… i feut vive avuc sin temps, népoint ! (népoint ! signifie n'est-ce pas !) Eh bé, os allez rire, ch’est point du toute in.ne monte à quartz, ch’est in.ne monte automatique à rsort, al s’érmonte tout seue, à tout l’moins (à tout l’moins signifie à condition) qu’o llé rmuche (rmuche signifie remue, vient de rmuer)  ! Ch’est conme cho qu’tous les matins in mé lvant et pi au soér in m’joutchant, jé llé scoue un boin cœup sins cho al s’arrête…


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/05/12

Os nin srons don janmoais débarraché ?

li din chés jornals :
Carla Bruni règle ses comptes avec « Les Diseux »

I m’sen.noait (sen.noait signifie semblait, vient de sen.ner) pourtant qu’éch message invoéyé l’six éd mai il avoait té net conme tortchette (net conme tortchette signifie clair et net) , ch’étoait l’rinfique (rinfique signifie réponse) à sin « casse-toi, pov’ con » qu’chés Français i li avoai'té rbalonchée au travers d’és djife (djife signifie figure) . Eh bé nan ! os nin srons point débarraché sitant vite éq cho !

Achteure (Achteure signifie maintenant) , nin vlò d’in.ne eute, ch’est sin blanc-bon.net (sin blanc-bon.net signifie sa femme) qu’al monte à l’asseut pi qu’al vu régler ses comptes avuc chés Diseux ! Ah bé lò, al s’in vo trouvoér tchéqu’un (tchéqu’un signifie quelqu'un) pour li réponde. Éne croéyez point, Mame Zikarsor, qu’os allons nous laissier foaire, mèrchez (mèrchez signifie allez) , éch baroumoaite i vous mile (mile signifie guette, vient de miler)  ! quoé qu’os foaisèche (foaisèche signifie fassiez, vient de foaire) , os sérons (sérons signifie saurons, vient de savoér) nous définde…

Édpu des énnées, quanq o tape « diseux » din Gogole, chés quate premiers résultats, ch’est des adréches d’éch site à chés Diseux. Stapindant (Stapindant signifie fpourtant) , du matin, quanq j’y ai té vir (vir signifie voir) , ch’o té ch’cœup d’malsaveur (cœup d’malsaveur signifie coup dur) , os étoème roustis (roustis signifie battus) , vlò qu’ch’est Carla Bruti qu’al arrivoait in tête. Malva (Malva signifie malédiction)  !

Quanq éj pinse éq j’ai passé pu d’in.ne ésmain.ne à tracher (tracher signifie chercher) tchéques nouvieux mots d’picard din mes viux diction.naires d’ancien français, éq j’ai szés rajoutés à leu plache din l’page « viux français ou viux picard (allez y vir)  » ; in.ne page éq j’ai miton.né pi perton.née (perton.née signifie fignolée, vient de perton.ner) ésprés pour vous-eutes, in.ne page adoù qu’i n-y o in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui) quate-chint-soéxante-deux mots picards qu’i nous vien'té du fin fond d’chés siéques !

Jé n’sais point d’trop, Mame Bruti, tchellé comptes qu’os avez à régler avuc chés Diseux, mais, a né s’passero point conme cho, chés Diseux i s’in vont vous foaire comprinde éch qué ch’est qu’des vrais Picards, des Picards fiérs éd leu Picardie Forte ! Os nous défindrons, os nous battrons, os nous déquèrcasserons pi os rvarons (rvarons signifie reviendrons, vient de rvénir) à l’premiére plache qu’os n’éroème janmoais dû tchitter.


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

01/06/12

chés porettes

Vlò don vnu éch momint qu’i feut ramon.ner (ramon.ner signifie balayer, cliquer pour voir la conjugaison) chés porettes (porettes signifie poussières, ne pas cliquer…) , ch'est l'momint d’foaire éch grand nettiage (nettiage signifie nettoyage) du boin temps (boin temps signifie printemps) . Pi des porettes éj pux vous dire qu’i n-y in avoait. Des foés o n’és rind point bien compte écmint qu’a pu s’acumoncheler (acumoncheler signifie amonceler) in.nsous chés lits pi dsu d’chés eurmoéres (eurmoéres signifie armoires)  !

Ch’est conme cho qu’j’ai té don.ner un cœup d’ramon (ramon signifie balai) din chés archives éd chés tchuins d’ziu. Ch’est qu’a cminche (cminche signifie commence, vient de cmincher) à vnir conséquent (conséquent signifie important)  ; troés chint dix tchuins d’ziu, pi d’ichi un moés troés chint vingt deux au rados (au rados signifie à l'abri) din chés archives. Quatore énnées d’tchuins d’ziu d’chi deux moés et nemi.

Chés porettes éq j’ai déteupées (déteupées signifie trouvées, vient de déteuper) , ch’est d’el feute à chés… cmint (cmint signifie comment) dire ? chés Anglais i di'té (di'té signifie disent, vient de dire) browser, au Québec ch’est un butineur, in français un navigateur pi in picard cmint qu’os dirons ? butineu conme chés Canadiens ? cho m’ramintuve (m’ramintuve signifie rappelle, vient de ramintuvoér) des voleux putôt qu’des mouques à mié… un poécheu (poécheu vient de poécher qui signifie paître)  ? a m’foait pinser à chés vaques… pi pourquoé point un brouteu (brouteu, ne pas confondre avec broutteu, celui qui utilise une brouette pour transporter des objets)  ?

Pasqué ch’est vrai qu’i n-y o des jours, pour éch qu’i nn est d’ranser (ranser signifie vagabonder) dsu chl’arnitoéle (arnitoéle signifie toile d'araignée) , a m’foait puss pinser à in.ne bérouette qu’à un batieu ! Bé pi nin vlò coére un d’mot, arnitoéle… o-ti du sin éd prinde un batieu ou bin in.ne bérouette pour és promner dsu in.ne toéle d’èrignie ? minme in.ne mouque à mié qu’al sé prind ndin, in.ne arnitoéle ! Dziré (allez don z-y vir) , vient à mn aïude ! écmint qu’tu dis, ti ? Feuroait hanser (hanser signifie ici construire, créer) in.ne conmission éspéciale qu’al décideroait d’chés nouvieutés picardes.

Et pi m’vlò coére in route à passer pèr Boves (passer pèr Boves signifie s'égarer dans des détails sans rapport avec le sujet) … révnons à mes porettes. Ch’est vrai qu’chés brouteux il ont foait granmint (granmint signifie beaucoup) du cmin édpu quatore ans. Cho foait qu’des bricoles éq j’avoais rédées (rédées signifie bricolées, vient de réder) in l’énnée deux mille i n’ont pu l’minme effet din chés brouteux d’in.nhui (in.nhui signifie aujourd'hui)  ; éch n’est qu’tchéques bibuss (bibuss signifie babioles) éd plache in plache, mais tout d’minme ch'est point d’él belle ouvrage, cho foait cafouilleux !

À mesure, ch’est un liage (liage signifie lien) qu’il est berzillé (berzillé signifie brisé, vient de berziller) , forchémint, n-y o des pages horzain.nes (horzain.nes signifie ici extérieures au site) qu’i n’exist'té pu ; eute pèrt, ch’est un mot qu’il o té mèrdoché (mèrdoché signifie déformé, vient de mèrdocher) rapport à (rapport à signifie à cause de) quoé ? j’ai m’tchote (tchote signifie petite) idée dsu ch’qu’i s’a passé, a sroait pèr trop long à vous asplitcher, mais achteure (achteure signifie maintenant) jé m’déméfierai un molé (un molé signifie un peu) d’puss quanq éj frai des rimplacher tout pèrtout.

Alorss, du cœup, j’ai vérifié toute éd bistinbout (éd bistinbout signifie d'un bout à l'autre) et pi jé nn ai trouvé des belles ! In fin d’compte, tout ch’qué j’ai pu pêtcher qu’il étoait d’bistintchuin (d’bistintchuin signifie de travers) , jé ll’ai rdréché ; a foait qu’achteure, toute il est bien d’étcherre… sauf pour chés berluques (berluques signifie broutilles) éq j’ai point vu ! asseuré (asseuré signifie sûr) qu’i n-y in o coére qu’éj sus passé au côté. Du brin, a sro pour éch prochain cœup d’ramon !

Tout d'minme, rtornez don vir (vir signifie voir) siq os pouvez rintrer vo clé din l'serrule à Christian ch'Gardinier (vo clé ch'est ch’pointeur éd vo soéris, bié seur)  ! Ch’est un tchuin d’ziu qu’i s’in vo avoér biétôt dix ans.


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

16/06/12

veille éd pintecôte…

Éch samedi vingt-sept éd mai, veille éd Pintecôte, il est deux heures d’érmontée (d’érmontée signifie de l’après-midi, ne pas cliquer…) , éj tchitte no moaison d’él rue Cotinchy pour émn aller à confesse à l’église Sainte-Anne. Ch’est qué dmain, j’min vos rnouveler m’grande conmunion (grande conmunion signifie communion solennelle) . Éj sus t-in avanche d’un an, piq (piq signifie puisque) j’ai yeu onze ans au moés d’février. Ch’est l’abbé Roll qu’il l’o décidié qu’a sroait conme cho. Feut dire éq sans cho, j’éroais foait m’conmunion ll’énnée-chi, mais point à Sainte-Anne, j’éroais conmunié avuc mes camèrades d’éch lycée, vu qu’éj sus rintré in sixienme au moés d’octobe passé.

Os sonmes in dix-neuf chint quèrante-quate, ém vlò don pèrti à confesse. Arrivé au bout d’él rue Daire, chés sirénes i leu met'te à heuner (heuner signifie mugir, cliquer pour voir la conjugaison) . Éj prinds mes gambes à min co, jé n’sus qu’à tchéques métes d’él tchote (tchote signifie petite) porte éd l’église qu’al don.ne édsu l’rue Vascosan. Éj rinte, éj con.noais bien chés agis (chés agis signifie la disposition des lieux) , cho foait quatre ans qu’éj viens au catéchisse et pi dpu l’énnée passée, éj sus t-éfant d’tchœur.

J’infile éch long couloér éd bistinbout (éd bistinbout signifie d'un bout à l'autre) . À l’eute bout, ch’est l’intrée d’él cave, al est lò à main droéte, jusse in face ch’est l’porte qu’al méne à ch’prébytére. Y o djò in.ne tralée (tralée signifie foule) d’gins qu’il attinde'té pour deschinde, des vielles fenmes, infin, pour mi, i sont vielles, quèrante ans, pétête (pétête signifie peut-être) puss… jé szés laisse passer dvant mi.

Pi d'un seul cœup jé rchus in.ne bornife (bornife signifie gifle) , éj mé rtorne, l’abbé Roll il est lò, él plamuse (plamuse signifie torgnole) , ch’est li, aïte aïte (aïte aïte signifie très vite) i m’pousse din l’cave. J’ai tours (tours signifie toujours) un molé (un molé veut dire un peu) sin chouchou, pi il o tours yeu bien soin d’mi. Os n’sonmes point coére (coére signifie encore) arrivés in bos d’chés escaïers qu’o z-intind ch’ronflémint d’chés fortéresses volantes. In l’air, chés Améritchains i sont chés moaîtes, point un seul avion allemand pour és szés déturber (déturber signifie déranger, perturber) . I n-y o tout d’minme un molé d’D.C.A. mais conme i vole'te à des huit mille métes d’heuteur, a n’leu foait point puss peur qu’un pétèrd éd quatore juhiet.

Achteure (achteure signifie maintenant) , ch’est pu pour du rire, vlò chés premiéres bombes qu’i leu met'te à vion.ner (vion.ner signifie vrombir) pi à esploser. Cho tchait (tchait signifie tombe, vient de tchair) , cho tchait conme à Gravelotte, point loin du toute, et pi cho n’in finit point d’tchair. Din l’cave, i sen.ne à vir (i sen.ne à vir signifie on a l'impression) éq chés murs i calioche'te (calioche'te signifie oscillent, vient de caliocher) , o sint l’terre battue d’él cave qu’al tran.ne (tran.ne signifie tremble, vient de tran.ner) édsous nos pieds. N’y o point qué l’terre qu’al tran.ne, chés vielles étou ! I leus ont mis à genoux, i di'té leus capernotes (capernotes signifie ici prières) , i leu délamint'te (leu délamint'te signifie se lamentent, vient de s’délaminter) , ch’est in.ne brairie (in.ne brairie signifie des pleurnichements) qu’a n’décesse (décesse signifie cesse, vient de décesser) point. Dix minutes, tchinze pétête, dusqu’à ch’qu’o z-intinche (intinche signifie entende, vient de intinde) éch cœup d’siréne éd fin d’alerte !…

Os ons rmonté d’él cave, in trécopant (trécopant signifie traversant, vient de trécoper) ch’prébytére éj m’ai rtrouvé direc (direc signifie directement) din l’cour Sainte Anne ; al don.ne édsu l’rue Vulfran, pi lò, au mitan d’él feumée pi d’chés porettes (chés porettes signifie la poussière) qu’il imbrongue'té (imbrongue'té signifie souillent, vient de imbrondjer) l’air, vlò qu’j’aperchus min pére. Il arrive édsu sin vélo. Il est in nage. Il est vnu m’tcheur (tcheur signifie chercher) austôt ch’cœup d’siréne final. Ch’est qu’chés patrouilles éd Fridolins i n’rigole'té point avuc chés gins qu’i randi'te (randi'te signifie traînent, vient de randir) din chés rues durant chés alertes.

I m’o rinmné à no moaison dsu sin porté-bagages. In passant din l’rue Daire, ch’est l’abonmination. Qué berzillage (berzillage signifie saccage) , quellé démangléries (quellé démangléries signifie quels décombres)  ! À ch’tchuin d’él rue Daire et pi d’él rue d’éch Blanmont, éch bistrot Sacavin il est aboli (aboli signifie anéanti, vient de abolir) , à l’plache, i n’y o pu qu’un mont d’briquaillons (briquaillons signifie débris de briques) . Un face ch’est du minme pèré (du minme pèré signifie la même chose) . Un molé pu loin, chés gins d’éch garage Petit i sont din tous leus états. I y o in.ne bombe éd deux chints tchilos qu’al est tcheute din leu cave pi qu’a n’o point esplosé, heureusemint ! N’impêque, coére un bien (coére un bien signifie encore bien) qu’i n’avoai'té point yeu l’temps d’deschinde énedin, sans cho il étoai'té dépian.nés (dépian.nés signifie mis en pièces, vient de dépian.ner) .

Él lin.nemain au matin, i n’étoait pu tchestion d’conmunion, os ons prins vite foait tchéques agobilles (tchéques agobilles signifie quelques bricoles) et pi tout no tchote famille al est pèrtie s’mette au rados (au rados signifie à l'abri) à Ferriéres, à vélo !… Os avez bieu dire, d’éch temps-lò, vraimint, ch’étoait l’boin temps !


[01/01/12] [16/01/12] [01/02/12] [16/02/12] [01/03/12] [16/03/12] [01/04/12] [16/04/12] [01/05/12] [16/05/12] [01/06/12] [16/06/12]

Adé

Archive des tchuins d’ziu du 2e semestre 2012 archives 2e semestre 2011pi du brin !